Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Bons plans et avis Gearbest: Xiaomi Mi Mix2, OnePlus 5T
Code promo Gearbest: réduction, coupon, livraison...
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Adrien le Mardi 03/01/2012 à 00:00
Le méthanol, carburant du futur ?
Grâce à l'énergie solaire, il serait possible de fabriquer du méthanol à partir de dioxyde de carbone qui pourrait ensuite être utilisé comme carburant pour l'automobile et l'aéronautique. Ce processus permettrait d'éviter le rejet du dioxyde de carbone (Le carbone est un élément chimique de la famille des cristallogènes, de symbole C, de numéro atomique 6 et de masse atomique 12,0107.) dans l'atmosphère et ainsi de réduire l'impact sur le réchauffement climatique. La technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) existe déjà et une initiative de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche...) nordique vient d'être lancée dont l'objectif est de rendre ce processus aussi bon marché que possible afin d'être utilisé à grande échelle.


Représentation d’une molécule de méthanol

Le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et...) de recherche "Nordic Initiative for Solar Fuel Development (Development est une revue scientifique bimensuelle à comité de lecture couvrant tous les champs de la génétique évolutive du...)" (NISFD), financé par "Nordic Energy research", est un projet de quatre ans bénéficiant de 10 millions de couronnes norvégiennes. Il rassemble sept groupes de recherche et entreprises provenant des pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui subsiste le plus...) nordiques et est dirigé par le professeur Dinko Chakarov de l'Université de technologie de Chalmers, à Göteborg, en Suède.

La production de méthanol en utilisant l'énergie solaire présente plusieurs avantages en comparaison avec d'autres systèmes énergétiques dont notamment la facilité de stockage du méthanol contrairement à l'électricité. L'hydrogène figure en bonne place parmi les possibles carburants automobiles du futur mais les difficultés persistantes rencontrées pour mettre au point (Graphie) une infrastructure efficace ont découragé les équipes de recherche qui ont alors réorienté leur recherche.

Le processus mis en place consiste en deux étapes. La première est la division (La division est une loi de composition qui à deux nombres associe le produit du premier par l'inverse du second. Si un nombre est non nul, la fonction...) des molécules d'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) afin d'obtenir de l'hydrogène et de l'oxygène. La réaction de l'hydrogène avec le dioxyde de carbone (Le dioxyde de carbone (appelé parfois, de façon impropre « gaz carbonique ») est un composé chimique composé d'un atome de carbone et de deux atomes d'oxygène...) par photocatalyse conduit à la formation de méthanol. Selon Dinko Chakarov, la plupart du dioxyde de carbone est aujourd'hui obtenu à partir de la combustion (La combustion est une réaction chimique exothermique d'oxydoréduction. Lorsque la combustion est vive, elle se traduit par une flamme voire une explosion.) du charbon. Son objectif pour un futur proche est d'être en mesure de condenser le dioxyde de carbone de l'air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec...) ce qui ouvrirait la voie à un cycle complètement neutre en carbone. Il estime également que la production de méthanol à partir d'énergie solaire serait un processus cinquante fois plus efficace que la méthode faisant appel à la biomasse ( En écologie, la biomasse est la quantité totale de matière (masse) de toutes les espèces vivantes présentes dans un milieu naturel donné. Dans le domaine de l'énergie, le terme de biomasse...).

Les chercheurs de l'Université technologique Chalmers travaillent notamment à créer un système photocatalytique sélectif pour le méthanol, mais aussi à améliorer les propriétés des matériaux qui captent la lumière solaire (en particulier pour une absorption ( En optique, l'absorption se réfère au processus par lequel l'énergie d'un photon est prise par une autre entité, par exemple,...) plus efficace de la lumière et à partir d'une plus large portion du spectre lumineux).

Un workshop est prévu les 26 et 27 janvier 2012 à Chalmers pour officiellement lancer le projet.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: BE Suède numéro 26 (20/12/2011) - Ambassade de France en Suède / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/ ... /68618.htm
Illustration: Wikipedia