[News] Rétro 1933: Recettes de la Vie Pratique (XXXVIII)

Les sciences et techniques du passé...

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Michel
Messages : 19974
Inscription : 14/07/2004 - 13:48:20
Activité : Ingénieur
Localisation : Cote d'Azur

[News] Rétro 1933: Recettes de la Vie Pratique (XXXVIII)

Message par Michel » 11/11/2012 - 0:00:03

La news rétro de ce dimanche nous propose une astuce pratique du siècle dernier.

Avertissement: Cette news rétro retranscrit des connaissances scientifiques, techniques ou autres de 1933, et contient donc volontairement les arguments, incertitudes ou erreurs d'époque.


Comment on fait des étriers pour monter aux arbres

Pour monter aux arbres, on peut construire soi-même deux étriers qui donnent toute garantie à condition d'utiliser des matériaux solides et de s'en servir avec précaution. Procurez-vous deux cordes de 2 centimètres au moins de diamètre, et de 1 m. 80 à 2 mètres de longueur.

A l'une des extrémités, fixez un crochet solide en forme d'S, crochet en acier, de 1 cm de diamètre, et obtenu à chaud chez un forgeron. A l'autre extrémité, confectionnez un étrier en passant la corde dans une solide planchette de 18 cm de longueur, sur 6 de largeur et 3 d'épaisseur. L'extrémité libre de la corde est réunie au-dessus de la planchette et solidement ficelée au moyen des spires jointives d'une cordelette solide.

Image


Pour monter à un arbre, faire une boucle autour du tronc et accrocher le crochet sur la corde après un tour complet; poser un pied sur l'étrier, ce qui tend la corde tandis que le frottement l'empêche de glisser le long du tronc; s'appuyer sur ce premier montage pour fixer le deuxième plus haut, et monter de proche en proche en déplaçant alternativement le montage du bas pour le placer à la partie supérieure. Avec un peu de pratique on arrive à grimper rapidement.

La plus grosse difficulté vient des arbres de fort diamètre. Si l'arbre a en effet un diamètre tel qu'on ne puisse pas l'entourer complètement avec les bras pour se fixer, il ne faut pas prétendre à faire chevaucher les boucles à chaque pas; mais monter successivement les deux pieds en laissant toujours le même en-dessous de l'autre et en faisant glisser de bas en haut les boucles, légèrement distendues.

C'est cette dernière manoeuvre faite naturellement en sens inverse qu'il faut mieux adopter pour la descente: ne pas décrocher le crochet de la corde, mais simplement faire glisser le long du tronc, en desserrant naturellement celles sur lesquelles on ne s'appuie pas.

Généralement le grimpeur est muni d'une ceinture où s'attache une corde suffisamment longue pour que, à la hauteur voulue, il puisse la dérouler et s'en servir pour amener à lui les matériaux ou les outils dont il pourrait avoir besoin. C'est une précaution indispensable s'il s'agit de placer un support pour agrès, d'établir un appui pour construire un toit, etc.

Illustration: Almanach Hachette 1933

Avatar de l’utilisateur
macland
Messages : 4619
Inscription : 06/08/2005 - 9:44:31
Localisation : Ile de France

Re: [News] Rétro 1933: Recettes de la Vie Pratique (XXXVIII)

Message par macland » 11/11/2012 - 0:12:34

...il y a aussi les griffes d'élagueurs Image mais je ne sais pas à quelle époque ça remonte ???... :bon:
L'homme est une espèce de singe qui a mal tourné!...
Si la tyrannie engendre des révoltes, le laxisme enfante l'anarchie…

Avatar de l’utilisateur
cisou9
Messages : 8797
Inscription : 12/03/2006 - 15:43:01
Activité : Retraité
Localisation : Pertuis en Lubéron

Re: [News] Rétro 1933: Recettes de la Vie Pratique (XXXVIII)

Message par cisou9 » 11/11/2012 - 10:54:18

:_salut:
Utilisé aussi pour grimper sur les poteaux en bois pour le téléphone. :jap:
Un homme est heureux tant qu'il décide de l'être et nul ne peux l'en empêcher.
Alexandre Soljenitsyne.

ckhoude
Messages : 50
Inscription : 02/10/2009 - 13:46:35
Activité : Retraité

Re: [News] Rétro 1933: Recettes de la Vie Pratique (XXXVIII)

Message par ckhoude » 11/11/2012 - 17:39:54

Les griffes pour monter sur les poteaux en bois (téléphone ou autre) se fixaient directement sous la chaussure, et avaient une forme semi circulaire avec les crampons vers l'intérieur. Pour monter il suffisait à chaque fois de planter violemment les griffes dans le bois grâce à un mouvement violent de la jambe vers l'intérieur. C'était sportif !!

Répondre