[News] Augmentation du QI mais pas forcément de l'intelligence

Biologie, géologie, histoire naturelle, etc...

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Adrien
Site Admin
Messages : 17076
Inscription : 02/06/2004 - 17:58:53
Activité : Ingénieur
Localisation : 78
Contact :

[News] Augmentation du QI mais pas forcément de l'intelligence

Message par Adrien » 12/02/2013 - 0:00:18


Image
Notre intelligence s'exprime différemment de celle des générations précédentes. (Photo: iStockphoto)
Des tests d'intelligence qui donnaient des résultats moyens de 100 points dans les années 60 donnent aujourd'hui des résultats de 120. C'est ce que les spécialistes de l'intelligence appellent l'effet Flynn, du nom du politologue néo-zélandais James Richard Flynn, qui a remarqué, à la fin des années 70, une progression de trois à cinq points du quotient intellectuel (QI) par décennie. Le phénomène se serait poursuivi depuis, selon plusieurs autres études.

Les nouvelles générations seraient-elles plus intelligentes que les précédentes? Ne sautons pas trop vite à une telle conclusion, prévient Serge Larivée, professeur à l'École de psychoéducation de l'Université de Montréal, qui a dirigé l'ouvrage collectif Le quotient intellectuel: ses déterminants et son avenir (Éditions MultiMondes). «Si c'était le cas, souligne-t-il, cela voudrait dire que la génération de nos grands-parents était constituée en grande partie de déficients intellectuels, ce qui est insensé aux yeux de l'histoire.»

Dans un texte qui vient de paraitre dans la revue L'année psychologique, le professeur analyse avec ses collègues Carole Sénéchal (Université d'Ottawa) et Pierre Audy (UdeM) les paradoxes de l'effet Flynn.

Des causes environnementales

Les différents chercheurs qui se sont penchés sur l'effet Flynn en ont attribué la cause à des facteurs culturels plutôt qu'à des changements d'ordre génétique. Parmi ces facteurs, mentionnons une scolarisation plus précoce et plus étendue, une plus grande familiarité avec les tests d'intelligence, l'urbanisation et l'industrialisation, les changements dans les attitudes parentales, l'amélioration de la santé grâce à de meilleurs soins et à une alimentation plus équilibrée ainsi que la prolifération de médias visuels de plus en plus complexes.

Mais ce n'est pas dans tous les types de tests d'intelligence que s'observe l'effet Flynn. L'effet est plus fort dans les habiletés visuospatiales (mesurées par les matrices de Raven) et dans les compétences logiques (mesurées par les échelles de Weschler), alors qu'il est plutôt faible dans les performances verbales et mathématiques.


Image
Serge Larivée
«Nous serions plus doués que nos ancêtres quant au raisonnement abstrait et aux aptitudes visuospatiales, sans les dépasser pour autant dans d'autres aspects de l'intelligence», écrivent les auteurs dans une version vulgarisée de leur texte paru dans la revue Sciences humaines d'octobre dernier. Ce serait donc ces compétences visuelles et de logique qui seraient davantage sollicitées et développées par notre environnement culturel d'une complexité croissante.

Autrement dit, notre intelligence s'exprime différemment sans que nous soyons nécessairement plus intelligents que les générations précédentes. Nos arrière-grands-parents avaient une intelligence plus pratique, nous avons une intelligence plus abstraite.

Mais cette explication qui attribue le développement du QI à des éléments culturels ne contredit-elle pas les études, notamment réalisées auprès de jumeaux identiques, qui imputent une bonne part du QI à la génétique?

La réponse à ce paradoxe est fort simple: les gènes ne produisent leur effet qu'à la faveur d'un environnement propice à leur actualisation. Ainsi, une personne qui dispose d'un avantage génétique relativement à une habileté particulière va rechercher un environnement stimulant où son potentiel génétique va pouvoir s'exprimer. Selon les chercheurs, l'effet multiplicateur qui s'ensuit est un facteur probable de l'effet Flynn.

Les limites de l'effet Flynn

L'effet Flynn n'est pas ailleurs pas illimité. «Deux parents qui ont des quotients intellectuels élevés n'engendreront pas un enfant attardé, mais la probabilité qu'ils aient un enfant doté d'un QI aussi élevé qu'eux est plutôt faible», affirme Serge Larivée. Il y aurait ainsi un retour à la normale.

La théorie de l'effet combiné des gènes et de l'environnement nous dit aussi qu'un plateau est atteint lorsque l'environnement a livré tout son effet stimulant. On assiste d'ailleurs à une stabilisation du QI dans certains pays développés où les scores sont parmi les plus hauts. Des études montrent un ralentissement de la tendance, voire une stagnation, au Danemark et en Suède, alors que d'autres concluent même à un léger déclin en Angleterre et dans d'autres pays industrialisés.

Dans les pays où le QI moyen continue de croitre, c'est surtout au sein des classes les plus défavorisées qu'on observe une remontée. Serge Larivée y voit l'effet d'une éducation de qualité maintenant accessible à tous.

Si l'effet Flynn a atteint ses limites dans les pays développés, il commence à se faire sentir dans les pays en voie de développement, notamment dans certains pays africains comme le Kenya et le Soudan.

Pour le professeur, il s'agit de bonnes nouvelles. «Cela signifie que l'écart entre les plus doués et les moins doués s'amincit, de même qu'il se réduit entre les pays riches et les pays pauvres. Cela signifie aussi qu'un environnement stimulant peut bénéficier aux plus démunis.»

Source: Daniel Baril - Université de Montréal

alessandro pendesini
Messages : 438
Inscription : 12/12/2010 - 11:50:39
Activité : Retraité

Re: [News] Augmentation du QI mais pas forcément de l'intelligence

Message par alessandro pendesini » 12/02/2013 - 10:11:06

L’article parle de QI et d’intelligence, mais de quelle intelligence parle-t-on ? Dans cet article (que je trouve pertinent) on a oublié de parler de QE = quotient émotionnel, bien supérieure au QI dans ce qui détermine la personnalité de l’humain.
Les tests du QI prédisent l’avenir scolaire avec une certaine précision, mais ils n’ont guère de valeur fiable en ce qui concerne la vie professionnelle !!! De plus, comme ils ne mesurent que les capacités logiques (ou logico-langagières), nous sommes pratiquement « conditionnés » à restreindre la notion d’intelligence aux seules compétences mises en œuvre dans la résolution des problèmes de cet ordre.
Des études anthropologiques résulte que notre cerveau est resté quasiment le même depuis 30-40.000 ans !
Ce qui me fais dire que nous ne sommes pas plus « intelligents » actuellement qu’il y a 30.000 ans ! Cela ne veut pas dire que le progrès n’existe pas, mais il n’est pas du à une augmentation de notre intelligence (ou abstraction mentale), mais qu’il est étroitement lié à la science (ou la philosophie des sciences) qui nous autorise à mieux comprendre la nature et pouvoir faire la distinction entre des propositions pertinentes, filtrée par la méthodologie scientifique, et nos (ponctuelles) illusions !
Et comme presque tous les rôles culturels requièrent plusieurs intelligences, il importe donc de considérer l’individu comme détenteur d’un éventail d’aptitudes, plutôt que d’une faculté unique de résolution de problèmes qui seraient mesurables par des tests QI. La maturité dans un domaine n’implique pas l’équivalent dans un autre, pas plus que l’existence d’une prédisposition dans une discipline peut signifier que la personne aura autant de talent dans une autre. Sans perdre de vue que
certains individus manifestent un talent exceptionnel dans un contexte pathologique !.........
Sternberg discerne au moins trois facettes de l’intelligence, dont la première, la moins « psychologique », est systématiquement mise en avant : une intelligence rationnelle (test QI), une intelligence pratique (celle qui nous permet de nous débrouiller dans notre quotidien) et une troisième, créative (qui nous permet d’innover et sous-tend toute démarche artistiques). Les deux dernières, clairement, mettent en jeu des facettes plus émotionnelles, plus psychologiques (test QE).
NB. Un enfant né d’un père et mère « Einstein » ne sera pas obligatoirement leur égal ! Les gènes prédisposent à un type particulier de personnalité mais ils ne la dictent nullement, c’est notre entourage qui -en très grande partie- fait de nous ce que nous sommes !

Victor
Messages : 16088
Inscription : 05/06/2006 - 20:30:44
Activité : Retraité
Contact :

Re: [News] Augmentation du QI mais pas forcément de l'intelligence

Message par Victor » 12/02/2013 - 10:27:31

Si l'intelligence consiste à avoir une belle écriture et une bonne orthographe...Nos ancêtres étaient bien plus intelligents que nous...Est-ce que savoir mieux manier des objets modernes est une preuve d'intelligence
En ce qui concerne la recherche en sciences, Je dirais: Cherche encore!

alessandro pendesini
Messages : 438
Inscription : 12/12/2010 - 11:50:39
Activité : Retraité

Re: [News] Augmentation du QI mais pas forcément de l'intelligence

Message par alessandro pendesini » 12/02/2013 - 10:58:43

….Si l'intelligence consiste à avoir une belle écriture et une bonne orthographe...Nos ancêtres étaient bien plus intelligents que nous
Est-ce que savoir manier mieux des objets modernes est une preuve d'intelligence….

@Victor
--Nos ancêtres depuis le néolithique et bien avant, n’étaient pas plus (ou moins) intelligents que nous, ils utilisaient leur intelligence différemment conformément au savoir -traditionnel et culturel- de l’époque. Chaque époque (préhistorique ou historique) dans l’évolution de l’univers -homme compris- est unique et ne peut se répéter ! P.S. Ce qui ne veut pas dire que l’intelligence (et conscience) humaine telle que nous la connaissons actuellement, soit apparue -par un quelconque « miracle »- du jour au lendemain !
--Savoir manier mieux des objets modernes est question de motivation + apprentissage (connaissance/enseignement), tendances modes etc… bien plus que d’intelligence à proprement parler. Bien à vous

Avatar de l’utilisateur
Asohan
Messages : 140
Inscription : 02/08/2007 - 19:59:01
Activité : Enseignant ou Chercheur
Localisation : Frankfurt am Main

Re: [News] Augmentation du QI mais pas forcément de l'intelligence

Message par Asohan » 12/02/2013 - 14:45:13

"Mieux vaut-il une tete bien faite qu'une tete bien pleine ?"

Question interessante de nos jours. Si on peut penser que nos aieux avait certainement des choses plus utiles a l'esprit --je veux dire dans la vie pratique-- mais que leurs resultats de test de QI etaient plus faible, peut-on en deduire que l'intelligence "moyenne" est restee la meme depuis ? Peut-on dire que notre societe effectue une transition vers une population ayant un plus grand potentiel latent, mais moins bien utilise ?

Il est certain que l’utilisation courante de la technologie nous rend moins intelligent dans le sens pratique et creatif. Je dirais que ceux qui sortent du lot de nos jour sont ceux qui on la chance d'avoir de la bonne volonte, qui leur permet d'utiliser leur potentiel naturel et profiter des enseignements de la vie. C'est ca qu'il faudrait inculquer aux nouvelles generations : la volonte d'aller plus loin.
... Pourquoi vivre sa vie dans un reflet ...

Victor
Messages : 16088
Inscription : 05/06/2006 - 20:30:44
Activité : Retraité
Contact :

Re: [News] Augmentation du QI mais pas forcément de l'intelligence

Message par Victor » 12/02/2013 - 15:19:35

Dans mes années 60 je me souviens qu'au certificat d'études c'est à dire vers l'entrée au collège il y avait à savoir la liste des préfectures de France et le calcul mental, les tables de multiplications ça donnait des élèves capables de mémoriser des noms, des lieux, des dates, des calculs simple mais ces calcul permettait à des enfant de commerçant de se mettre vite à la caisse et savoir rendre l'argent aux clients... Avaient il une forme d'intelligence bien différente ?
En ce qui concerne la recherche en sciences, Je dirais: Cherche encore!

Avatar de l’utilisateur
cisou9
Messages : 8852
Inscription : 12/03/2006 - 15:43:01
Activité : Retraité
Localisation : Pertuis en Lubéron
Contact :

Re: [News] Augmentation du QI mais pas forcément de l'intelligence

Message par cisou9 » 12/02/2013 - 19:13:26

:_salut:
alessandro pendesini a écrit :--Savoir manier mieux des objets modernes est question de motivation + apprentissage (connaissance/enseignement), tendances modes etc… bien plus que d’intelligence à proprement parler. Bien à vous

Je pense que que l'homme de Cro-Magnon ou celui de Neandertal était pratiquement aussi intelligents que nous mais n'avaient pas le passé culturel que nous avons maintenant.
Quand au QI, les personnes intelligente mais n'ayant pas l'esprit logique sont bien moins notées alors qu'elles peuvent être plus intelligentes dans d'autres domaines.
Je suis assez d'accord avec Alessandro. :jap:
Un homme est heureux tant qu'il décide de l'être et nul ne peux l'en empêcher.
Alexandre Soljenitsyne.

ignotus
Messages : 45
Inscription : 29/11/2009 - 19:57:46
Activité : Retraité

Re: [News] Augmentation du QI mais pas forcément de l'intelligence

Message par ignotus » 13/02/2013 - 0:31:15

Bonsoir à tous.
Tout d’abord une précision : n’étant pas un spécialiste des échelles d’intelligence, la probabilité que je dise ici des bêtises est énorme… et bien, tant pis ! Je ne m’exprime pas en tant que scientifique mais en tant que profane. Voici donc mon constat bien attristé.
Quand je considère le niveau de connaissances d’utilité primordiale nécessaire à un individu dans sa vie courante, je constate que le niveau d’un certificat d’étude du temps de ma petite enfance était bien supérieur à Bac machin ou à un Bac truc d’aujourd’hui. Quelques exemples concrets pour commencer. La géographie qui n’exige aucune forme de spécificité intellectuelle : tout le monde doit être capable de lire une carte. Tout le monde devrait savoir que la Terre est sphérique (et non « ronde ») et qu’elle tourne autour du soleil et sur elle-même. Hé bien non : ce n’est plus évident aujourd’hui dans la tête de beaucoup d’adultes comme cela l’était autrefois dans la tête d’un gamin de 12 ans. J’ai eu la honte de ma vie en voyant lors d’un jeu télévisé, un ancien Officier de l’Armée de l’Air (un comble insupportable) perdre une épreuve en pensant que le soleil tournait autour de la Terre. Je croyais rêver, hélas, ce n’était pas le cas. Et cela empire aujourd’hui : l’usage du GPS a complètement …déboussolé beaucoup de monde. Qui aujourd’hui saurait s’orienter à l’aide d’une carte et d’une boussole ?
Mais la Géographie n’est pas le pire exemple : la pauvreté du vocabulaire d’un Français de plus en plus approximatif s’étale chaque jour « à la Télé » avec des journalistes dont la langue est censée être un outil qu’ils maîtrisent parfaitement. On ne compte plus les fautes de syntaxe, le mot utilisé à la place…de son contraires, les étalages impudiques d’inculture dans tous les domaines, le tout sans jamais la moindre rectification et encore moins d’excuse à postériori. Inutile de vous citer des exemples : ouvrez bien vos oreilles sur les différentes chaines dès demain, et vous serez édifiés… Allez tenez, si, 1 exemple, un seul : récemment, le « spécialiste scientifique » d’une chaine commentait la découverte d’une « planète diamant » à 40 AL de notre Système, soit selon lui … 9 milliards de km ! Erreur humaine ? Langue qui a fourché ? Pas de problème : on aurait simplement aimé la correction d’une… rectification.
L’autre soir ma fille a perdu son autocontrôle pourtant habituellement reconnu par ses collaborateurs : des ingénieurs de son équipe lui ont remis, une fois de plus, une fois de trop, des rapports écrits dans une langue affligeante, avec des paragraphes entiers en « langage sms », et ce n’était pas, hélas, une plaisanterie : ces pauvres jeunes gens étaient tout ce qu’il y a de plus sincères et … étonnés des remarques de leur chef.
Ne parlons pas de l’enseignement de l’Histoire, aujourd’hui cantonné à quelques poncifs du politiquement correct, la chronologie en moins.
Au cours d’un (rarissime) débat sur l’appauvrissement intellectuel de notre jeunesse, une « spécialiste » autoproclamée eut cette répartie d’une stupidité abyssale « C’est faux, ils sont très fort en informatique ». Cette pontifiante pseudo intellectuelle, qui vraisemblablement ignorait la signification exacte du mot « informatique », considérait que le fait de savoir « tchater » des ânneries sur un clavier fait de n’importe quel analphabète un génie des sciences du traitement de l’information, tout comme le fait de faire le crétin au volant d’une voiture fait du conducteur un ingénieur en construction automobile.
Alors baisse du QI ? Je n’en sais rien, ne sachant pas comment il est défini, comment les différents tests sont construits et validés. Par contre, du fait de mes activités associatives, ce que je constate en discutant avec beaucoup de jeunes et moins jeunes, c’est la raréfaction du vocabulaire, l’incompréhension généralisée de choses élémentaires, la difficulté à raisonner ou simplement à suivre une démonstration, bref, une diminution apparente des facultés intellectuelles. Famille écartelée, abandon des obligations parentales, drogue, abandon de la lecture (de la culture tout court) au profit de jeux vidéos etc etc en sont probablement des causes partielles mais redondantes.
Pour conclure une simple question : pourquoi un pays comme la Finlande qui consacre beaucoup moins que nous de ressources financières par élève obtient-il des résultats nettement meilleurs ? Réponse : interdite car politiquement incorrecte.

Avatar de l’utilisateur
Asohan
Messages : 140
Inscription : 02/08/2007 - 19:59:01
Activité : Enseignant ou Chercheur
Localisation : Frankfurt am Main

Re: [News] Augmentation du QI mais pas forcément de l'intelligence

Message par Asohan » 13/02/2013 - 2:02:35

Il est vrai que la difficulté des examens diplômants a globalement baissé depuis quelques décennies. Peut-être que les test de QI ont, eux aussi, été simplifiés, ce qui expliquerait que l'on obtiennent de meilleurs résultats de nos jours ;)

N'ayez pas peur de donner des réponses à vos questions si elle ne sont pas rhétoriques, il n'y a pas de "politiquement correct" lorsque la logique intervient (je parle celle avec un grand "L", qui se veut mathématique). J'imagine mal un homme de loi vous en vouloir si vous dites qu'un chat est un chat ! Le climat éducatif et social des pays nordiques est relativement "conservateur" et n'a pas encore subit la crise du "cancre adulé". Selon les différentes régions de France, j'ai vu cette crise se dessiner il y a environ 10-15 ans. Des amis d'Algérie m'ont dis avoir vu ce changement il y à environ 20 ans, et là je le vois encore en Allemagne depuis quelques années. On est passé de : "Waow ! T'as eu 18/20, t'es trop fort !", à quelque chose comme "Ouais ! Je suis encore collé ! Encore 5h de plus ce mois-ci et je me fais virer, trop cool".

Le plus malheureux c'est que ceux qui sont vraiment intelligents sont soit les plus opportunistes et destructeurs (homme politiques, dirigeants, ...), soit ceux qui n'ont pas la volonté d'agir au lieu de discuter (chercheur, professeurs, ...). D’ailleurs justement je vous laisse sur ces bonnes paroles, car j'ai du pain sur la planche.
... Pourquoi vivre sa vie dans un reflet ...

FreakOut
Messages : 1
Inscription : 13/02/2013 - 7:56:53
Activité : Salarié

Re: [News] Augmentation du QI mais pas forcément de l'intelligence

Message par FreakOut » 13/02/2013 - 8:08:58

Il y aurait en fait 8 formes d'intelligence.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9or ... _multiples

On crée un monde selon nos volontés de bien être, de confort (pour le reste n'entrons pas dans les débat politiques).
Ensuite notre intelligence s'adapte à ce monde.
Ce monde de confort dans lequel tout est mis à disposition, où on a tout "sous la main" n'est pas d'un effet trés stimulant pour l'intelligence kinesthesique/manuelle.
Chaque époque apporte ses progrès et à chaque époque une intelligence est plus utile qu'une autre.
C'est presque affligeant de voir encore l'importance qu'on accorde à ce test à la noix.
Des gens trés bons en maths et littérature ne sont pas forcément débrouillards. Ils ont parfois pour ainsi dire, un poil dans la main. et vice versa.

Avatar de l’utilisateur
macland
Messages : 4647
Inscription : 06/08/2005 - 9:44:31
Localisation : Ile de France

Re: [News] Augmentation du QI mais pas forcément de l'intelligence

Message par macland » 13/02/2013 - 14:41:29

…Comme je partage, hélas, l’avis d’ignotus mais je reste persuadé qu’il ne faut pas confondre culture et intelligence…
Bon nombre de personnes très instruites se trouvent désemparées devant un marteau, un tournevis ou une simple clef à molette…une personne cultivée avec une bonne mémoire peut donner l’illusion de l’intelligence… :bon:
L'homme est une espèce de singe qui a mal tourné!...
Si la tyrannie engendre des révoltes, le laxisme enfante l'anarchie…

Avatar de l’utilisateur
cisou9
Messages : 8852
Inscription : 12/03/2006 - 15:43:01
Activité : Retraité
Localisation : Pertuis en Lubéron
Contact :

Re: [News] Augmentation du QI mais pas forcément de l'intelligence

Message par cisou9 » 13/02/2013 - 16:54:56

:_salut:
ignotus a écrit :découverte d’une « planète diamant » à 40 AL de notre Système, soit selon lui … 9 milliards de km !

Effectivement, cela fait en réalité 378(10^12) Km
Pour le langage SMS, c'est l'horreur. nous avons un clavier de plus de cent touches, alors que le téléphone en a 9 pour écrire.
macland a écrit :…Comme je partage, hélas, l’avis d’ignotus mais je reste persuadé qu’il ne faut pas confondre culture et intelligence…
Bon nombre de personnes très instruites se trouvent désemparées devant un marteau, un tournevis ou une simple clef à molette…une personne cultivée avec une bonne mémoire peut donner l’illusion de l’intelligence… :bon:

Nous avions techniciens et ingénieur la maitrise de nos mains et il arrivait qu'un ingénieur utilise un tour ou une fraiseuse pour avoir une pièce immédiatement. ;)
Un homme est heureux tant qu'il décide de l'être et nul ne peux l'en empêcher.
Alexandre Soljenitsyne.

Avatar de l’utilisateur
Troll
Messages : 770
Inscription : 21/05/2008 - 9:08:18
Activité : Autre

Re: [News] Augmentation du QI mais pas forcément de l'intelligence

Message par Troll » 14/02/2013 - 13:51:44

ignotus a écrit :Bonsoir à tous.
la pauvreté du vocabulaire d’un Français de plus en plus approximatif s’étale chaque jour « à la Télé » avec des journalistes dont la langue est censée être un outil qu’ils maîtrisent parfaitement. On ne compte plus les fautes de syntaxe, le mot utilisé à la place…
L’autre soir ma fille a perdu son autocontrôle pourtant habituellement reconnu par ses collaborateurs : des ingénieurs de son équipe lui ont remis, une fois de plus, une fois de trop, des rapports écrits dans une langue affligeante, avec des paragraphes entiers en « langage sms », et ce n’était pas, hélas, une plaisanterie : ces pauvres jeunes gens étaient tout ce qu’il y a de plus sincères et … étonnés des remarques de leur chef.

, ce que je constate en discutant avec beaucoup de jeunes et moins jeunes, c’est la raréfaction du vocabulaire, l’incompréhension généralisée de choses élémentaires, la difficulté à raisonner ou simplement à suivre une démonstration, bref, une diminution apparente des facultés intellectuelles.

Je répondrai en prenant les arguments de Michel Serre qui répondait à qqles questions sur son dernier livre, Petites poucettes ( terme désignant la génération actuelle des 17/30 ans )
C’est la grande question, pour les parents et les enseignants : que transmettre entre générations ?

M. Serre : Déjà, Petit Poucet et Petite Poucette ne parlent plus ma langue. La leur est plus riche, je le constate à l’Académie française où, depuis Richelieu, on publie à peu près tous les quarante ans le dictionnaire de la langue française. Au siècle précédent, la différence entre deux éditions s’établissait à 4 000 ou 5 000 mots. Entre la plus récente et la prochaine, elle sera d’environ 30 000 mots. A ce rythme, nos successeurs seront très vite aussi loin de nous que nous le sommes du vieux français !

Il répondait sur FranceInter il n'y a pas longtemps que c'était du aux changements des métiers, à beaucoup de disparitions d'un coté et à m"émergence de nouvelles technologies de l'autre.

Autre passage :
Que répondez-vous à ceux qui s’inquiètent de voir évoluer les jeunes dans l’univers virtuel des nouvelles technologies ?

Sur ce plan, Petite Poucette n’a rien à inventer, le virtuel est vieux comme le monde ! Ulysse et Don Quichotte étaient virtuels. Madame Bovary faisait l’amour virtuellement, et beaucoup mieux peut-être que la majorité de ses contemporains. Les nouvelles technologies ont accéléré le virtuel mais ne l’ont en aucun cas créé. La vraie nouveauté, c’est l’accès universel aux personnes avec Facebook, aux lieux avec le GPS et Google Earth, aux savoirs avec Wikipédia. Rendez-vous compte que la planète, l’humanité, la culture sont à la portée de chacun, quel progrès immense ! Nous habitons un nouvel espace… La Nouvelle-Zélande est ici, dans mon iPhone ! J’en suis encore tout ébloui !

Ce que l’on sait avec certitude, c’est que les nouvelles technologies n’activent pas les mêmes régions du cerveau que les livres. Il évolue, de la même façon qu’il avait révélé des capacités nouvelles lorsqu’on est passé de l’oral à l’écrit. Que foutaient nos neurones avant l’invention de l’écriture ? Les facultés cognitives et imaginatives ne sont pas stables chez l’homme, et c’est très intéressant. C’est en tout cas ma réponse aux vieux grognons qui accusent Petite Poucette de ne plus avoir de mémoire, ni d’esprit de synthèse. Ils jugent avec les facultés cognitives qui sont les leurs, sans admettre que le cerveau évolue physiquement.

Lien : http://www.liberation.fr/culture/010123 ... on-mutante
Article à lire ! surtout pour les vieux grognons :siffle:
"Quand un problème a une solution, il ne sert à rien de s'inquiéter.
Quand un problème n'a pas de solution, alors s'inquiéter ne sert à rien" Proverbe tibétain

Victor
Messages : 16088
Inscription : 05/06/2006 - 20:30:44
Activité : Retraité
Contact :

Re: [News] Augmentation du QI mais pas forcément de l'intelligence

Message par Victor » 14/02/2013 - 21:00:21

A cela cher troll je te répondrais que pour parler à quelqu'un il faut posséder au minimum un vocabulaire commun c'est bien une question de compréhension de diverses activité humaines qui sont en jeu, un gamin de trente ans qui rédige ses rapports avec des SMS pour qui l'écrit il certainement pas pour ses potes, sans aller dans la grande littérature il y a un minimum de codes sociaux à connaitre
En ce qui concerne la recherche en sciences, Je dirais: Cherche encore!

Avatar de l’utilisateur
Troll
Messages : 770
Inscription : 21/05/2008 - 9:08:18
Activité : Autre

Re: [News] Augmentation du QI mais pas forcément de l'intelligence

Message par Troll » 15/02/2013 - 9:39:31

Victor a écrit : un gamin de trente ans qui rédige ses rapports avec des SMS pour qui l'écrit il certainement pas pour ses potes,

pas besoin d'écrire en sms pour ne rien comprendre à certaines phrases !
Tu vois Victor, ce n'est pas parce que tu n'es pas capable de faire un texte compréhensible ( grammaire bancale, ponctuation quasi inexistante, etc.... ) que ça fait de toi un imbécile !
"Quand un problème a une solution, il ne sert à rien de s'inquiéter.
Quand un problème n'a pas de solution, alors s'inquiéter ne sert à rien" Proverbe tibétain

Victor
Messages : 16088
Inscription : 05/06/2006 - 20:30:44
Activité : Retraité
Contact :

Re: [News] Augmentation du QI mais pas forcément de l'intelligence

Message par Victor » 15/02/2013 - 9:55:58

Je ne parle pas d'intelligence pure sans doute les gamins en question sont intelligents mais de la capacité de savoir échanger des idées en dehors de son groupe social, cela c'est aussi c'est une forme d'intelligence, la forme la plus simple d'intelligence reste la manière de parler aux autres, à tous les autres
En ce qui concerne la recherche en sciences, Je dirais: Cherche encore!

Avatar de l’utilisateur
macland
Messages : 4647
Inscription : 06/08/2005 - 9:44:31
Localisation : Ile de France

Re: [News] Augmentation du QI mais pas forcément de l'intelligence

Message par macland » 15/02/2013 - 10:28:53

Victor a écrit :Je ne parle pas d'intelligence pure sans doute les gamins en question sont intelligents mais de la capacité de savoir échanger des idées en dehors de son groupe social, cela c'est aussi c'est une forme d'intelligence, la forme la plus simple d'intelligence reste la manière de parler aux autres, à tous les autres

+1... :)
L'homme est une espèce de singe qui a mal tourné!...
Si la tyrannie engendre des révoltes, le laxisme enfante l'anarchie…

Avatar de l’utilisateur
Troll
Messages : 770
Inscription : 21/05/2008 - 9:08:18
Activité : Autre

Re: [News] Augmentation du QI mais pas forcément de l'intelligence

Message par Troll » 15/02/2013 - 10:45:56

Je suis d'accord Victor, l'adaptation à l'autre pour mieux communiquer est aussi une forme d'intelligence ( même si je vois plus cette "communication" comme une qualité ( ou défaut )) mais ce problème ne touche pas uniquement les jeunes !

Mes remarques visaient plus ce qui était dit plus haut mettant tous les jeunes dans le même panier......!
"Quand un problème a une solution, il ne sert à rien de s'inquiéter.
Quand un problème n'a pas de solution, alors s'inquiéter ne sert à rien" Proverbe tibétain

Victor
Messages : 16088
Inscription : 05/06/2006 - 20:30:44
Activité : Retraité
Contact :

Re: [News] Augmentation du QI mais pas forcément de l'intelligence

Message par Victor » 15/02/2013 - 11:10:49

Loin de moi cette idée de parler des d'jeunes comme une espèce bizarre
ici sur Techno science la répartition des âges est assez étendue
En ce qui concerne la recherche en sciences, Je dirais: Cherche encore!

Isabelle
Messages : 10904
Inscription : 02/09/2004 - 9:49:47

Re: [News] Augmentation du QI mais pas forcément de l'intelligence

Message par Isabelle » 15/02/2013 - 14:47:14

Victor a écrit :
ici sur Techno science la répartition des âges est assez étendue


Oui et c'est une véritable richesse dans les rapports humains :)

Répondre