[News] Stocker l'énergie intermittente sous forme d'hydrogène

Production, exploitation, stockage, etc...

Modérateur: Modérateurs

[News] Stocker l'énergie intermittente sous forme d'hydrogène

Messagepar Adrien » 19/05/2013 - 23:00:18

Des chercheurs de l'Université de Saragosse ont mis au point un matériau plus efficace pour réaliser l'électrolyse de l'eau et stocker l'hydrogène produit. Ce dispositif permet de créer des... >> Lire la suite
Adrien
Site Admin
 
Messages: 16249
Inscrit le: 02/06/2004 - 17:58:53
Localisation: 78

Re: [News] Stocker l'énergie intermittente sous forme d'hydrogène

Messagepar FrankM » 20/05/2013 - 7:36:16

Il existe des solutions moins "dangereuses" que le stockage de l'hydrogène hautement explosif.... En voici "en vrac" quelques-unes :
- utiliser TOUS les barrages de manière réversible en "pompant" de l'eau en période d'excès pour la re-convertir en électricité en période de demande plus élevée. (cfr la centrale de Vianden au Luxembourg qui est une merveille beaucoup trop ignorée du public)
- installer chez les particuliers des groupes électrogènes réversibles à l'air comprimé, ainsi que des véhicules à air comprimé, qui se "rechargent" gratuitement en période d'excès de production : il y a une forte résistance des producteurs car ce système pourrait rendre les habitations totalement autonomes, ce qui ruinerait leur business. Pourtant, c'est l'avenir en supprimant totalement les coûts de transport : plus il y aura d'unités locales 'autonomes", moins le réseau sera sur-chargé ! En se détendant, l'air comprimé peut refroidir les frigos / surgélateurs ménagers.
- une habitation autonome qui produit plus d'énergie qu'elle ne consomme peut recharger ses véhicules (panneaux solaires / petite éolienne tangentielle). Les techniques sont au point et bien rodées : les voiliers de croisière sont tous autonomes en énergie et sont déjà de petits appartements flottants !!!
- produire de l'air liquide qui peut par la suite être livré aux particuliers et aux industries, pour alimenter des moteurs à air comprimé dans les entreprises (les clark en entrepôts fonctionnent déjà avec cette technique très au point qui a l'avantage de ne pas polluer du tout !) tout en produisant tout ou partie du froid nécessaire pour les frigos en passant à l'état gazeux.
- des éoliennes peuvent produire directement de l'air comprimé SANS passer par l'électricité
- généraliser les appareils ménagers (lessiveuses / lave-vaisselle) qui peuvent se déclencher en période creuse flexible "gratuite" en fonction de la demande en électricité
- perfectionner les centrales nucléaires pour permettre de les ralentir / accélérer plus rapidement pour rendre la production d'électricité modulable. Le ralentissement plus rapide sera aussi un facteur de sécurité en cas d'incident !
- assurer la gratuité de l'électricité en période creuse de manière à encourager l'utilisation par les appareils ménagers et les industries : l'abaissement des coûts de production par l'énergie gratuite aux moments creux peut rendre beaucoup plus rentable et éviter des délocalisations. Je pense en particulier à la production et au recyclage de l'aluminium, du cuivre etc... dans des fours électriques, au tris des métaux ferreux / non ferreux par magnétisme après broyage etc...
- étudier de manière sérieuse tous les procédés dit 'd'énergie libre", généraliser le procédé "pantone" qui a fait ses preuves et le rendre obligatoire sur TOUS les moteurs thermiques, idem pour le moteur électrique Minato qui est fabriqué en petites séries au Japon et qui équipe des ventilateurs...
- Renault va lancer des hybrides à air comprimé : c'est moins coûteux que les hybrides électriques, et produire son air comprimé est à la portée de tous ! C'est l'avenir !
CONCLUSION : c'est en multipliant les petits systèmes locaux autonomes qu'on ira vers l'autonomie énergétique, qu'il y aura un peu moins de robinets en or massif dans les salles de bain des pays du golfe, et que nos industries ne se délocaliseront plus !!!!!!
Le transport international deviendra hors de prix si l'énergie "locale" est gratuite, et produire "localement" re-deviendra plus rentable... Et je ne crois pas rêver en montrant ce chemin...
FrankM
 
Messages: 5
Inscrit le: 14/12/2007 - 6:33:35
Localisation: Belgique

Re: [News] Stocker l'énergie intermittente sous forme d'hydrogène

Messagepar philouze » 20/05/2013 - 11:42:25

- utiliser TOUS les barrages de manière réversible en "pompant" de l'eau en période d'excès pour la re-convertir en électricité en période de demande plus élevée. (cfr la centrale de Vianden au Luxembourg qui est une merveille beaucoup trop ignorée du public)

on en a aussi en france (grand maison, vieilles forges) mais adapter des barrrages normaux, pourquoi pas. attention ça ne marche pas en période hivernale ou le barrage est plein quoi qu'il arrive.


- installer chez les particuliers des groupes électrogènes réversibles à l'air comprimé, ainsi que des véhicules à air comprimé, qui se "rechargent" gratuitement en période d'excès de production : il y a une forte résistance des producteurs car ce système pourrait rendre les habitations totalement autonomes, ce qui ruinerait leur business.

fausse bonne idée, la compression / détente présente un rendement désastreux (il y aurait une piste incluant la récup de la chaleur , accessibles aux systèmes de grande taille (donc pas du particulier) mais ça n'est qu'une piste de recherche.


Pourtant, c'est l'avenir en supprimant totalement les coûts de transport : plus il y aura d'unités locales 'autonomes", moins le réseau sera sur-chargé ! En se détendant, l'air comprimé peut refroidir les frigos / surgélateurs ménagers.

voir sur ce point l'article de Janco : multiplier la production autonome fait chuter la rentabilité globale (loi des économies d'échelle


- une habitation autonome qui produit plus d'énergie qu'elle ne consomme peut recharger ses véhicules (panneaux solaires / petite éolienne tangentielle). Les techniques sont au point et bien rodées : les voiliers de croisière sont tous autonomes en énergie et sont déjà de petits appartements flottants !!!

oui pour l'habitat positif. non pour l'éolienne tangentielle au rendement désastreux là aussi (loi de betz) (à moins que mettre 25 000 € dans une machine qui produit 200w réels en moyenne te semble intéressant


- produire de l'air liquide qui peut par la suite être livré aux particuliers et aux industries, pour alimenter des moteurs à air comprimé dans les entreprises (les clark en entrepôts fonctionnent déjà avec cette technique très au point qui a l'avantage de ne pas polluer du tout !) tout en produisant tout ou partie du froid nécessaire pour les frigos en passant à l'état gazeux.

et donc une infra mondiale d'air liquide !? c'est un délire steam punk, tout le monde avec ses bouteilles de 200 bars dans le cellier, dans la bagnole, des pompes hautes pression dans tous les bâtiments et des bruits de pétrolette partout. Nous sommes à l'orée d'un changement de monde ou l'information et même l'énergie sans fil sont à portée de main, ou les objets et voitures se chargeront par induction je ne crois pas à la renaissance d'une industrie basée sur la culasse + piston, fusse-t-elle basée sur de l'air (du vent ? )


- des éoliennes peuvent produire directement de l'air comprimé SANS passer par l'électricité
c'est pas faux... mais bon ...

- généraliser les appareils ménagers (lessiveuses / lave-vaisselle) qui peuvent se déclencher en période creuse flexible "gratuite" en fonction de la demande en électricité

ce serait pas mal (mais négligeable) (reprendre le camembert des conso : la part de l'électro c'est 1/20eme du chauffage par ex)

- perfectionner les centrales nucléaires pour permettre de les ralentir / accélérer plus rapidement pour rendre la production d'électricité modulable. Le ralentissement plus rapide sera aussi un facteur de sécurité en cas d'incident !

contrairement à une idée reçue elle sont étonnement réactive (certes moins que le gaz ou l'hydro)


- étudier de manière sérieuse tous les procédés dit 'd'énergie libre", généraliser le procédé "pantone" qui a fait ses preuves et le rendre obligatoire sur TOUS les moteurs thermiques, idem pour le moteur électrique Minato qui est fabriqué en petites séries au Japon et qui équipe des ventilateurs...

tu viens de citer trois escroqueries célèbres en une seule phrase ! attention Franck, attention tu pars en sucette

- Renault va lancer des hybrides à air comprimé : c'est moins coûteux que les hybrides électriques, et produire son air comprimé est à la portée de tous ! C'est l'avenir !

C'est Peugeot (pas Renault) et c'est plus un moteur hydraulique qu'à air comprimé (même si il y a bien une bonbonne d'air comprimé) . au final l'autonomie est très faible, seulement les pertes du système 'valent le coût ^^' comparées à un ensemble de traction hybride électrique. dans le même ordre Volvo planche sur son volant inertiel (renault aussi). ces deux systèmes ne sont pas meilleurs, mais présentent un poids et un coût moindre. jusqu'aux prochaines batteries

CONCLUSION : c'est en multipliant les petits systèmes locaux autonomes qu'on ira vers l'autonomie énergétique, qu'il y aura un peu moins de robinets en or massif dans les salles de bain des pays du golfe, et que nos industries ne se délocaliseront plus !!!!!!
Le transport international deviendra hors de prix si l'énergie "locale" est gratuite, et produire "localement" re-deviendra plus rentable... Et je ne crois pas rêver en montrant ce chemin...
[/quote][/quote]


je pense que tu as raison sur certains points : l'ultra centralisé mono énergie c'est fini, le gaspillage du kWh c'est fini.
mais l'excès inverse n'est pas un avenir possible pour autant (tous producteurs avec notre petite machine à vapeur déglingo) car les vrais besoins sont cachés, et sont 10 fois plus importants que les besoins visibles (notre maison, les transports ... )
philouze
 
Messages: 192
Inscrit le: 08/03/2009 - 17:24:37

Re: [News] Stocker l'énergie intermittente sous forme d'hydrogène

Messagepar Jayxee » 20/05/2013 - 16:06:21

FrankM a écrit:Il existe des solutions moins "dangereuses" que le stockage de l'hydrogène hautement explosif.... En voici "en vrac" quelques-unes :
- utiliser TOUS les barrages de manière réversible en "pompant" de l'eau en période d'excès pour la re-convertir en électricité en période de demande plus élevée. (cfr la centrale de Vianden au Luxembourg qui est une merveille beaucoup trop ignorée du public)

Tu oublie que pour faire ca il te faut 2 barrages avec 2 retenues d'eau ;)
Jayxee
 
Messages: 436
Inscrit le: 20/11/2007 - 8:32:31
Localisation: Lyon

Re: [News] Stocker l'énergie intermittente sous forme d'hydrogène

Messagepar mderouge » 20/05/2013 - 17:24:45

Qu'y a-t-il de neuf dans cette nouvelle?
L'électrolyse de l'eau salée dans des cellules à membrane avec des anodes stables se pratique depuis les années 70 (ce procédé à remplacé les cellules au mercure avec anodes perdues de graphite). On y produit du chlore, de la soude et de l'hydrogène. Si l'on électrolyse de l'eau seule alors on fait de l'oxygène dont on n'a pas (peu) besoin. Si les chercheurs espagnols ont mis au point une meilleure membrane c'est très bien mais cela reste un développement incrémentiel.

Est-ce une bonne piste?
Ensuite il faut faire quelque chose avec cet hydrogène: 1) le stocker, ce qui n'est pas gratuit, ni sans danger si l'on veut le transporter, et 2) le re-transformer en énergie thermique ou électrique.
On peut le brûler de manière contrôlées dans des cellules à combustible dont le rendement énergétique est de l'ordre de 40 à 60%.
Les cellules existantes ont une puissance de 100 KW au maximum. Il faut les empiler pour faire une centrale de taille industrielle et le coût d'investissement sera considérable.

C'est donc une technologie prouvée (applications spatiales par exemple) mais à une échelle limitée, avec un rendement énergétique peu impressionnant, et des coût pas encore maîtrisés. Une chance pour les développeurs, un risque pour les investisseurs.
mderouge
 
Messages: 2
Inscrit le: 20/05/2013 - 16:35:53

Re: [News] Stocker l'énergie intermittente sous forme d'hydrogène

Messagepar macland » 20/05/2013 - 18:49:55

...Apprendre à mieux stocker l'hydrogène est aussi un enjeu d'écomobilité, car l'hydrogène semble être l'alternative la moins polluante aux hydrocarbures fossiles ou non ; En brûlant il n'émet que de la vapeur d'eau et quelques NOx, et pas de CO2 ni de CO du tout. Cependant son coût de stockage mobile est encore (en 2012) prohibitif et son transport était au début des années 2000 environ 50 % plus cher que celui du gaz naturel. De plus, une unité de volume d’hydrogène transporte trois fois moins d’énergie qu’une unité de volume de gaz naturel.
Le stockage, rapidement réversible et sécurisé de quantités importantes d'hydrogène est encore un défis technologique et scientifique. L'atome d'hydrogène, très petit est parmi les plus difficiles à contenir. Sa liquéfaction nécessite de le refroidir à environ - 253°C (De tous les gaz, seul l'hélium est plus difficile à liquéfier). Cette liquéfaction est à ce jour très consommatrice d'énergie... :bon:
Source: Wiki
L'homme est une espèce de singe qui a mal tourné!...
La politique: une mascarade de gens qui s'entendent bien pour nous diviser et vivre grassement sur notre dos...
Avatar de l’utilisateur
macland
 
Messages: 3362
Inscrit le: 06/08/2005 - 9:44:31
Localisation: Ile de France

Re: [News] Stocker l'énergie intermittente sous forme d'hydrogène

Messagepar philouze » 20/05/2013 - 20:16:37

l'hydrogène, c'est mort ou presque , et si ça se développe ça restera anecdotique.
Qui miserait gros sur une infrastructure liquido-gazeuse haute pression basse-température ultra dangereuse, complexe, nous liant une nouvelle fois à des logiques de réservoirs, de tuyaux et de pompes à essence ? le tout bien sûr avec des pertes de rendement en cascade en pleine explosion du coût du kWh

Qui miserait là dessus alors qu'à peine une batterie plus performante mise au point, l'ensemble de la chaine H serait obsolète, il faurait être fou-furieux... ou investisseur dans le gaz de schiste réformé, ou possesseur d'une ressource de h2 naturel (on vient d'en découvrir)

- graphite
- graphène
- électrodes nano structurées
- zinc-air
- lithium-air

et j'en passe : si une seule de ces techno aboutit (et certaines le font en labo) le coût des batteries s'effondre (d'un facteur 2 à 10) , et leur autonomie multipliée par 2, 5, ou 16 pour le lithium-air, le plus prometteur).
qui irait à la pompe remplir son réservoir à 700 bars, alors que son voisin a le plein tous les matins simplement parce qu'il a garé sa caisse dans son garage au dessus d'un charger à induction ?

le H2 est une techno qui se sait condamnée à brève échéance, et que sa survie ne tient, comme une énorme épée de damocles au dessus de la tête, qu'au non-aboutissement d'aucune des multiples pistes concernant les batteries.
En revanche sa propre filière nécessite à tous les étages des dizaines de ruptures technologiques.

Bon courage aux investisseurs
philouze
 
Messages: 192
Inscrit le: 08/03/2009 - 17:24:37


Retourner vers Energie

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités

cron