[Dossier] Cassini-Huygens: Objectif Saturne

Conquête spatiale et technologies relatives...

Modérateur: Modérateurs

[Dossier] Cassini-Huygens: Objectif Saturne

Messagepar Michel » 27/08/2004 - 18:25:50

Cassini-Huygens est l'une des missions spatiales les plus ambitieuses du moment. Ayant pour objectif l'étude de Saturne et de ses satellites, la sonde nous apporte des informations et images sensationnelles.

Ce dossier nous présente cette formidable odyssée. La conception de Cassini-Huygens, sa traversée du système solaire et sa mise en orbite autour de la planète aux anneaux sont retracées, sans oublier de faire le point sur les dernières données recueillies.

L’auteur est Michel Sant (Michel sur le forum).


Introduction

L'objectif de la mission Cassini-Huygens est l'étude de Saturne, de ses anneaux et de ses satellites. La sonde est constituée de la sonde orbitale Cassini, qui doit étudier le système de Saturne pendant quatre ans, et de la sonde Huygens, destinée à être parachutée sur la lune Titan pour étudier son atmosphère et sa surface.

Commencée le 15 octobre 1997, la mission doit se terminer le 1er juillet 2008.

Image
La planète Saturne


La mission Cassini-Huygens est le fruit de la collaboration de trois agences spatiales: la NASA, l'Agence Spatiale Européenne et l'Agence Spatiale Italienne.

Jean Dominique Cassini (1625-1712) a découvert les lunes de Saturne Iapetus, Rhea, Tethys, et Dione. En 1675, Cassini a découvert que les anneaux de Saturne sont séparés en deux parties par un espace vide. Cet espace s'appelle maintenant la Division de Cassini.

Image


Christian Huygens (1629-1695) a découvert le satellite de Saturne Titan. Il a été également le premier à voir clairement les anneaux de la planète et à expliquer les modifications de leur aspect avec le temps.

Huygens a apporté bien d'autres contributions significatives à l'astronomie. La sonde Huygens, qui sera envoyée sur Titan par Cassini, porte son nom.


La sonde

Le corps principal Cassini est un empilement presque cylindrique se composant d'un module d'équipement inférieur, d'un module de propulsion et d'un module d'équipement supérieur, et est surmonté par une antenne fixe à gain élevé d’un diamètre de quatre mètres. Fixés à peu près au centre, on trouve les appareils photo et autres instruments de télédétection, ainsi que les instruments qui étudient les champs magnétiques et les particules ionisées.

Le vaisseau spatial en entier doit être tourné pour orienter les instruments dans la direction correcte, mais trois des instruments possèdent leurs propres possibilités d'articulation (simple axe).

Image
Cassini au montage



Caractéristiques principales

Masse totale au lancement 5712 kg, dont :
Cassini: 2125 kg;
Huygens: 320 kg;
Carburant: 3135 kg.

Hauteur : 6,7 m
Largeur : 4 m

Puissance en début de mission : 885 W
Puissance en fin de mission nominale : 633 W
Dernière édition par Michel le 04/01/2007 - 14:49:30, édité 7 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
Michel
 
Messages: 19856
Inscrit le: 14/07/2004 - 14:48:20
Localisation: Cote d'Azur

Le lancement et l'itinéraire

Messagepar Michel » 27/08/2004 - 18:31:10

Le lancement

Image


Le vaisseau spatial Cassini et la sonde Huygens commencent leur voyage de sept ans vers Saturne. Le lancement réussi de Cassini à bord d'un Titan IVB/Centaure s'est effectué le 15 octobre 1997.
La grande antenne de 4 m de diamètre est orientée vers le soleil pour servir de bouclier thermique.

Image



L'itinéraire

Le graphique ci-dessous montre la trajectoire interplanétaire de Cassini pour atteindre Saturne. Elle a commencé par le lancement depuis la terre en octobre 1997, suivi des survols d'aide gravitationnelle de Venus (avril 1998 et juin 1999), de la Terre (août 1999), et de Jupiter (décembre 2000).

Image
Trajectoire de Cassini. Doc. NASA/ESA. Traduction Michel Sant


L'arrivée aux environs de Saturne, qui a eu lieu en juillet 2004, marque le commencement d'une excursion orbitale de quatre ans dans le système de Saturne.

Avec l'utilisation de la trajectoire avec assistance gravitationnelle de Venus-Venus-Terre-Jupiter, il a fallut 6,7 années pour que Cassini arrive près de Saturne. Le vaisseau spatial a parcouru 5 milliards de kilomètres durant ce périple.

La conception complexe de cette trajectoire impliquait que le vaisseau spatial soit capable de résister à l'environnement thermique à la fois de l'intérieur de l'orbite de Venus (40°C) et des alentours de Saturne (-190°C).
Dernière édition par Michel le 04/01/2007 - 14:50:33, édité 4 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
Michel
 
Messages: 19856
Inscrit le: 14/07/2004 - 14:48:20
Localisation: Cote d'Azur

Les survols de Vénus et de la Terre

Messagepar Michel » 27/08/2004 - 18:34:13

Les survols de prise d'élan gravitationnel des différentes planètes sont conçus pour augmenter la vitesse du vaisseau par rapport au Soleil, ce qui lui a permis d'atteindre Saturne. Pendant ces survols, il y a échange d'énergie entre la planète et le vaisseau spatial, ce qui accélère ce dernier et change la direction de sa vitesse relativement au soleil.

Image
Août 1999, la Lune


Cette image de la Lune a été prise par Cassini lorsque celui-ci est passé près de la Terre lors de son survol en août 1999.

Les photos ci-dessous des survols de Vénus et de la Terre sont des montages, Cassini n'ayant pas pris de photo de ces planètes.

Image
Avril 1998 et juin 1999, Vénus

Image
Août 1999, la Terre


Les survols au plus près pour Venus et la Terre ont eut lieu :
Le 27 avril 1998 à 284 km. et le 24 juin 1999 à 603 km. pour Vénus.
Le 18 août 1999 à 1173 km. pour la Terre. Cassini ayant alors déjà effectué deux fois le tour du Soleil.

Quittant le voisinage de la Terre, Cassini s’est ensuite dirigée vers Jupiter à la vitesse de 68 760 km/h. La sonde a franchi la ceinture d’astéroïdes en décembre 1999. Elle a alors déjà parcouru 2 milliards de kilomètres.
Dernière édition par Michel le 04/01/2007 - 14:51:11, édité 3 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
Michel
 
Messages: 19856
Inscrit le: 14/07/2004 - 14:48:20
Localisation: Cote d'Azur

Le survol de Jupiter

Messagepar Michel » 27/08/2004 - 18:38:52

Jupiter et Europe (septembre 2000)

Cette image de Jupiter se compose d'images prises dans les régions bleue, verte, et rouge du spectre et est donc proche de la couleur réelle de Jupiter que l’on verrait depuis un télescope sur Terre.

Image
Jupiter et Europe. Distance de Jupiter 81,3 millions de kilomètres


L'image est remarquablement semblable aux images prises par les sondes Voyager il y a plus de 20 ans, illustrant la stabilité de l’aspect de Jupiter dans le temps.

Les bandes foncées et lumineuses parallèles et beaucoup d'autres phénomènes à grande échelle sont des structures quasi-permanentes qui persistent en dépit de l'activité intense en cours dans l'atmosphère.
La longévité des phénomènes à grande échelle est une propriété intrinsèque des écoulements atmosphériques sur une planète gazeuse telle que Jupiter.

On observe de plus petits phénomènes de ce type dans les bandes sombres au nord et au sud de l'équateur, qui se forment et disparaissent en quelques jours.

Tout ce qui est visible sur la planète est un nuage. À la différence de la terre, où seule l'eau se condense pour former des nuages, ceux de Jupiter sont dus à différentes substances de son atmosphère.

Ce sont les mélanges de ces substances qui produisent les bandes de nuages de différentes couleurs. Les zones bleuâtres au nord de l'équateur sont des régions de couverture réduite en nuage, semblables à l'endroit où la sonde atmosphérique Galilée est entrée en 1995. Elles s'appellent "des points chauds" parce que cette couverture réduite en nuage permet à la chaleur de s'échapper des niveaux plus chauds et plus profonds dans l'atmosphère.

La lune Europe de Jupiter est vue sur la droite ; elle projete son ombre sur la planète. Les scientifiques pensent qu’Europe possède un océan liquide à sa surface.


Jupiter, Europe et Callisto (7 décembre 2000)

Cette image montre Jupiter alors que deux de ses quatre lunes principales, Europe et Callisto, étaient presque parfaitement alignés l'une et l'autre avec le centre de la planète.

Image
Jupiter, Europe et Callisto


Les distances sont trompeuses. Europe, vu contre Jupiter, est à 600.000 kilomètres au-dessus des nuages ; Callisto, en bas à gauche, est presque trois fois plus loin.

Europe est un peu plus petit que notre Lune et possède une des surfaces les plus lumineuses du système solaire. Callisto est 50 % plus grand (pratiquement de la taille du plus grand satellite de Saturne, Titan) et trois fois plus sombre qu'Europe. Son éclat a dû être augmenté afin de la voir dans cette image.

Europe et Callisto ont des histoires géologiques très différentes mais partagent quelques similitudes étonnantes, telles que leurs surfaces riches en glace. Les données récentes de la sonde Galilée indiquent la présence de liquide, de l'eau salée vraisemblablement, sur Callisto et Europe.

La surface de Titan, lune de Saturne, ressemble-t-elle à celle de Callisto ou d'Europe, ou est-elle complètement différente : Cassini et Huygens doivent le dire.


Jupiter et Io (1er janvier 2001)

Io flotte par-dessus le haut des nuages de Jupiter sur cette photo prise le premier jour du troisième millénaire, juste 2 jours après que Cassini soit passé au plus prés de Jupiter. Il y a 350 000 km entre les nuages de Jupiter et Io (2,5 fois la taille de Jupiter). Io a la taille de notre Lune et Jupiter est énorme !!

Image
Jupiter et Io



La Magnétosphère de Jupiter (30 décembre 2000)

La vaste magnétosphère de particules ionisées tourbillonnant autour de Jupiter, normalement invisible, est révélée par un nouveau type d'instrument à bord de Cassini.

Image
Magnétosphère de Jupiter. Distance de Jupiter: 10 millions de kilomètres
Doc. NASA/ESA - Traduction Michel Sant


Trois phénomènes sont montrés ici : un disque noir indiquant la taille de Jupiter, les lignes du champ magnétique de Jupiter, et une section transversale du tore de Io, un anneau de particules ionisées qui proviennent des éruptions volcaniques sur cette lune de Jupiter et qui encercle la planète au niveau de son orbite.

La magnétosphère de Jupiter est le plus grand objet du système solaire. Si elle rayonnait dans les longueurs d'onde visibles, elle apparaîtrait depuis la Terre comme ayant deux à trois fois la taille apparente du Soleil ou de la Lune.

L’instrumentation de Cassini détecte les atomes neutres expulsés de la magnétosphère. Cette image a été prise peu de temps après l'approche de Cassini au plus près de Jupiter.

Le survol au plus près de Jupiter a eu lieu le 30 décembre 2000 à 9 720 000 km. de distance. La vitesse acquise était de 169 200 km/h.

Quittant le voisinage de Jupiter, Cassini s’est ensuite dirigé vers Saturne. En juin 2001, la NASA et l’ESA ont annoncé que la trajectoire prévue pour le largage de Huygens sur Titan était modifiée. Sans cette modification, les transmissions entre Huygens et Cassini n’auraient pas été possibles.
Dernière édition par Michel le 04/01/2007 - 14:52:20, édité 3 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
Michel
 
Messages: 19856
Inscrit le: 14/07/2004 - 14:48:20
Localisation: Cote d'Azur

Saturne est en vue

Messagepar Michel » 27/08/2004 - 18:42:58

Première vision (21 octobre 2002)

Saturne apparaît serein et majestueux dans cette image prise 20 mois avant l’arrivée de Cassini. La planète était éloignée de la sonde de presque deux fois la distance entre le Soleil et la Terre.

Image
Saturne et Titan. Distance de Saturne: 285 millions de kilomètres


C'est l’été dans l'hémisphère sud de Saturne. Le soleil est à 27 degrés au-dessous de l'équateur et forme une ombre semi-circulaire de la planète sur les anneaux. L'ombre se prolonge partiellement à travers les anneaux, laissant illuminé l'anneau externe A. Beaucoup de phénomènes déjà observés par les sondes Voyager ne sont pas encore visibles pour Cassini.

Titan, la plus grande lune de Saturne, apparaît en haut à gauche. C'est la seule lune visible à cette distance. Titan est d’une grande importance pour les scientifiques. Ils étudieront son atmosphère, ses brumes et sa surface pour rechercher des processus organiques semblables à ceux qui pourraient s'être produits sur la Terre primitive, avant l'apparition de la vie.


Saturne paisible (23 mars 2004)

Saturne et ses anneaux remplissent complètement le champ visuel du téléobjectif de Cassini dans cette image en couleur normale. Dès lors et jusqu'à la mise sur orbite, Saturne et ses anneaux déborderont du champ visuel de cet appareil.

Image
Saturne. Distance de Saturne: 47,7 millions de kilomètres


Les variations de couleur entre les bandes et les phénomènes atmosphériques dans l'hémisphère sud de Saturne, ainsi que les différences subtiles de couleur à travers l'anneau B de la planète, sont maintenant distinctes. Les variations de couleur impliquent généralement différentes compositions. La nature et les causes de toutes ces différences dans l'atmosphère et les anneaux sont les principales questions à étudier par les scientifiques de la mission.

Le ruban bleu lumineux dans l'hémisphère nord est la lumière du Soleil passant par la Division de Cassini, dispersée par l'atmosphère supérieure.

Deux faibles taches sombres sont visibles dans l'hémisphère sud. Ces taches sont proches de la latitude où Cassini a observé deux tempêtes mi-mars. Le comportement de ces tempêtes est peu clair. Elles se rapprochent l’une de l’autre puis fusionnent ou restent cote à cote. Les analyses futures de tels systèmes dynamiques de l'atmosphère de Saturne aideront les scientifiques à mieux comprendre leurs origines et leurs interactions complexes.


La chaleur des anneaux (11 mai 2004).

Cette image en fausses couleurs représente les varariations en températures des anneaux de Saturne. Les mesures de température ont en réalité été effectuées le 1er juillet 2004 lors de l'approche au plus près de Saturne par Cassini (voir plus loin dans le dossier). Ces températures ont ensuite été reportées sur l'image ci-dessous.

Image
La température des anneaux. Distance de Saturne: 16,3 millions de km.


Le rouge représente des températures d'environ - 160 °C, le vert - 180 °C et le bleu -200 °C.
La région opaque des anneaux, comme l'anneau externe A sur la droite et l'anneau B central, sont les plus froides. Les sections plus transparentes comme la division de Cassini ou l'anneau interne C sont relativement plus chaudes.


Saturne se rapproche (21 mai 2004)

Pour Cassini, c’est le dernier mois d’un voyage de presque de sept ans. La Terre se trouve à 1,7 milliard de km.

Image
Saturne. Distance de Saturne: 15,7 millions de kilomètres


Dans cette image la planète montre des bandes atmosphériques aux diverses et subtiles tonalités, colorées par des composants encore indéterminés actuellement

Cette image montre également les légères variations de couleurs des anneaux qui dénotent les différences dans leur composition en particules et celles dans leurs propriétés de dispersion de la lumière.


Titan (10 juin 2004)

En dépit des images de la surface de Titan fourni par Cassini, cette lune reste impénétrable à l'oeil humain. Des images prises avec les filtres rouge, vert et bleu ont été combinées pour créer cette vue.

Image
Titan. Distance de Titan: 13,1 millions de kilomètres


Dans des images en vraies couleurs prises dans des longueurs d'onde visibles, le brouillard photochimique de Titan, riche en matériaux organiques, donne à la lune une couleur orangée et chaude, très uniforme.

Cassini porte les filtres spectraux particulièrement conçus pour percer le voile de Titan. En outre, la sonde Huygens qui descendra dans son atmosphère début 2005, éclaircira le mystère de cette lune orange.


Phoebé (11 juin 2004)

La vraie nature de Phoebé apparaît dans cette mosaïque de deux images prises pendant le survol par Cassini en juin 2004. L'image montre que Phoebé peut être un corps riche en glace recouvert d'une mince couche de matériaux plus sombres.

Image
Phoebé. Distance de Phoebé: 32 500 kilomètres


Les petits cratères très lumineux sont probablement assez jeunes. On a observé ce phénomène sur d'autres satellites glaciaires, tels que Ganymède, lune de Jupiter.

Quand les météorites se sont écrasées sur la surface de Phoebé, les chocs ont excavé les matériaux (probablement de la glace) se situant juste sous la couche extérieure. On peut mieux voir ceci sur quelques parois de cratères où le matériau plus sombre semble avoir glissé vers le bas, exposant une couche de couleur plus claire. Quelques secteurs de l'image sont particulièrement lumineux en bas à droite de l’image.

Une détermination précise de la densité de Phoebé (un prochain résultat du survol) aidera des scientifiques à déterminer le pourcentage de glace dans cette petite lune.

Le diamètre moyen de Phoebé est de 214 kilomètres. Les quatre images ci-dessous sont espacées de l'une à l'autre d'une rotation à 90 degrés de la lune. La vue en haut à gauche est centrée sur 0 le degré de longitude. Les autres sont respectivement à 90, 180, 270 degrés de longitude Ouest. La coloration correspond aux différentes altitudes de la surface, par rapport au point le plus bas. Les variations s'étendent sur 16 kilomètres, du bleu au plus bas juqu'au rouge au plus haut. Cette échelle de couleur est particulièrement visible pour le grand cratère sur le cliché à 180 degrés.

Image
Autour de Phoebé. Altitudes.
Dernière édition par Michel le 04/01/2007 - 14:53:59, édité 5 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
Michel
 
Messages: 19856
Inscrit le: 14/07/2004 - 14:48:20
Localisation: Cote d'Azur

Approche de Saturne et arrivée

Messagepar Michel » 27/08/2004 - 19:03:15

Après le survol de Phoebé, une manoeuvre de correction de trajectoire a été faite 16 juin 2004 pour placer Cassini sur une trajectoire précise d'interception par Saturne. Sa vitesse d’approche est de 18 720 km/h.

Image
La mise sur orbite. Doc. NASA - traduction Michel Sant


Après presque sept ans de voyage, Cassini-Huygens est arrivé près de Saturne le 30 juin 2004. Dans une manoeuvre appelée l'insertion d'orbite, Cassini s’est ralenti pour entrer en orbite autour de la planète.


Principaux évènements

- Le vaisseau spatial se retourne afin que son antenne à gain élevé puisse le protéger des particules pendant qu'elle traversera le plan des anneaux de Saturne.
- Le moteur commence la combustion, ce qui ralentit le vaisseau afin qu'il puisse être capturé par la gravité de Saturne.
- Cassini est capturé dans l'orbite de Saturne.
- L'approche au plus près de Saturne de toute la mission : 19 980 kilomètres du haut des nuages de Saturne.
- Extinction du moteur.
- Le vaisseau spatial peut commencer à prendre des photos des anneaux de Saturne.

Les premières images ont été prises le 1er juillet à approximativement 5 heures du matin.

Ceci a marqué la fin du voyage dans le système solaire et le commencement de son exploration de la planète, de ses anneaux, de ses lunes et de sa magnétosphère.


Détails

Pendant la mise sur orbite autour de Saturne, Cassini s’est approché de la planète par dessous le plan des anneaux. Le vaisseau a traversé le grand espace entre l’anneau F et le l’anneau G. Cassini était alors à 158 500 kilomètres du centre de Saturne. Cette traversée s'est produite pendant une heure et 52 minutes avant l'approche au plus près de Saturne.

La combustion principale de moteur a commencé peu de temps après et s’est terminée 97 minutes plus tard.

Afin de ralentir le vaisseau spatial de manière significative pour être « capturé » par la pesanteur de Saturne, le moteur principal de Cassini a été tourné pour faire face à la direction du parcours. La poussée du moteur a agi en tant que dispositif de freinage, ralentissant le vaisseau spatial suffisamment pour entrer sur orbite.

Le plus proche survol de Saturne par Cassini, s'est produit pendant cette combustion. La distance du vaisseau à la planète était d’approximativement 0,3 rayon de Saturne.

Cassini a continué à survoler les anneaux pendant une heure et 44 minutes avant sa redescente vers le plan des anneaux.

La phase de combustion était critique pour le succès de la mission. La proximité du vaisseau, de la planète et de ses anneaux présentait l’occasion unique d'une étude approfondie de la planète.
Dernière édition par Michel le 04/01/2007 - 14:54:44, édité 3 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
Michel
 
Messages: 19856
Inscrit le: 14/07/2004 - 14:48:20
Localisation: Cote d'Azur

Cassini frôle Saturne

Messagepar Michel » 27/08/2004 - 19:06:34

En dessous des anneaux (21 juin 2004)

Neuf jours avant sa mise sur orbite, Cassini a pris cette vue en couleur normale des anneaux de Saturne à partir de sa position avantageuse sous le plan des anneaux

Image
Les anneaux de près. Distance de Saturne: 6,6 millions de kilomètres


La partie la plus lumineuse des anneaux, se courbant de la droite en haut jusqu’en bas à gauche, est l'anneau B. De nombreuses bandes de cet anneau ont une couleur sable. D'autres variations de couleur à travers les anneaux peuvent être vues.

Des variations de couleur des anneaux de Saturne ont été précédemment vues dans des images prises par Voyager et Hubble. Les images de Cassini montrent des variations encore plus prononcées.

Les anneaux de Saturne sont constitués principalement d’eau (sous forme de glace). Puisque la glace pure est blanche, on pense alors que les différentes couleurs dans les anneaux reflètent différentes quantités de contamination par d'autres matériaux tels que des roches ou de composés du carbone.


Dans l’ultraviolet (30 juin 2004)

Les images prises pendant l'insertion orbitale de Cassini montrent les variations dans la composition des anneaux.

L’image ci-dessous montre, de gauche à droite, la partie externe de l'anneau C et la partie intérieure de l'anneau B. L'anneau B commence juste après le milieu de l'image. Le dégradé de couleur va du rouge pour les particules les plus "sales" au turquoise pour les particules les plus propres (de glace plus pure) dans la partie externe des anneaux.

Le système d'anneau commence de l'intérieur par les anneaux D, C, B et A suivis des anneaux F, G et E.

Cette image et la suivante ont été prises avec l'instrumentation ultraviolette de Cassini, capable d’une résolution de 97 kilomètres, approximativement 100 fois la résolution des données ultraviolettes obtenues par Voyager 2.

Image
Pendant la mise sur orbite


L’image ci-dessous des anneaux de Saturne dans l'ultraviolet indique qu'il y a plus de glace dans la partie externe des anneaux que dans la partie intérieure, ce qui permettra d’expliquer l’origine des anneaux et leur évolution.

Cette image prise pendant l'insertion orbitale de Cassini montre la variation de composition dans les anneaux A, B et C. De l'intérieur vers l’extérieur, la "Division de Cassini" dans le rouge faible à gauche est suivie de l'anneau A en totalité. La Division de Cassini contient des anneaux plus sales et plus fins que la partie de l'anneau A en turquoise, indiquant une concentration plus élevée en glace. Les trois-quarts rouges dans l'anneau A sont « l’espace d'Encke ».

Image
Pendant la mise sur orbite



Les anneaux traversés (1er juillet 2004)

Cette image de l’anneau A de Saturne a été prise par Cassini peu de temps après la traversée du plan des anneaux. Les anneaux au milieu de l'image sont approximativement à 134 000 kilomètres du centre de Saturne.

Image
Juste après la mise sur orbite


Les vagues lumineuses près du centre de l'image sont provoquées par le chevauchement de vagues en spirale de particules de densité variable produites par les lunes Janus et Epimetheus, qui partagent une même orbite. Les périodes orbitales de ces deux lunes sont très proches l'une de l'autre et, à cet endroit, elles affectent les orbites des particules des anneaux.

Il y a d’autres phénomènes de vague dans cette image, produits par de plus petites lunes en dehors des anneaux principaux.
Ces phénomènes sont de même nature que les bras des galaxies en spirale.


Un nouvel anneau (1er juillet 2004).

Un nouvel anneau, baptisé S/2004 1 R, a été observé dans l'orbite du satellite Atlas de Saturne sur cette image de la région située entre le bord de l'anneau A et l'anneau F.

Image
Le nouvel anneau.


L'image a été prise par l'objectif grand-angulaire juste après que Cassini ait traversé le plan des anneaux.

La région entre les anneaux A et F fait 3.500 kilomètres de large, le nouvel anneau environ 300 km. Le contraste de l'image a été augmenté pour révéler la présence du nouvel anneau faiblement lumineux. L'orbite d'Atlas est indiquée par la ligne rouge dans l'image de droite.
Dernière édition par Michel le 04/01/2007 - 14:55:57, édité 4 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
Michel
 
Messages: 19856
Inscrit le: 14/07/2004 - 14:48:20
Localisation: Cote d'Azur

Cassini sur orbite - l’exploration commence

Messagepar Michel » 27/08/2004 - 19:11:37

Mimas (3 juillet 2004)

Peu après son insertion orbitale, Cassini a renvoyé cette photo de la lune Mimas (398 kilomètres de large).

Image
Mimas. Distance de Mimas: 1,7 million de kilomètres


Ce satellite de Saturne possède de très nombreux cratères.
L'énorme cratère sur le haut, appelé Herschel, est large d’environ 130 kilomètres et profond de 10 kilomètres.
L'image a été prise dans la lumière visible.


Titan (3 juillet 2004)

Encerclé d’une brume stratosphérique pourpre, Titan apparaît comme une sphère rayonnant doucement. Cette image montre deux couches minces de brume. La couche externe est détachée et semble flotter haut dans l'atmosphère.

Image
Titan. Distance de Titan: 789 000 kilomètres


L'image a été prise à l'aide d'un filtre spectral UV centré à 338 nanomètres, puis traitée : le globe de Titan a la tonalité orange pâle que nos yeux voient habituellement. La brume atmosphérique principale et la mince couche isolée ont été colorées en pourpre pour augmenter leur visibilité.

Les images comme celle-ci indiquent certaines des étapes principales dans la formation et l'évolution de la brume de Titan. On pense que le processus a commencé dans l'atmosphère élevée, aux altitudes supérieures à 400 kilomètres où les rayons UV décomposent les molécules de méthane et d'azote entraînant la formation de molécules organiques plus complexes contenant du carbone, de l'hydrogène et de l'azote qui peuvent se combiner pour former les particules très petites perçues comme de la brume.

Le bas de la couche isolée de brume est à quelques cent kilomètres au-dessus de la surface sur environ 120 kilomètres de profondeur.


Le pole sud de Saturne (21 et 24 juillet 2004)

Une courbure intéressante à la frontière d'un collier polaire sombre, un secteur où les régions lumineuses et sombres de l'atmosphère se réunissent, est bien visible sur cette photo de la région polaire méridionale de Saturne.

Image
Pole sud de Saturne. Distance de Saturne: 6,4 millions de kilomètres


L'image a été prise avec un filtre infrarouge. Le contraste a été légèrement augmenté pour mettre en évidence les phénomènes de l'atmosphère.

Ci-dessous une autre image du pole sud de Saturne prise 3 jours plus tard montrant une multitude de taches lumineuses et plusieurs taches sombres (des tempêtes?). Des détails remarquablement fins y sont visibles.

Image
Pole sud de Saturne. Distance de Saturne: 6,8 millions de kilomètres



Saturne, Mimas et Enceladus (8 août 2004)

Cette image montre l’atmosphère de Saturne avec les anneaux émergeant derrière la planète dans le coin supérieur droit. Les 2 lunes visibles sur l’image sont Mimas et Enceladus (Encelade).

Image
Saturne, Mimas et Enceladus. Distance de Saturne: 8,5 millions de kilomètres



Les anneaux d'or (15 août 2004)

Les anneaux d’or de Saturne sont presque entièrement recouverts par l'ombre de la planète. La lune Mimas apparaît dans le coin supérieur gauche.

Image
Anneaux de Saturne et Mimas. Distance de Saturne: 8,8 millions de kilomètres


Cette image a été prise à l'aide des filtres rouges, verts, et bleus. Le contraste a été augmenté pour faciliter la visibilité.
Dernière édition par Michel le 04/01/2007 - 14:57:38, édité 4 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
Michel
 
Messages: 19856
Inscrit le: 14/07/2004 - 14:48:20
Localisation: Cote d'Azur

Ouvrir la voie à Huygens

Messagepar Michel » 27/08/2004 - 19:15:30

Huygens ouvre un oeil (14 juillet 2004).

Image
La sonde Huygens en coupe. Crédits ESA.


(d'apres dépèche ESA du 02/09/2004)

La sonde européenne Huygens, montée sur l’orbiteur Cassini entame désormais son réveil en vue de son largage en décembre à destination de Titan.
C’est sur le site d’Alcatel Space à Cannes, qu’a été conçue la sonde Huygens qui doit plonger dans l’atmosphère de Titan, la plus grosse lune de Saturne, le 14 janvier 2005.

Image
Huygens au montage avec son bouclier. Crédits ESA.


A six mois de cette échéance, les équipes cannoises étaient donc à pied d’œuvre pour participer au premier « check-up » de la sonde après le succès de l’insertion en orbite du composite Cassini-Huygens, deux semaines auparavant. Les opérations étaient menées depuis l’ESOC, le centre de contrôle opérationnel de l’ESA à Darmstadt, en Allemagne.

« En fait, nous avons effectué des vérifications de l’état de santé de la sonde tous les six mois depuis le lancement et ce dernier bilan est le 14e en sept ans », rappelle Anne-Marie Schipper, responsable du programme Huygens chez Alcatel Space. « La différence, c’est que cette fois-ci nous sommes autour de Saturne ».

L’arrivée dans le domaine saturnien s’est déroulée sans anicroche.

« Nous avons confirmation que la sonde est en parfaite santé, tout est nominal » annonce Jean-Pierre Lebreton, chef de projet scientifique d’Huygens à l’ESTEC, le centre technique de l’ESA à Noordwijk, aux Pays-Bas.


Réactiver les batteries.

Les activités importantes du « réveil » de la sonde commenceront en septembre. « Nous allons changer de rythme, un peu comme avant un lancement », explique Anne-Marie Schipper. Cela va passer par une remise en route de tous les équipements de la sonde et notamment par la réactivation des batteries, qui sont restées inertes depuis sept ans. Dépourvue de générateurs solaires, la sonde Huygens a en effet été alimentée jusqu’à présent par l’orbiteur Cassini, qui tire lui-même son énergie de générateurs nucléaires radio-isotopiques. Une fois séparée de Cassini, elle ne pourra plus compter que sur ses batteries chimiques.

Fin 2003, des essais de puissance ont été effectués sur des batteries identiques - stockées sur Terre depuis le lancement - dans les laboratoires, spécialisés de l’ESTEC. Un test de réactivation a aussi été effectué en Allemagne avec le modèle d’ingénierie de la sonde dans le courant du mois de juillet.

« Le stockage sur Terre offrait de moins bonnes conditions que celles rencontrées par les vraies batteries dans l’espace » note Anne-Marie Schipper. « Néanmoins, les performances obtenues ont été meilleures que ce que nous avions prévu. »

Autre réactivation de grande importance, celle du « minuteur » d’Huygens. C’est lui qui activera les équipements à bord de la sonde vingt jours après son largage et quelques heures avant qu’elle n’aborde l’atmosphère de Titan. Par la suite, ce seront des accéléromètres qui déclencheront les activités automatiques lors de la rentrée proprement dite.


Les survols rapprochés de Titan (26 octobre et 13 décembre 2004)

Image
En approche de Titan


Cette image montre Titan dans les longueurs d'onde ultra-violettes et infrarouges. Elle est construite à partir de quatre images acquises par différents filtres de couleur. Les couleurs rouges et vertes représentent des zones où le méthane atmosphérique absorbe la lumière. Ces couleurs indiquent un hémisphère nordique (plus rouge) plus lumineux. Le bleu représente les longueurs d'onde ultra-violettes et montre la brume de l'atmosphère élevée.

Titan a une atmosphère gigantesque, se prolongeant des centaines de kilomètres au-dessus de la surface. Les variations marquées d'éclat sur la surface de Titan (et les nuages près du pôle du sud) sont visibles aux longueurs d'onde infrarouges.


Image
En approche de Titan


Cette autre image acquise à partir du spectromètre infrarouge de Cassini montre clairement les phénomènes de surface sur Titan. C'est un composé d'images en fausses couleurs prises sur trois longueurs d'onde infrarouges : 2 microns (bleu) ; 2.7 microns (rouge) ; et 5 microns (vert). Un nuage de méthane peut être vu au pôle du sud (en haut de l'image). Cette image a été obtenue pendant que Cassini survolait Titan à des altitudes s'étendant de 100 000 à 140 000 kilomètres, moins de deux heures avant l'approche la plus étroite du vaisseau spatial. L'image d'encart montre l'emplacement prévu pour l'atterrissage de la sonde Huygens.


La surface de Titan (26 octobre 2004)

Image
Surface de Titan


Ces images montrent la surface de Titan à deux longueurs d'onde infrarouges différentes. Elles ont été prises alors que Cassini survolait Titan à une altitude de 1200 kilomètres. L'image de droite, prise à une longueur d'onde de 2 microns, est l'image la plus détaillée jusqu'ici de la surface du Titan. Elle révèle des formes complexes aux frontières anguleuses que les scientifiques doivent encore étudier. L'image de gauche a été prise à une longueur d'onde de 1 micron et montre approximativement ce qu'un appareil-photo numérique pourrait saisir.


L'atmosphère de Titan (26 octobre 2004)

Image Image
Analyse de l'atmosphère de Titan: hydrocarbures - azote


Le graphique de gauche montre des données acquises par Cassini pendant son survol de Titan. Les données proviennent du spectromètre de masse, qui détecte les particules chargées ou neutres dans l'atmosphère. Le graphique indique une diversité des hydrocarbures dans l'atmosphère élevée au-dessus de Titan, compenant du benzène et du diacetylene.

Le spectrometre de Cassini a aussi analysé la composition en azote de l'atmosphère de Titan. Le graphique de droite montre que la quantité d'azote léger dans l'atmosphère de Titan est très inférieure à ce que l'on observe autour d'autres planètes. Les scientifiques pensent que cet azote a été perdu au cours de grandes échelles de temps géologiques pour des raisons qui demeurent actuellement inconnues.


Le relief de Titan (26 octobre 2004)

Cette image radar de la surface de Titan, prise à 1200 kilomètres d'altitude, révèle une surface géologique complexe composée de roches glacées et d'hydrocarbures. Une grande variété de terrains géologiques peut être observée. Les secteurs les plus lumineux peuvent correspondre à des terrains très accidentés et les zones plus sombres à des étendues planes.

Image
Image radar de Titan


Un grand motif circulaire sombre est vu sur la partie occidentale (à gauche) de l'image, mais peu de dispositifs ressemblant à des cratères d'impacts récents sont observés. Ceci suggère que la surface soit relativement jeune. D'énigmatiques motifs assez brillants, linéaires et sinueux et qui traversent des zones sombres sont également visibles.

L'image représente une zone d'environ 150 kilomètres de large sur 250 kilomètres de long, et est centrée à 50 degrés Nord, 82 degrés Ouest dans l'hémisphère nord de Titan. Les plus petits détails vus sur l'image font environ 300 mètres.


Le graphique qui suit, produit en utilisant des données altimétriques du radar de Cassini, montre des altitudes relatives à la surface de Titan. L'endroit étudié est centré à 25 degrés Nord, 5 degrés Ouest. On observe une variation dans l'altitude de seulement 150 mètres pour une zone d'environ 400 kilomètres de long, montrant en cela un relief extrèmement plat pour cette région de Titan.

Image
Variations d'altitude


Les détails fins dans les données sont susceptibles de n'être que du bruit, et non significatifs du relief. La zone indiquée "Downlink data dropout" correspond à un secteur perdu pendant la transmission depuis Cassini vers la Terre mais qui sera récupéré lors d'une retransmission ultérieure.


Bulletins météo de Titan

Les deux clichés suivants nous montrent l'évolution du climat sur Titan. L'image de gauche date du 26 octobre 2004 et celle de droite du 13 décembre. Toutes deux ont été prises à environ 200 000 kilomètres de distance.

Image
Météorologie titanesque


A gauche, l'atmosphère est dépourvue de nuages, il fait beau sur Titan sauf aux alentours du pole sud. A droite, quelques semaines plus tard, des formations nuageuses se sont formées dans des régions plus au nord. Les nuages les plus lumineux sont relativement hauts dans le ciel (environ 30 km). Les scientifiques continuent d'étudier ces phénomènes et espèrent en déduire des modèles d'évolution du temps sur Titan.


La haute atmosphère de Titan (13 décembre 2004)

La haute atmosphère de Titan est constituée de très nombreuses couches de brume comme on peut le voir sur cette photo prise le 13 décembre 2004 lors du second survol rapproché de Titan par Cassini. Cette image est prise dans l'utltra-violet puis a été colorisée pour restituer des couleurs naturelles. Les couches s'étendent à plusieurs kilomètres au dessus de la surface. Les plus fins détails ont une taile inférieure au kilomètre.

Image
Haute atmosphère
Dernière édition par Michel le 04/01/2007 - 14:58:49, édité 13 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
Michel
 
Messages: 19856
Inscrit le: 14/07/2004 - 14:48:20
Localisation: Cote d'Azur

La descente de Huygens sur Titan

Messagepar Michel » 27/08/2004 - 19:17:08

17 décembre 2004 : Cassini-Huygens se place sur une trajectoire de collision avec Titan.
21 décembre 2004 : La minuterie de réveil de Huygens est enclenchée.
25 décembre 2004 : La sonde Huygens se sépare de Cassini.
28 décembre 2004 : Cassini quitte la trajectoire de collision.
1er janvier 2005 : Cassini et Huygens survolent Iapetus (Japet).
14 janvier 2005 : Huygens pénètre l’atmosphère de Titan. Cassini relaie les informations de Huygens vers la Terre.


Cassini largue la sonde Huygens

La sonde Huygens s'est séparée avec succès de l'orbiteur Cassini le samedi 25 décembre en début de matinée. Elle se dirige désormais vers Titan, la plus grande lune de Saturne, en empruntant une trajectoire de collision contrôlée qui doit lui permettre, le 14 janvier 2005, de pénétrer dans l'atmosphère du satellite – dont la composition recèle de nombreux mystères - et de descendre vers sa surface, dont la nature est inconnue.

La séparation a été réalisée au moyen d'un dispositif pyrotechnique associé à un système combinant ressorts de poussée, rampes et galets. La sonde s'est éloignée de Cassini à une vitesse d’à peu près 0,3 m/seconde en tournant sur son axe à la vitesse de 7 tours par minute. Les données de télémesure confirmant la séparation et transmises en différé par Cassini ont été recueillies sur Terre par le Réseau de l'espace lointain de la NASA à Madrid, Espagne et Goldstone, Californie.

Image
Doc. NASA/ESA


Huygens demeurera alors en mode dormant pendant les 20 jours que durera sa phase d'approche de Titan. Un système de minuterie à triple redondance a été déclenché quatre jours avant la séparation et a "réveillé" les systèmes de la sonde peu de temps avant son arrivée sur Titan.


Survol rapproché de Japet (31 décembre 2004 - 01 janvier 2005)

Japet, troisième plus gros satellite de Saturne (plus de 1400 km de diamètre), est un monde de contrastes. Un de ses hémisphère est aussi sombre qu'une chaussée fraîchement bitumée. L’autre, très lumineux est blanc, comme s’il était parsemé de neige fraîche. Jean-Dominique Cassini a découvert Japet en 1671 mais ne pouvait qu’en voir l'hémisphère lumineux. La lune disparaissant périodiquement du ciel, Cassini en a déduit qu’un des hémisphères devait être très sombre. Les scientifiques sont encore divisés quant à l’origine de cette dualité (Echappement de matières depuis le satellite Phoebé ? Phénomènes internes ?).

Image
Vue de dessous du plan des anneaux. Doc. Techno-science.net / Celestia


Japet est étrange à d'autres égards. C'est la seule grande lune de Saturne dans une orbite fortement inclinée par rapport au plan des anneaux dans lequel se trouvent la plupart des autres satellites. Japet est également moins dense que les objets de même éclat, ce qui impliquerait dans sa composition, une plus grande proportion soit de glace, soit de méthane ou d'ammoniaque.

Image Image
Japet à 58 000 et à 55 000 km. Doc. NASA

Image
Japet à 172 200 km. Doc. NASA



LA DESCENTE DE HUYGENS SUR TITAN. 14 janvier 2005

Le document ci-dessous illustre le profil de descente de la sonde Huygens, qui commence par la rencontre initiale avec l'atmosphère de Titan et la décélération qui s'ensuit. Pendant que la sonde ralentit, un petit parachute pilote est libéré qui déploie le parachute principal de la sonde. Une fois que le parachute est entièrement ouvert, le bouclier de décélération est largué et Huygens dérive ensuite vers la surface de Titan.

Image
La Descente de Huygens sur Titan. Doc. NASA/ESA - traduction Michel Sant


Environ 40 kilomètres au-dessus de la surface le parachute principal est largué et un plus petit parachute de descente porte la sonde sur la distance restante. Les données relevées sans interruption sont transmises par la sonde à Cassini et ceci pendant les 2h30 de descente. Ces données sont ensuite retransmises à la Terre par l'orbiter.

Le bouclier de Huygens en action

Image
Doc. NASA/ESA



Huygens analyse Titan

Image
Doc. NASA/ESA


La sonde a survecu à son impact d'environ 30 km/h. Le module scientifique a transmis pendant plus de 30 minutes de données d'analyse de la surface. Différents types de surfaces « d’atterrissage » avaient été envisagés, y compris des surfaces liquides. Mais la sonde s'est posée sur une surface "dure". Les radiotélescopes terrestres ont reçu le faible signal de Huygens pendant beaucoup plus de temps que prévu.


Les toutes premières photos de Titan par Huygens

Image Image Image
Titan par Huygens à 16 km - 8 km - à la surface

Image Image
Surface (première photo couleur) - 8 km

Image
Panoramique 360° pendant la descente 8 km

Image Image
Rendus de la surface par logiciel Terragen (Illust: Mike Zawistowski)

Image
Panoramique et détail; la flêche indique d'ou seraient vues les deux images ci-dessus



Autres perspectives

Perspective de la surface de Titan près du site d'atterrissage de Huygens qui montre la frontière entre une région montagneuse claire et les plaines en contrebas plus sombres. Le code de couleur utilisé va du rouge pour les zones les plus hautes au bleu pour les plus basses. La dénivelée totale est d’environ 150 mètres et la surface couverte est d’environ 1 sur 3 kilomètres.

Image
Montagnes lumineuses et plaines sombres
Illust: ESA/NASA/JPL/University of Arizona/Space Science Institute


Vue en perspective des plaines sombres à environ 5 kilomètres du site d'atterrissage de la sonde. Dans cette zone de nombreuses caractéristiques plus claires sont dispersées à travers les plaines. Les arêtes au centre de la vue ont environ 50 mètres de haut et la surface couverte est d’environ 2.5 sur 2.5 kilomètres.

Image
Plaines sombres
Illust: ESA/NASA/JPL/University of Arizona/Space Science Institute
Dernière édition par Michel le 04/01/2007 - 15:01:35, édité 37 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
Michel
 
Messages: 19856
Inscrit le: 14/07/2004 - 14:48:20
Localisation: Cote d'Azur

L'odyssée continue...

Messagepar Michel » 27/08/2004 - 19:17:25

15 février 2005 : Troisième survol rapproché de Titan
17 février 2005 : Premier survol d'Encélade
9 mars 2005 : Second survol d'Encélade
31 mars 2005 : Survol de Titan 2400 km
16 avril 2005 : Survol de Titan 1025 km
2 août 2005 : Survol de Mimas
7 septembre 2005 : Survol de Titan
24 septembre 2005 : Survol de Téthys
26 septembre 2005 : Survol de Hypérion
11 octobre 2005 : Survol de Dioné
28 octobre 2005 : Survol de Titan
26 novembre 2005 : Survol de Rhéa
22 juillet 2006 : Survol de Titan
3 décembre 2007 : Survol d'Epiméthée (à venir)
Juillet 2008 : fin de la mission.


Troisième survol rapproché de Titan (15 février 2005)

Image
Mosaïque d'images pour reconstituer Titan. Distance environ 230 000 km

Image
Face nocturne de Titan. Distance environ 134 000 km
L'atmosphère épaisse de Titan est éclairée de derrière par le Soleil


Image
Enorme cratère à la surface de Titan. 400 km de diamètre
Image Radar


Image
Des stries en forme de griffures de chat à la surface
Image Radar. Echelle: environ 300 km de bas en haut de l'image



Quatrième survol rapproché de Titan (31 mars 2005)

Image
Distance environ 140 000 km



Premier survol rapproché d'Encélade (17 février 2005)

Cassini a effectué son premier survol rapproché de la lune glacée Encélade (Enceladus) à une altitude d'environ 1180 kilomètres. Encélade est un des objets les plus réfléchissants dans le système solaire et sa surface ressemble de loin à de la neige fraîchement tombée.

Image Image

Image Image



Second survol rapproché d'Encélade (9 mars 2005)

Cassini a effectué son deuxième survol rapproché d'Encélade à une altitude d'environ 500 kilomètres.

Image Image
Distance 93 000 km - 29 000 km

Image Image
Distance 18 000 km - 9 700 km

Image Image
Distance 5 700 km - 4 500 km



Survol de Mimas (2 août 2005)

Image
Mimas d'un diamètre de 398 km sur fond des anneaux
Distance de Cassini 68.000 km


Image
Mimas et le cratère Herschel d'un diamètre de 140 km
Distance de Cassini 288.000 km



La petite lune Pandore

Image
Pandore d'un diamètre de 84 km sur fond de Saturne
Distance de Cassini à Saturne 1.300.000 km
Le 16 juillet 2005


Image
Pandore à près de 50.000 km de Cassini
Le 5 septembre 2005



Survol de Téthys (24 septembre 2005)

Téthys est une lune très similaire par sa nature à Dioné et à Rhéa. D'un diamètre légèrement supérieur à 1000 kilomètres, sa densité indique qu'elle est composée presque entièrement de glace. La sonde a survolé Téthys à 1500 km d'altitude.

Image
Téthys. Distance de Cassini 75.000 km

Image
Téthys. Distance de Cassini 25.000 km

Image
Téthys. Distance de Cassini 18.000 km

Image
Téthys. Distance de Cassini 1.625 km



Survol de Hypérion (26 septembre 2005)

Hypérion est une petite lune très irrégulière (360 km de long sur 250 de large) et très tourmentée. Sous l'action de la gravité de Saturne et de Titan, sa rotation est très chaotique. C'est également la plus sombre lune de Saturne, d'une teinte rouge foncé. La sonde a survolé Hypérion à 500 km d'altitude.

Image
Hypérion. Distance de Cassini environ 60.000 km

Image
Hypérion. Distance de Cassini 27.550 km

Image
Hypérion. Distance de Cassini environ 14.700 km

Image
Hypérion. Distance de Cassini 3.551 km

Image
Hypérion. Distance de Cassini 2.555 km



Survol de Dioné (11 octobre 2005)

D'un diamètre d'environ 1120 kilomètres, Dioné est une lune présentant de multiples facettes. La sonde s'est approché de sa surface à près de 500 km. De gigantesques falaises de glace révèlent un monde actif.

Image
Dioné. Distance de Cassini 115.000 km

Image
Dioné. Distance de Cassini 32.000 km

Image
Dioné. Distance de Cassini 17.000 km

Image
Dioné. Distance de Cassini 14.000 km

Image
Dioné. Distance de Cassini 9.000 km

Image
Dioné. Distance de Cassini 6.000 km

Image
Dioné. Distance de Cassini 1.800km

Image
Dioné. Distance de Cassini 1.360km



Deux Survols de Titan (septembre et octobre 2005)

Les scientifiques ont profité des images des survols de Titan par la sonde les 7 septembre et 28 octobre 2005 pour nommer certaines régions de la lune.

Image
La région du "H renversé" sur l'hémisphère de Titan faisant face à Saturne.
Cliché acquis le 7 septembre 2005.
Cliquer sur l'image pour l'agrandir (390 Ko)


Image
Shangri-La et Xanadu, deux régions contrastées à proximité de l'équateur de Titan.
Cliché acquis le 28 octobre 2005.
Cliquer sur l'image pour l'agrandir (175 Ko)



Survol de Rhéa (26-27 novembre 2005)

Seconde Lune par la taille en orbite autour de Saturne après Titan, Rhéa est le plus grand des satellites glacés gravitant autour de la planète (1528 km de diamètre). Sa surface est fortement cratérisée et géologiquement ancienne. Dans la nuit du 26 au 27 novembre, Cassini a survolé la surface de la lune à 500 kilomètres de distance.

Image
Rhéa: Cassini en approche 79.000 km

Image
Rhéa: Cassini en approche 78.000 km

Image
Rhéa: Cassini en approche 65.000 km

Image
Rhéa: Survol rapproché 691 km

Image
Rhéa: Survol rapproché 691 km

Image
Rhéa: Survol rapproché 632 km

Image
Rhéa: Survol rapproché 531 km

Image
Rhéa: Survol rapproché 509 km




Les fontaines d'Encélade (27 novembre 2005)

Le fin croissant d'Encélade a permis à la sonde d'observer les panaches de particules se dégageant des environs du pôle Sud de la Lune, une région qui est le siège d'une activité géologique particulière. Le panache s'élève sur plus de 400 kilomètres au dessus de la surface.

Image Image
Image
Image
Image
Clichés pris à environ 150.000 km d'Encélade



Les lacs de méthane de Titan (22 juillet 2006)

Le 16e survol de Cassini au-dessus du pôle Nord de Titan, le 22 juillet 2006, a révélé la présence de plus de 75 lacs de méthane liquide. Apparaissant comme des structures sombres de forme irrégulière, ils s'étendent parfois sur plusieurs dizaines de kilomètres. Ils sont associés à des chenaux et des dépressions topographiques et présentent différents niveaux de remplissage. Ces lacs extra-terrestres, les premiers découverts dans notre Système Solaire, confirment qu'un cycle hydrologique actif existe sur la surface et dans l'atmosphère de Titan.

Image
Région des lacs à proximité du pôle Nord de Titan
Illustration: NASA/JPL, Cassini Radar Team, F. Paganelli


Image
Gros plan sur un des lacs de Titan
Illustration: NASA/JPL/USGS


Note: Les liens sur les News Cassini-Huygens du site sont déplacés dans le dernier chapitre du dossier
Dernière édition par Michel le 05/01/2007 - 13:35:46, édité 45 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
Michel
 
Messages: 19856
Inscrit le: 14/07/2004 - 14:48:20
Localisation: Cote d'Azur

Un festival de lunes

Messagepar Michel » 27/08/2004 - 19:17:45

La sonde Cassini, au cours de sa visite de Saturne et de ses environs immédiats, a fréquemment l’occasion de surprendre les satellites de la planète alors qu’ils sont plus ou moins regroupés. Les clichés qui suivent présentent quelques uns de ces attroupements souvent spectaculaires. Les noms des lunes seront toujours cités de la gauche vers la droite des photographies.


SATURNE et 5 LUNES le 1er aout 2004

Image
Dioné 1.118 km de diamètre
Encélade 499 km de diamètre
Rhéa 1.528 km de diamètre ("sous" Saturne)
Téthys 1060 km de diamètre
Mimas 398 km de diamètre ("sous" Saturne)
Saturne à 7,8 millions de km de Cassini



JANUS – ATLAS – PROMETHEE le 6 octobre 2004

Image
Janus 181 km de diamètre
Atlas 32 km de diamètre
Prométhée 102 km de diamètre



6 LUNES le 15 novembre 2004

Image
Six satellites de Saturne
Cliquer sur l'image pour voir l’animation (gif de 807 Ko) *
Janus 181 km de diamètre
Atlas 32 km de diamètre
Epiméthée 116 km de diamètre
Prométhée 102 km de diamètre
Pandore 84 km de diamètre
Pan 20 km de diamètre


* lien perdu pour l'instant...

PANDORE – MIMAS le 19 janvier 2005

Image
Pandore 84 km de diamètre
Mimas 398 km de diamètre



JANUS – PANDORE – MIMAS le 22 janvier 2005

Image
Janus 181 km de diamètre
Pandore 84 km de diamètre
Mimas 398 km de diamètre
Saturne à 2,7 millions de km de Cassini



PROMETHEE – EPIMETHEE le 22 janvier 2005

Image
Prométhée 102 km de diamètre
Epiméthée 116 km de diamètre



JANUS – ATLAS le 26 janvier 2005

Image
Janus 181 km de diamètre; à 3,2 millions de km de Cassini
Atlas 32 km de diamètre


PANDORE – JANUS – PROMETHEE le 29 janvier 2005

Image
Pandore 84 km de diamètre
Janus 181 km de diamètre
Prométhée 102 km de diamètre
Saturne à 3,4 millions de km de Cassini



ENCELADE - TETHYS le 29 janvier 2005

Image
Encélade 505 km de diamètre; à 3,5 millions de km de Cassini
Téthys 1.071 km de diamètre; à 3,7 millions de km de Cassini



TITAN – RHEA – ENCELADE le 5 février 2005

Image
Titan 5.150 km de diamètre
Rhéa 1.528 km de diamètre
Encélade 505 km de diamètre
Saturne à 3,4 millions de km de Cassini



TITAN - DIONE le 18 février 2005

Image
Titan 5.150 km de diamètre; à 2,1 millions de km de Cassini
Dioné 1.118 km de diamètre; à 1,3 million de km de Cassini



TITAN – EPIMETHEE – TETHYS le 19 février 2005

Image
Titan 5.150 km de diamètre; à 2,7 millions de km de Cassini
Epiméthée 116 km de diamètre; à 1,4 million de km de Cassini (à droite de l’anneau F)
Téthys 1.071 km de diamètre; à 1,2 million de km de Cassini



DIONE - RHEA le 20 février 2005

Image
Dioné occulte Rhéa
Dioné 1.118 km de diamètre; à 1,5 million de km de Cassini
Rhéa 1.528 km de diamètre; à 2,3 millions de km de Cassini



ENCELADE – RHEA le 21 février 2005

Image
Encélade 505 km de diamètre
Rhéa 1.528 km de diamètre; à 2,5 millions de km de Cassini



DIONE – ENCELADE le 28 février 2005

Image
Dioné 1.118 km de diamètre
Encélade 505 km de diamètre
Saturne à 2,6 millions de km de Cassini



MIMAS – JANUS le 5 mars 2005

Image
Mimas occulte Janus
Mimas 398 km de diamètre; à 1,8 million de km de Cassini
Janus 181 km de diamètre; à 1,9 million de km de Cassini



DIONE – TETHYS le 7 mars 2005

Image
Dioné 1.118 km de diamètre; à 1,6 million de km de Cassini
Téthys 1.071 km de diamètre; à 1,5 million de km de Cassini



RHEA - MIMAS – HELENE le 7 mars 2005

Image
Rhéa 1.528 km de diamètre
Mimas 398 km de diamètre
Hélène (extrêmement faible, légèrement au-dessus et à droite de Rhéa) 36x32x30 km



MIMAS - DIONE - RHEA le 15 mars 2005

Image
Mimas 398 km de diamètre
Dioné 1.118 km de diamètre
Rhéa 1.528 km de diamètre
Saturne à 2,4 millions de km de Cassini



TETHYS – DIONE le 19 mars 2005

Image
Dioné occulte les anneaux
Téthys 1.071 km de diamètre
Dioné 1.118 km de diamètre
Saturne à 2,7 millions de km de Cassini



PROMETHEE- MIMAS le 15 avril 2005

Image
Prométhée 102 km de diamètre (point sombre contre l’anneau F)
Mimas 398 km de diamètre
Saturne à 570.000 km de Cassini



ENCELADE- JANUS- MIMAS le 25 avril 2005

Image
Encélade 505 km de diamètre
Janus 181 km de diamètre (très faible sous l’anneau F)
Mimas 398 km de diamètre
Saturne à 2,4 millions de km de Cassini



EPIMETHEE – DIONE le 5 mai 2005

Image
Epiméthée 116 km de diamètre; à 1,28 millions de km de Cassini
Dioné 1.118 km de diamètre; à 910.000 km de Cassini
Saturne à 1,42 million de km de Cassini



MIMAS – TETHYS le 16 juillet 2005

Image
Mimas 397 km de diamètre
Téthys 1.071 km de diamètre
Saturne à 1,2 million de km de Cassini



PROMETHEE - PANDORE le 8 septembre 2005

Image
Prométhée 102 km de diamètre
Pandore 84 km de diamètre
Saturne à 1,8 million de km de Cassini



TETHYS - DIONE le 12 septembre 2005

Image
Téthys 1.071 km de diamètre
Dioné 1.118 km de diamètre
Saturne à 2,4 millions de km de Cassini



DIONE - TETHYS - PANDORE le 22 septembre 2005

Image
Dioné 1.118 km de diamètre
Téthys 1.071 km de diamètre
Pandore 84 km de diamètre
Saturne à 1,2 million de km de Cassini



DIONE – RHEA le 11 octobre 2005

Image
Dioné occultant Rhéa
Dioné 1.118 km de diamètre; à 700.000 km de Cassini
Rhéa 1.528 km de diamètre; à 1 million de km de Cassini



TITAN - DIONE – PROMETHEE le 18 octobre 2005

Image
Titan 5.150 km de diamètre
Dioné 1.118 km de diamètre
Prométhée 102 km de diamètre; à 2,36 millions de km de Cassini



PROMETHEE - PANDORE le 29 octobre 2005

Image
Prométhée 102 km de diamètre; à 483.500 km de Cassini
Pandore 84 km de diamètre; à 459.000 km de Cassini



HELENE - MIMAS le 2 novembre 2005

Image
Hélène (faible, sous les anneaux) 32 km de diamètre; à 2,2 millions de km de Cassini
Mimas 398 km de diamètre; à 2 millions de km de Cassini



TETHYS - ENCELADE le 29 novembre 2005

Image
Téthys 1.071 km de diamètre; à 970.000 km de Cassini
Encélade 505 km de diamètre; à 1,1 million de km de Cassini



TITAN - MIMAS le 3 décembre 2005

Image
Titan 5.150 km de diamètre; à 3,6 millions de km de Cassini
Mimas 398 km de diamètre; à 2,5 millions de km de Cassini



MIMAS - DIONE le 18 décembre 2005

Image
Mimas 398 km de diamètre; à 2,7 millions de km de Cassini
Dioné 1.118 km de diamètre; à 2,2 millions de km de Cassini



DIONE- PROMETHEE le 20 décembre 2005

Image
Dioné 1.118 km de diamètre; à 2,5 millions de km de Cassini
Prométhée 102 km de diamètre; à 2,2 millions de km de Cassini



TETHYS - ATLAS le 21 décembre 2005

Image
Téthys 1.071 km de diamètre; à 2 millions de km de Cassini
Atlas (juste au-dessus de l'anneau A) 32 km de diamètre; à 1,7 million de km de Cassini



DIONE- PROMETHEE - EPIMETHEE le 2 janvier 2006

Image
Dioné 1.118 km de diamètre
Prométhée 102 km de diamètre
Epiméthee 116 km de diamètre
Cassini à 2,8 millions de km de Saturne



TITAN - TETHYS le 6 janvier 2006

Image
Titan 5.150 km de diamètre; à 4 millions de km de Cassini
Téthys 1.071 km de diamètre; à 2,7 millions km de Cassini



TETHYS - TITAN le 19 janvier 2006

Image
Téthys 1.071 km de diamètre; à 950.000 km de Cassini
Titan 5.150 km de diamètre



TITAN - ENCELADE le 5 février 2006

Image
Titan 5.150 km de diamètre
Encélade 505 km de diamètre; à 4,1 millions de km de Cassini



EPIMETHEE - MIMAS - PANDORE le 16 février 2006

Image
Epiméthée 116 km de diamètre
Mimas 398 km de diamètre
Pandore 84 km de diamètre
Cassini à 3,3 millions de km de Saturne


ENCELADE – RHEA le 2 mars 2006

Image Image

Image

Image Image
Rhéa occultée par Encelade
Encelade 505 km de diamètre; à 2 millions de km de Cassini
Rhéa 1.528 km de diamètre



DIONE - JANUS le 10 mars 2006

Image
Dioné 1.118km de diamètre
Janus 181 km de diamètre
Cassini à 2,9 millions de km de Saturne



TITAN - JANUS le 21 mars 2006

Image
Titan 5.150 km de diamètre
Janus 181 km de diamètre; à 720.000 km de Cassini



RHEA - DIONE le 27 mars 2006

Image
Rhéa 1.528 km de diamètre; à 2,3 millions de km de Cassini
Dioné 1.118 km de diamètre; à 2,9 millions de km de Cassini
Dernière édition par Michel le 17/04/2006 - 16:30:51, édité 32 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
Michel
 
Messages: 19856
Inscrit le: 14/07/2004 - 14:48:20
Localisation: Cote d'Azur

Plus de détails encore... Liens

Messagepar Michel » 27/08/2004 - 19:18:03

Nous reviendrons dans ce dossier sur les prochains événements.
Vous trouverez ici une intéressante animation donnant la position actuelle en temps réel de la sonde Cassini et de ses positions futures : Lien


Plus de détails encore...

De nombreuses news sur le Site ont déjà abordé la mission Cassini-Huygens permettant d'approfondir certains points. En voici la liste:


Titan et Huygens:

13/10/2007 :Les lacs et les mers autour des pôles de Titan
07/06/2007 :Mission Cassini-Huygens: l'image de Titan se précise
26/05/2007 :Rivages et montagnes englouties sur Titan
16/05/2007 :La formation des aérosols organiques de l'atmosphère de Titan
14/03/2007 :Après ses lacs, voici les mers de Titan
06/03/2007 :Baptême du site d'atterrissage d'Huygens sur Titan
04/03/2007 :Une île au centre d'un grand lac sur Titan
21/02/2007 :Cryovolcanisme et cratères d'impact sur Titan
03/02/2007 :Cassini observe un énorme nuage au dessus du pôle Nord de Titan
14/01/2007 :Les lacs et les dunes sur Titan
04/01/2007 :Magnifique perspective sur les lacs liquides de Titan

31/12/2006 :Saturne joue à cache-cache avec Titan
16/12/2006 :Des chaînes de montagnes sur Titan
12/11/2006 :Similitude entre les atmosphères de Titan et de la Terre à ses débuts
18/10/2006 :Encore des lacs, mais aussi des rivières sur Titan
28/09/2006 :La sonde Cassini révèle de nouveaux "lacs" sur Titan
31/07/2006 :Comment la Terre a observé la descente de Huygens sur Titan
25/07/2006 :Des lacs liquides sur Titan: une quasi-certitude désormais
21/07/2006 :Cassini recherche toujours du méthane liquide sur Titan
15/05/2006 :Des dunes de sable découvertes sur Titan
05/05/2006 :Nouvelles photos et vidéos de la descente de Huygens sur Titan
22/03/2006 :Les énormes couches de brume sur Titan
05/03/2006 :L'origine du méthane dans l'atmosphère de Titan
13/02/2006 :Le dynamisme de Titan cartographié dans l'infrarouge
18/01/2006 :Prévisions météo sur Titan pour les 30 prochaines années
03/01/2006 :Photos du survol de Noël de Titan par la sonde Cassini

05/12/2005 :La chimie de l'atmosphère et de la surface de Titan
04/12/2005 :Pluie, vents et brouillards pendant la descente de Huygens sur Titan
03/12/2005 :Les points forts de la mission de la sonde Huygens sur Titan
02/11/2005 :Cassini a observé le site d'atterrissage de Huygens sur Titan
28/10/2005 :Cassini survole aujourd'hui le site d'atterrissage de Huygens sur Titan
28/09/2005 :L'origine du méthane sur Titan
24/09/2005 :Des niches biologiques sur Titan ?
18/09/2005 :Tourisme sur Titan: Bords de mer, canyons et chutes de pluie
15/09/2005 :Petite leçon de géographie sur Titan
24/08/2005 :Nouveau survol de Titan par la sonde Cassini
30/06/2005 :Titan, un monde de lacs ?
11/06/2005 :Un volcan sur Titan aurait pu dégager du méthane
15/05/2005 :Sonde Huygens: Premières mosaïques d'images scientifiques de Titan
06/05/2005 :Un anti-effet de serre sur Titan
03/05/2005 :Vues multiples d'un même cratère de Titan
28/04/2005 :La haute atmosphère de Titan: Une usine à hydrocarbure
25/04/2005 :Titan vu sous différentes longueurs d'ondes
06/04/2005 :Quatrième survol rapproché de Titan par Cassini
05/03/2005 :Des arcs-en-ciel de méthane sur Titan ?
20/02/2005 :Les photos de Titan lors du 3ème survol rapproché de Cassini
14/02/2005 :Cassini survole Titan une nouvelle fois de très près
12/02/2005 :Huygens sur Titan: son bouclier aquitain
11/02/2005 :Premières mesures des vents sur Titan par Huygens
27/01/2005 :Est-ce une forme de vie qui produit le méthane sur Titan ?
21/01/2005 :Des pluies de méthane, des rochers de glace sur Titan...
19/01/2005 :Huygens: des précisions sur la descente et l'atterrissage sur Titan
16/01/2005 :Huygens sur Titan: premières analyses scientifiques
15/01/2005 :Huygens : Nouvelle série de photos de Titan
15/01/2005 :Huygens se pose sur Titan: Succès ! Les premières photos
14/01/2005 :Pour suivre Huygens sur Titan en presque direct
13/01/2005 :Demain matin, Titan : Allez Huygens !

28/12/2004 :Huygens est sur la bonne route pour Titan
26/12/2004 :Séparation de Huygens et de Cassini: la photo !
25/12/2004 :Cassini et Huygens sont séparés
23/12/2004 :Un mécanisme suisse pour séparer Huygens de Cassini
15/12/2004 :Second survol de Titan: Premières images
13/12/2004 :Second survol rapproché de Titan aujourd'hui
09/12/2004 :A Noël, la sonde Huygens entamera son voyage final pour Titan
02/12/2004 :Titan en très gros plan : suivez la flèche !
24/11/2004 :Huygens : derniers tests avant la séparation
27/10/2004 :Survol rapproché de Titan: premières photos
26/10/2004 :Cassini survole Titan à basse altitude
18/09/2004 :La sonde Huygens toujours en bonne santé
03/09/2004 :Mission Cassini-Huygens : le réveil de Huygens
05/07/2004 :Premières observations de la surface de Titan par Cassini
28/06/2004 :L'atterrisseur Huygens pourrait ne pas supporter la descente sur Titan
08/06/2004 :De la musique pour Titan?



Autres lunes de Saturne

12/10/2007 :La sonde Cassini localise les sources des panaches d'Encelade
10/10/2007 :Premières analyses du survol par la sonde Cassini de Japet
14/09/2007 :Splendides gros plans de la lune Japet de Saturne par Cassini
05/09/2007 :Deux perles pour Saturne
30/08/2007 :Hélène, lune troyenne de Saturne
25/07/2007 :Japet: le froid conserve !
20/07/2007 :Découverte d'une 60ème lune de Saturne
18/07/2007 :Les actions perturbatrices de trois lunes de Saturne
26/04/2007 :La course de deux lunes sur un circuit géant
18/04/2007 :Pan s'enfonce dans les ténèbres...
29/03/2007 :Rhéa, minuscule géante...
20/03/2007 :Effet de perspective entre Hélène et Mimas
12/03/2007 :Pan sur son autoroute privée
22/02/2007 :La face "arrière" de Rhéa, lune de Saturne
10/02/2007 :Encelade, lune de Saturne, véritable "tagger" cosmique
07/02/2007 :La face "cachée" de Téthys, lune de Saturne
24/01/2007 :Saturne, ses anneaux et sa lune Pan en couleurs
01/01/2007 :Rhéa, Janus et autres lunes de Saturne (Animations)

30/12/2006 :Gros plan sur les canyons de glace d'Encelade
29/12/2006 :Les sols irréguliers de Mimas, petite lune de Saturne
25/12/2006 :"L'incendie glacial" fait toujours rage sur Encelade
30/11/2006 :Quelques "anges-gardiens" des anneaux de Saturne
28/10/2006 :Janus: un caillou devant un géant
13/10/2006 :Les "geysers" d'Encelade alimentés par les rayons cosmiques ?
11/09/2006 :Un sculpteur d'anneau autour de Saturne
05/09/2006 :Japet: une coquille de noix autour de Saturne
05/08/2006 :Hypérion, petite lune étrange de Saturne
29/07/2006 :Anneaux et lunes de Saturne: nouvelles splendides photos
22/07/2006 :Les panaches d'Encelade dans le détail
21/06/2006 :La rencontre auréolée de deux lunes de Saturne
03/06/2006 :Encelade a sans doute joué à la boule de bowling dans le passé
27/04/2006 :L'anneau E de Saturne et quelques lunes
10/03/2006 :Cassini aurait découvert de l'eau liquide sur une lune de Saturne
01/03/2006 :Mimas: être un Géant ne suffit pas...
12/02/2006 :Télesto, lune minuscule de Saturne

08/12/2005 :Photos du survol en rase-mottes de Cassini à 500 km de Rhéa
30/11/2005 :Les fontaines de la lune Encélade
26/11/2005 :Survol de la lune Rhéa par la sonde Cassini
15/10/2005 :Cassini: Les énormes falaises de glace de la lune Dioné
14/10/2005 :Quand une lune de Saturne en éclipse une autre
10/10/2005 :Demain, survol rapproché de Dioné par la sonde Cassini
01/10/2005 :Cassini: Gros plans sur Téthys et Hypérion
23/09/2005 :Survols rapprochés de deux lunes de Saturne pour Cassini
12/09/2005 :La Lune ? Mercure ? Non, juste Rhéa, satellite de Saturne
01/09/2005 :Des phénomènes géologiques extrêmement récents sur Encélade
31/07/2005 :Encelade: un monde plus actif que prévu
19/07/2005 :Les deux satellites bergers de l'anneau F de Saturne
17/07/2005 :Premières photos du survol du 14 juillet d'Encélade par Cassini
13/07/2005 :Demain, survol très rapproché d'Encélade par la sonde Cassini
14/05/2005 :Analyse de la surface gelée d'Encélade
13/05/2005 :Cassini découvre une nouvelle lune de Saturne au milieu des anneaux
11/05/2005 :Un proche parent de Pluton tourne autour de Saturne
04/05/2005 :Coup d'oeil rapproché de Cassini sur Epiméthée
29/04/2005 :Cassini découvre des particules à proximité de la lune Encélade
20/04/2005 :Deux lunes d'un coup dans l'objectif de Cassini
02/04/2005 :La lune Pandore et l'anneau F de Saturne
21/03/2005 :La sarabande d'Hypérion autour de Saturne
18/03/2005 :Cassini a detecté une atmosphère sur Encélade
11/03/2005 :Cassini a examiné de très près le satellite Encélade de Saturne
01/03/2005 :Les satellites lagrangiens de Saturne
16/02/2005 :Cassini va survoler Encélade
03/02/2005 :La forme étrange des cratères de Rhéa, lune de Saturne
21/01/2005 :Cassini: Un énorme glissement de terrain sur Japet
03/01/2005 :Survol à basse altitude de Japet par Cassini

30/12/2004 :Cassini enchaîne les missions
19/12/2004 :Après Titan, Cassini survole Dioné de très près
10/12/2004 :Prometheus: une lune croqueuse de matière
30/11/2004 :Saturne et Mimas : Symphonie en bleu
05/10/2004 :Prometheus photographié par Cassini-Huygens
15/09/2004 :Détection par Cassini d'un nouveau satellite de Saturne
17/08/2004 :Découverte par Cassini de deux nouvelles lunes autour de Saturne
16/06/2004 :Phoebé serait d'origine externe au système solaire
14/06/2004 :Photos de Phoebé prises par la sonde Cassini-Huygens
10/06/2004 :Cassini-Huygens va frôler une lune de Saturne



Saturne et ses anneaux

17/10/2007 :Saturne, ses anneaux, ses lunes: encore de splendides photos
14/10/2007 :Les 10 ans de la mission Cassini-Huygens
06/08/2007 :L'origine de l'anneau G de Saturne
02/06/2007 :Saturne: une enseigne lumineuse dans le Système Solaire
25/05/2007 :Surprises dans l'anneau B de Saturne
20/05/2007 :Saturne se dévoile tout en couleur
30/03/2007 :Combien de temps dure une journée sur Saturne ?
28/03/2007 :Un bien étrange hexagone au pôle Nord de Saturne
24/03/2007 :La sonde Cassini observe Jupiter depuis Saturne
23/03/2007 :Saturne fait son cinéma !
05/03/2007 :Saturne, ses anneaux et ses lunes: nouvelles splendides photos
24/01/2007 :Saturne, ses anneaux et sa lune Pan en couleurs
03/01/2007 :Les curieux serpentins de l'anneau F de Saturne

28/12/2006 :La diversité des anneaux de Saturne
12/12/2006 :Croissant de Saturne et le coté obscur des anneaux
10/12/2006 :Les spokes des anneaux de Saturne en mouvement
10/11/2006 :Plongée dans l'oeil d'un monstrueux "cyclone" de Saturne
09/11/2006 :Une nuit en or sur Saturne
16/10/2006 :Une nouvelle plongée dans l'atmosphère profonde de Saturne
12/10/2006 :Saturne dans toute sa splendeur
06/10/2006 :Vue plongeante de Cassini dans Saturne
26/09/2006 :Sonde Cassini: Lever de Soleil sur Saturne et ses anneaux
22/09/2006 :Jeux d'ombres et de lumières sur Saturne
21/09/2006 :La sonde Cassini observe la Terre depuis Saturne
29/08/2006 :Cassini observe un phénomène rare sur les anneaux de Saturne
29/07/2006 :Anneaux et lunes de Saturne: nouvelles splendides photos
04/05/2006 :Saturne tourne sur elle-même plus lentement que prévu
27/04/2006 :L'anneau E de Saturne et quelques lunes
31/03/2006 :Découverte de lunes d'un nouveau genre dans les anneaux de Saturne
24/03/2006 :Les spokes de Saturne enfin expliqués
16/02/2006 :Tempête nocturne sur Saturne: spectacle sons et lumière
08/01/2006 :La haute atmosphère et les vents de Saturne

27/11/2005 :L'anneau F de Saturne a une structure en spirale
22/10/2005 :Les anneaux de Saturne conservent encore certains mystères
21/09/2005 :Trois animations en une: Saturne en rotation
31/08/2005 :Le système des anneaux de Saturne
18/08/2005 :Les anneaux de Saturne possèdent leur propre atmosphère
07/08/2005 :Aurores polaires sur Saturne
01/08/2005 :Dernières splendeurs de Saturne
02/07/2005 :Effets de résonance sur les anneaux de Saturne
16/06/2005 :L'atmosphère de Saturne: Un jeu de glaces déformantes
26/05/2005 :Cassini dévoile peu à peu la structure détaillée des anneaux de Saturne
05/05/2005 :Prochain objectif de Cassini: Les anneaux de Saturne
14/04/2005 :La sonde Cassini pose quelques petits problèmes aux techniciens
25/03/2005 :Une planète, des anneaux et des lunes
27/02/2005 :De l'oxygène sur Saturne mais pas de vie
26/02/2005 :Saturne: la Tempête du Dragon
23/02/2005 :Les nuages de Saturne en relief
13/02/2005 :Cassini est témoin du "blues" de Saturne

17/12/2004 :Un beau coup d'oeil sur les anneaux de Saturne
07/12/2004 :Les spokes ou l'arlésienne de Saturne
11/11/2004 :La gravitation fait onduler les anneaux de Saturne
21/10/2004 :Cassini-Huygens: Une rosace autour de Saturne
11/09/2004 :Cassini-Huygens découvre un nouvel anneau autour de Saturne
09/08/2004 :Cassini a découvert une nouvelle ceinture de radiations autour de Saturne
30/06/2004 :Arrivée de la sonde Cassini-Huygens en orbite autour de Saturne
29/06/2004 :Des variations dans la période de rotation de Saturne mesurées par Cassini-Huygens
08/06/2004 :Cassini-Huygens va bientot révéler les secrets de Saturne



Ainsi que des sujets de discussion dans le forum :

La Terre vue de Cassini.
Dernière édition par Michel le 18/10/2007 - 18:59:34, édité 24 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
Michel
 
Messages: 19856
Inscrit le: 14/07/2004 - 14:48:20
Localisation: Cote d'Azur

Messagepar Ano » 27/08/2004 - 23:24:17

Vous auriez un lien vers une description precise de toute les planetes et de leurs lunes en francais ?
Ano
 

Messagepar d750 » 28/08/2004 - 1:56:11

excellent article merci :jap:

un pti point de correction page6 en dessous de la premiere photo tu as mis 30 juin 3004

sinon j aurais bien aimé avoir tes commentaires sur les photos de titan prises en infrarouge le 3 juillet 2004 ou on voit un peu la surface

http://saturn.jpl.nasa.gov/cgi-bin/gs2. ... type=image

http://saturn.jpl.nasa.gov/cgi-bin/gs2. ... type=image
d750
 
Messages: 1
Inscrit le: 28/08/2004 - 1:48:40

Messagepar Adrien » 28/08/2004 - 11:11:00

J'ai corrigé pour le 3004 :jap:
Par contre pour les commentaires, je passe le relais à l'expert :D
Adrien
Site Admin
 
Messages: 16227
Inscrit le: 02/06/2004 - 18:58:53
Localisation: 78

Messagepar Michel » 28/08/2004 - 11:11:53

3004 c'est fait un peu loin en effet :D . merci.
Une news au sujet des premieres photos infra rouge de Titan a été publiée
sur le site le 5 juillet dernier : Lien
Une heure de science vaut mieux que cent ans d'ignorance.
Avatar de l’utilisateur
Michel
 
Messages: 19856
Inscrit le: 14/07/2004 - 14:48:20
Localisation: Cote d'Azur

Messagepar jyb » 28/08/2004 - 12:52:11

Ano a écrit:Vous auriez un lien vers une description precise de toute les planetes et de leurs lunes en francais ?


le site du CNES est pas mal:

http://www.cnes.fr/html/_173_374_375_.php
en bas, il y a un menu avec la liste des planêtes!
Avatar de l’utilisateur
jyb
 
Messages: 4181
Inscrit le: 05/06/2004 - 12:01:50
Localisation: Ile de France

Messagepar jyb » 28/08/2004 - 12:54:18

le dossier et les photos sont vraiment impréssionants ! :love:
Avatar de l’utilisateur
jyb
 
Messages: 4181
Inscrit le: 05/06/2004 - 12:01:50
Localisation: Ile de France

Messagepar Michel » 21/12/2004 - 12:56:01

Nouvelle mise à jour du Dossier Cassini-Huygens : Les survols de Titan dans le chapitre Ouvrir la voie à Huygens
Avatar de l’utilisateur
Michel
 
Messages: 19856
Inscrit le: 14/07/2004 - 14:48:20
Localisation: Cote d'Azur

Messagepar Michel » 25/12/2004 - 16:30:49

Mise à jour du Dossier Cassini-Huygens : dans le chapitre La descente de Huygens vers Titan
Avatar de l’utilisateur
Michel
 
Messages: 19856
Inscrit le: 14/07/2004 - 14:48:20
Localisation: Cote d'Azur

Messagepar Baba » 26/12/2004 - 4:31:01

:) BRAVO Michel pour cet article et les nombreux liens proposés !

Je suis très agréablement surpris et reste fasciné par la beauté et la grandeur de ce projet titanesque :love: :love:

MERCI
Baba
 

Messagepar Michel » 03/01/2005 - 1:14:30

Mise à jour du Dossier Cassini-Huygens : Survol de Japet (Iapetus) dans le chapitre La descente de Huygens vers Titan
Avatar de l’utilisateur
Michel
 
Messages: 19856
Inscrit le: 14/07/2004 - 14:48:20
Localisation: Cote d'Azur

Messagepar Michel » 15/01/2005 - 16:17:46

Mise à jour du Dossier Cassini-Huygens : Atterrisage de Huygens sur Titan dans le chapitre :La descente de Huygens vers Titan
Avatar de l’utilisateur
Michel
 
Messages: 19856
Inscrit le: 14/07/2004 - 14:48:20
Localisation: Cote d'Azur

Messagepar Jimi_Dave » 17/01/2005 - 17:16:11

:fada: C'est tout simplement fantastique !
Mais j'aurais une question : les rochers photographiés sur le sol de Titan sont érodés. Qu'est-ce que cela veut dire ? Est-ce que cela indique qu'il y avait un cours de quelque chose de liquide (à cette température, je ne sais pas ce qui pourrait être liquide) ? Est-ce tout simplement à cause du vent ?
En tout cas merci pour ce site, j'ai adoré le dossier et les news. Encore bravo ! :jap:
Jimi_Dave
 

Suivant

Retourner vers Espace

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités

cron