[News] Prêts à circuler dans une voiture programmée pour nous tuer ?

Ferroviaire, naval, routier, etc...

Modérateur : Modérateurs

Adrien
Site Admin
Messages : 17075
Inscription : 02/06/2004 - 17:58:53
Activité : Ingénieur
Localisation : 78
Contact :

[News] Prêts à circuler dans une voiture programmée pour nous tuer ?

Message par Adrien » 26/06/2016 - 23:00:14

Les premiers véhicules autonomes sont attendus dans les prochaines années. Et avec eux, moins de trafic, de pollution et d'accidents qu'avec les voitures actuelles. Mais ces voitures sans chauffeur (VSC) seront confrontées à des situations cornéliennes : elles devront par exemple choisir entre sauver la vie de leur passager ou bien celle de piétons. Des chercheurs du CNRS (le premier auteur est membre du CRM (1) et de TSE-Université Toulouse Capitole (2)), de l'université d'Orégon et du MIT ont étudié pour la première fois la manière dont des Américains perçoivent ces véhicules et les adopteraient. De manière étonnante, les personnes interrogées ont une forte préférence morale pour les VSC qui « sacrifient » leur passager pour le bien du plus grand nombre. Mais elles seraient en très grande majorité moins disposées à acquérir une VSC si le gouvernement imposait à ces véhicules de sauver le maximum de personnes. Une telle législation pourrait ainsi avoir l'effet paradoxal de coûter davantage de vies, en freinant l'adoption par les citoyens d'une voiture autonome, plus sûre que les véhicules actuels. Cette étude est publiée le 24 juin dans la revue Science.

Image
Exemple de scénario
© Iyad Rahwan

Image
Dans cet exemple de scénario, la voiture autonome transporte une femme enceinte et un enfant de 6 ans tandis qu'un homme et sa fille traversent le passage piéton.
© Iyad Rahwan
Une révolution s'annonce avec l'arrivée des véhicules autonomes prévue dans les prochaines années. Ces voitures séduisent par leurs nombreux avantages : leur conduite plus calme sera moins énergivore, leur généralisation permettra de fluidifier le trafic, et surtout, ce type d'automobiles aura un impact non négligeable sur le nombre d'accidents. Mais il leur faudra parfois choisir entre deux catastrophes. Les voitures sans chauffeur (VSC) pourront par exemple être amenées à décider, en une fraction de seconde, si elles sauvent la vie de leur passager ou bien celle d'un groupe de piétons. Tout en sachant que la probabilité d'une telle situation est infime, sommes-nous prêts à circuler dans une voiture programmée pour nous tuer quand notre sacrifice peut sauver plus d'une vie ?

Deux psychologues et un informaticien, respectivement du CNRS et de l'université d'Oregon et du MIT, se sont penchés sur cette question. Ils ont pour cela interrogé près de 2 000 citoyens américains (3) à travers six enquêtes. Premier résultant surprenant : plus de 75 % des sondés sont moralement convaincus qu'il faut utiliser les VSC qui sacrifient leur passager pour le bien du plus grand nombre. Cette préférence est relativement élevée puisqu'elle se situe en moyenne à 85 sur une échelle de 0 à 100. Elle demeure supérieure à 50/100, même dans des situations extrêmes où le passager est transporté dans la VSC avec ses enfants. Allant plus loin, les scientifiques se sont demandé si les intentions d'achat des sondés correspondaient à leurs convictions morales. Eh bien non ! Les personnes interrogées souhaitent que les autres conducteurs achètent un véhicule autonome qui protège le plus grand nombre, mais elles préfèrent acquérir une voiture qui les protège.

Dans un tel contexte, une réglementation par le gouvernement permettrait de changer la donne. Mais, les sondés sont opposés à ce que le gouvernement rende obligatoire pour les VSC de sauver le plus grand nombre. Ils seraient alors nettement moins disposés à acquérir une VSC. Ainsi, imposer aux VSC de prendre la décision de sauver le plus grand nombre pourrait avoir l'effet paradoxal de coûter davantage de vies, en freinant l'adoption par les citoyens d'une technologie plus sûre.

Pour permettre aux internautes d'explorer différents scénarios, les chercheurs ont mis au point un portail sur Internet. L'objectif, pour les scientifiques, est d'identifier et d'étudier les situations pour lesquelles les personnes rencontrent le plus de difficultés à prendre une décision.

Ces travaux ont notamment bénéficié du soutien du Laboratoire d'excellence (Labex) IAST « Institute for Advanced Study in Toulouse », un institut de recherche interdisciplinaire de l'Université Toulouse-Capitole. S'ils étaient menés dans d'autres pays que les Etats-Unis, de tels travaux pourraient conduire à des conclusions légèrement différentes du fait des différences culturelles entre les pays.

Notes :

(1) Jean-François Bonnefon, chercheur CNRS et premier auteur de ces travaux, appartient au CRM - Centre de recherche en management (CNRS/Université Toulouse-Capitole).

(2) TSE ou Toulouse School of EconomicsTSE, Ecole d'économie de Toulouse-Université Toulouse Capitole

(3) Le panel recruté est relativement jeune et éduqué par rapport à l'ensemble de la population américaine mais ces paramètres ont été pris en compte et ne jouent pas sur la tendance des conclusions de l'étude.


Source: CNRS

vahanar
Messages : 13
Inscription : 18/11/2011 - 3:13:58
Activité : Salarié

Re: [News] Prêts à circuler dans une voiture programmée pour nous tuer ?

Message par vahanar » 27/06/2016 - 5:53:56

le risque de hacking a t il été abordé ?

Avatar de l’utilisateur
JNem19
Messages : 376
Inscription : 30/10/2008 - 5:19:46

Re: [News] Prêts à circuler dans une voiture programmée pour nous tuer ?

Message par JNem19 » 27/06/2016 - 9:04:12

vahanar a écrit :le risque de hacking a t il été abordé ?
Le sujet n'a pas été abordé dans cette étude [ http://science.sciencemag.org/content/3 ... /1573.full ] .
En fait elle aborde des cas de figure qui sont assez théoriques à savoir l'irruption soudaine dans le champ visuel d'obstacles humains et la nécessité de gérer leur évitement et/ou les incidences de la manoeuvre sur le(s) passagers du véhicule.
La vision du système semblant plus constante et longue distance et la présence d'airbags rend la possibilité de devoir sacrifier les passagers assez exceptionnelle. Asimov dans sa tombe doit savourer ce conflit logique pour des AI sans empathie néanmoins...

vahanar
Messages : 13
Inscription : 18/11/2011 - 3:13:58
Activité : Salarié

Re: [News] Prêts à circuler dans une voiture programmée pour nous tuer ?

Message par vahanar » 27/06/2016 - 23:39:19

En gros si j'ai bien compris, un véhicule peut croiser un troupeau de mouton, et sauté du haut d'un pont, ne voyant pas d'obstacle, ou tomber une falaise au choix ( je pense a l'écosse ) :fada:

Avatar de l’utilisateur
cisou9
Messages : 8843
Inscription : 12/03/2006 - 15:43:01
Activité : Retraité
Localisation : Pertuis en Lubéron
Contact :

Re: [News] Prêts à circuler dans une voiture programmée pour nous tuer ?

Message par cisou9 » 29/06/2016 - 17:54:51

Résultat, les écossais n'en voudront pas !! :lol:
Un homme est heureux tant qu'il décide de l'être et nul ne peux l'en empêcher.
Alexandre Soljenitsyne.

Jack Teste-Sert

Re: [News] Prêts à circuler dans une voiture programmée pour nous tuer ?

Message par Jack Teste-Sert » 05/09/2016 - 11:34:35

Il paraît bon de rappeler qu'un véhicule sûr à 100% supposerait d'avoir trois circuits redondants complètement séparés et disposant d'apport d'énergies totalement différents (y compris les capteurs, les circuits, les ordinateurs de bord). Ce qui dans la compacité de matériels et les connaissances technologiques actuelles est irréalisable, quelque soit l'intelligence embarquée !§! :fada:

Jack Teste-Sert

Re: [News] Prêts à circuler dans une voiture programmée pour nous tuer ?

Message par Jack Teste-Sert » 05/09/2016 - 12:00:33

En complément de ci-dessus, je tiens à préciser que si vous pensez "devoir" mourir sur la route, aucune performance de véhicule autonome ne pourra vous l'éviter.
Car la conscience retourne tous nos égarements de pensées aussi littéralement que nos pensées les meilleures. C'est de la science quantique, tel qu'en dehors des conséquences des expériences scientifiques des croyances de l'expérimentateur, je me le suis prouvé en route de montagne étroite, me disant voir en sécurité à cause du manque de visibilité dans les tournants... Et, cela n'a été qu'en ayant affirmé cela que j'ai senti devoir me ranger avant un grand tournant, évitant de justesse un camion de chantier lancé à toute vitesse par un fou qui se croyait seul sur cette route "habituelle"...!§! :fada:

Avatar de l’utilisateur
cisou9
Messages : 8843
Inscription : 12/03/2006 - 15:43:01
Activité : Retraité
Localisation : Pertuis en Lubéron
Contact :

Re: [News] Prêts à circuler dans une voiture programmée pour nous tuer ?

Message par cisou9 » 05/09/2016 - 13:49:15

Jack Teste-Sert a écrit :Il paraît bon de rappeler qu'un véhicule sûr à 100% supposerait d'avoir trois circuits redondants complètement séparés et disposant d'apport d'énergies totalement différents (y compris les capteurs, les circuits, les ordinateurs de bord). Ce qui dans la compacité de matériels et les connaissances technologiques actuelles est irréalisable, quelque soit l'intelligence embarquée !§! :fada:
C'est parfaitement réalisable et réalisé en parti.
Alors, il ne faut pas tuer l’œuf avant d'avoir la poule !! _____ :fada2: ____ :lol: _____
Un homme est heureux tant qu'il décide de l'être et nul ne peux l'en empêcher.
Alexandre Soljenitsyne.

Répondre