[News] Le VLT part à la recherche de planètes au sein du système Alpha Centauri

Observation du ciel et technologies relatives...

Modérateur : Modérateurs

Adrien
Site Admin
Messages : 17076
Inscription : 02/06/2004 - 17:58:53
Activité : Ingénieur
Localisation : 78
Contact :

[News] Le VLT part à la recherche de planètes au sein du système Alpha Centauri

Message par Adrien » 12/01/2017 - 0:00:32

L'ESO a signé un accord avec Breakthrough Initiatives visant à adapter l'instrumentation du Very Large Telescope de l'Observatoire Paranal au Chili à la recherche de planètes au sein d'un système stellaire proche, celui d'Alpha Centauri. Ces planètes pourraient constituer les cibles d'éventuelles missions spatiales à venir avec des sondes miniatures lancées dans le cadre de l'initiative Breakthrough Starshot.

L'ESO, représenté par son Directeur Général Tim de Zeeuw, a signé un accord avec Breakthrough Initiatives représenté par Pete Worden, Président de la Fondation du Prix de l'Innovation et Directeur Exécutif de Breakthrough Initiatives. L'accord prévoit le financement des modifications à apporter à l'instrument VISIR (Imageur et Spectromètre du VLT dans l'infrarouge moyen) sur le Very Large Telescope (VLT) de l'ESO, afin de considérablement augmenter sa capacité à détecter de potentielles planètes habitables autour d'Alpha Centauri, le système stellaire le plus proche de la Terre. En outre, l'accord inclut le temps de télescope nécessaire pour mener un programme de recherche approfondi en 2019.

La découverte en 2016 d'une planète baptisée Proxima b autour de Proxima Centauri, l'étoile la moins brillante des trois étoiles qui composent le système Alpha Centauri, donne une impulsion supplémentaire à cette quête.

Connaître l'emplacement des exoplanètes les plus proches s'avère hautement stratégique pour Breakthrough Starshot, le programme de recherche et d'ingénierie lancé en avril 2016 dans le but de démontrer la validité du concept de "nanocraft" ultra-rapide propulsé par la lumière, jetant les bases d'un premier lancement vers Alpha Centauri en l'espace d'une génération.

Détecter une planète habitable constitue un énorme challenge en raison de la différence de brillance entre l'étoile hôte du système planétaire d'une part, les planètes d'autre part. Effectuer les observations dans l'infrarouge moyen, où l'émission thermique de la planète en orbite réduit considérablement l'écart de luminosité entre cette planète et son étoile hôte, facilite cette tâche. Toutefois, même dans l'infrarouge moyen, l'étoile affiche une luminosité des millions de fois supérieure à celle des planètes à détecter. S'ensuit la nécessité d'employer une technique permettant de réduire l'aveuglement généré par la lumière stellaire.

L'instrument VISIR actuellement installé sur le VLT et qui opère dans l'infrarouge moyen sera capable d'une telle performance si certaines modifications lui sont apportées: l'installation d'un système d'optique adaptative permettra de considérablement augmenter la qualité d'image ; l'emploi d'une technique baptisée coronographie permettra de diminuer l'intensité de la lumière stellaire et donc de repérer les possibles signes de l'existence de potentielles planètes de type Terre. Breakthrough Initiatives financera en grande partie les technologies nécessaires ainsi que les coûts de développement d'une telle expérience. L'ESO fournira les capacités ainsi que le temps d'observation requis.

Le nouveau matériel se compose d'un module d'instrument commandé chez Kampf Telescope Optics (KTO) à Munich, destiné à accueillir le capteur de front d'onde, et d'un nouveau dispositif de calibration du détecteur. En outre, le développement conjoint d'un nouveau coronographe par l'Université de Liège (Belgique) et l'Université d'Uppsala (Suède) est prévu.

La détection suivie de l'étude de planètes potentiellement habitables en orbite autour d'autres étoiles constituera l'une des principales missions scientifiques du futur Extrêmement Grand Télescope Européen (E-ELT). La taille augmentée de l'E-ELT sera essentielle à l'acquisition de l'image d'une planète située à plus grande distance au sein de la Voie Lactée. Le pouvoir collecteur du VLT permet seulement de capturer l'image d'une planète en orbite autour de l'étoile la plus proche, Alpha Centauri.

Les développements apportés à VISIR bénéficieront à l'instrument METIS qui équipera prochainement l'E-ELT, les connaissances acquises et la validation du concept étant directement transférables. Les vastes dimensions de l'E-ELT devraient permettre à METIS de détecter et d'étudier des exoplanètes de la taille de Mars en orbite autour d'Alpha Centauri - à la condition qu'elles existent bien évidemment, ainsi que d'autres planètes potentiellement habitables autour d'autres étoiles proches.

Source: ESO

Victor
Messages : 16090
Inscription : 05/06/2006 - 20:30:44
Activité : Retraité
Contact :

Re: [News] Le VLT part à la recherche de planètes au sein du système Alpha Centauri

Message par Victor » 12/01/2017 - 7:52:11

c'est sérieux cette recherche ? à que je sache le système d'Alpha Centauri est ternaire, donc instable, je vois mal des planètes dans un tel système
En ce qui concerne la recherche en sciences, Je dirais: Cherche encore!

Avatar de l’utilisateur
POB
Messages : 558
Inscription : 08/05/2011 - 7:16:13
Activité : Retraité

Re: [News] Le VLT part à la recherche de planètes au sein du système Alpha Centauri

Message par POB » 12/01/2017 - 8:41:50

De toute manière c'est de la "recherche" en peau de lapin missionnée, donc à but lucratif, qu'elle soit bidon n'a aucune importance : si des escrocs qui drainent le fric de gogos ignares en ont à refiler aux gestionnaires du VLT, ceux-là auraient bien tort de cracher sur cette manne.
Le fric des gugusses a la même valeur que celui des autres bailleurs de fonds.
Pecunia non olet.
Bon, le VLT doit avoir très peu de créneaux libres dans son emploi du temps, ce qui les rendra d'autant plus rentables.
-----
Je me demande toujours comment des gogos peuvent encore financer des "projets" de voyages galactiques, que ce soit par sondes automatiques ou par "vaisseaux habités".
On sait bien que les distances sont énormes dans le temps, incompatibles avec la vie humaine et même avec la durée d'existence de l'Humanité, il y a donc a priori de moins en moins de gogos capables de marcher dans des combines aussi pourries. On ne va donc pas leur raconter que Proxima est un système instable peu susceptible d'abriter des planètes (et qu'avec 3 étoiles dans le ciel la vie aurait très peu de chances de s'y être développée), on va leur suggérer d'envoyer des sondes automatiques, sans leur dire évidemment que rien que pour atteindre les environs de Proxima, notre plus proche "voisine", il faudra quand même plus de cent mille ans, ce qui implique à l'évidence que les sondes en question auront cessé de fonctionner depuis longtemps, faute d'énergie et surtout à cause du rayonnement cosmique dans un froid intense.
Et qu'à supposer qu'une sonde soit encore en état de fonctionner dans cent mille ans, il n'y aura depuis des millénaires plus personne pour recevoir ses signaux.
Déjà qu'il y a peu d'érudits capables de lire les runes nordiques ou les cunéiformes sumériens même pas 4000 ans après...
Les gogos américains incultes ne pouvant pas comprendre ça, ils crachent plus facilement au bassinet et cela s'appelle de l'arnaque.
-----
D'autres ont bien réussi à vendre des concessions sur Mars, et d'autres à "financer" de la recherche minière sur la Lune, alors pourquoi pas tenter de leur vendre une sonde pour Proxima ? L'Amérique est à la fois un pays très développé, dont les universités drainent les meilleurs chercheurs du monde, en même temps qu'un vaste réservoir de crétins abrutis qui ont du fric, et le fric des crétins est bon à prendre, non ?
-----
C'était mon quart d'heure de soutien aux lapins.
:bieres:
C'est une grande misère de n'avoir pas assez d'esprit pour parler, ni assez de jugement pour se taire. (La Bruyère)

Avatar de l’utilisateur
cisou9
Messages : 8852
Inscription : 12/03/2006 - 15:43:01
Activité : Retraité
Localisation : Pertuis en Lubéron
Contact :

Re: [News] Le VLT part à la recherche de planètes au sein du système Alpha Centauri

Message par cisou9 » 13/01/2017 - 16:57:15

________________ :_salut:
Il faut peut-être envisager que c'est pour trouver les exoplanètes sur l'étoile la plus proche de nous; sans plus_!! :jap: ___
Un homme est heureux tant qu'il décide de l'être et nul ne peux l'en empêcher.
Alexandre Soljenitsyne.

Répondre