[News] Détecter rapidement les risques d'attaques de pirates en mer

Ferroviaire, naval, routier, etc...

Modérateur : Modérateurs

Redbran
Messages : 669
Inscription : 16/05/2015 - 9:01:33
Activité : Profession libérale ou Indépendant

[News] Détecter rapidement les risques d'attaques de pirates en mer

Message par Redbran » 07/11/2017 - 12:00:10

Une technologie de surveillance intelligente aide les navires à se protéger des pirates.

Les actes de piraterie continuent de représenter une menace importante pour le transport maritime. Une initiative européenne a mis au point un système permettant de détecter rapidement les risques d'attaques de pirates pour venir en aide aux navires qui traversent des régions dangereuses.

Image
© BMTGroupLtd
La recrudescence du piratage a contraint la communauté internationale à assurer une présence militaire. Très coûteux, ce déploiement a été supprimé.

Il est donc nécessaire de trouver des solutions économiques non-militaires. Toutefois, même ces alternatives peuvent avoir des conséquences désastreuses lorsqu'elles sont utilisées de manière incorrecte. «Le projet IPATCH a étudié le problème lié à l'augmentation des actes de piraterie et le besoin de doter les navires marchands de systèmes efficaces non-létaux leur permettant de se défendre», indique Tom Cane, coordinateur du projet IPATCH, financé par l'UE. «Il est également nécessaire de mieux comprendre les implications légales et éthiques liées à l'utilisation des différents types de contre-mesures.»

Rendre les mers plus sûres sans système létal

IPATCH a analysé les incidents de piraterie des cinq dernières années ainsi que les données disponibles sur les contre-mesures pour connaître les schémas d'attaque les plus courants ainsi que les risques associés pour le navire et l'équipage. Le projet a également évalué l'efficacité des contre-mesures en place, ainsi que les questions légales et éthiques entourant leur utilisation.

D'après l'Organisation maritime internationale, une surveillance efficace constitue la meilleure défense contre les attaques en mer. Une surveillance adaptée est en effet considérée comme la méthode de protection la plus performante lorsqu'une approche suspecte ou une attaque peut être signalée de manière précoce et lorsque des systèmes de défense sont prêts à être déployés.

Face à ce constat, le projet a développé un système embarqué de détection automatisée des menaces et d'aide à la décision. Le système épaule l'équipage en détectant rapidement les attaques de pirates et en apportant des conseils de défense en privilégiant la sécurité. Pour cela, il combine une capacité d'analyse avancée basée sur la vidéo, des capteurs, des données sur la situation et des algorithmes d'évaluation des menaces.

Le projet IPATCH a validé le prototype du système à bord d'un pétrolier en activité. L'équipe a réalisé des essais en Grèce et utilisé de petits hors-bords pour simuler les attaques de pirates, évaluant ainsi l'efficacité du système pour détecter et suivre les attaques, déterminer le niveau de la menace et conseiller la réaction appropriée au capitaine et à l'équipage.

Un ensemble de données de détection en mer a été constitué pour soutenir les travaux de test et de développement du système. Il réunissait des données synchronisées enregistrées à partir de caméras vidéo et thermiques, de radars, d'un système d'identification automatique et de systèmes de navigation. L'ensemble de données a été préparé, annoté et publié en vue de recherches complémentaires dans le cadre universitaire et industriel.

Évaluation des menaces en temps réel et défense contre les risques de piraterie

«IPATCH a permis d'acquérir une connaissance approfondie du comportement des pirates et de l'utilisation des contre-mesures, notamment en Afrique de l'Est et de l'Ouest, les régions concernées par l'étude», indique M. Cane. «Le projet a apporté la preuve de concept d'un système embarqué économique dédié à la surveillance et à la détection des menaces, sur lequel le capitaine et l'équipage peuvent s'appuyer lorsqu'ils naviguent en eaux dangereuses.»

Selon M. Cane, chacun des éléments du système pourrait avoir d'autres applications, notamment pour la surveillance de la sécurité portuaire, les systèmes de service de trafic maritime, la protection des infrastructures off-shore et la sensibilisation générale au domaine maritime.

Le système devrait permettre aux utilisateurs directs des systèmes embarqués, tels que compagnies maritimes, capitaines et équipages, de bénéficier d'avantages tels qu'un signalement précoce des attaques ainsi qu'une réduction des coûts associés aux incidents. «Plus ils ont le temps de se préparer, mieux cela vaut», explique M. Cane. «Le système fournit une surveillance automatisée à 360 degrés et 24h/24 pour faciliter le travail des membres d'équipage qui sont de garde.»

Les résultats du projet pourront aussi être étendus pour compléter la formation des marins et renforcer les capacités des pays côtiers des zones exposées aux actes de piraterie. «La disponibilité d'une technologie de détection, combinée à l'accès aux informations nécessaires pour prendre les décisions les plus pertinentes face aux menaces, devrait améliorer de façon radicale la sécurité des navires et de leurs équipages», conclut M. Cane.

Pour plus d'information voir: projet IPATCH

Source: CORDIS-Euopa

Répondre