Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Gearbest Page Spécial sur les nouveaux clients, Grande Réduction @GearBest! promotion
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Agence spatiale européenne

Introduction

Agence spatiale européenne
Agence spatiale européenne
Coordonnées
Longitude 48°50'53"N
Latitude (La latitude est une valeur angulaire, expression du positionnement nord-sud d'un point sur Terre (ou sur une autre planète), au nord ou au sud de l'équateur.) 2°18'15"E
Agence européenne
Localisation Drapeau de la France Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin parisien, entre les confluents de la Marne et de la...), France
Formation
Signée 1973
Établie 31 mai 1975
Pilier (Un pilier est un organe architectural sur lequel se concentrent de façon ponctuelle les charges de la superstructure (par exemple les charges d'une...) Communauté économique européenne
Directeur Jean-Jacques Dordain (depuis 2003)
Site internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et le World Wide Web, en utilisant le protocole de...) www.esa.int/

L’Agence spatiale européenne (ASE) (en anglais European Space Agency : ESA) est une agence spatiale (Une agence spatiale est un organisme d'État ayant pour but d'étudier l'Espace et de développer et gérer des programmes spatiaux) intergouvernementale fondée le 31 mai 1975. Elle est chargée de la coordination des projets spatiaux de 18 pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la...) européens, dont chacun détient une voix au conseil. Ses activités couvrent les domaines suivants : science (La science (latin scientia, « connaissance ») est, d'après le dictionnaire Le Robert, « Ce que l'on sait pour l'avoir appris, ce que l'on tient pour vrai au sens large. L'ensemble de...) et exploration (L'exploration est le fait de chercher avec l'intention de découvrir quelque chose d'inconnu.) robotique ; lanceurs ; vols habités ; observation (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et...) de la Terre ; télécommunications (Les télécommunications sont aujourd’hui définies comme la transmission à distance d’information avec des moyens électroniques. Ce terme est plus utilisé que le...) et applications intégrées ; Galileo (Galileo est le nom du futur système de positionnement par satellites européen, en test depuis 2004, qui commencera à être utilisable en 2010 et le sera pleinement en 2012.) et activités de navigation ; technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :).

Les missions de l'ASE

L’ASE compte 18 États membres (depuis fin 2008) qui mettent en commun leurs ressources pour développer les lanceurs, les véhicules spatiaux et les installations sol dont l’Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du continent...) a besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois grandes...) pour être autonome dans le domaine spatial. L’Agence a pour mission de développer la coopération entre les États européens dans le domaine spatial. Elle élabore et met en œuvre une politique spatiale européenne à long terme ainsi que des activités et des programmes. Elle coordonne le programme spatial européen et les programmes nationaux, en intégrant progressivement ces derniers.

Les activités de l'Agence couvrent les domaines suivants : science et exploration robotique, lanceurs, vols habités, observation de la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse...), télécommunications et applications intégrées, Galileo et activités de navigation (La navigation est la science et l'ensemble des techniques qui permettent de :), technologie. Son budget (Un budget est un document comptable prévisionnel distinguant les recettes et les dépenses.) 2008 s’élève à environ 3 milliards d’euros. Le budget 2009-2011 a été fixé a environ 10MdE. La participation de la France à l'ESA est assurée par le Centre national d'études spatiales (CNES).

Le directeur général, élu par le conseil tous les quatre ans, est depuis 2003 le français Jean-Jacques Dordain.

Structure de l'ASE

Les pays membres

Les pays participants à l'ASE ne font pas nécessairement partie de l'Union européenne et inversement : ainsi la Norvège et la Suisse sont membres de l'ASE ; a contrario les pays ayant adhéré en 2004 à l'Union européenne n’en sont pas membres. Deux pays sont candidats à être membre de l'Agence, la Hongrie et la Roumanie. Ces pays ont déjà signé des accords avec l'ASE (voir ci-dessous). Malte et la Lituanie ont récemment déclaré vouloir se rapprocher de l'ASE. Le Canada est un membre associé, État coopérant à statut privilégié.

     Pays membres de l'ASE     Pays ayant signé la charte PECS     Pays ayant signé un accord de coopération avec l'ASE

Les 18 pays membres sont (entre parenthèses date d'adhésion) :

Allemagne Allemagne ; Autriche Autriche ; Belgique Belgique ; Danemark Danemark ; Espagne Espagne ; Finlande Finlande ; France France ; Grèce Grèce (9 mars 2005) ; Irlande Irlande ; Italie Italie ; Luxembourg Luxembourg (1er décembre 2005) ; Norvège Norvège ; Pays-Bas Pays-Bas ; Portugal Portugal ; Royaume-Uni Royaume-Uni ; Suède Suède ; Suisse Suisse; République tchèque République tchèque ( 18 novembre 2008).

L'ASE, dans le but de resserrer les liens avec les pays européens non-membres et des pays extra-européens, a conclu des accords avec différents pays.

États Européens Coopérants (ECS). Il s'agit d'un statut propre de coopération :

Hongrie Hongrie (2003); Pologne Pologne (2007); Roumanie Roumanie (2007); Estonie Estonie (2009); Slovénie Slovénie (2010).

D'autres états, européens ou non, ont conclu des accords de coopération :

Canada Canada (1979); Turquie Turquie (2004); Ukraine Ukraine (2008); Lettonie Lettonie (2009); Chypre Chypre (2009); Flag of Slovakia.svg Slovaquie (2010).

Les centres de l'ASE

Le siège de l’ASE, dont les effectifs se montent à 1893 personnes (2006), se situe à Paris. L’établissement accueille le bureau du directeur général ainsi que les bureaux de la plupart des directeurs de programme.

Centre décisionnel, le siège de l'ASE est également le centre administratif qui héberge les principaux bureaux du personnel, des affaires juridiques, de la finance, du budget, de l’audit interne (En France, ce nom désigne un médecin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, à la fois en activité et en formation à l'hôpital ou en cabinet pendant une...), de la stratégie (La stratégie - du grec stratos qui signifie « armée » et ageîn qui signifie « conduire » - est :), des relations internationales et de la communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter- espèces) ou la machine...). Chaque centre de l’ASE possède également des bureaux du personnel, de la finance et de la communication qui sont sous la responsabilité du siège de l’ASE de Paris. Pour en savoir plus sur le siège de l'ASE à Paris

Pour faciliter ses contacts et ses activités à l’étranger, l’ASE dispose aussi de bureaux de liaison à Bruxelles, à Moscou () ainsi qu’à Washington et Houston (Houston est une ville du Texas au sud des États-Unis. Avec une population de plus de 2 000 000 habitants (Houstoniens) et 5 280 661 dans l'agglomération, c'est la plus...) (E-U) (ce dernier soutient les activités de la Station spatiale (Une station spatiale, dans le domaine de l'astronautique, est une installation spatiale en orbite ou déposée sur un astre, ne disposant pas de...) internationale). L’ASE est également active avec un bureau au sein (Le sein (du latin sinus, « courbure, sinuosité, pli ») ou la poitrine dans son ensemble, constitue la région ventrale supérieure du torse d'un animal, et en particulier celle des mammifères qui englobe...) du port spatial de l'Europe à Kourou, en Guyane française.

L'ASE dispose également de plusieurs centres ayant chacun des responsabilités bien définies. L'ASE emploie ainsi près de 2000 personnes à titre permanent, réparties entre ses principaux établissements :

  • L'ESTEC, Centre européen de technologie spatiale, est le centre où sont conçus la plupart des véhicules spatiaux de l'ASE et de ses activités de développement technologique. Il est implanté à Noordwijk, aux Pays-Bas. Il s'agit également du plus grand établissement de l'ASE.[2]
  • L'ESOC, Centre européen d'opérations spatiales, est chargé des opérations de commande (Commande : terme utilisé dans de nombreux domaines, généralement il désigne un ordre ou un souhait impératif.) et contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) en orbite (En mécanique céleste, une orbite est la trajectoire que dessine dans l'espace un corps autour d'un autre corps sous l'effet de la gravitation.) des satellites (Satellite peut faire référence à :) de l'ASE. Il se situe à Darmstadt, près de Francfort, en Allemagne.[3]
  • L'EAC, Centre des astronautes européens, forme les astronautes aux futures missions et plus particulièrement ceux qui partent en mission à bord de la Station spatiale internationale (La Station spatiale internationale (en anglais International Space Station ou ISS) est un habitat placé en orbite terrestre basse, occupé en permanence par un équipage international qui se consacre...) ISS. Il se trouve à Cologne, en Allemagne.[4]
  • L'ESC, Euro Space center, immense complexe qui offre des formations et des stages aux candidats astronautes.[5] Il se situe à Transinne en Belgique, village (Un village est, à la campagne ou à la montagne, un ensemble d'habitations, de bâtiments à usages divers, de fermes... de proportion modérée (quelque dizaines de bâtiments)) voisin de Redu qui abrite les bureaux belges de l'ASE et une station de poursuite de satellites.
  • L'ESRIN, Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for Theoretical Physics est un...) européen de recherches spatiales, est basé à Frascati, près de Rome, en Italie. Ses responsabilités comprennent la collecte, le stockage et la distribution des données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) satellitaires aux partenaires de l'ASE ainsi qu'une fonction de centre des technologies de l'information de l'Agence. Il dirige également le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et...) de lanceur ( Lanceur, terme de l'astronautique Lanceur, terme du baseball ) Vega (Vega est un lanceur de l'Agence spatiale européenne (ESA) réalisé en collaboration avec l'Agence spatiale italienne (ASI), et le Centre...).[6]
  • Centre d'astronomie (L’astronomie est la science de l’observation des astres, cherchant à expliquer leur origine, leur évolution, leurs propriétés physiques et chimiques. Elle ne doit pas être confondue...) spatiale européen (ESAC) basé à Madrid (Madrid est la capitale de l'Espagne. Ville la plus vaste et la plus peuplée du pays, c'est le chef-lieu de la Communauté autonome de Madrid qui appartient à la province de Madrid. Elle abrite également le siège de l'OMT,...), Espagne. Il pilote les opérations scientifiques de toutes les missions d’astronomie et d’étude des planètes de l’ASE et conserve leurs archives. [7]
  • Le Réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets »,...) de station de poursuite européen (European Space Tracking Network)
  • Le Centre européen sur la robotique et le changement climatique (European Robotics and Climate Change Centre) situé à Oxford, au Royaume-Uni (création annoncée fin 2008).

L'ASE utilise la base de lancement (Une base de lancement ou un astroport, dans le domaine de l’astronautique, est un lieu où sont réunis un ou plusieurs ensembles de lancement, des moyens logistiques et...) de Kourou en Guyane française, le « port spatial guyanais », et dispose d'un réseau de stations sol et de stations de poursuite dans différentes régions du monde (Le mot monde peut désigner :).

Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0. Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page.

La liste des auteurs de cet article est disponible ici.