Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Antalgiques

Introduction

Les antalgiques sont des médicaments destinés à réduire la douleur.

Définition

Il ne faut pas confondre antalgique et analgésique. Un antalgique est, par définition, moins fort qu'un analgésique. Lorsque l'on souffre de petites douleurs, telles que des maux de tête, un antalgique (Les antalgiques sont des médicaments destinés à réduire la douleur.) suffit à réduire la douleur (La douleur est la sensation ressentie par un organisme dont le système nerveux détecte un stimulus nociceptif. Habituellement, elle correspond à un signal...) pour qu'avec nos propres endorphines on ne la ressente plus. Lorsqu'il s'agira (Agira est une commune italienne de la province d'Enna dans la région Sicile en Italie.) de migraines (petite ou assez importante, petite un antalgique peut suffire en fonction de l'intensité et du patient), céphalées (supérieures aux simples maux de tête), de douleurs chroniques, de douleurs dues à une opération chirurgicale (tiraillement de points de suture, lors de grandes opérations, par exemple de type cardio-thoracique), un analgésique sera administré sur ordonnance médicale.

Depuis quelques années, les médecins et les autorités ont pris conscience que la prise en charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un...) de la douleur était primordiale pour améliorer le « confort » du malade et donc pour accélérer sa guérison. Afin d’établir des règles, l’OMS a donc classé les différentes substances en trois niveaux, selon leur activité.

Classification

Le niveau 1

Le niveau 1 concerne le paracétamol (qui est un antalgique) et les anti-inflammatoires non stéroïdiens tels que l’aspirine, l’ibuprofène (qui est un analgésique), la noramidopyrine (ou métamizole), etc. En cas de douleur jugée faible ou modérée par un médecin, ces médicaments doivent être prescrits en premier. Ils agissent principalement par inhibition de la cyclo-oxygénase, une enzyme (Une enzyme est une molécule (protéine ou ARN dans le cas des ribozymes) permettant d'abaisser l'énergie d'activation d'une réaction et...) responsable d’une cascade de réactions à l’origine, entre autres, de la douleur. Les effets secondaires les plus fréquents sont surtout gastriques, mais d’autres troubles très graves peuvent survenir en cas de surdosage.

Le niveau 2

Le niveau 2 concerne les analgésiques opiacés "faibles" (dérivés « allégés » de l'opium, par conséquent aussi morphine) et opioïdes comme la codéine, la dihydrocodéine, le dextropropoxyphène et le tramadol (Le tramadol est un analgésique central ayant une activité proche de celle de la codéine, car il est un analogue de celle-ci. On le classe dans la catégorie des analgésiques de type 2. Il agit sur le même...). La codéine et le dextropropoxyphène sont souvent associés à des analgésique de niveau 1, car leurs modes d’action sont différents et complémentaires. On dit que leur action est synergique. Ce type de substance agit au niveau du cerveau (Le cerveau est le principal organe du système nerveux central des animaux. Le cerveau traite les informations en provenance des sens, contrôle de nombreuses fonctions du corps, dont la motricité volontaire, et constitue le...) sur des récepteurs spécifiques responsables de l’abolition de la douleur. Les principaux effets secondaires comprennent constipation (La constipation (d'après le latin co- : "avec"+ stipare : "rendre raide, compact") est une difficulté à déféquer. Les selles sont alors généralement dures et de petit volume. Plusieurs...), somnolence, nausées, vomissements, voire difficultés respiratoires. Ce type de composés expose à une dépendance physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens...).

Le niveau 3

La majeure partie du niveau 3 concerne les analgésiques opiacés et opioïdes forts : la morphine (La morphine (du grec Μορφεύς, Morphée dieu du sommeil et des rêves) est un alcaloïde de l'opium utilisé comme...) et ses dérivés (péthidine, hydromorphone, etc). Ces médicaments ont les mêmes caractéristiques et le même mode d’action que les précédents, mais sont plus puissants. Ils sont utilisés en cas de douleurs intenses ou rebelles aux antalgiques de niveau 2. Ils ont les mêmes effets secondaires que les analgésiques (et des deux "antalgiques") opiacés et opioïdes faibles (d'ailleurs ils sont tirés de ce même opium ; ou leurs molécules sont reconstituées en synthèse, n'ayant aucune assimilation moléculaire avec l'opium) et peuvent entraîner les mêmes problèmes de dépendance .

Co-analgésiques

À côté de ces traitements purement antalgiques et/ou analgésiques, il existe d’autres médicaments qui favorisent l’action des antalgiques ou qui agissent sur la cause de la douleur. Au vu de chaque cas, ces composés peuvent être prescrits, on les appelle les co-analgésiques. Ce sont les corticoïdes, les antidépresseurs, les anxiolytiques ou les neuroleptiques, les antiépileptiques et les antispasmodiques.

Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0. Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page.

La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Samedi 13 Janvier 2018 à 12:00:17 - Physique - 0 commentaire
» Structures organométalliques et zéolithes