Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Cancérologie

Introduction

Voyez cancer pour la biologie des maladies malignes, et la liste de ces maladies.

L'oncologie ou carcinologie ou cancérologie est la spécialité médicale d'étude, de diagnostic (Le diagnostic (du grec δι?γνωση, diágnosi, à partir de δια-, dia-, „par, à travers, séparation, distinction“ et...) et de traitement des cancers. Un médecin qui pratique cette discipline est appelé oncologue ou cancérologue. Le terme vient du grec onkos, signifiant vrac (Le vrac (du néerlandais wrac : mal salé, mauvais) désigne des marchandises qui ne sont pas emballées ou arrimées.), masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et l'autre la contribution du corps...) ou tumeur (Le terme tumeur (du latin tumere, enfler) désigne, en médecine, une augmentation de volume d'un tissu, clairement délimitée sans précision de cause.), et le suffixe -logie, signifiant « étude de ».

Diagnostic

Le dépistage des cancers peut concerner la population générale (dépistage de masse) ou bien une population cible qui présente des facteurs de risque.

La suspicion de cancer (Le cancer est une maladie caractérisée par une prolifération cellulaire anormalement importante au sein d'un tissu normal de l'organisme, de telle manière que la survie de ce dernier est...) repose sur plusieurs éléments : la clinique (les symptômes), les examens biologiques (les prises de sang), les examens d'imagerie (L’imagerie consiste d'abord en la fabrication et le commerce des images physiques qui représentent des êtres ou des choses. La fabrication se faisait jadis soit à la main, soit par impression mécanique ;...).

  • Marqueur tumoral
  • Imagerie médicale :
    • Radiographie (La radiographie est l'ensemble des techniques permettant de réaliser des clichés à l'aide de rayons X des structures internes d'un patient ou d'un composant mécanique (la radiographie en...)
    • Scanner (Un scanneur, ou numériseur à balayage est l'équivalent du terme anglais scanner, qui vient du verbe anglais to scan, signifiant...)
    • IRM
    • TEP (La tonne d'équivalent pétrole (symbole tep) est une unité d'énergie d'un point de vue économique et industriel.), ou Tomographie par émission de positron (En physique des particules, le positron ou positon est l'anti-particule associée à l'électron. Il possède une charge électrique de +1 (contre -1 pour l'électron), le même...)
    • Scintigraphie...


La preuve du cancer ne peut être apportée (sauf rares exceptions) que par un prélèvement de la tumeur et son analyse au microscope par l'anatomo-pathologiste. L'anatomo-pathologie est une spécialité indispensable pour l'étude des tissus cancéreux. Cette étude permet de comprendre l'histoire naturelle (La démarche d'observation et de description systématique de la nature commence dès l'Antiquité avec Théophraste, Antigonios de Karystos et Pline l'Ancien. Le terme d’histoire naturelle a commencé par...) des cellules cancéreuses, le développement des tumeurs et de leurs métastases et de classer par nature les tissus cancéreux.

Stadification

Le cancérologue établit pour chaque maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal ou végétal.) cancéreuse une stadification correspondant à l'avancée de la maladie. Les stades désignent différentes gravités de la maladie cancéreuse selon différents critères variables selon la nature du tissu cancéreux. Pour chaque type de cancer, il existe une, voire plusieurs stadifications. Généralement un rapprochement entre elles est recherché au niveau international:

  • Stade (Un stade (du grec ancien στ?διον stadion, du verbe ?στημι istêmi, « se tenir droit...) de l'OMS
  • Stade établi par les sociétés savantes

Cette stadification s'effectue la plupart du temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) selon le TNM

  • T pour tumor : de 1 à 4 selon le taille et l'extension de la tumeur
  • N pour nodes (nodules en français) selon le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) et la localisation
  • M pour metastasis : 0 pour l'absence de métastases et 1 pour la presence de métastases

Nomenclature des tumeurs malignes ou cancers

De manière générale, on divise les néoplasies malignes en 4 grandes classes :

  1. Les carcinomes qui dérivent d'un tissu épithélial. Ce sont les tumeurs les plus fréquentes chez l'adulte.
  2. Les sarcomes qui dérivent d'un tissu conjonctif (os, muscle (Les muscles sont une forme contractile des tissus des animaux. Ils forment l'un des quatre types majeurs de tissus, les autres étant le tissu épithélial, le tissu conjonctif, le tissu nerveux. Ce tissu forme, avec le...), tissu adipeux (Le tissu adipeux (masse grasse)), etc.). Ce sont des tumeurs rares (moins de 10% de toutes les tumeurs de l'adulte)
  3. Les tumeurs primitives du système nerveux central (SNC)
  4. Les lymphomes, myélomes et leucémies qui dérivent des cellules sanguines à fonction immunitaire.

Classification en fonction de l'histologie

Les termes consacrés en fonction des tissus touchés sont les suivants :

  • Tissu malpighien : carcinome épidermoïde , carcinome basocellulaire
  • Tissu glandulaire : adénocarcinome
  • Tissu lymphoïde ou ganglions lymphatiques: syndrome (Un syndrome est un ensemble de signes cliniques et de symptômes qu'un patient est susceptible de présenter lors de certaines maladies, ou bien dans des...) lymphoprolifératif ou lymphome (Un lymphome est un cancer lymphatique, c'est à dire un cancer du système lymphatique aux dépens des lymphocytes. Il est caractérisé par des proliférations cellulaires malignes (ou cancers) dans les...)
  • Tissu hématopoïétique ou cellules sanguines : leucémie, syndrome myéloprolifératif et myélome
  • Tissu mésothélial : mésothéliome
  • Tissu germinal : séminome
  • Tissu nævique : mélanome
  • Tissu nerveux : gliome (Les gliomes ou tumeurs gliales sont l'ensemble des tumeurs du cerveau issues du tissu de soutien ou glie. Ce sont des tumeurs rares, dont le pronostic est extrêmement variable. Elles justifient toujours une prise en...) malin
  • Tissu conjonctif : sarcome
    • Tissu osseux : ostéosarcome
    • Tissu cartilagineux : chondrosarcome
    • Tissu vasculaire : angiosarcome, etc.

Classification par appareil

Dans la pratique médicale les pathologies malignes sont classées par spécialité et par organes (cancer du sein (Le sein (du latin sinus, « courbure, sinuosité, pli ») ou la poitrine dans son ensemble, constitue la région ventrale supérieure du torse d'un animal, et en particulier celle des mammifères qui englobe...), cancer du poumon). La classification par spécialité correspond de façon pragmatique au spécialiste qui diagnostique ou prend en charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un...) ce type de tumeur. La forme histologique la plus fréquente sert de modèle d'étude pour les formes plus rares. Les formes qui bénéficient d'une prise en charge particulière sont étudiées à part. Les tumeurs du tissu conjonctif sarcome et du tissu hématopoïétique (leucémies, lymphomes et myélomes) ont la particularité d'être observable (Dans le formalisme de la mécanique quantique, une opération de mesure (c'est-à-dire obtenir la valeur ou un intervalle de valeurs d'un...) dans tous les organes. Il s'agit de les distinguer lors de l'analyse anatomo-pathologique car elles bénéficient en général, d'une prise en charge spécifique.

Tumeurs du système nerveux

  • Tumeurs cérébrales primitives
  • Métastases cérébrales

Tumeurs ORL

  • Cancer de la gorge
  • Cancer ORL

Tumeurs thoraciques

  • Cancer du poumon (Le poumon est un organe invaginé permettant d'échanger des gaz vitaux, notamment l'oxygène et le dioxyde de carbone. L'oxygène est nécessaire au métabolisme de l'organisme, et le dioxyde de carbone doit...)
  • Mésothéliome
  • Thymome

Tumeurs gynécologiques

  • cancer du sein
  • cancer de l'endomètre
  • cancer de l'ovaire
  • cancer du col de l'utérus

Tumeurs digestives

  • cancer de l'œsophage
  • cancer de l'estomac (L’estomac (en grec ancien στόμαχος) est la portion du tube digestif en forme de poche, située...)
  • cancer du côlon
  • cancer du pancréas

Tumeurs urologiques

  • cancer du testicule (Le testicule (testes) est la gonade mâle des animaux. Il a une double fonction, plus ou moins exprimée selon les périodes de la vie :)
  • cancer de la vessie (La paroi interne de la vessie est tapissée de cellules transitionnelles qui sont à l'origine de la plupart des cancers de la vessie. L'évolution et la prise en charge dépend beaucoup du caractère invasif...)
  • cancer du rein (Le rein a de multiples fonctions (hormonales, de régulation de la tension, mais il est surtout l'un des principaux organes de détoxication (avec le foie et le poumon). Il assure, par filtration et excrétion d'urine,...)
  • cancer de la prostate (Le cancer de la prostate est un cancer fréquent touchant la prostate et donc exclusivement l'homme.)

Tumeurs cutanées

  • Mélanomes
  • cancers cutanés épithéliaux

Tumeurs rares

  • Sarcomes
  • Cancer de nature indéterminée : CAPI en français (CArcinome de Primitif Inconnu) ou ACUP en anglais (Adenocarcinoma with Unknown Primitive)
Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0. Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page.

La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Dimanche 21 Janvier 2018 à 12:00:17 - Astronomie - 0 commentaire
» Les tourbillons des premières galaxies
Dimanche 21 Janvier 2018 à 00:00:09 - Vie et Terre - 1 commentaire
» Une petite molécule pour une grande cohésion