Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Complètement

Introduction

Le complètement ou complètement automatique, ou encore par anglicisme complétion ou autocomplétion, est une fonctionnalité informatique permettant à l'utilisateur de limiter la quantité d'informations qu'il saisit avec son clavier, en se voyant proposer un complément qui pourrait convenir à la chaîne de caractères (En informatique, une chaîne de caractères est une suite ordonnée de caractères. La chaîne de caractères est un type de donnée dans de nombreux langages...) qu'il a commencé à taper. De nombreux logiciels possèdent cette fonctionnalité : les éditeurs de texte prévus pour l'édition de code source (Le code source (ou les sources voire le source) est un ensemble d'instructions écrites dans un langage de programmation informatique de haut niveau,...), les traitements de texte, les interpréteurs de commandes ou encore les navigateurs web, ainsi que certains systèmes de saisie intuitive installés sur les téléphones mobiles.

Le complètement (Le complètement ou complètement automatique, ou encore par anglicisme complétion ou autocomplétion, est une fonctionnalité informatique permettant à l'utilisateur de...) impose au logiciel (En informatique, un logiciel est un ensemble d'informations relatives à des traitements effectués automatiquement par un appareil informatique. Y sont inclus les instructions de traitement, regroupées sous...) de prévoir le mot ou la phrase que l'utilisateur est susceptible de taper, avant que celui-ci ne l'ait entièrement saisi. Le complètement est donc disponible dans les cas où il est possible de prévoir le ou les prochains mots qui seront saisis, en se basant sur :

  • les mots déjà saisis, ailleurs dans le document (Dans son acception courante un document est généralement défini comme le support physique d'une information.) en cours d'édition ou lors d'éditions précédentes ;
  • une ou plusieurs listes de mots ou dictionnaires, pré-établis par l'utilisateur ou fournis avec le logiciel ;
  • les caractéristiques de l'application, par exemple les adresses d'un carnet (Le Croatian Academic and Research Network ou CARNet est l'organisme responsable du réseau national de la recherche et de l'enseignement de Croatie. Ses principaux partenaires sont le centre de...) d'adresses pour un client de messagerie (Un client de messagerie est un logiciel qui sert à lire et envoyer des courriers électroniques. Les Webmails offrent les mêmes fonctionnalités.), les marque-pages d'un navigateur web (Un navigateur Web est un logiciel conçu pour consulter le World Wide Web. Techniquement, c'est au minimum un client HTTP.) ou encore les fichiers d'un répertoire ou les commandes dans l'interpréteur (En informatique, un interprète (parfois appelé, à tort, « interpréteur » par mauvaise traduction de l'anglais) est un outil ayant pour tâche d'analyser, de traduire et d'exécuter un programme écrit dans un langage informatique. De tels...) de commandes d'un système d'exploitation ;
  • la structure du document édité de l'utilisateur, par exemple la grammaire d'un langage informatique (On appelle langage informatique un langage formel utilisé lors de la conception, la mise en œuvre, ou l'exploitation d'un système d'information. Le terme...) dans un éditeur de code source.

Le complètement permet d'accélérer la saisie sur un ordinateur (Un ordinateur est une machine dotée d'une unité de traitement lui permettant d'exécuter des programmes enregistrés. C'est un ensemble de...), ce qui rend l'interaction (Une interaction est un échange d'information, d'affects ou d'énergie entre deux agents au sein d'un système. C'est une action réciproque qui suppose l'entrée en contact de...) avec les logiciels moins pénible et plus efficace. Il permet également de limiter les erreurs de saisie, en entrant sans intervention humaine les caractères qu'il reste à taper. Cette dernière qualité se vérifie essentiellement sur les mots longs, pour lesquels il suffit de taper les premières lettres.

Navigateurs web

Dans les navigateurs web, le complètement est réalisé dans la barre d'adresse (Les adresses forment une notion importante en communication, elles permettent à une entité de s'adresser à une autre parmi un ensemble d'entités. Pour qu'il n'y ait pas d'ambiguïté, chaque...), ainsi que dans certains champs des formulaires les plus souvent utilisés, comme ceux des moteurs (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou travail.[réf. nécessaire]) de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique,...) par exemple. Le complètement des URL est particulièrement pratique, car les adresses sont souvent fastidieuses et longues à écrire, et il n'est pas rare de commettre une erreur de saisie.

Éditeurs de code source

Dans un code source, le complètement est facilité car la structure du texte en cours de saisie est imposée par le langage de programmation (Un langage de programmation est un langage informatique, permettant à un être humain d'écrire un code source qui sera analysé par une machine, généralement...). Il n'existe habituellement qu'un nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) limité de mots possibles dans chaque situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un espace par rapport à son environnement proche ou non. Il inscrit un lieu dans un cadre plus...), tels que des noms de variables ou de fonctions. Les notions de portée et d'espace de noms de certains langages limitent davantage encore le nombre de mots possibles.

Afin de rendre le complètement aussi pratique que possible, certains éditeurs de code source disposent d'éléments graphiques spécifiques, tels que des boîtes de sélection contextuelles (par exemple Intellisense de Microsoft). Ces éléments graphiques affichent les différentes possibilités pour le complètement, en tenant compte de ce que le programmeur (En informatique, un développeur (ou programmeur) est un informaticien qui réalise du logiciel en créant des algorithmes et en les mettant en œuvre dans un langage de programmation.) a déjà saisi. Ils lui permettent également de choisir le mot ou l'expression complète dans une liste s'il reste une ambiguïté. Cette facilité graphique apporte un confort important, en particulier en programmation (La programmation dans le domaine informatique est l'ensemble des activités qui permettent l'écriture des programmes informatiques. C'est une étape importante de la conception de logiciel (voire de matériel, cf. VHDL).) objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui peut être désigné par une étiquette verbale. Il est défini par...), car elle épargne au programmeur la connaissance exhaustive des membres des classes qu'il doit manipuler. Il n'est pas inopportun de considérer dans ce cas le complètement comme un complément documentaire, tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) autant qu'une méthode de saisie.

Un bénéfice supplémentaire du complètement de code est qu'il encourage le programmeur à utiliser des noms de variables ou de fonctions plus longs, plus descriptifs, ce qui aboutit à du code plus lisible. En effet, le complètement facilite la saisie de mots longs, dont la frappe complète est fastidieuse et sujette à des erreurs, particulièrement pour les identifiants dont la casse est capitalisée (par exemple nNombreDeMotsParLigne).

Certains moteurs de complètement pour le code sont capables de comprendre des abréviations implicites et de les développer. Par exemple, pour saisir l'identifiant (En informatique, on appelle identifiants (également appelé parfois en anglais login) les informations permettant à une personne de s'identifier auprès d'un système.) nNombreDeMotsParLigne, le programmeur tape les premiers caractères de la chaîne (Le mot chaîne peut avoir plusieurs significations :) nNDMPL, qui représente la première lettre de chacun des mots composant l'identifiant complet, jusqu'à ce que l'ambiguïté soit levée. Le complètement remplace alors les caractères par l'identifiant correct.

Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0. Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page.

La liste des auteurs de cet article est disponible ici.