Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Décollage

Introduction

Décollage d'un F-15
Décollage d'un F-15.

Le décollage est la phase transitoire pendant laquelle un aéronef passe de l'état statique - au sol - vers le vol.

Dans le cas le plus courant, celui de l'avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l'air, entraîné par un organe moteur (dans le cas d'un engin sans...), la phase (Le mot phase peut avoir plusieurs significations, il employé dans plusieurs domaines et principalement en physique :) de décollage se situe entre le roulage au sol et la montée à l'altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau de base. C'est une des composantes géographique et biogéographique qui explique la répartition de la vie...) opérationnelle. C'est une phase critique car le pilotage peut être compliqué par la faible manœuvrabilité à basse vitesse (On distingue :), la présence d'obstacles ainsi que par les phénomènes météorologiques ou les incidents techniques d'autant plus gênants que l'avion est proche du sol.
Pour les autres types d'aéronefs les particularités sont détaillées ci-dessous.

Le décollage s'effectue le plus souvent à partir d'infrastructures concentrant un grand nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) d'aéronefs. Il est donc l'objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui peut...) de procédures particulières de la part du contrôle aérien.

Généralités

Au sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine. Par une...) le plus strict, le décollage est un évènement instantané, celui où l'aéronef n'est plus en contact avec le sol. Dans la pratique on inclut l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un...) des actions qui permettent à l'avion d'accélérer jusqu'à une vitesse suffisante pour que les forces de sustentation (portance de l'aile, composante verticale (La verticale est une droite parallèle à la direction de la pesanteur, donnée notamment par le fil à plomb.) de la poussée des moteurs, effet de sol) soient supérieures au poids (Le poids est la force de pesanteur, d'origine gravitationnelle et inertielle, exercée par la Terre sur un corps massique en raison uniquement du voisinage de la Terre. Elle est égale à...). La phase de décollage se termine lorsque l'avion est à une altitude et une vitesse suffisante pour pouvoir manœuvrer ; il se trouve alors en configuration de montée : train (Un train est un véhicule guidé circulant sur des rails. Un train est composé de plusieurs voitures (pour transporter des personnes) et/ou de plusieurs wagons (pour transporter des marchandises), et peut être...) rentré, volets ou dispositifs hypersustentateurs en position lisse, puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) moteur (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou...) inférieure au maximum utilisé pour le décollage.

Pour le pilote l'ensemble de ces actions fait partie de la check-list du décollage. Cette phase du vol est critique en raison du grand nombre d'actions à effectuer, de la manœuvrabilité de l'appareil limitée par la faible vitesse et l'absence de réserve de puissance, des obstacles au sol, des phénomènes météorologiques tels que les cisaillements dus au vent (Le vent est le mouvement d’une atmosphère, masse de gaz située à la surface d'une planète. Les vents les plus violents connus...), etc. La perte de puissance due à une panne de propulseur est probablement le risque le plus important.

Pour le contrôle aérien, et particulièrement celui des grands aéroports, le décollage est une phase particulière qui commence avec l'autorisation d'alignement sur la piste et se termine au point (Graphie) de sortie de zone d'aéroport.

Contrôle aérien, procédures

En avion

Pour décoller, le pilote doit d'abord signer certains documents qui stipulent le poids total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire une somme....) de l'avion (nombre de passagers, poids total bagages, poids carburant (Un carburant est un combustible qui alimente un moteur thermique. Celui-ci transforme l'énergie chimique du carburant en énergie mécanique.) etc..) ensuite, demander les autorisations requises, puis doit allumer différents feux, et activer certains dispositifs (pompe, dégivrages, etc.). Selon la masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et l'autre la contribution du corps à la force de gravitation...) de l'avion que le pilote entre dans le calculateur de bord, la vitesse à atteindre pour décoller est calculée. Il calcule aussi la vitesse V2, celle de la pente idéale pour atteindre le plus rapidement l'altitude nécessaire. Cela implique souvent une trajectoire (La trajectoire est la ligne décrite par n'importe quel point d'un objet en mouvement, et notamment par son centre de gravité.) courbe (En géométrie, le mot courbe, ou ligne courbe désigne certains sous-ensembles du plan, de l'espace usuels. Par exemple, les droites, les segments, les lignes polygonales et les cercles sont des...) de l'avion.

  1. Après obtention de la clairance (autorisation de vol selon la route (Le mot « route » dérive du latin (via) rupta, littéralement « voie brisée », c'est-à-dire creusée dans la roche, pour ouvrir le chemin.) prévue), le pilote entre en contact avec la tour de contrôle pour obtenir une autorisation de repoussage (en quelque sorte la marche (La marche (le pléonasme marche à pied est également souvent utilisé) est un mode de locomotion naturel. Il consiste en un déplacement en appui alternatif sur les jambes, en...) arrière de l'appareil).
  2. Après réglages de l'appareil selon la clairance, le pilote contacte le sol (appelé GND en langage aéronautique) pour obtenir son autorisation de roulage, afin de rejoindre les points d'arrêts des pistes. On dit généralement « XXX000, porte Y, prêt à rouler ». Le sol donne alors au copilote son trajet sur les chemins de roulement ( En mécanique, le roulement, et plus précisément le roulement sans glissement, est le mouvement d'un corps qui reste en contact avec une surface...) de l'aéroport (les taxiways) pour rejoindre les pistes.
  3. Une fois arrivé au point d'arrêt de la piste assignée, le pilote fait connaître sa position « XXX000, point d'arrêt de la piste 00 ». Après autorisation de la tour, de s'aligner sur la piste, l'avion se place en position pour décoller.
  4. Lorsque l'appareil est prêt à décoller, la tour délivre l'autorisation de décollage en rappelant le vent (direction, force), ainsi que la piste de décollage. Le copilote confirme ces paramètres et l'appareil peut décoller.
Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0. Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page.

La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Dimanche 21 Janvier 2018 à 12:00:17 - Astronomie - 0 commentaire
» Les tourbillons des premières galaxies
Dimanche 21 Janvier 2018 à 00:00:09 - Vie et Terre - 1 commentaire
» Une petite molécule pour une grande cohésion