Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Industrie nucléaire

Introduction

L’industrie nucléaire comprend l'ensemble des procédés de transformation et des acteurs économiques qui utilisent les propriétés du noyau atomique. Dans le domaine civil, l'industrie nucléaire regroupe toutes les activités liées à :

  • l'exploitation des mines d'uranium (L'uranium est un élément chimique de symbole U et de numéro atomique 92. C'est un élément naturel assez fréquent : plus abondant que l'argent, autant que le molybdène...)
  • la fabrication de combustible (Un combustible est une matière qui, en présence d'oxygène et d'énergie, peut se combiner à l'oxygène (qui sert de comburant) dans une réaction chimique générant...) nucléaire dont l'enrichissement de l'uranium
  • l'exploitation des centrales nucléaires
  • le traitement du combustible usé pour en extraire le plutonium (Le plutonium est un métal lourd de symbole chimique Pu et de numéro atomique 94, très dense — approximativement 1,74 fois plus lourd que le plomb — radioactif et...)
  • la fabrication de combustible MOX (Le Combustible MOX (abréviation de mixed oxide) est un combustible nucléaire fabriqué à partir du plutonium et de l'uranium appauvri. Le terme MOX est l'abréviation de : "Mélange d'OXydes". Le...) à partir de plutonium et d'uranium appauvri
  • la gestion des déchets radioactifs et l'enfouissement des déchets nucléaires
  • le démantèlement des installations nucléaires
  • la production de radio-isotopes pour la médecine nucléaire notamment.

Dans le domaine militaire, l'industrie nucléaire concerne :

  • la fabrication d'armes atomiques, basé principalement sur l'enrichissement de l'uranium et la production de plutonium
  • les réacteurs nucléaires pour la propulsion (La propulsion est le principe qui permet à un corps de se mouvoir dans son espace environnant. Elle fait appel à un propulseur qui transforme en force motrice l'énergie fournie...) de navires militaires ou de sous-marins nucléaires.

Historique

Les applications militaires de l'énergie nucléaires sont antérieures aux applications civiles. L'initiative (en) Atoms for Peace (des atomes (Un atome (du grec ατομος, atomos, « que l'on ne peut diviser ») est la plus petite partie d'un corps simple pouvant se...) pour la paix) ainsi que la mise en oeuvre du Traité de Non-Prolifération par les signataires implique une séparation des activités militaires et des activités civiles. Certains pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas...) ne sont pas signataires de ce traité et mènent donc au sein (Le sein (du latin sinus, « courbure, sinuosité, pli ») ou la poitrine dans son ensemble, constitue la région ventrale...) des mêmes installations des activités civiles et militaires.

Production d'électricité

La production d'électricité nucléaire se fait dans des centrales nucléaires dans le cœur des réacteurs utilisant le principe de fission contrôlée.

Amont du cycle

La sécurité de l’approvisionnement en combustible est élevée : « chaque centrale nucléaire peut faire de manière simple de grandes réserves, correspondant à plusieurs années de production ». Ainsi, en Suisse, selon Swissnuclear, « les centrales nucléaires stockent dans des bassins le combustible nécessaire à l'exploitation d'une centrale nucléaire pendant environ deux ans. ».

D'un autre point (Graphie) de vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.), il est évident que l'uranium n'est pas une ressource inépuisable, non renouvelable. Donc l'approvisionnement à long terme, aux échelles pertinentes du siècle ou du demi-siècle n'est pas sûr. De plus, l'uranium utilisé en France provient à 100 % d'importations, notamment de pays d'Afrique (D’une superficie de 30 221 532 km2 en incluant les îles, l’Afrique est un continent couvrant 6 % de la surface terrestre et 20,3 %...) (Niger, Congo, Namibie, etc.) souvent instables politiquement, ce qui ne constitue vraiment pas une garantie de sûreté des approvisionnements.

Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0. Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page.

La liste des auteurs de cet article est disponible ici.