Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Koï

Introduction

Carpe koï de variété Kohaku

La carpe koï (, koi?) est un poisson ornemental venant du Japon. Son nom est la contraction du terme « nishikigoi » (錦鯉? littéralement « carpe de brocart »). Vivant dans les rizières, ce poisson (Les Poissons sont une constellation du zodiaque traversée par le Soleil du 12 mars au 18 avril. Dans l'ordre du zodiaque, elle se situe entre le Verseau à l'ouest et le...) est le fruit (En botanique, le fruit est l'organe végétal protégeant la graine. Caractéristique des Angiospermes, il succède à la fleur...) de croisements entre individus de l'espèce (Dans les sciences du vivant, l’espèce (du latin species, « type » ou « apparence ») est le taxon de base de la systématique. L'espèce est un...) appelée Carpe commune, Cyprinus carpio. Elle est définie comme étant de la sous-espèce Cyprinus carpio carpio. La carpe koï (La carpe koï (鯉, koi?) est un poisson ornemental venant du Japon. Son nom est la contraction du terme « nishikigoi » (錦鯉, « nishikigoi »? littéralement « carpe de...) arbore diverses couleurs : rouge (La couleur rouge répond à différentes définitions, selon le système chromatique dont on fait usage.), blanc (Le blanc est la couleur d'un corps chauffé à environ 5 000 °C (voir l'article Corps noir). C'est la sensation visuelle obtenue avec un spectre lumineux...), jaune (Il existe (au minimum) cinq définitions du jaune qui désignent à peu près la même couleur :), noir, etc. Certaines variétés colorées sont très prisées par les collectionneurs et peuvent atteindre des prix records alors qu'elles ne sont encore âgées que d'environ deux ans. C'est un symbole d'amour et de virilité que l'on retrouve couramment dans la culture (La Culture est une civilisation pan-galactique inventée par Iain M. Banks au travers de ses romans et nouvelles de science-fiction. Décrite avec beaucoup...) japonaise.

Principales variétés

La carpe koï est représentée par différentes variétés:

  • Kohaku (variété blanche à taches rouges) ;
  • Taisho-Sanke (variété tricolore à fond blanc et taches rouges et noires) ;
  • Showa-Sanshoku (variété tricolore à fond noir et taches blanches et rouges) ;
  • Bekko (variété bicolore (Le bicolore est un lépidoptère appartenant à la famille des Notodontidae.) avec des traces (TRACES (TRAde Control and Expert System) est un réseau vétérinaire sanitaire de certification et de notification basé sur internet sous la responsabilité de la Commission européenne dans le cadre du...) noires sur un fond d'une autre couleur) ;
  • Utsurimono (variété bicolore à fond noir) ;
  • Asagi-Shusui (variété gris bleuté et blanche avec des taches rouges) ;
    • Asagi (variété présentant des reflets métalliques) ;
    • Shusui (variété ne présentant pas de reflets métalliques) ;
  • Koromo (variété avec écailles présentant une bordure bleue) ;
  • Hikarimono (variété unicolore métallique)
    • Ogon (variété de couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes lumineuses, avec une (ou des) amplitude(s) donnée(s).) platine) ;
  • Hikari-Utsurimono (variété tricolore métallique) ;
  • Hikari-Moyomono (variété multicolore métallique) ;
  • Kawarimono (variété regroupant tous les poissons sans reflets métalliques n'appartenant à aucune autre variété) ;
    • Karasugoi
    • Matsubagoi
  • Kinginrin (variété présentant des écailles très brillantes et argentées) ;
  • Tancho (variété avec une tache rouge sur la tête).

L'histoire de la carpe koï

La Carpe commune (formes normale et cuir) qui a servi de souche aux carpes koï.
Six carpes Koï de différentes variétés colorées.

Contrairement à ce qu'on pourrait croire, la carpe koï n'est pas originaire du Japon. La plus ancienne forme du nishikigoi, appelé magoi, était noire et vivait dans les mers (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) Noire, Caspienne, d'Aral et d'Azov. C'est en Chine qu'apparaissent les premiers écrits les concernant au environ de 500 av. J.-C..

Les premières techniques d'élevage de la carpe koï furent également inventées en Chine. Les variations chromatiques se limitaient alors au rouge et au gris car on l'élevait principalement pour la saveur de sa chair. La carpe koï ne fut introduite au Japon que lors des invasions chinoises.

C'est au XVIIe siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui signifiait race, génération. Il a ensuite indiqué la durée d'une génération humaine et faisait 33 ans 4 mois...), dans la région du Niigata, que l'on introduit la carpe dans les rizières afin d'agrémenter le régime à base de riz (Le riz est une céréale de la famille des Poacées ou Graminées, cultivée dans les régions tropicales, subtropicales et tempérées chaudes pour son fruit, ou caryopse, riche en amidon....) des paysans. Les premières mutations chromatiques dignes de ce nom apparurent entre 1804 et 1830 et concernèrent les carpes rouge, blanche et jaune. Entre 1830 et 1850, les kohaku virent le jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit heure locale) et sa durée...) à la suite d'un croisement entre une carpe blanche et une carpe rouge. Et dès la fin du XIXe siècle, la plupart des variétés que nous connaissons maintenant s'étaient établies.

L'élevage des carpes koï ne connut cependant qu'un succès qui ne dépassa pas les frontières du Niigata. Mais au sein (Le sein (du latin sinus, « courbure, sinuosité, pli ») ou la poitrine dans son ensemble, constitue la région ventrale supérieure du...) de cette région, certains poissons valurent bientôt leur pesant d'or et l'élevage fut temporairement interdit par les autorités locale qui considéraient cela comme de la spéculation.

Ce n'est qu'à la suite d'une exposition à Tokyo en 1914 que les koïs sortirent de leur isolement, le maire (Le maire représente l'autorité municipale. Dans de nombreux cas, il est le détenteur du pouvoir exécutif au niveau d'une ville ou communal en France et au Québec. Dans un gouvernement à gérance...) d'un village (Un village est, à la campagne ou à la montagne, un ensemble d'habitations, de bâtiments à usages divers, de fermes... de proportion modérée (quelque dizaines de bâtiments)) du Niigata y ayant envoyé 27 exemplaires afin de sensibiliser le public aux conditions de travail pénible dans la région. Huit de ces carpes furent offertes au fils de l'empereur Taisho. Ce fut cet évènement qui permit la propagation de la carpe koï dans le monde (Le mot monde peut désigner :) entier.

Le marché de la carpe koï s'est considérablement développé à l'issue de la Seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité de mesure du temps. La seconde d'arc est une mesure d'angle plan. La...) Guerre mondiale grâce au transport aérien (Le transport aérien est le secteur économique qui regroupe toutes les activités de transport en avion ou en hélicoptère.) et la création d'élevages à l'extérieur du Japon. Maintenant, de nombreux pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui subsiste le plus souvent sous forme de...) assurent la production de carpes ornementales, mais la qualité des koïs élevées au Japon surpasse néanmoins toute concurrence.

Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0. Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page.

La liste des auteurs de cet article est disponible ici.