Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Bons plans et avis Gearbest: Xiaomi Mi Mix2, OnePlus 5T
Code promo Gearbest: réduction, coupon, livraison...
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Matière organique

Introduction

Le bois est essentiellement composé de matière organique

La matière organique (MO) est la matière carbonée produite en général par des êtres vivants , végétaux, animaux, ou micro-organismes. Il s'agit par exemple des glucides, protides et lipides. À la différence de la matière minérale, la matière organique (La chimie organique est une branche de la chimie concernant la description et l'étude d'une grande classe de molécules à base de carbone : les composés organiques.) est souvent biodégradable. Elle peut ainsi être facilement recyclée en compost (Le compostage peut être défini comme un procédé biologique contrôlé de conversion et de valorisation des matières...) ou en biogaz (Le biogaz est le gaz produit par la fermentation de matières organiques animales ou végétales en l'absence d'oxygène.).

Pour être précis la matière organique est constituée de composés organiques dont l'étude est l'objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une...) de la chimie organique (La chimie organique est une branche de la chimie concernant la description et l'étude d'une grande classe de molécules à base de carbone : les...) et de la biochimie. Outre le carbone (Le carbone est un élément chimique de la famille des cristallogènes, de symbole C, de numéro atomique 6 et de masse atomique 12,0107.) et l'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) qui sont les composants essentiels, elle peut contenir aussi les éléments hydrogène (H), oxygène (O), azote (L'azote est un élément chimique de la famille des pnictogènes, de symbole N et de numéro atomique 7. Dans le langage courant, l'azote désigne le gaz diatomique diazote N2,...) (N), phosphore (Le phosphore est un élément chimique de la famille des pnictogènes, de symbole P et de numéro atomique 15.) (P), soufre (Le soufre est un élément chimique de la famille des chalcogènes, de symbole S et de numéro atomique 16.) (S), fer (Le fer est un élément chimique, de symbole Fe et de numéro atomique 26. C'est le métal de transition et le matériau ferromagnétique le plus courant dans la vie...) (Fe)...

Dans un écosystème

La matière organique vivante

La composition des êtres vivants comprend surtout de l'eau (90% d'un végétal, 65% d'un être humain), mais aussi de minéraux (ions). La matière organique constitue un faible pourcentage (Un pourcentage est une façon d'exprimer une proportion ou une fraction dans un ensemble. Une expression comme « 45 % » (lue...) de la matière fraîche, mais une forte part de la matière sèche:

Parois des cellules végétales
  • Glucides : cellulose, pectine.
  • Lignine, tanins
L'acide (Un acide est un composé chimique généralement défini par ses réactions avec un autre type de composé chimique complémentaire, les bases.) palmitique, 16 atomes (Un atome (du grec ατομος, atomos, « que l'on ne peut diviser ») est la plus petite partie d'un corps simple pouvant se combiner chimiquement...) de carbone, un exemple d'acide gras. C'est le constituant principale de l'huile de palme (L'huile de palme, extraite par pression à chaud de la pulpe des fruits du palmier à huile (Elaeis guineensis), est l'huile végétale la plus consommée au monde (25 %). Ingrédient...), utilisée dans l'alimentation mais aussi pour produire des agrocarburants
Composants intra-cellulaires majeurs 
  • Glucides : amidon (L'amidon (du latin amylum, non moulu) est un glucide complexe (polyoside) composé de chaînes de molécules de D-Glucose. Il s'agit d'une molécule de réserve...), saccharose...
  • Protides : protéines, acides aminés.
  • lipides : graisses (triglycérides), acide gras.
  • Acides nucléiques: ADN, ARN, nucléotides.
Composants intra-cellulaires mineurs
  • Terpénoïdes.
  • Flavonoïdes..

Les sols

La matière organique morte des sols constitue la nécromasse sur Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse...), surtout en milieu froid (Le froid est la sensation contraire du chaud, associé aux températures basses.). Quant à la matière organique vivante, elle constitue la biomasse ( En écologie, la biomasse est la quantité totale de matière (masse) de toutes les espèces vivantes présentes dans un milieu naturel...).

Cette matière est :

  • d'origine végétale: résidus alimentaires, bois, feuilles, fumiers, composts, tourbe (La tourbe est le produit de la fossilisation de débris végétaux sur 1000 à 2500 ans dans des milieux humides anaérobies que l'on appelle tourbières. Cette matière, parfois...)...
  • d'origine animale: cadavres d'animaux, êtres vivants du sol (souris, vers, collemboles, nématodes, etc.)
  • L'humus.

C'est un réservoir important de carbone, et l'accélération de sa dégradation due au réchauffement climatique augmente les rejets de CO2 et de méthane CH4, qui sont des gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi-indépendants. Dans l’état gazeux, la matière n'a pas de forme propre ni de volume...) à effet de serre (L'effet de serre est un processus naturel qui, pour une absorption donnée d'énergie électromagnétique, provenant du Soleil (dans le cas des corps du système solaire) ou d'autres étoiles (dans le cas...).

Ambiguïté de la notion de matière organique

La matière organique n'est pas nécessairement créée par des organismes vivants, et ces derniers ne reposent pas exclusivement sur elle. La coquille d'une palourde, par exemple, bien qu'elle soit le produit d'un organisme vivant, ne peut pas être décomposée — en premier lieu à cause de sa pauvreté en molécules organiques. Un contre exemple est l'urée, une substance organique qui peut être synthétisée sans avoir recours à une activité biologique.

La corrélation entre « organique » et organisme vivant vient de l'idée scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine...), aujourd'hui abandonnée, du vitalisme, laquelle attribuait à la vie (La vie est le nom donné :) une force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale...) spéciale qui lui conférait à elle seule le pouvoir de créer les substances organiques. La synthèse de l'urée par Friedrich Wöhler en 1828 fut une première remise en question de cette théorie, avant la microbiologie (La microbiologie est la science qui étudie les micro-organismes (ou microorganismes).) moderne.

La matière organique contient par définition du carbone. On la trouve dans la nature sous forme de matière d'origine animale ou végétale. Les chimistes élaborent des « composés » organiques de synthèse qui n'existent pas dans la nature à partir du pétrole, notamment du plastique. C'est le domaine de la chimie (La chimie est une science de la nature divisée en plusieurs spécialités, à l'instar de la physique et de la biologie avec lesquelles elle partage des espaces d'investigations communs ou proches.) organique.

Exemple de matières plastiques :

  • PVC : Polychlorure de vinyle (Le vinyle est, selon l’IUPAC (International Union of Pure and Applied Chemistry), l’autre nom qui est donné à l’éthényle de...) (gouttières, bouteilles (Sur les anciens navires à voiles, on appelait les bouteilles deux petits compartiments, un de chaque côté du tableau arrière servant de toilettes aux officiers du bord.) d’eau minérale...)
  • PP : polypropylène (pot de yaourt, crème fraîche...)
  • PET : Polyéthylène téréphtalate (bouteille de boissons gazeuses…)
  • PS : Polystyrène (isolant thermique…)
Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0. Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page.

La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Jeudi 23 Novembre 2017 à 00:00:06 - Vie et Terre - 0 commentaire
» Un bon odorat pour une bonne croissance
Mardi 21 Novembre 2017 à 12:00:21 - Physique - 0 commentaire
» Photosynthèse: de l’huile dans les rouages