Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Gearbest Page Spécial sur les nouveaux clients, Grande Réduction @GearBest! promotion
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Plomberie

Introduction

La plomberie est une spécialité de l'ingénieur en Mécanique appliquée au bâtiment et du plombier spécialisé, regroupant l'ensemble des techniques utilisées pour faire circuler des fluides (liquide ou gaz) à l'aide de tuyaux, tubes, vannes, robinets, soupapes, pompes et matériaux (Un matériau est une matière d'origine naturelle ou artificielle que l'homme façonne pour en faire des objets.) aux différents points d'usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) d'une installation. Le mot a pour origine le terme latin pour plomb (Le plomb est un élément chimique de la famille des cristallogènes, de symbole Pb et de numéro atomique 82. Le mot et le symbole viennent du latin plumbum.) (plumbum) et provient de l'utilisation de ce métal (Un métal est un élément chimique qui peut perdre des électrons pour former des cations et former des liaisons métalliques ainsi que des liaisons ioniques dans le cas des...) malléable pour réaliser les installations de plomberie (La plomberie est une spécialité de l'ingénieur en Mécanique appliquée au bâtiment et du plombier spécialisé, regroupant l'ensemble des techniques utilisées pour faire circuler des fluides...) au cours des siècles précédents.

Ces techniques se sont améliorées au fil du temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) suite à l'évolution des connaissances scientifiques et de leur mise en application. Les premières applications systématiques de la plomberie ont été la mise en service de la gravité (La gravitation est une des quatre interactions fondamentales de la physique.) et des premières pompes, en agriculture, pour l'irrigation (L’irrigation est l'opération consistant à apporter artificiellement de l’eau à des végétaux cultivés pour en augmenter la production, et permettre leur développement...) au moyen de pentes et de fossés.

Histoire et objectif

Les Babyloniens ou les Perses : les premières villes fortifiées ont développé des systèmes d'aqueduc (Un Aqueduc désigne un ouvrage destiné à l'adduction d'eau pour la consommation d'une ville.) qui permettaient de subir des sièges prolongés par l'utilisation de rivières souterraines.

Les villes des Sumériens (comme Haran) présentaient parfois des systèmes d'égouts et d'alimentation en eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) individuels. Les Incas, les Chinois et plusieurs peuples asiatiques ont développé les plateaux de culture (La définition que donne l'UNESCO de la culture est la suivante [1] :) étagés le long des pentes des régions montagneuses avec l'installation de systèmes d'irrigation sophistiqués qui sont les précurseurs des aqueducs.

Les Égyptiens ont développé des systèmes d'irrigation (des fossés) alimentés par des pompes manuelles constituées d'une perche avec contrepoids à laquelle était fixé une peau (La peau est un organe composé de plusieurs couches de tissus. Elle joue, entre autres, le rôle d'enveloppe protectrice du corps.) attachée comme récipient pour élever l'eau jusqu'au début du fossé d'irrigation des cultures. Les Égyptiens auraient aussi développé l'utilisation de tubes de cuivre (Le cuivre est un élément chimique de symbole Cu et de numéro atomique 29. Le cuivre pur est plutôt mou, malléable, et...) pour la distribution de l'eau dans certains temples.

Les Grecs : déjà Archimède inventa une des premières pompes à vis qui porte encore son nom de nos jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit heure...). Cette pompe (Une pompe est un dispositif permettant d'aspirer et de refouler un fluide.) alimentait les fossés pour l'irrigation agricole.

Les Romains construisirent des systèmes d'égouts souterrains sous les voies carrossables et des aqueducs qui allaient chercher l'eau potable (Une eau potable est une eau devant satisfaire à un certain nombre de caractéristiques la rendant propre à la consommation humaine.) nécessaire à la vie (La vie est le nom donné :) à des sources élevées et à de très grandes distances des villes desservies. Outre ces fameux aqueducs, les ingénieurs romains ont créé des systèmes de distribution d'eau par gravité, qui se terminaient à l'intérieur des villes par l'alimentation des fontaines et des bains publics "les thermes" qui ont permis une nette (Le terme Nette est un nom vernaculaire attribué en français à plusieurs espèces de canards reconnaissablent à leurs calottes. Le terme est un emprunt au grec ancien...) évolution dans la propreté sanitaire des personnes. Il semble que l'évolution des techniques de distribution de l'eau au moyen de tuyaux de plomb aurait été pour une part dans la déchéance de ce peuple (Le terme peuple adopte des sens différents selon le point de vue où l'on se place.) à cause de la maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal ou végétal.) générée par le plomb (voir saturnisme).

Les Anglais : C'est avec l'invention du premier WC (Water Closet) puis vint le « cabinet d'aisance avec réservoir de chasse » que la plomberie a réalisé un autre bond vers la modernité en introduisant les groupes sanitaires dans les immeubles.

Le drainage des appareils de plomberie

Pour obtenir une bonne efficacité du revoie d'un appareil, des évents sont nécessaires pour permettre le passage de l'air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il est nécessaire de...). Quand nous mettons de l'huile (L'huile est un terme générique désignant des matières grasses qui sont à l'état liquide à température ambiante et qui ne se mélangent pas à l'eau, mais, est cependant plus légère que...) dans le moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il effectue ce travail à partir d'une énergie (éolienne,...) d'un véhicule (Un véhicule est un engin mobile, qui permet de déplacer des personnes ou des charges d'un point à un autre.) à partir d'une canette métallique, on perce le dessus du contenant à deux endroits opposés sur le couvercle. Le but est de permettre un écoulement régulier par l'introduction d'air dans la boite. La même procédure s'applique pour la tuyauterie afin de faciliter la vidange des appareils sans que le siphon se désamorce à la fin du cycle.

Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0. Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page.

La liste des auteurs de cet article est disponible ici.