Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Primates

Introduction

Primates
 Macaques de Formose (Macaca cyclopis)
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Mammalia
Sous-classe Theria
Infra-classe Eutheria
Ordre
Primates
Linnaeus, 1758
Familles de rang ( Mathématiques En algèbre linéaire, le rang d'une famille de vecteurs est la dimension du sous-espace vectoriel engendré par cette famille. Le théorème du rang lie le rang et la dimension du...) inférieur
  • Aotidae
  • Atelidae
  • Callitrichidae (Syn Cebidae->Callitrichinae)
  • Cebidae
  • Cercopithecidae
  • Cheirogaleidae
  • Daubentoniidae
  • Galagidae Syn. Galagonidae
  • Hominidae
  • Hylobatidae
  • Indriidae
  • Lemuridae
  • Lepilemuridae Syn. Megaladapidae
  • Lorisidae
  • Panidae
  • Pitheciidae
  • Pongidae
  • Tarsiidae
Classification phylogénétique
Position :
  • Primates
    • Strepsirhiniens
      • Lorisiformes
      • Lémuriformes
    • Haplorhiniens
      • Tarsiformes
      • Simiiformes
        • Platyrhiniens
          • Cébidés
          • Callitrichidés
          • Atélidés
        • Catarhiniens
          • Cercopithécoïdes
          • Hominoïdés
            • Hylobatidés
            • Hominidés

Les primates (du latin primas, atis signifiant « celui qui occupe la première place ») constituent un ordre au sein (Le sein (du latin sinus, « courbure, sinuosité, pli ») ou la poitrine dans son ensemble, constitue la région ventrale supérieure du torse d'un animal, et...) des mammifères placentaires. Ce clade regroupe les singes - dont l'homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par distinction, l'homme prépubère est appelé un...) - ainsi que quelques espèces proches dont les lémuriens. Selon la classification phylogénétique actuelle, ils sont regroupés dans la clade intermédiaires des Euarchontoglires avec les lapins, toupayes ou galéopithèques.

On divise aujourd'hui les primates en deux clades : celui des strepsirrhiniens auquel appartiennent les lémurs, et celui des haplorrhiniens auquel appartiennent les tarsiiformes et les simiiformes qui comprennent entre autres les hominidésdont fait partie l'homme.

Étymologie

Le nom de primates apparaît dans la dixième édition du Systema Naturae de Carl von Linné, vaste ouvrage qui s'efforce de classer l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un tout », comme...) des espèces vivantes selon leurs proximités physiologiques. Selon Linné, le groupe des primates comprend l'homme et certaines espèces animales. Plus précisément, il est divisé en quatre genres : Homo (l'homme) , Simia (les singes), Lemur, et Vespertilio (les chauves-souris). La classification de Linné a été revue par la suite et les chauves-souris ne font plus partie du groupe, mais le mot de primate (Les primates (du latin primas, atis signifiant « celui qui occupe la première place ») constituent un ordre au sein des...) demeure.

Origine

Les animaux les plus proches des primates sont les dermoptères, qui appartiennent comme eux au clade des euarchonta. Les euarchonta dans leur ensemble sont assez proches des glires (lapin, lièvres, rongeurs, etc.) avec lesquels ils forment le clade des euarchontoglires.

      └─o Euarchontoglires        ├─o Anagalida dont les glires        └─o Euarchonta          ├─o Scandentia          └─o            ├─o Dermoptera            └─o Primatomorpha: Plesiadapiformes†* puis Primates             * paraphylétiques      

On peut supposer que les primates se sont constitués en groupe distinct voici environ, selon l'approche retenue, 85 millions d'années - datation selon la méthode de l'"horloge moléculaire", ou 65 millions d'années - analyse classique des paléontologues. Précisons que la recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche scientifique désigne également le cadre social,...) du plus ancien ancêtre commun (En phylogénie, un ancêtre commun à plusieurs espèces est l'individu le plus proche dans le temps dont descendent toutes les espèces en...) est discutée : le Purgatorius, qui date d'environ 70 millions, n'est peut-être pas un primate, et les plus anciens fossiles relevant indiscutablement du clade des primates sont des adapidés vieux de 55 millions d'années (Donrusselia et Cantius).

Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0. Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page.

La liste des auteurs de cet article est disponible ici.