Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Prix Nobel de physique

Introduction

Le congrès Solvay, en 1911, auquel assistèrent neuf lauréats du prix Nobel de physique.

Le prix Nobel de physique est une récompense gérée par la Fondation Nobel, selon les dernières volontés du testament du chimiste (Un chimiste est un scientifique qui étudie la chimie, c'est-à-dire la science de la matière à l'échelle moléculaire ou atomique ("supra-atomique"). Le mot chimiste est dérivé...) Alfred Nobel (Alfred Bernhard Nobel, (Stockholm au Suède, le 21 octobre 1833 - mort à Sanremo en Italie, le 10 décembre 1896), était un chimiste, industriel et fabriquant d'armes suédois. Inventeur de la dynamite. Il possédait...). Il récompense des figures scientifiques éminentes s'étant brillamment illustrées en physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général et ancien, la physique désigne la...) et ayant rendu (Le rendu est un processus informatique calculant l'image 2D (équivalent d'une photographie) d'une scène créée dans un logiciel de modélisation 3D comportant à la fois des objets...) de grands services à l'humanité grâce une œuvre censée être un apport remarquable en savoirs nouveaux et inédits dans la discipline. Il est attribué chaque année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) en octobre par les membres de l'Académie (Une académie est une assemblée de gens de lettres, de savants et/ou d'artistes reconnus par leurs pairs, qui a pour mission de veiller aux usages dans leurs disciplines respectives et de publier des ouvrages tels...) royale des sciences de Suède. Après la révélation du nom du lauréat début octobre, la médaille et le diplôme (Le diplôme (grec ancien :δίπλωµα, diploma signifiant « plié en deux ») est un acte écrit émanant généralement d'un organisme officiel, conférant ou...) de la fondation sont officiellement remis par le roi de Suède, le 10 décembre, jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit heure...) anniversaire de la mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si on a pu parler de la mort dans un sens cosmique plus général,...) du fondateur du prix. Depuis 2001, il est doté d'un montant de dix millions de couronnes suédoises, un peu plus d'un million (Un million (1 000 000) est l'entier naturel qui suit neuf cent quatre-vingt-dix-neuf mille neuf cent quatre-vingt-dix-neuf (999 999) et qui précède un million un...) d'euros.

Désignation des lauréats

Selon le testament d'Alfred Nobel, le prix doit récompenser « la découverte ou l'amélioration la plus importante en physique ». Nobel voulait qu'il soit attribué par l'Académie royale des sciences de Suède, comme pour le prix en chimie (La chimie est une science de la nature divisée en plusieurs spécialités, à l'instar de la physique et de la biologie avec lesquelles elle partage des espaces d'investigations communs ou proches.). Ce dernier délègue le choix du lauréat au Comité Nobel, dépendant de la fondation et spécifique à chacune des branches à récompenser. Les membres du comité sont élus au nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de cinq pour trois ans parmi les membres de l'académie. Ceux-ci s'appuient sur différentes instances d'autorité en la matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses trois états les plus communs sont l'état solide,...) pour élaborer leurs nominations : physiciens reconnus, cercles d'éminents professeurs en université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études supérieures). Aux...), association de chercheurs, anciens lauréats, dirigeants de grands centres nationaux ou internationaux de recherches scientifiques... Il est interdit à chacune des personnes sollicitées de voter pour elle-même. Des milliers de propositions annuelles, obligatoirement argumentées et détaillées, sont soumises au comité qui en étudie la fiabilité (Un système est fiable lorsque la probabilité de remplir sa mission sur une durée donnée correspond à celle spécifiée dans le cahier des charges.). Ils ne conservent qu'une cinquantaine de candidatures soumises dès le printemps (Le printemps (du latin primus, premier, et tempus, temps, cette saison marquant autrefois le début de l'année) est l'une des quatre saisons des zones tempérées, précédant l'été et suivant l'hiver. Il se...) aux autres académiciens qui doivent souscrire à quelques recommandations. La liste finale, déterminée par l'académie, comprend cinq noms ou groupes de noms associés à une recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche scientifique désigne également le...) précise. L'élection du ou des lauréats se fait en octobre. Leur identité est révélée lors d'une conférence de presse officielle. Les nominations sont normalement secrètes même si beaucoup ont été rendues publiques. Les jurés sont obligés de respecter l'instruction (Une instruction est une forme d'information communiquée qui est à la fois une commande et une explication pour décrire l'action, le comportement, la méthode ou la tâche qui devra commencer, se terminer, être conduit, ou exécuté.) du testament d'Alfred Nobel : « a fait ses preuves avec le temps », pour attribuer le prix. Entre la découverte du scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes...) et sa désignation en tant que récipiendaire doit normalement s'écouler une période minimum de vingt ans mais elle peut être beaucoup plus longue. Subrahmanyan Chandrasekhar, par exemple, fut honoré en 1983 pour ses recherches sur la structure et l’évolution des étoiles qui dataient des années 1930. Cette règle est sujette à polémique dans la mesure où les personnalités dans le domaine ne survivent pas toutes à l'intervalle donné de départ. Des savants dont l'œuvre a été primordiale dans l'amélioration des connaissances en physique, n'ont pas été récompensés, le prix ne pouvant être attribué de manière posthume.

Liste alphabétique des lauréats

Abrikosov (2003) - Alferov (2000) - Alfvén (1970) - Alvarez (1968) - Anderson (C.D.) (1936) - Anderson (P.W.) (1977) - Appleton (1947)

Bardeen (1956 et 1972) - Barkla (1917) - Basov (1964) - Becquerel (1903) - Bednorz (1987) - Bethe (1967) - Binnig (1986) - Blackett (1948) - Bloch (1952) - Bloembergen (1981) - Bohr (A.) (1975) - Bohr (N.) (1922) - Born (1954) - Bothe (1954) - Bragg (W.H.) (1915) - Bragg (W.L.) (1915) - Brattain (1956) - Braun (1909) - Bridgman (1946) - Brockhouse (1994) - de Broglie (1929)

Chadwick (1935) - Chamberlain (1959) - Chandrasekhar (1983) - Charpak (1992) - Chu (1997) - Cockcroft (1951) - Cohen-Tannoudji (1997) - Compton (1927) - Cooper (1972) - Cornell (2001) - Cronin (1980) - Curie (M.) (1903) - Curie (P.) (1903)

Dalén (1912) - Davis (2002) - Davisson (1937) - Dehmelt (1989) - Dirac (1933)

Einstein (1921) - Esaki (1973)

Fermi (1938) - Fert (2007) - Feynman (1965) - Fitch (1980) - Fowler (1983) - Franck (1925) - Frank (1958) - Friedman (1990)

Gabor (1971) - Gell-Mann (1969) - de Gennes (1991) - Giacconi (2002) - Giaever (1973) - Ginzburg (2003) - Glaser (1960) - Glashow (1979) - Glauber (2005) - Goeppert-Mayer (1963) - Gross (2004) - Grünberg (2007) - Guillaume (Guillaume est un prénom masculin d'origine germanique. Le nom vient de Wille, volonté et Helm, heaume, casque, protection.) (1920)

Hall (2005) - Hänsch (2005) - Heisenberg (1932) - Hertz (Le hertz (symbole : Hz) est l’unité dérivée de fréquence du système international (SI). Elle est équivalente à...) (1925) - Hess (1936) - Hewish (1974) - Hofstadter (1961) - 't Hooft (1999) - Hulse (1993)

Jensen (1963) - Josephson (1973)

Kamerlingh Onnes (1913) - Kapitsa (1978) - Kastler (1966) - Kendall (1990) - Ketterle (2001) - Kilby (2000) - von Klitzing (1985) - Kobayashi (2008) - Koshiba (2002) - Kroemer (2000) - Kusch (1955)

Lamb (1955) - Landau (1962) - von Laue (1914) - Laughlin (1998) - Lawrence (1939) - Lederman (1988) - Lee (D.M.) (1996) - Lee (T.D.) (1957) - Leggett (2003) - Lenard (1905) - Lippmann (1908) - Lorentz (1902)

Marconi (1909) - Maskawa (2008) - Mather (2006) - van der Meer (1984) - Michelson (1907) - Millikan (1923) - Mössbauer (1961) - Mott (1977) - Mottelson (1975) - Müller (1987)

Nambu (2008) - Néel (1970) - Osheroff (1996)

Paul (1989) - Pauli (1945) - Penzias (1978) - Perl (1995) - Perrin (1926) - Phillips (1997) - Planck (1918) - Politzer (2004) - Powell (1950) - Prokhorov (1964) - Purcell (1952)

Rabi (1944) - Rainwater (1975) - Raman (1930) - Ramsey (1989) - Rayleigh (1904) - Reines (1995) - Richardson (O.W.) (1928) - Richardson (R.C.) (1996) - Richter (1976) - Rohrer (1986) - Röntgen (1901) - Rubbia (1984) - Ruska (1986) - Ryle (1974)

Salam (1979) - Schawlow (1981) - Schrieffer (1972) - Schrödinger (1933) - Schwartz (1988) - Schwinger (1965) - Segrè (1959) - Shockley (1956) - Shull (1994) - Siegbahn (Le Siegbahn ou Unité X (symbole xu pour X-unit) est une unité de longueur autrefois utilisée pour mesurer la longueur d'onde des rayons X et gamma. Il vaut approximativement 1,0021×10-13 mètres. Défini par le physicien suédois Karl Manne Georg...) (K.) (1981) - Siegbahn (K.M.B.) (1924) - Smoot (2006) - Stark (1919) - Steinberger (1988) - Stern (1943) - Störmer (1998)

Tamm (1958) - Taylor (J.H.) (1993) - Taylor (R.E.) (1990) - Tcherenkov (1958) - Thomson (G.P.) (1937) - Thomson (J.J.) (1906) - Ting (1976) - Tomonaga (1965) - Townes (1964) - Tsui (1998)

Veltman (1999) - van Vleck (1977)

van der Waals (1910) - Walton (1951) - Weinberg (1979) - Wieman (2001) - Wien (1911) - Wigner (1963) - Wilczek (2004) - Wilson (C.T.R.) (1927) - Wilson (K.G.) (1982) - Wilson (R.W.) (1978)

Yang (1957) - Yukawa (1949)

Zeeman (1902) - Zernike (1953)

Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0. Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page.

La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Archives des News
  Août 2017
  Juillet 2017
  Juin 2017
  Mai 2017
  Toutes les archives

Lundi 21 Août 2017 à 00:00:27 - Vie et Terre - 1 commentaire
» Nouvelle technologie en génie génique