Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Gearbest Page Spécial sur les nouveaux clients, Grande Réduction @GearBest! promotion
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Streaming

Introduction

Le streaming (de l'anglais stream, "courant"), lecture en flux ou lecture en continu, aussi appelé lecture directe, lecture en transit, diffusion en mode continu ou encore diffusion de flux (Le mot flux (du latin fluxus, écoulement) désigne en général un ensemble d'éléments (informations / données, énergie, matière, ...) évoluant dans un sens commun. Plus précisément le terme est...) continu, désigne un principe utilisé principalement pour l'envoi de contenu en « direct » (ou en léger différé). On peut également songer à la locution lecture seule, déjà utilisée en informatique (L´informatique - contraction d´information et automatique - est le domaine d'activité scientifique, technique et industriel en rapport avec le traitement automatique de...). Très utilisée sur Internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et le World Wide Web, en...), elle permet la lecture d'un flux audio ou vidéo (La vidéo regroupe l'ensemble des techniques, technologie, permettant l'enregistrement ainsi que la restitution d'images animées, accompagnées ou non de son, sur un support adapté à l'électronique et non de type...) (cas de la vidéo (La vidéo regroupe l'ensemble des techniques, technologie, permettant l'enregistrement ainsi que la restitution d'images animées, accompagnées ou non de son, sur un support adapté à l'électronique et non de type...) à la demande) à mesure qu'il est diffusé. Elle s'oppose ainsi à la diffusion par téléchargement (En informatique, le téléchargement (en anglais download) est l’opération de transmission d’informations — programmes, données, images, sons, vidéos — d’un ordinateur à...) de fichiers qui nécessite de récupérer l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut...) des données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) d'un morceau ou d'un extrait vidéo avant de pouvoir l'écouter ou le regarder. Néanmoins la lecture en continu est, du point (Graphie) de vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) théorique, un téléchargement car il y a un échange de données brutes entre un client (Le mot client a plusieurs acceptations :) et un serveur, mais le stockage est provisoire et n'apparaît pas directement sous forme de fichier ( Un fichier est un endroit où sont rangées des fiches. Cela peut-être un meuble, une pièce, un bâtiment, une base de données informatique. Par exemple : fichier...) sur le disque dur (Un disque dur est une mémoire de masse magnétique utilisée principalement dans les ordinateurs, mais également dans des baladeurs numériques, des...) du destinataire. Les données sont téléchargées en continu dans la mémoire vive (La mémoire vive, mémoire système ou mémoire volatile, aussi appelée RAM de l'anglais Random Access Memory (que l'on traduit en français par 'mémoire à accès...) (RAM), sont analysées à la volée par l'ordinateur (Un ordinateur est une machine dotée d'une unité de traitement lui permettant d'exécuter des programmes enregistrés. C'est un ensemble de circuits électroniques permettant de manipuler des...) et rapidement transférées dans un lecteur multimédia (Un lecteur multimédia est un périphérique ou une application qui permet de restituer des données visuelles et auditives. Les données...) (pour affichage) puis remplacées par de nouvelles données.

Principe de fonctionnement

La lecture en continu fonctionne selon le protocole client-serveur (L'architecture client/serveur désigne un mode de communication entre plusieurs ordinateurs d'un réseau qui distingue un ou plusieurs postes clients du serveur : chaque logiciel client peut...). Le contenu est mis à disposition sur un serveur. Le client souhaitant accéder au contenu envoie une requête (Le mot requête, synonyme de demande, est employé dans les domaines suivants :) pour en récupérer une petite partie, à l'endroit du contenu où il souhaite commencer la lecture. La réponse est placée dans une mémoire tampon (En informatique, une mémoire tampon, couramment désignée par le terme anglais buffer, est une zone de mémoire vive ou de disque utilisée pour stocker temporairement des données, notamment entre deux...). Lorsqu'il y a suffisamment de données dans cette mémoire (D'une manière générale, la mémoire est le stockage de l'information. C'est aussi le souvenir d'une information.) pour permettre de lire le début du fichier audio ou vidéo, la lecture démarre. En arrière-plan, le téléchargement du flux se poursuit afin d'alimenter sans cesse la mémoire tampon avec la suite du fichier.

Deux sortes de lecture existent, l'une est dite « en progressif », l'autre « en continu ».

Lecture en progressif

C'est la solution la plus couramment utilisée, car elle ne nécessite pas de serveur spécialisé, un serveur HTTP « standard » étant suffisant. Le fichier audio ou vidéo est simplement proposé au téléchargement, de la même manière que tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) autre type de fichier, et c'est le navigateur qui se charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou...) d'effectuer la lecture de la vidéo. L'inconvénient de cette solution est l'impossibilité de s'adapter à la qualité de connexion de l'utilisateur. Pour le diffuseur, il devient ainsi souvent nécessaire de proposer plusieurs fichiers avec des résolutions différentes pour permettre à l'internaute (Un internaute est un utilisateur du réseau Internet.) de choisir en fonction des capacités de sa connexion. Par ailleurs, elle induit (L'induit est un organe généralement électromagnétique utilisé en électrotechnique chargé de recevoir l'induction de l'inducteur et de la transformer en électricité (générateur) ou en force (moteur).) une attente pour avoir les premières images si le fichier est de taille importante.

Lecture en continu

Dans le cas de la lecture en continu, il n'y a qu'un seul fichier diffusé contenant plusieurs fois les mêmes informations à différents niveaux de qualité, et c'est le serveur de lecture en continu spécialisé qui se charge de diffuser l'information adaptée. En fonction du débit (Un débit permet de mesurer le flux d'une quantité relative à une unité de temps au travers d'une surface quelconque.) de la connexion de l'internaute, le serveur sélectionne le niveau de qualité maximal pour une diffusion en temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) réel. Le serveur est également capable de s'adapter automatiquement aux variations de la bande passante : si la connexion se détériore et que le taux de transfert baisse, le contenu est livré avec une moindre qualité afin d'éviter les interruptions de diffusion. Si en revanche la connexion devient plus fluide (Un fluide est un milieu matériel parfaitement déformable. On regroupe sous cette appellation les gaz qui sont l'exemple des fluides compressibles, et les liquides, qui sont des fluides peu compressibles. Dans certaines...), la qualité s'améliore. Le contenu démarre dès que l'utilisateur demande à y accéder sans délais. L'inconvénient de cette solution est de devoir utiliser un serveur spécialisé (Xiph Icecast, Real Helix (Helix ("Hélice" ou "spirale" en grec) est le nom d'un genre d'escargot devant son nom à sa coquille enroulée. Certains sont bien connus des gourmets comme l'Escargot de Bourgogne (Helix...) Streaming (Le streaming (de l'anglais stream, "courant"), lecture en flux ou lecture en continu, aussi appelé lecture directe, lecture en transit, diffusion en mode continu ou encore diffusion de flux continu, désigne un principe utilisé...) Server, Windows (Windows est une gamme de systèmes d'exploitation produite par Microsoft, principalement destinées aux machines compatibles PC. C'est le remplaçant de MS-DOS. Depuis les...) Media Services, Adobe Flash (Adobe Flash (anciennement Macromedia Flash ; nom original FutureSplash Animator), ou simplement Flash, se réfère à Adobe Flash Player et à un logiciel...) Media Server, Quicktime Streaming Server, etc.) et que l'internaute doit avoir une bande passante (La bande passante (angl. bandwidth) est un intervalle de fréquences pour lesquelles la réponse d'un appareil est supérieure à un minimum. Elle est généralement...) adaptée au contenu envoyé, le contenu étant diffusé au même rythme que la lecture de l'internaute.

Les transmissions et communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter- espèces) ou la machine...) entre serveur et client peuvent utiliser les protocoles suivants : RTP, RTSP (RTSP est le Real Time Streaming Protocol ou protocole de streaming temps-réel développé par l'IETF et publié en 1998 en tant que RFC 2326.) (standards normalisés par l'IETF) ou MMS (propriétaire Microsoft) ou RTMP (propriétaire Adobe Systems).

Sécurisation

Différentes techniques de sécurisation existent pour les contenus audios ou vidéos sur internet. La première est une sécurisation d'url ou token. L'url unique est générée pour un laps de temps donné. C'est donc l'accès à l'url d'appel qui est contrôlée. La deuxième repose sur la technique des DRM basée sur l'utilisation de licence délivrée décrivant les propriétés de restriction d'accès au contenu.

Un des arguments en faveur de la lecture en continu (ceci ne concerne pas la lecture en progressif qui peut techniquement être considéré comme du téléchargement) est qu'elle permettrait d'assurer aux diffuseurs que leur vidéos ou musiques ne puissent pas être enregistrées (téléchargées et sauvegardées par l'utilisateur client), par exemple afin de se prémunir contre la reproduction (La Reproduction. Eléments pour une théorie du système d'enseignement est un ouvrage de sociologie co-écrit par Pierre Bourdieu et Jean-Claude Passeron paru en 1970 aux éditions de Minuit.) et partage de produits culturels sans accord des ayants droit ; il existe cependant des outils dédiés (enregistrement analogique (Le concept d'analogique est utilisé par opposition à celui de numérique.), ou sur internet logiciels d'enregistrement ou capture (Une capture, dans le domaine de l'astronautique, est un processus par lequel un objet céleste, qui passe au voisinage d'un astre, est retenu dans la gravisphère de ce dernier. La capture de l'objet céleste aboutit à sa...) de flux continu) qui permettent de contourner cette limitation.

Enregistrement et capture de flux continu

Un certain nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de logiciels sont dévolus à la capture et à l'enregistrement de flux continu, également en logiciel (En informatique, un logiciel est un ensemble d'informations relatives à des traitements effectués automatiquement par un appareil informatique. Y sont...) gratuit, par exemple en français SpeedyVideoCapture.

Différents logiciels gratuits de capture et d'enregistrement en continu:

  • DownloadStudio
  • FLV Video Downloader
  • Net Transport (Le transport est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre, le plus souvent en utilisant des véhicules et des voies de...)
  • Orbit (Orbit est une maison d'édition internationale, spécialisée en fantasy et en science-fiction, fondée en 1974. En 1992, sa société mère a été achetée par...) Downloader
  • Tube Hunter
  • URL Snooper

Effet de la mémoire tampon

La mémoire tampon est utilisée afin de préparer à l'avance la lecture, et d'éviter qu'un ralentissement (Le signal de ralentissement (de type SNCF) annonce une aiguille (ou plusieurs) en position déviée qui ne peut être franchie à la vitesse normale de la ligne.) temporaire de la connexion au réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un...) n'interrompe la diffusion. Le choix de la taille de la mémoire tampon est pour le concepteur (Un concepteur est une personne qui imagine et réalise quelque chose. Ce mot vient du verbe concevoir.) du logiciel ou pour l'utilisateur un choix qui conduit à changer la durée pendant laquelle le flux encore en téléchargement n'est pas diffusé, et le temps pendant lequel le flux peut continuer à être diffusé après interruption de la connexion.

En raison des latences créées par le réseau (Internet ou le réseau local) et des opérations de codage (De façon générale un codage permet de passer d'une représentation des données vers une autre.) / décodage effectuées, un délai (Un délai est d'après le Wiktionnaire, « un temps accordé pour faire une chose, ou à l’expiration duquel on sera tenu de faire une certaine chose....) de 5 à 35 secondes (voire plus) peut intervenir entre le signal ( Termes généraux Un signal est un message simplifié et généralement codé. Il existe sous forme d'objets ayant des formes particulières. ...) émis par la source et le signal reçu sur le lecteur.

Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0. Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page.

La liste des auteurs de cet article est disponible ici.