Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Suicide

Introduction

Le suicidé, par Édouard Manet.
Suicide
Généralités
Autolyse · Mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si on a pu parler de la mort dans un sens cosmique plus général, incluant par exemple la mort des étoiles). Chez les organismes...) · Tentative de suicide (On appelle tentative de suicide un acte auto-agressif destiné à mettre fin à sa vie et auquel le sujet survit.) · Idée suicidaire · Euthanasie (À l'origine, l'euthanasie (gr: ευθανασία - ευ, bonne, θανατ...) · Culture (La définition que donne l'UNESCO de la culture est la suivante [1] :) de la mort • Personnes suicidées : Liste · Catégorie
Formes particulières de suicide (Le suicide (du latin suicidium, du verbe sui caedere « se massacrer soi-même ») est l’acte délibéré de mettre fin à sa propre vie. Dans le domaine médical, on parle aussi...)
Attentat-suicide · Meurtre-suicide · Suicide collectif · Suicide forcé (Kamikaze) · Suicide par police interposée
Sciences et suicide
Droit
  • Monde : Euthanasie (Législation par pays) · Droit à la vie (La vie est le nom donné :) · Acharnement thérapeutique
  • Europe : Arrêt Diane Pretty
  • France : Suicide, mode d'emploi, incitation au suicide
  • Terminologie : Aide au suicide · Homicide
Médecine
Épidémiologie · Causes psychiatriques
Sociologie
  • Émile Durkheim, Le Suicide : suicide égoïste, suicide altruiste, suicide anomique (anomie), suicide fataliste.
Croyances et suicide
Philosophie
  • Hégésias de Cyrène
  • Platon : Phédon
  • Friedrich Nietzsche : Par-delà bien et mal, Humain, trop humain.
  • Albert Camus : Le Mythe de Sisyphe, L'Homme révolté.
  • Emil Cioran : De l'inconvénient d'être né
  • Albert Caraco
Religion
Religion maya : Ixtab • Judaïsme : Kiddoush Hashem • Islam : Chahid
Suicide et arts
  • Goethe, Les Souffrances du jeune Werther
  • Flaubert, Madame Bovary
  • Inconnue de la Seine
Réalisation du suicide
Méthodes de suicides
Asphyxie (L'asphyxie est un terme médical signifiant l'arrêt plus ou moins long de la circulation d'oxygène dans le corps. L'asphyxie de l'humain est une urgence médicale.) · Arme à feu (Le feu est la production d'une flamme par une réaction chimique exothermique d'oxydation appelée combustion.) · Poison (Les poisons sont, en biologie, des substances qui provoquent des blessures, des maladies ou la mort d'organismes par une réaction chimique, à l'échelle moléculaire. Cette définition exclut les agents physiques,...) · Immolation · Pendaison · Défenestration · Sectionnement (Seppuku · Jigai)
 Cette boîte : voir • disc. • mod. 

Le suicide (du latin suicidium, du verbe sui caedere « se massacrer soi-même ») est l’acte délibéré de mettre fin à sa propre vie. Dans le domaine médical, on parle aussi d’autolyse (du grec αὐτο- / auto- « soi-même » et λύσις / lúsis « destruction ») ou de T.S. (tentative de suicide).

Pour considérer qu'on est en présence d’un suicide, la mort doit être l’intention de l’acte et non simplement une de ses conséquences. Un attentat-suicide, par exemple, sera considéré comme relevant plus d’une action terroriste ou d'une forme de martyre, selon la personne qui parle, que du suicide. Si le suicide a des conséquences légales, il doit être généralement prouvé qu’il y a eu intention et mort pour que l’acte soit qualifié comme tel selon la loi.

Le suicide est un acte complexe, qu'on ne peut pas prétendre approcher avec une seule discipline. C'est pourquoi, lorsqu'on parle de suicide, il est logique (La logique (du grec logikê, dérivé de logos (λόγος), terme inventé par Xénocrate signifiant à la fois raison, langage, et raisonnement) est dans une...) de faire appel à la médecine, la psychopathologie, la sociologie, l'anthropologie, la philosophie, la théologie, l'histoire...

Origine du terme

L'origine du mot (formé évidemment d'après homicide) est récente : sa paternité est souvent attribuée à un écrit de l'abbé Desfontaines en 1737 (Observations sur les écrits modernes, t. XI, p. 299) mais dès 1734, l'abbé Prévost parle de suicide dans sa gazette Pour et Contre , ce néologisme latin semblant même avoir été utilisé dès le XVIe siècle par les casuistes pour contrebalancer le mot homicide utilisé jusque-là et jugé trop fort. Voltaire (qui publie, en 1739, Du suicide ou de l'homicide de soi-même) et les encyclopédistes acceptent ce néologisme et le diffusent. Il est adopté par des jurisconsultes, comme Daniel Jousse, qui feront désormais coexister les deux termes au niveau juridique.

Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0. Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page.

La liste des auteurs de cet article est disponible ici.