Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Gearbest Page Spécial sur les nouveaux clients, Grande Réduction @GearBest! promotion
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Tumeur

Introduction

Le terme tumeur (du latin tumere, enfler) désigne, en médecine, une augmentation de volume d'un tissu, clairement délimitée sans précision de cause.

C'est une néoformation de tissus corporels (néoplasie), qui a lieu à la suite d'un dérèglement de la croissance cellulaire de type bénin ou malin.

Une néoplasie peut concerner n'importe quel type de tissu. En fonction de la localisation de la tumeur (Le terme tumeur (du latin tumere, enfler) désigne, en médecine, une augmentation de volume d'un tissu, clairement délimitée sans précision de cause.) et de la fonction du tissu affecté, elle peut conduire à un dysfonctionnement des organes et nuire à l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un...) de l'organisme, voire causer sa mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si on a pu parler de la mort dans un sens cosmique plus général, incluant...). Les tumeurs malignes sont les causes du cancer (Le cancer est une maladie caractérisée par une prolifération cellulaire anormalement importante au sein d'un tissu normal de l'organisme, de telle manière que la survie de ce dernier est menacée. Ces cellules...).

Les tumeurs surviennent chez tous les êtres vivants, y compris les plantes.

Classification

Type de croissance

histicytome (bénin)

On distingue les tumeurs bénignes et malignes :

  • Les tumeurs bénignes sont des tumeurs souvent sans gravité (La gravitation est une des quatre interactions fondamentales de la physique.), c'est-à-dire ne pouvant donner lieu à des tumeurs filles (métastases), comme c'est le cas des verrues ou des grains de beauté. Les tumeurs bénignes affectant la peau (La peau est un organe composé de plusieurs couches de tissus. Elle joue, entre autres, le rôle d'enveloppe protectrice du corps.) sont néanmoins souvent perçues comme inesthétiques et peuvent donner lieu à une ablation. Cependant une tumeur bénigne (Une tumeur bénigne est une tumeur sans gravité, c'est-à-dire ne pouvant donner lieu à des métastases et n'étant pas mortelle, comme une verrue, par...) peut entraîner des complications graves (compression, inflammation (Une inflammation est une réaction de défense immunitaire stéréotypée du corps à une agression : infection, brûlure, allergie…)...) par son action mécanique (Dans le langage courant, la mécanique est le domaine des machines, moteurs, véhicules, organes (engrenages, poulies, courroies, vilebrequins, arbres de transmission, pistons, ...), bref, de tout ce qui produit ou...).
  • Les tumeurs malignes sont souvent désignées sous le terme de cancer. En plus d'attaquer les tissus environnants, elles produisent des tumeurs filles (métastases) qui se propagent à travers le sang (Le sang est un tissu conjonctif liquide formé de populations cellulaires libres, dont le plasma est la substance fondamentale et est présent chez la plupart des animaux....) ou la lymphe.
Tumeur maligne (Une tumeur maligne est une tumeur capable d'envahir et de détruire les structures qui lui sont adjacentes et qui peut s'étendre à distance par le biais de métastases (cellule se détachant de la tumeur originelle...) de la lèvre (Les lèvres sont les parties charnues qui bordent la bouche chez de nombreux animaux. Au nombre de deux, les lèvres supérieure et inférieure, elles...) chez un chien (Le chien (Canis lupus familiaris) est un mammifère domestique de la famille des canidés, proche du loup et du renard. Autrefois regroupé dans une espèce à part entière, connue sous le nom...)
Bénigne Maligne
Croissance lente (La Lente est une rivière de la Toscane.) rapide, invasive
Délimitation bien délimitée (capsule, pseudo-capsule) mal délimitée
Différenciation bien différenciée, tissu homologue immature, tissu hétérologue
Concentration cellulaire faible élevée
Altération cellulaire peu ou pas d'altération, faible activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) mitotique taux de mutation élevé, nombreuses altérations atypiques, division (La division est une loi de composition qui à deux nombres associe le produit du premier par l'inverse du second. Si un nombre est non nul, la fonction "division par ce nombre" est la réciproque de la fonction "multiplication par ce...) cellulaire importante
Déroulement longue période, peu de symptômes, pas de métastase, récidive rare courte période, souvent létal, présence de métastases, récidive fréquente

Tissu d'origine

Le nom de la tumeur est formé généralement en ajoutant le suffixe -ome au nom du tissu. On parle cependant d'un épithélioma et non d'un épithéliome.

Certains termes sous-entendent la nature cancéreuse de la lésion (Carcinome, sarcome), d'autres non (Adénome, fibrome).

Thérapie

Elle dépend du type de la tumeur : bénigne ou maligne.

Dans le premier cas, son ablation chirurgicale permet d'obtenir une guérison (La guérison est un processus biologique par lequel les cellules du corps se régénèrent pour réduire l'espace d'une région endommagée par la nécrose. La guérison implique la suppression du tissu...), en règle, sans récidive. Elle n'est proposée que si la tumeur est gênante pour le ou la patiente ou si elle comporte un risque de compression d'une structure adjacente.

Le traitement d'un cancer pose des problèmes beaucoup plus spécifiques.

Conséquences pour l'organisme

Les tumeurs bénignes se développent en général lentement et ne nuisent pas à l'organisme. Certaines d'entre-elles peuvent néanmoins par la suite dégénérer et muter en tumeurs malignes. On peut citer notamment les polypes intestins (adénome du côlon), qui dégénèrent souvent en adénocarcinomes (séquence adénome-carcinome). Les adénomes producteurs d'hormones peuvent provoquer à travers celles-ci des maladies graves.

Les tumeurs, bénignes ou malignes, peuvent également entraîner les complications suivantes :

  • Obstruction mineure des organes creux (lumen) et compression des organes adjacents ;
  • Sécrétion ectopique d'hormones (ACTH, parathormone, insuline).
  • Compressions cérébrales : tumeurs bénignes des tissus cérébraux (Méningiome).
Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0. Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page.

La liste des auteurs de cet article est disponible ici.