Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Université de Nantes

Introduction

Université de Nantes
Université de Nantes
Informations
Fondation 4 avril 1460
1692
Fondateur Bertrand Milon
Type Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission...) publique
Régime linguistique Français
Budget (Un budget est un document comptable prévisionnel distinguant les recettes et les dépenses.) 267 millions d’euros
Localisation
Ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les habitations doivent...) Nantes,
Pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas...) France France
Région Pays de la Loire
Campus (Un campus (du mot latin désignant un champ) désigne l'espace rassemblant les bâtiments et l'infrastructure d'une université ou d'une école située hors d'une ville. Ce terme inclut ainsi les...) Nantes, Saint-Nazaire, La Roche-sur-Yon
Direction
Président Yves Lecointe
Chiffres clés
Personnel 1 450 BIATOSS
Enseignants 3 217 enseignants-chercheurs et enseignants
Étudiants 33 792
Divers
Site internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et le World Wide Web, en...) www.univ-nantes.fr/

L’université de Nantes est une université française située à Nantes. Elle a été créée sous sa forme actuelle par un décret du 29 décembre 1961, mais trouve son origine dans l'Université de Bretagne fondée en 1461 par François II, duc de Bretagne et dissoute au moment de la Révolution Française.

Elle possède plusieurs campus dans l'agglomération (Une agglomération est un ensemble urbain qui repose sur la continuité du bâti. L'agglomération correspond à la ville sur le plan...) nantaise (La Nantaise est une race bovine française.) (Tertre, Lombarderie, centre-ville (Le centre-ville est le cœur de la ville. Il est également appelé hypercentre dans le cas des grandes agglomérations. C'est le lieu des manifestations culturelles et...), Chantrerie), et compte aussi des antennes à Saint-Nazaire et à La Roche-sur-Yon.

Présentation générale

Historique

L'université médiévale

Blason de l'université de Nantes (XVIIe-XVIIIe)

L’université de Bretagne est fondée par Bertrand Milon le 4 avril 1460, à l’initiative du duc François II de Bretagne, et ce par une bulle pontificale du pape Pie II, donnée (Dans les technologies de l'information, une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction, d'un événement, etc.) à Sienne (Sienne (Siena en italien) est une ville italienne, chef-lieu de la province du même nom, dans la région de Toscane. Elle compte...). Celle-ci incarne le vœu de François II d’affirmer son indépendance vis-à-vis du roi de France, alors qu’aux abords du duché à Angers en 1432, Poitiers en 1432 et Bordeaux en 1441 s’ouvrent des universités. Créée sous la forme d'un studium generale, cette université peut enseigner toutes les disciplines traditionnelles : Arts, Théologie, Droit et Médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la pratique (l'art) étudiant l'organisation du corps humain (anatomie), son fonctionnement normal (physiologie), et cherchant à restaurer la...). La population étudiants entre la fin du XVe siècle et durant les deux siècles suivants croit pour atteindre le milliers voir 1500 étudiants, selon les estimations les plus hautes.

Une première tentative de déplacement ( En géométrie, un déplacement est une similitude qui conserve les distances et les angles orientés. En psychanalyse, le déplacement est mécanisme de défense déplaçant la valeur, et finalement le sens En architecture navale, le...) de l’université de Nantes à Rennes a lieu à la fin du XVIe siècle. Le roi Henri IV de France cherche à punir Nantes, ville ligueuse, pour son soutient au duc de Mercœur. L’université reçoit par lettre patente du 8 août 1589 l’ordre de transfert à Rennes, ville restée fidèle à la monarchie. L’institution n’est cependant pas déplacée, faute de financement. Une nouvelle lettre patente du 5 septembre 1591 réitère cet ordre de transfert, mais là encore sans application. Une dernière lettre patente d’avril 1598 fixe la situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un espace par rapport à son environnement proche ou non. Il inscrit un lieu dans un cadre...) en confirmant l’établissement à Nantes de l’université.

Au début du XVIIIe siècle, l’université rentre dans une phase (Le mot phase peut avoir plusieurs significations, il employé dans plusieurs domaines et principalement en physique :) de déclin. Nantes est tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) entière tournée vers le commerce et ses élites s’intéressent peu à cette institution. En 1728, le maire (Le maire représente l'autorité municipale. Dans de nombreux cas, il est le détenteur du pouvoir exécutif au niveau d'une ville ou communal en France et au Québec. Dans un gouvernement à gérance municipale...) de la ville, Gérard Mellier, écrit que l’université bretonne serait mieux placée « à Rennes, pays de lettres, qu’à Nantes où l’on ne respire que le commerce ». Par conséquent, la faculté de Droit est effectivement transférée à Rennes en 1735 où siège le Parlement de Bretagne. Les facultés de lettres, de théologie et de médecine sont conservées à Nantes, mais celle de médecine était déclinante, et celle de théologie minée par l’influence du jansénisme.

Il est par la suite plusieurs fois question de transférer le reste des facultés de Nantes à Rennes, notamment en 1778. Cependant, les trois facultés nantaises s’opposent avec vigueur à ce projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et...), en mettant en avant le mauvais traitement de la faculté de droit après son transfert dans la capitale (Une capitale (du latin caput, capitis, tête) est une ville où siègent les pouvoirs, ou une ville ayant une prééminence dans un domaine social, culturel, économique ou sportif, dans...) bretonne.

En 1793, la Convention nationale ordonne la suppression de toutes les universités et facultés. Lors de la création de l’université impériale par Napoléon en 1806, Nantes est oubliée. Certaines écoles la remplacent cependant et la médecine, notamment, continuera d’être enseignée à Nantes et plus tard le droit et les lettres.

L'université actuelle

Un décret du 29 décembre 1961 ré-institue une université à Nantes. En 1962, trois facultés nouvelles (sciences, lettres, droit) s’installent sur le campus des bords de l’Erdre sur les domaines du Tertre et de la Lombarderie récemment acquis par la ville de Nantes. En mai 1961, Michel Debré, Premier ministre vient poser la première pierre de la Faculté des sciences en présence du maire de la ville Henry Orrion.

La Loi Faure qui fait suite aux événements de mai 1968 supprime les facultés et institue des « unités d’enseignement (L'enseignement (du latin "insignis", remarquable, marqué d'un signe, distingué) est une pratique d'éducation visant à développer les connaissances d'un élève par le biais de communication verbale et...) et de recherche » au sein (Le sein (du latin sinus, « courbure, sinuosité, pli ») ou la poitrine dans son ensemble, constitue la région ventrale supérieure du torse d'un animal, et en particulier celle des...) des nouveaux établissements publics universitaires désormais autonomes. En 1970, les statuts de l’université de Nantes sont adoptés : ils font mention de six UER littéraires, cinq UER scientifiques, l’UER de droit, de sciences économiques, de gestion des entreprises, de médecine, de pharmacie (La pharmacie (du grec φάρμακον/pharmakôn signifiant drogue, venin ou poison) est la science s'intéressant à la conception, au mode d'action, à la préparation et à la...) et d’odontologie.

Une filière (Une filière est une suite de formalités, d'emplois à remplir avant d'arriver à un certain résultat: la filière administrative.) d'AES ouvre en 1993 sur le site de Saint-Nazaire, mais est fermée à la rentrée 2010. Polytech'Nantes ouvre en 2000.

En 2009, l’université est membre fondateur du PRES Université Nantes Angers Le Mans. Elle accède aux « compétences élargies » au 1er janvier 2010.

Présidence

L’université de Nantes est présidée par Yves Lecointe depuis mars 2007; son mandat a été confirmé en avril 2008.

Le château (Un château est à l'origine une construction médiévale destinée à protéger le seigneur et à symboliser son autorité au sein du fief. Les premiers...) du Tertre, sur le campus du même nom, accueille des colloques

Les anciens présidents sont :

•  Jean-Pierre Kerneïs 1971 - 1975 médecine
•  Loïc Sparfel 1975 - 1979 pharmacie
•  Jacques Vilaines 1979 - 1984 sciences
•  Paul Malvy 1985 - 1988 administrateur provisoire, médecine
•  Serge Renaudin 1988 - 1993 sciences
•  Jacques-Henri Jayez 1993 - 1997 technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :)
•  Yann Tanguy 1997 - 2002 droit
•  François Resche 2002 - 2007 médecine
Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0. Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page.

La liste des auteurs de cet article est disponible ici.