Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Adaptation humaine à l'espace

L'adaptation humaine à l'espace est nécessaire pour rendre possible la conquête et la colonisation de l'espace. Cette adaptation est un champs de recherche particulièrement important si on veut envisager des voyages de longues durées dans le milieu spatial. Les études actuelles portent sur les effets à plus ou moins long terme des séjours dans l'espace.

L'homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par distinction, l'homme prépubère est...) est allé dans l'espace pour la première fois en 1961[1] et à ce jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par...), seulement environ 500 astronautes se sont rendus dans l'espace. Les données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) sont donc assez limitées en qualité et en quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire, vecteur, nombre d’objets ou d’une autre manière de dénommer la valeur d’une collection ou...) et il est donc assez difficile pour les scientifiques d'étudier les effets de la vie (La vie est le nom donné :) dans l'espace. La plupart des données proviennent de séjours de courte durée et certains effets physiologiques apparaissant à long terme ne sont donc que très peu connus.

À titre d'exemple un aller retour pour Mars, avec la technologique actuelle, est estimée à au moins 12 à 18 mois juste pour le transport (Le transport est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre, le plus souvent en utilisant des véhicules et des voies de...). Or le record actuel du plus long vol spatial (Constantin Tsiolkovski (1857-1935) est considéré comme le père du vol spatial. Dès la fin du XIXe siècle, il décrit les technologies nécessaires pour aller dans l'espace (notamment les moteurs-fusées) et...) de l'histoire de l'humanité, détenu par le russe Valeri Vladimirovich Polyakov est d'un peu plus de 14 mois d'affilé à bord de la station spatiale (Une station spatiale, dans le domaine de l'astronautique, est une installation spatiale en orbite ou déposée sur un astre, ne disposant pas de moyens de propulsion autonomes ou ne disposant que de moyens de...) Mir.

Comment le corps humain (Le corps humain est la structure physique d'une personne.) se comporte et s'adapte aux conditions de la vie dans l'espace, tel est le sujet de cet article.

Les conséquences physiques

Les conséquences physiques dues aux voyages spatiaux sont principalement causés par l'impesanteur (L'impesanteur est l'état d'un corps tel que l'ensemble des forces gravitationnelles et inertielles auxquelles il est soumis possède une...), ou par une pesanteur (Le champ de pesanteur (ou plus couramment pesanteur) est un champ attractif auquel sont soumis tous les corps matériels au voisinage de la Terre : on observe ainsi qu'en un lieu donné tous les corps libres tombent en...) différente (En mathématiques, la différente est définie en théorie algébrique des nombres pour mesurer l'éventuel défaut de dualité d'une...) de celle de la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande et la plus massive des quatre planètes...). En effet, dès les premiers vols spatiaux les cosmonautes et astronautes se sont trouvés confrontés au mal de l'espace. 40% des astronautes sont touchés par ce mal qui touche son sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine. Par une évolution progressive allant du ralentissement...) de l'orientation (Au sens littéral, l'orientation désigne ou matérialise la direction de l'Orient (lever du soleil à l'équinoxe) et des points cardinaux (nord de la boussole) ;). Ce n'est pas grave, mais il ne peut, de ce fait, rien accomplir pendant quatre à cinq jours. Dans l'espace, tous ces capteurs (Un capteur est un dispositif qui transforme l'état d'une grandeur physique observée en une grandeur utilisable, exemple : une tension électrique, une hauteur...) sont perturbés et envoient des signaux contradictoires au cerveau (Le cerveau est le principal organe du système nerveux central des animaux. Le cerveau traite les informations en provenance des sens, contrôle de nombreuses fonctions du corps, dont la motricité...). Heureusement, au bout d'un certain temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.), notre organisme s'adapte. On pense que la vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) remplacerait les autres sens. D'autres problèmes plus grave sont également dus à l'impesanteur : des astronautes ont vus leur os se fragiliser suite à des longs séjours dans l'espace, car sur Terre, le renouvellement des os est assuré par le poids (Le poids est la force de pesanteur, d'origine gravitationnelle et inertielle, exercée par la Terre sur un corps massique en raison uniquement du voisinage de la Terre. Elle est égale à l'opposé de la...) que nous exerçons sur eux. Ce poids est causé par la pesanteur terrestre. En impesanteur, ce poids disparaît. Nous n'exerçons donc plus de pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée à la surface sur laquelle elle s'applique.) sur notre squelette (Le squelette est une charpente animale rigide servant de support pour les muscles. Il est à la base de l'evolution des vertébrés. Celui ci leur a fourni un avantage...). C'est pourquoi les astronautes grandissent d'environ 7 cm lors de leur séjour spatial, et reprennent leur taille normale à leur retour sur Terre. Ce n'est pas le seul effet de l'impesanteur sur les os. On observe une décalcification des os : une partie du calcium qui sert à reconstituer les os passe dans le sang (Le sang est un tissu conjonctif liquide formé de populations cellulaires libres, dont le plasma est la substance fondamentale et est présent chez la plupart des animaux. Un humain adulte est doté d’environ 5 litres de...) et est évacué par les urines. on peut perdre ainsi environ 100 mg de calcium par jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les...), avec une réserve d'environ 1 kg.

Les conséquences psychologiques

Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Page générée en 0.048 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - Informations légales