Escadron de chasse 2/2 Côte-d'Or
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
[Insigne de l'escadron]
Escadron de chasse 2/2 Côte-d'Or
Type chasse
Statut dissous
Date création avril 1965
Date dissolution 10 septembre 2007
Base Base aérienne 102 Dijon-Longvic (La Base Aérienne 102 Dijon-Longvic de l'Armée de l'air française est située au sud de Dijon dans le département de la Côte-d'Or.)
Appareil

L'Escadron de Chasse 2/2 Côte d'Or est une ancienne unité de l'Armée de l'Air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il est nécessaire de pressuriser...) française. Ses avions portaient des codes de 2-FA à 2-FZ, mais les codes 2-ZA à 2-ZZ ont également été utilisés au moins temporairement[1].

Historique

L'EC 2/2 Côte-d'Or a été constitué en avril 1965, en reprenant les traditions du Groupe de Chasse II/2 dissous en 1942. Initialement destiné à la chasse/interception et équipé de Mirage IIIC, il est chargé dès l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) suivante de la transformation opérationnelle de tous les pilotes de chasse. Il reçoit alors des biplaces Mirage IIIIB, tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) en conservant quelques monoplaces.

En 1971, les Mirage IIIB sont complétés par des Mirage IIIBE. En 1972, pour permettre d'augmenter le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) d'avions et donc le nombre de stagiaires, l'EC 2/2 Côte-d'Or reçoit une troisième escadrille : la SPA 94. Les Mirage IIIC sont réformés en 1975 et remplacés, à partir de 1983 seulement, par 5 monoplaces Mirage IIIR cédés par la 33ème Escadre de Reconnaissance.

En 20 ans, l'EC 2/2 Côte d'Or aura formé 1527 pilotes sur Mirage III, dont 216 étrangers provenants des différents pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas...) ayant acheté l'avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l'air, entraîné par un...)[2]. En juin 1986, il passe sur Mirage 2000B et continue sa mission de formation, toujours avec des stagiaires étrangers.

En juillet 1998, l'EC 2/2 Côté d'Or devient une unité de combat et reçoit des Mirage 2000 : d'abord des 2000C/RDI puis, dès l'année suivante, des 2000-5F. L'escadron est dissous le 10 septembre 2007[3]. Ses traditions ont été transférées vers l'Escadron 5/2 Côte d'Or.

Escadrilles

Un Mirage 2000 monoplace de l'EC 2/2 Côte d'Or (SPA 94)
Un Mirage 2000 monoplace de l'EC 2/2 Côte d'Or (SPA 94)
  • SPA 57 Mouette (Mouette [mwεt] est un nom vernaculaire ambigu en français. On nomme mouettes les oiseaux de plusieurs genres de la sous-famille des Larinae et de la tribu des Larini, qui comprend aussi les...)
  • SPA 65 Chimère
  • SPA 94 La Mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si on a pu parler de la mort dans un sens cosmique plus général, incluant par...) qui fauche (à partir de 1972)

Bases

  • Base aérienne (Une base aérienne est une base militaire d'une armée de l'air. Il s'agit généralement d'un aéroport militaire disposant de pistes, d'un tarmac, d'un centre...) 102 Dijon-Longvic

Appareils

  • Dassault Mirage IIIB, BE, C et R (1965-1986)
  • Dassault Mirage 2000B (1986-1998)
  • Dassault Mirage 2000-5F (1998-2007)
Page générée en 0.038 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique