Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Sortie du nucléaire civil
Une centrale nucléaire à Grafenrheinfeld, Allemagne. Toutes les centrales nucléaires allemandes sont programmées pour être arrêtées en 2020.
Une centrale nucléaire à Grafenrheinfeld, Allemagne. Toutes les centrales nucléaires allemandes sont programmées pour être arrêtées en 2020.

La sortie du nucléaire civil est l'arrêt de l'utilisation de l'énergie nucléaire (Le terme d'énergie nucléaire recouvre deux sens selon le contexte :) pour la production d'électricité (L’électricité est un phénomène physique dû aux différentes charges électriques de la matière, se manifestant par une énergie. L'électricité désigne également la branche de la physique qui étudie les...). Elle comprend principalement l'arrêt des centrales nucléaires.

La sortie du nucléaire (Le terme d'énergie nucléaire recouvre deux sens selon le contexte :) civile a été mise en place en Autriche (1978), Suède (1980), Italie (1987), Belgique (1999) et Allemagne (2000), et elle a été discutée dans de nombreux autres pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme...). L'Autriche interdit l'utilisation de l'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.) nucléaire dans sa constitution. Les Pays-Bas et l'Espagne ont des lois qui interdisent la construction de nouvelles centrales nucléaires. Dans d'autres pays, ces politiques ont été suspendues, par exemple en Suisse, ou le moratoire existant sur la construction de centrale n'a pas été reconduit par le peuple (Le terme peuple adopte des sens différents selon le point de vue où l'on se place.).

L'expression " sortie du nucléaire " est principalement utilisée par les militants antinucléaires. Ceux-ci montrent du doigt l'insécurité nucléaire, les effets sur l'environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les...) et leurs conséquences sociales et politiques. À la sortie du nucléaire est souvent associée l'idée de développer les énergies renouvelables.

Pays ayant renoncé à l'énergie nucléaire civile

Autriche

Après avoir construit la centrale nucléaire (Une centrale nucléaire est un site industriel qui utilise la fission de noyaux atomiques pour produire de la chaleur, dont une partie est transformée en électricité (entre 30 % et 40 % en fonction...) de Zwentendorf, le peuple autrichien s'est prononcé contre sa mise en service en 1978 lors d'un référendum. L'utilisation de l'énergie nucléaire est interdite depuis 1999 par la constitution autrichienne. Pour plus d'information, voir la liste des réacteurs nucléaires (La liste des réacteurs nucléaires regroupe les réacteurs nucléaires construits dans le monde, qu'ils soient encore en fonctionnement ou bien démantelés. Ils sont classés par pays et par...) en Autriche

Suède

Après la fusion (En physique et en métallurgie, la fusion est le passage d'un corps de l'état solide vers l'état liquide. Pour un corps pur, c’est-à-dire pour une substance constituée de molécules toutes identiques, la fusion s'effectue à...) partielle du c?ur d'un réacteur (Un réacteur peut désigner :) de Three Mile Island (USA) en 1979, un référendum a eu lieu en Suède et s'est prononcé contre l'utilisation future de l'énergie nucléaire dans le pays. Par conséquent, le parlement suédois décida en 1980 qu'aucune nouvelle centrale nucléaire ne devrait être construite, et que la sortie du nucléaire civil devrait être réalisée avant 2010.

Après la catastrophe de Tchernobyl (La catastrophe de Tchernobyl est un accident nucléaire qui s'est produit le 26 avril 1986 dans la centrale nucléaire Lénine en Ukraine. Cet accident a conduit à la fusion du cœur...) (Ukraine) en 1986, la question de la sécurité nucléaire resurgit en Suède. En 1997, le parlement suédois décida d'arrêter l'un des réacteurs nucléaires de la centrale nucléaire de Barsebäck le 1er juillet 1998, et un second avant juillet 2001, sous la condition que leur production électrique serait compensée. Le gouvernement suivant, conservateur, essaya d'annuler l'arrêt des réacteurs, mais après de nombreuses protestations, décida d'étendre la limite temporelle à 2010. À Barsebäck, le réacteur 1 a été arrêté en 1999 et le réacteur 2 en 2005.

En août 2006, 3 des 10 réacteurs nucléaires suédois ont été temporairement arrêtés en raison de l'inquiètude générée par l'incident majeur de la centrale nucléaire de Forsmark.

La plus importante centrale nucléaire suédoise, Ringhals, dispose de 4 réacteurs et est située environ 10 km au sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) de Göteborg. Elle délivre environ 24 TWh par an, soit 21 % de la consommation électrique suédoise[1].

Italie

Panneau près de Montespertoli en Province de Florence (Toscane)
Panneau près de Montespertoli en Province de Florence (Florence (en italien Firenze) est une ville d'Italie, capitale de la région de Toscane et chef-lieu de province (370 051 habitants, les Florentins). Située au pied de l'Apennin septentrional, elle est...) (Toscane)

En 1987, soit un an après la catastrophe (Une catastrophe est un événement brutal, d'origine naturelle ou humaine, ayant généralement la mort et la destruction à grande échelle pour conséquence.) de Tchernobyl (Ukraine), il fut décidé par référendum de la sortie du nucléaire civil en Italie. Les quatre centrales nucléaires présentes en Italie furent arrêtées, la dernière en 1990.

Un moratoire sur la construction de nouvelles centrales, initialement voté de 1987 à 1993, a depuis été prolongé indéfiniement.[2]

L'Italie importe de l'électricité nucléaire (notamment de France), et la société italienne (Italienne est le nom communément utilisé pour le cordage servant a manœuvrer un enrouleur. Il s'enroule sur un tambour quand on déroule la voile, et on tire...) Enel (Enel (Ente Nazionale per l'Energia Elettrica) est la société nationale italienne d'électricité, principal producteur d'énergie électrique du pays. Créée en 1962 lors de la...) SPA investit dans la construction de réacteurs nucléaires en France et en Slovaquie, ainsi qu'au développement de la technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) de l'EPR.

Belgique

L'abandon de l'énergie nucléaire a été décidée en 1999 par le gouvernement de l'époque (libéraux, socialistes, et écologistes). Une loi exige l'arrêt des 2 centrales nucléaires belges de Doel et de Tihange après 40 ans d'exploitation et interdit la construction de nouveau réacteur nucléaire (Un réacteur nucléaire est un dispositif dans lequel une réaction en chaîne est initiée, modérée et contrôlée...).

Après que la loi fut votée, il a été dit que cette décision serait supprimée dès qu'un gouvernement sans écologiste serait au pouvoir.[3]

En 2003, un nouveau gouvernement a été élu sans les Verts. En septembre 2005, le gouverment décide d'étendre la période d'arrêt du nucléaire de 20 ans supplémentaires. La raison évoquée cette décision est le coût de l'importation d'électricité à l'étranger, et les restrictions imposées par l'accord de Kyoto concernant les émissions de gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi-indépendants. Dans l’état gazeux, la matière n'a pas de forme propre ni de volume propre : un gaz tend à...) à effet de serre (L'effet de serre est un processus naturel qui, pour une absorption donnée d'énergie électromagnétique, provenant du Soleil (dans le cas des...) des centrales thermiques au fioul (Le fioul (terme recommandé en France par la DGLFLF) ou mazout (terme recommandé par l'Office québécois de la langue française) est un combustible dérivé du pétrole, utilisé...) ou au charbon.

En août 2005, la société SUEZ racheta près de 98,5% des parts de la société Electrabel (Electrabel est une société anonyme de droit belge fondée statutairement en 1905. Son nom actuel date de 1990, à l’issue de la fusion des sociétés Intercom, Ebes et Unerg.), qui exploite les centrales nucléaires belges.[4] Au début de l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) 2006, Suez et Gaz de France (Gaz de France est un groupe énergétique français spécialisé dans le transport et la distribution de gaz naturel. Sa maison mère est la SA Gaz de France Son chiffre d'affaires consolidé en 2005 s'est élevé à 22,39...) ont annoncé une fusion.

Allemagne

L'abandon progressif de l'énergie nucléaire a été décidée en Allemagne par le biais de la convention du 14 juin 2000 entre la coalition au pouvoir à l'époque (verts et socialistes) et les exploitants, qui a mené à une modification de la loi sur le nucléaire. Les quantités d'énergie à produire annuellement par chaque centrale sont fixées pour les trente-deux années suivant la signature de cette convention.

Suite à la signature de cette convention, deux centrales nucléaires étaient déjà arrêtées fin 2005.

Il en résulte le scénario de sortie suivant jusqu'en 2020:

Puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) installée en MW Couverture des besoins en TWh
Année Nucléaire Autre Nucléaire Autre
2005 21690 1029 164,4 5,2
2006 21690 1029 164,4 5,2
2007 21690 1029 162,0 7,6
2008 20465 2254 155,5 14,1
2009 20465 2254 151,0 18,6
2010 19625 3094 143,6 26,0
2011 18819 3900 134,8 34,7
2012 15636 7083 109,1 60,5
2015 14226 8139 98,0 71,6
2020 5739 16980 23,1 146,5

Pays envisageant de renoncer à l'énergie nucléaire

  • Pays-Bas
  • Espagne

Pays ayant renoncé à un moratoire sur l'énergie nucléaire

  • Suisse La Suisse envisage la construction de nouveaux réacteurs pour 2020 (lien) (lien) (lien)

Pays n'envisageant pas d'avoir recourt à l'énergie nucléaire

De nombreux pays ont inscrit la non-utilisation de l'énergie nucléaire dans leur loi nationale : l'Australie (L’Australie (officiellement Commonwealth d’Australie) est un pays de l’hémisphère Sud dont la superficie couvre la plus grande partie de l'Océanie....), le Danemark, la Grèce, l'Irlande et la Norvège ont proscrit tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une...) de construction de centrale suite à la catastrophe de Tchernobyl.

Pays n'ayant pas recours à l'énergie nucléaire

Hormis l'Afrique (D’une superficie de 30 221 532 km2 en incluant les îles, l’Afrique est un continent couvrant 6 % de la surface terrestre et...) du Sud, le continent (Le mot continent vient du latin continere pour « tenir ensemble », ou continens terra, les « terres continues ». Au sens propre, ce terme désigne une...) africain n'utilise pas l'énergie nucléaire. En Amérique (L’Amérique est un continent séparé, à l'ouest, de l'Asie et l'Océanie par le détroit de Béring et l'océan Pacifique; et à l'est, de...) du Sud, seuls l'Argentine et le Brésil disposent de centrales nucléaires. Au Moyen-Orient, seul Israël dispose d'électricité d'origine nucléaire. Pour l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un tout », comme...) de ces pays, il est difficile de savoir quelle est leur position par rapport à l'énergie nucléaire. En particulier, des tentatives de construire des centrales ont déjà eu lieu en Irak avec Osirak, et en Iran avec Bushehr. Jusqu'à présent elles sont stoppées par la communauté internationale pour des raisons de non-prolifération nucléaire.

Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Archives des News
  Juillet 2018
  Juin 2018
  Mai 2018
  Avril 2018
  Toutes les archives

Samedi 14 Juillet 2018 à 12:00:17 - Multimédia - 1 commentaire
» L'Internet des Objets spatial décolle
Page générée en 0.109 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - Informations légales