Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Sega
Nom officiel : Sega
Forme juridique : Holding
Dates clés : 1954 : Création
Slogan : " Sega, c'est plus fort que toi ! "
Siège social : Ota, T?ky?, Japon
Personnes-clés : David Rosen
Hayao Nakayama
Yu Suzuki
Secteurs d?activité : Création et édition de jeux vidéo (La vidéo regroupe l'ensemble des techniques, technologie, permettant l'enregistrement ainsi que la restitution d'images animées, accompagnées ou non de son, sur un support adapté à l'électronique et non de type...)
Produits : Sonic The Hedgehog (Hedgehog est une protéine qui fut découverte en 1995 dans la drosophile. Elle est impliquée dans le développement embryonnaire, et joue un rôle...)
Virtua Fighter
Filiales :  
Effectif :  
Site Web : http://www.sega (Sega (abréviation de Service Game) est une société japonaise fondée en 1954 par David Rosen qui développe et édite des jeux vidéo ainsi que des bornes d'arcades.).com

Sega (abréviation de Service Game) est une société japonaise fondée en 1954 par David Rosen qui développe et édite des jeux vidéo (La vidéo regroupe l'ensemble des techniques, technologie, permettant l'enregistrement ainsi que la restitution d'images animées, accompagnées ou non de son, sur un support adapté à...) ainsi que des bornes d'arcades.

Sega fut également un fabricant de consoles de jeux vidéo, mais suite à l'échec commercial (Un commercial (une commerciale) est une personne dont le métier est lié à la vente.) de sa dernière console, la Dreamcast, face à la concurrence de la PlayStation 2 de Sony, Sega se retira du marché des consoles pour se consacrer exclusivement à celui des jeux et de l'arcade.

Historique

La société Rosen Enterprise est fondée au Japon en 1954 par David Rosen, un Américain. Elle est destinée à la création de machines de divertissement, notamment à destination des bases militaires américaines au Japon. En 1965, alors que Rosen décide d'agrandir son entreprise, il la renomme Service Game. Les employés japonais contractent le nom en Sega (pour SErvices GAmes) et ce nom est finalement gardé.

En 1966 est créé et commercialisé Periscope, premier jeu vidéo d?arcade (jeu en noir et blanc (Le noir et blanc sont considérés ou non comme des couleurs selon la discipline qui en parle : imprimerie, photographie, physique,...) où il faut tirer des torpilles sur d'autres bateaux), qui est un grand succès au Japon. Sega fusionne avec la société Gulf&Western Industries.

Suite au crash des jeux vidéos en 1983, Hayao Nakayama succède à David Rosen à la tête de Sega. David Rosen prend alors la tête de la filiale américaine.

Sega crée et commercialise au Japon sa première console en 1983, la SG 1000 Mark I. La compagnie crée par la suite des jeux et des consoles. Après le semi-échec commercial de la Dreamcast en 2001, Sega annonce qu'il ne se consacrera plus qu'à la création de jeux vidéo. Cependant, Sega est encore très présent dans la création de jeu et reste l'un des principaux fabricants de bornes d'arcade : la Lindbergh est sorti début 2006.

Consoles

SG 1000 Mark I, SC 3000, SG 1000 2 Mark II (1983, 1984)

La SG 1000, première console de Sega, sort en 1983. Sortie en 1984, la SC 3000 est la version micro-ordinateur de cette dernière, et les jeux des deux consoles sont compatibles (à condition toutefois d'avoir un clavier pour la SG 1000). La même année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) sort SG 1000 2, la version améliorée de la SG 1000.

Ces consoles eurent un succès restreint, principalement à cause de la présence sur le marché de la console NES de Nintendo (Nintendo Company, Limited (??????? Nintend? Kabushiki-kaisha) (NASDAQ : NTDOY.PK,TYO : 7974) est une entreprise multinationale fondée en 1889 par Fusajiro Yamauchi près de Kyoto...).

FG 1000 (1983)

Sega Mark III (1984), Master System (1986)

Sega Mark III
Sega Mark III

Sorti en 1986, la Master System est au départ la version redessinée de la SG-1000 Mark III pour les États-Unis, mais cette console 8-bit sort également au Japon en 1987.

La Master System avait aussi la particularité de posséder en plus du support cartouche pour les jeux, d'un lecteur de carte de jeux comparable aux Hucard de la coregraphx de NEC ou aux cartes de crédit actuelles.

Elle a pour mascotte Alex Kidd.

Megadrive (1989)

Sega Megadrive 1
Sega Megadrive 1

Sega sort en 1989 sa console à plus grand succès : la Megadrive, aussi connu sous le nom de Sega Genesis aux États-Unis. Cette console 16-bit fut originalement créée pour concurrencer la TurboGrafx 16, mais c'est finalement la nouvelle console lancée par Nintendo en 1990 qui se révéla sa plus grande concurrente, soit : la Super Famicom, plus connue en dehors du Japon sous le nom de Super Nintendo Entertainment System ou SNES. En 1992, Sega vécut un moment historique en dépassant Nintendo pour la première fois avec 55% des parts de marché en Amérique (L’Amérique est un continent séparé, à l'ouest, de l'Asie et l'Océanie par le détroit de Béring et l'océan...) du Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) et réussit même à atteindre 65% de ces dites parts en 1993. Qui plus est, le succès du Genesis ne se limita pas qu'au marché Américain puisqu'il récolta aussi beaucoup de succès au Brésil, en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme...) et en Australie (L’Australie (officiellement Commonwealth d’Australie) est un pays de l’hémisphère Sud dont la superficie couvre la plus grande partie...).

En 1993, la Megadrive fut redessinée et relancée sous le nom de Megadrive II et "Sega Genesis 2". Malgré les efforts de Sega, Nintendo regagna une bonne partie de ses parts dès l'année suivante. Finalement, en 1996, Sega arrêta la Sega Genesis pour se concentrer sur d'autres projets. Malgré tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.), Majesco (Majesco Entertainment Company est un éditeur de jeux vidéo états-unien fondé en 1986, dont le siège social se situe à Edison dans le New Jersey.) sortit en 1998 une version de la dite console intitulée "Sega Genesis 3".

GameGear (1990)

La GameGear
La GameGear

La GameGear, sortie en 1990 en réponse à la Game Boy de Nintendo, est la première console portable de Sega. Elle était en fait la version portable de Master System, c'est pourquoi un supplément appelé "Master Gear" sortit pour permettre de jouer aux jeux Master System sur GameGear. Malgré ses capacités supérieures à celles de la Game Boy, elle fut un échec. L'une des raisons fut sa faible autonomie ( 2 heures (L'heure est une unité de mesure  :) pour 6 piles avec la GameGear contre 18 heures avec la Game Boy pour seulement 4 piles ) par rapport à sa concurrente 30% moins chère, son plus fort coût et son écran (Un moniteur est un périphérique de sortie usuel d'un ordinateur. C'est l'écran où s'affichent les informations saisies ou demandées par l'utilisateur et générées ou restituées par l'ordinateur, sous forme de...) de mauvaise qualité (quoiqu'il était très grand).

Mega-CD (1992)

Le MegaCD connecté à la Megadrive
Le MegaCD connecté à la Megadrive

Le Mega-CD est un supplément matériel à la Megadrive. Il permet à la console d'origine de jouer à des jeux sur CD. Grâce à cette extension, les jeux prennent une nouvelle dimension (Dans le sens commun, la notion de dimension renvoie à la taille ; les dimensions d'une pièce sont sa longueur, sa largeur et sa profondeur/son épaisseur, ou bien...) avec des musiques de qualité CD, des animations et des séquences vidéo. Malgré ses jeux particulièrement innovants comme les films intéractifs, le Mega-CD fut un échec commercial à cause de son prix trop élevé et de la qualité graphique décevante des jeux qui était dûe aux limitations techniques de la console.

32X (1994)

32X monté sur une Megadrive 2
32X monté sur une Megadrive 2

La 32X est un supplément matériel à la Megadrive qui s'installe à la place d'une cartouche. Elle permet de passer (Le genre Passer a été créé par le zoologiste français Mathurin Jacques Brisson (1723-1806) en 1760.) la console d'origine de 16-bit à 32-bit. À l'origine, le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande...) était nommé Projet Jupiter et devait être une console à part entière prévue pour noël 1994. Mais devant l'incertitude commerciale - dûe à la sortie de la Saturn un an après au Japon - les responsables du projet (Sega of America) renommèrent le projet "Projet Mars" et s'orientèrent vers un addon pour la Megadrive. Au niveau des performances, la 32X déleste la Megadrive en calculant toute la partie 2D avec effets et la 3D, laissant à la console d'origine le seul calcul de la 2D simple, et améliore la qualité sonore des jeux. Malgré de nombreuses qualités, la 32X fut un échec commercial pour SEGA, entre autres à cause de son arrivée tardive sur le marché.

Nomad (1995)

Nomad
Nomad

Deuxième tentative de Sega sur le marché de la console portable, la Nomad sortit en 1995, exclusivement en Amérique (et jamais au Japon) . Elle avait les mêmes capacités techniques que la Megadrive. Comme la GameGear, elle fut un échec, notamment en raison de son prix (180 dollars) et de sa faible autonomie, sans compter la très forte domination du marché par la Game Boy de Nintendo.

Saturn (1994)

Fruit (En botanique, le fruit est l'organe végétal protégeant la graine. Caractéristique des Angiospermes, il succède à la fleur par transformation du pistil. La paroi de...) de deux ans de travail, cette console 32 bits subit la concurrence de la PlayStation, ayant un prix relativement élevé (450 euros à l'époque) mais bien plus facile à exploiter pour les programmeurs, et légèrement plus puissante pour la 2D ( Soit disant la console ultime pour la 2D ) . Elle connaît pourtant un certain succès au Japon, ou elle concurrence assez sérieusement la machine de Sony, grâce notamment aux nombreux jeux Sega adaptés de l'arcade, au succès naissant de la série Sakura Taisen, et au soutien d'éditeurs tels qu'Atlus ou Capcom (Capcom (????) est une société japonaise, fondée en 1979, qui développe et édite des jeux vidéo.).

Dreamcast (1998)

La Dreamcast est la première console 128 Bits commercialisée. Elle intègre un modem (Le modem (mot-valise, pour modulateur-démodulateur), est un périphérique servant à communiquer avec des utilisateurs distants par l'intermédiaire...) 56K pour les États-Unis et 33,6K ailleurs. Cela permet aux joueurs de s'affronter sur Internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et le World Wide Web, en...) et de pouvoir naviguer sur des sites web. Sega est devenu par la même occasion un fournisseur d'accès au prix d'une communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter- espèces) ou la machine (télécommunications, nouvelles technologies...),...) locale.

Historique : Dès 1996 Sega déclare travailler sur un nouveau projet de console, connu alors sous le nom de Dural (empreinté à l'un des personnages de Virtua Fighter). Microsoft (Microsoft Corporation (NASDAQ : MSFT) est une multinationale américaine de solutions informatiques, fondée par Bill Gates et Paul Allen, dont le revenu annuel a atteint 44,28 milliards...) est choisi pour le système d'exploitation et Nec pour le processeur graphique (Un processeur graphique (en anglais GPU pour Graphics Processing Unit) est un microprocesseur présent sur les cartes graphiques au sein d’un ordinateur ou d’une console de jeux vidéo. Le...). Deux nouveaux projets dérivés de Dural voient le jour : Blackbelt et Katana. Le premier est un projet japonais. En juillet 1997, Sega annule Blackbelt et Katana devient l'unique projet. En 1998, la Dreamcast arrive. Après une série d'essai et de prototype, ce sera un Power VR II de Nec pour le processeur (Le processeur, ou CPU (de l'anglais Central Processing Unit, « Unité centrale de traitement »), est le composant de l'ordinateur qui exécute les programmes informatiques. Avec la mémoire notamment, c'est l'un...) graphique qui sera retenu. Le 17 Novembre 1998, la Dreamcast sort au Japon, puis le 9 Septembre 1999, c'est au tour des États-Unis et enfin le 14 Octobre 1999 en Europe. Cette console a tout pour plaire, elle est puissante et fait figure de bombe face à la PlayStation et à la Nintendo 64. Mais Sony matraque la télévision (La télévision est la transmission, par câble ou par ondes radioélectriques, d'images ou de scènes animées et généralement sonorisées qui sont reproduites sur un poste récepteur appelé...) de pub et Sega, qui n'a pas les moyens financiers de son concurrent, ne peut suivre. Finalement en mars 2001, la production de la Dreamcast est définitivement stoppée et Sega annonce par la même occasion l'abandon de la conception de consoles pour se consacrer uniquement aux jeux.

La console : La Console est issu d'une borne d'arcade Naomi. Le format utilisé pour les jeux est le GD-ROM fabriqué par Yamaha. Il s'agit d'un hybride (En génétique, l'hybride est le croisement de deux individus de deux variétés, sous-espèces (croisement intraspécifique), espèces (croisement interspécifique) ou genres (croisement...) entre le CD et le DVD (Le DVD officiellement Digital Versatile Disc - même si d'autres dénominations sont employées - est un disque optique numérique...) d'une capacité de 1,2 Go et ne peut pas être reconnu par un PC. La Dreamcast lit les GD-ROM en 32X, d'où des temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) de chargement (Le mot chargement peut désigner l'action de charger ou son résultat :) relativement courts. De nombreux accessoires sont disponibles : La carte mémoire (D'une manière générale, la mémoire est le stockage de l'information. C'est aussi le souvenir d'une information.), le volant, les maracas, le tapis de danse, le pistolet, le kit vibration, le stick arcade ... La Dreamcast possède deux systèmes d'exploitation : Sega OS et Windows (Windows est une gamme de systèmes d'exploitation produite par Microsoft, principalement destinées aux machines compatibles PC. C'est le remplaçant de MS-DOS. Depuis les années 1990, avec la...) CE. Le premier, présent dans la console, est plus difficile à utiliser pour les programmeurs mais permet d'utiliser les capacités maximales du matériel. Le deuxième est quant à lui chargé directement depuis les GD-ROM des jeux en ayant besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois grandes catégories : les...). Le fait que la console reconnaisse Windows CE permet d'adapter des jeux Pc sur Dreamcast assez rapidement. Grâce à windows CE, les émulateurs ont pu se développer rapidement, il est ainsi possible de jouer à la Megadrive où à la Master System ou encore à la Super Nes sur la 128 bits. Plus aucun jeu ne devrait sortir dessus mais 2 jeux ont été édités au Japon récemment: Radilgy le 16 Février 2006 et Under Defeat le 23 Mars 2006 et ils ont connu un succès impressionnant pour une console qui n'est plus produite depuis 5 ans! La console a même été redistribuée pour l'occasion sous forme de packs contenant la console d'occasion remise à neuf et un des deux jeux. Parallèlement, la Dreamcast compte sur une communauté de joueurs/fans qui font perdurer cette machine et tentent de pousser certains éditeurs(notamment japonais) à sortir encore de nouveaux jeux. Qu'on se le dise, la Dreamcast ne mourra pas.

Arcade

En plus des consoles de salon et portable, Sega a été et est encore un des principaux editeurs et fabriquants de bornes et systèmes d'arcade.

Les systèmes

  • Sega System 1
  • Sega System 2
  • Sega System E
  • Sega System 16
  • Sega System 18
  • Sega System 24
  • Sega System 32
  • Sega System C2
  • Sega Model 1
  • Sega Model 2
  • Sega Model 3
  • Sega Titan (Cliquez sur l'image pour une description) Video (ST-V)
  • Sega NAOMI
  • Sega NAOMI 2
  • Sega HIKARU
  • Sega Chihiro en collaboration avec Microsoft
  • Triforce ? en collaboration avec Nintendo et Namco
  • Sega Lindbergh

Les bornes

Générique

  • Aero City
  • Aero Table
  • Astro City
  • Swing
  • Versus City
  • Blast (BLAST (acronyme de basic local alignment search tool) est un algorithme utilisé en bio-informatique permettant de trouver les régions similaires entre deux ou plusieurs séquences de nucléotides ou d'acides aminés. Ce...) City
  • Megalo 410
  • Megalo 50
  • Naomi Universal Cabinet
  • Net City
  • New Astro City
  • New Versus City
  • Super Megalo 2
  • New Net City

Dédié

  • R360
  • Sega Rally
  • Cycraft

...

Structure interne (En France, ce nom désigne un médecin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, à la fois en activité et en formation à l'hôpital ou en cabinet pendant une...)

Sega est composé de plusieurs équipes de développement et de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par...), originellement appelées AM1, AM2, AM3, etc. (abréviation de Sega Amusement Machines Research and Development). Ces équipes ont pour la plupart été renommées :

  • AM1 devenu Wow Entertainement, connu entre autres pour The House of the Dead
  • AM2 est connu principalement pour la série de jeux d'arcade Virtua Fighter et Shenmue
  • AM3 devenu Hitmaker, connu principalement pour les Crazy Taxi et les Virtua Tennis
  • AM4 devenu Amusement Vision, connu pour Super Monkey Ball
  • AM5 devenu Sega Rosso, connu pour Initial D
  • AM6 devenu Smilebit, connu pour Jet Set Radio
  • AM7 devenu OverWorks, connu pour Skies of Arcadia, Sakura taisen
  • AM8 renommé Sonic Team après avoir développé Sonic the Hedgehog, Phantasy Star
  • AM9 devenu United Game Artists, connu pour Rez et Space Channel 5
  • Digital Media devenu Wave Master
  • Team Andromeda célèbre pour la série Panzer Dragoon. Cette équipe fut dissoute en 1998 et ses membres répartis dans les autres équipes de développement.

Il existe un certain sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine. Par une...) de la compétition entre ces équipes qui a eu comme conséquence la création de jeux remarquables et innovants. Plus tard, Sega a fusionné certaines de ces équipes. Sammy a exprimé son intérêt pour fusionner les teams ci-dessus de nouveau dans Sega, et l'a fait le 1er juillet 2004.

Jeux

  • Alex Kidd in Miracle World
  • Clockwork Knight
  • Columns
  • Crazy Taxi
  • Crazy Taxi 3
  • Ecco the Dolphin
  • Football Manager 2005
  • Hang on
  • Jet Set Radio
  • Jet Set Radio Future
  • Last Bronx
  • Medieval: Total War
  • Nights Into Dreams
  • Panzer Dragoon
  • Out Run
  • Rez
  • Sakura Wars
  • Sega Rally Championship
  • Shenmue
  • Sonic
  • Space Channel 5
  • Space Harrier
  • Steep Slope Sliders
  • Streets of Rage
  • Virtua Cop
  • Virtua Fighter
  • Virtua Fighter 2
  • Virtua Fighter 3
  • Virtua Fighter 4
  • Virtua Fighter 4 Evolution
  • Virtua Fighter 5
  • Virtua Racing
  • Virtua Tennis
  • Virtua Tennis 3
  • ...
Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.