Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Fink

Fink est un projet open source entièrement écrit en Perl destiné à porter (avec le minimum d'effort) des applications originellement écrites pour UNIX (GNU/Linux, Solaris, BSD, etc.) sur les systèmes Darwin, OpenDarwin, Mac OS X.

Installation et Utilisation

Après décompactage du paquet, Fink (Fink est un projet open source entièrement écrit en Perl destiné à porter (avec le minimum d'effort) des applications originellement écrites pour UNIX (GNU/Linux, Solaris, BSD, etc.) sur...) crée un répertoire /sw à la racine du disque dur (Un disque dur est une mémoire de masse magnétique utilisée principalement dans les ordinateurs, mais également dans des baladeurs numériques, des caméscopes, des...). C'est un choix des développeurs. À l'intérieur de ce dossier, l'arborescence ressemble beaucoup à celle, par défaut, du système lui-même. De cette manière, Fink ne crée pas d'interférences, ni avec le système, ni avec une éventuelle installation de Darwinports.

Une fois installé, Fink peut être commandé de deux manières : via la ligne de commande (Commande : terme utilisé dans de nombreux domaines, généralement il désigne un ordre ou un souhait impératif.) ou via une interface (Une interface est une zone, réelle ou virtuelle qui sépare deux éléments. L’interface désigne ainsi ce que chaque élément a besoin de connaître de l’autre pour pouvoir fonctionner correctement.) graphique dénommée "Fink Commander". Pour l'installation à proprement parler de logiciels, il existe, là encore, deux techniques : via des paquets binaires, tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) prêts, ou via la recompilation du code source (Le code source (ou les sources voire le source) est un ensemble d'instructions écrites dans un langage de programmation informatique de haut niveau,...).

Pour l'installation des paquets, la syntaxe est la suivante (remplacer {nom_du_paquet} par le nom du paquet désiré :

 
 sudo apt-get update 
 

puis :

 
 apt-get install {nom_du_paquet} 
 

Pour l'installation des sources :

 
 fink install {nom_du_paquet} 
 

Une fois installée, l'application peut être lancée par la commande /sw/bin/{nom_de_l'application} dans une fenêtre (En architecture et construction, une fenêtre est une baie, une ouverture dans un mur ou un pan incliné de toiture, avec ou sans vitres.) de terminal XTerm (de X11).

On peut aussi rajouter le répertoire /sw/bin au PATH afin de lancer directement {nom_de_l'application} (sans sw/bin).

Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Page générée en 0.028 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - Informations légales