Colonne (architecture) - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs est disponible ici.
Une colonne du XIIIe siècle
Une colonne du XIIIe siècle

En architecture, une colonne est un élément vertical de soutien de forme cylindrique.

Elle est composée d'une base, d'un fût et d'un chapiteau. Dans l'architecture (L’architecture peut se définir comme l’art de bâtir des édifices.) classique (inspirée par l'antiquité greco-latine), les proportions et les ornements de ces éléments sont régis par les ordres architecturaux.

La colonnade (En architecture, une colonne est un élément vertical de soutien de forme cylindrique.), quand à elle, est constituée d'un enfilement de colonnes.

Composant d'une colonne

  • La base
  • Le fût
  • Le chapiteau ( Un chapiteau est une grande tente où se produisent les cirques ; En architecture, un...)
    • échine
    • gorgerin
  • L'abaque

Ordre

Le style des colonnes est appelé ordre, chaque époque a eu ses ordres :

Ordre en Égypte

  • Ordre palmiforme
    • De l'ancien empire égyptien ces colonnes sont très massives
    • le chapiteau comprend 9 feuilles de palmier ligaturées
    • Le fût est lisse
    • La base est simple
  • Ordre proto-dorique
    • moyen empire égyptien ces colonnes sont très massives
    • le chapiteau géométrique très simple se confond avec l'abaque.
    • Le fût possède des cannelures
    • La base très petite ou totalement inexistante
  • Ordre lothiforme
    • En forme de lotus fermé.
  • Ordre papyriforme
    • à partir du moyen empire
    • les tiges sont ligaturées sur le chapiteau et se prolongent dans le fût
    • l'abaque peut contenir un cartouche
    • base simple
  • Ordre campaniforme
    • à partir du moyen empire
    • fût lisse mais peut être couvert de bas reliefs
    • Chapiteau s'évase en forme de cloche inversée couvert de bas relief (Le relief est la différence de hauteur entre deux points. Néanmoins, ce mot est souvent employé...) (quand le bas relief représente des papyrus on l'appelle parfois papyrus ouvert)
    • base simple
    • abaque ne se voit pas d'en bas car le chapiteau évasé le dissimule
  • Ordre hathorique
    • Chapiteau représentant la déesse Hathor de face sur les 4 cotés
    • fût lisse
    • base simple
    • Abaque assez grand

Ordre en Grèce

  • Ordre minoen (2000 av. J.-C. à 1450 av. J.-C.)
    • D'après les reconstitutions
    • Chapiteau n'a qu'une échine en forme de coussinet (En architecture, le coussinet désigne la face latérale d’un chapiteau ionique à volute,...) arrondi (Un arrondi d'un nombre est une valeur approchée de ce nombre obtenue, à partir de son...)
    • Le fût est lisse et de forme renflée.
    • Base très simple et fine
    • abaque très simple.
  • Ordre dorique (L'ordre dorique est le plus simple, le plus dépouillé des trois ordres grecs. Les colonnes...)
    • chapiteau a une échine plate bien que moins que chez les Minoen, et un gorgerin dans la continuité (En mathématiques, la continuité est une propriété topologique d'une fonction....) du fût, il est séparé du fût par l'incision de 3 lignes.
    • fût orné de 20 cannelures. Il n'est pas monolithique (Un monolithe est un élément fait d'un seul bloc de pierre de grande dimension. Son nom vient du...) mais composé de tambours emboîtés par tenon et mortaise.
    • absence de base.
  • Ordre toscan (L’ ordre toscan n’est qu’une imitation abâtardie du dorique grec. On le regarde...) (VIe siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui...) av JC)
    • Il a pris ce nom car il à l'époque de la Grande Grèce lorsque la Grèce avait envahi la partie sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) de l'Italie et la Sicile (La Sicile (Sicilia en italien) est une région autonome d'Italie et la plus grande île de...).
    • une forme simplifiée de l'ordre architectural (Les ordres, en architecture, déterminent les proportions et l'ornementation de l'architecture (en...) dorique grec.
    • L'échine est plus arrondie
    • le fût plus galbé.
    • on peut noter que les colonnes d'angle (En géométrie, la notion générale d'angle se décline en plusieurs concepts...) des temples sont plus larges pour compenser l'effet d'optique (L'optique est la branche de la physique qui traite de la lumière, du rayonnement...) qui les font apparaître plus fines qu'elles ne sont.
  • Ordre ionique (L'ordre ionique (appelé également colonne ionique) se caractérise notamment par son chapiteau à...)
    • La base comprend 2 tores et 1 ou 2 scotie
    • fût mouluré avec listel (Listel) il est plus long et plus élancé de forme troconique.
    • Le chapiteau comprend
      • une balustre (Un balustre est une colonnette de forme renflée, généralement assemblée à d'autres colonnettes...) décorée
      • une volute
      • un coussinet
      • une échine décorée d'ove (Ove - Terme d’Architecture)
      • une astragale souvent décorée d'olive.
  • Ordre corinthien (L'ordre corinthien est le second des trois ordres architecturaux grecs, dont le caractère est...)

Ordre à Rome

  • Ordre toscan
  • Ordre composite (L'ordre composite n'est qu'une altération de l'ordre corinthien : il ne se distingue, en...)

Colonne de Salomon

À l'âge baroque les colonnes torves, dites de Salomon ou salomoniques se mettent a virevolter dans toute l'Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un...).

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis !
Page générée en 0.094 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique