Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Posté par Michel le Lundi 27/02/2012 à 12:00
Identification d'une nouvelle cible contre le cancer ?
Une équipe de chercheurs de l'Institut Pasteur et du CNRS vient de mettre en évidence une protéine capable de contrôler spécifiquement l'activité d'une enzyme dont le dysfonctionnement est associé au développement de nombreux cancers. Ce travail révèle une cible thérapeutique (La thérapeutique (du grec therapeuein, soigner) est la partie de la médecine qui étudie et applique le traitement des maladies.) potentielle pour le traitement de ces tumeurs. Cette étude a été publiée le 24 février 2012 dans la revue Molecular Cell.

PLK1 est une enzyme (Une enzyme est une molécule (protéine ou ARN dans le cas des ribozymes) permettant d'abaisser l'énergie d'activation d'une réaction et d'accélérer jusqu'à...) présente à toutes les étapes de la mitose, ce processus clé de la vie (La vie est le nom donné :) des cellules qui permet à une cellule mère de se diviser en deux cellules filles.

L'expression de la protéine (Une protéine est une macromolécule biologique composée par une ou plusieurs chaîne(s) d'acides aminés liés entre eux par des liaisons peptidiques. En général, on parle de protéine...) PLK1 est augmentée dans de nombreux cas de cancers (du sein (Le sein (du latin sinus, « courbure, sinuosité, pli ») ou la poitrine dans son ensemble, constitue la région ventrale supérieure du torse d'un animal, et en particulier celle des...), colorectal, de l'estomac (L’estomac (en grec ancien στόμαχος) est la portion du tube digestif en forme de poche, située entre...) et de l'?sophage, du pancréas (Le pancréas est un organe abdominal, une glande annexée au tube digestif. Il est rétropéritonéal, situé derrière l'estomac, devant et au-dessus des reins. Ses fonctions dichotomiques de...), de la peau (La peau est un organe composé de plusieurs couches de tissus. Elle joue, entre autres, le rôle d'enveloppe protectrice du corps.), de l'utérus (L'utérus est un organe participant aux fonctions reproductrices chez les mammifères dont la femme. C'est une poche dont l'intérieur très vascularisé, ouverte vers le col...), du larynx (Le larynx est un organe situé au niveau de la gorge. Il est situé après la jonction du pharynx. Il est l'intermédiaire entre le pharynx et la...), certains cancers du poumon (Le poumon est un organe invaginé permettant d'échanger des gaz vitaux, notamment l'oxygène et le dioxyde de carbone. L'oxygène est nécessaire au...)...). Afin de réguler cette surproduction de PLK1, la communauté scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les...) cherche depuis de nombreuses années à identifier des inhibiteurs spécifiques pouvant être utilisés à des fins thérapeutiques. Ces recherches se sont cependant révélées décevantes. Les molécules proposées ont toutes des effets secondaires importants, dus à leur manque de spécificité.

Une équipe dirigée par Robert Weil, de l'unité de Signalisation moléculaire et activation (Activation peut faire référence à :) cellulaire (Institut Pasteur et CNRS) a mis en évidence la capacité d'une protéine, appelée Optineurine, à inactiver spécifiquement PLK1. L'étude in cellulo montre en effet qu'en l'absence d'Optineurine, l'activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) de PLK1 n'est plus contrôlée. Il en résulte des anomalies cellulaires importantes: défauts de séparation (D'une manière générale, le mot séparation désigne une action consistant à séparer quelque chose ou son résultat. Plus particulièrement il est employé dans plusieurs domaines :) des chromosomes, cellules à plusieurs noyaux, etc. Cette publication décrit également comment ce contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) s'exerce par une régulation (Le terme de régulation renvoie dans son sens concret à une discipline technique, qui se rattache au plan scientifique à l'automatique.) réciproque (La réciproque est une relation d'implication.) de leurs deux activités.

Plus connue jusqu'à présent pour son rôle antibactérien et antiviral (Un antiviral désigne une molécule perturbant le cycle de réplication d'un ou de plusieurs virus, permettant ainsi de ralentir mais rarement d'arrêter une infection...), Optineurine, identifiée comme régulateur spécifique de PLK1 ouvre de nouvelles perspectives thérapeutiques dans le cas de tumeurs associées à une surexpression de PLK1: cibler Optineurine devrait permettre d'entraver la prolifération cellulaire non contrôlée qui caractérise les cancers.


Référence:

PLK1-dependent phosphorylation of Optineurin provides a negative feedback mechanism for mitotic progression, Molecular Cell, publié le 24 février 2012


Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: CNRS