Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Posté par Adrien le Jeudi 21/06/2012 à 00:00
L'énergie osmotique: vers une nouvelle étape
Statkraft a inauguré en 2009 la première centrale osmotique du monde, un projet pilote de 4 kW. Depuis, une centrale a été réalisée au Japon, et une autre est en construction aux Etats-Unis. "Nous avons pu tester ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. Nous nous orientons maintenant vers la génération 2.", annonce Stein Erik Skilhagen, responsable de l'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.) osmotique à Statkraft.


L'eau remplacera-t-elle le nucléaire (Le terme d'énergie nucléaire recouvre deux sens selon le contexte :) avec l'osmose (L’osmose désigne le phénomène de diffusion de molécules de solvant (l'eau de façon générale) à travers une membrane semi-perméable qui sépare deux liquides de concentrations en soluté différentes. Le passage...) ?

La centrale est aujourd'hui composée de 32 conduites sous pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée à la surface sur laquelle elle s'applique.) d'une vingtaine de centimètres de diamètre (Dans un cercle ou une sphère, le diamètre est un segment de droite passant par le centre et limité par les points du cercle ou de la sphère. Le diamètre est aussi la longueur de ce segment. Pour indiquer qu'une...), chacune équipée d'une membrane en spirale (En mathématiques, une spirale est une courbe qui commence en un point central puis s'en éloigne de plus en plus, en même temps qu'elle tourne autour.). "Lorsque nous avons décidé de construire cette première centrale, c'était un énorme défi. Rien de semblable n'avait jamais été construit ou testé auparavant, et nous manquions de connaissances dans de nombreux domaines. Nous avons aujourd'hui acquis des réponses à la majorité de nos questions de l'époque grâce à ce projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande...).

Nous obtenions en laboratoire un résultat de 3 W par mètre carré (Le mètre carré (symbole m²) est l'unité d'aire du système international.) de membrane, mais lorsque nous avons reproduit l'expérience à grande échelle (La grande échelle, aussi appelée échelle aérienne ou auto échelle, est un véhicule utilisé par les sapeurs-pompiers, et qui emporte une échelle...), nous avons obtenu moins de 1 W par mètre (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international (SI). Il est défini, depuis 1983, comme la distance parcourue par la lumière dans le vide en...) carré (Un carré est un polygone régulier à quatre côtés. Cela signifie que ses quatre côtés ont la même longueur et ses quatre angles la même mesure. Un carré est à la...) !", ajoute Stein Erik Skilhagen. Aujourd'hui, la technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) s'est développée (En géométrie, la développée d'une courbe plane est le lieu de ses centres de courbure. On peut aussi la décrire comme l'enveloppe de la famille des droites normales à la courbe.) et le résultat s'approche des 3 W par mètre carré. L'intérêt international pour l'énergie osmotique a également augmenté de façon spectaculaire. "Nous sommes continuellement sollicités par les médias (On nomme média un moyen impersonnel de diffusion d'informations (comme la presse, la radio, la télévision), utilisé pour communiquer. Les médias permettent de diffuser une...), de nombreuses sociétés internationales ainsi que des universités. Le potentiel technique mondial de l'énergie osmotique est estimé à 1600 TWh par an, soit l'équivalent d'environ la moitié de la production électrique européenne en 2009.".

Les principaux défis techniques semblent être concentrés autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les 5 genres Erythrotriorchis, Kaupifalco,...) de la membrane et de sa configuration. Statkraft a ainsi pu réaliser que les membranes en spirale (installées sur la première centrale pilote) ne bénéficiaient pas d'un très bon rendement car elles nécessitaient une pression trop importante côté eau douce. De nombreuses sociétés spécialisées dans l'hydraulique (L'hydraulique désigne la branche de la physique qui étudie les liquides. En tant que telle, les champs d'investigation qu'elle propose regroupent plusieurs...) travaillent aujourd'hui à la conception de membranes plus efficaces. Statkraft a signé en 2011 un partenariat avec la société japonaise Nitto Denko, spécialiste international des membranes, ainsi qu'avec Hydro Quebec, pour l'échange de technologies. "On nous demande souvent qui sont nos concurrents. Nous n'en avons pas. Nous souhaitons partager la technique de telle sorte qu'elle puisse se développer plus rapidement. L'objectif de Statkraft n'est pas de développer puis vendre cette nouvelle technologie, mais bel (Nommé en l’honneur de l'inventeur Alexandre Graham Bell, le bel est unité de mesure logarithmique du rapport entre deux puissances, connue pour...) et bien de l'utiliser.", conclut Stein Erik Skilhagen.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: BE Norvège numéro 109 (18/06/2012) - Ambassade de France en Norvège / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/ ... /70317.htm