Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Posté par Adrien le Jeudi 17/10/2013 à 00:35
Produire de l'énergie à partir d'eau et d'éthanol
L'équipe de recherche de Hansjörg Grützmacher, professeur au Laboratoire de chimie inorganique de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (ETHZ), en Suisse, a créé une molécule qui permettrait la production d'énergie à partir d'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) et d'alcool. Cette molécule (Une molécule est un assemblage chimique électriquement neutre d'au moins deux atomes, qui peut exister à l'état libre, et qui représente la plus petite quantité de...), un complexe de ruthénium, agit comme un catalyseur (En chimie, un catalyseur est une substance qui augmente la vitesse d'une réaction chimique ; il participe à la réaction mais il ne fait partie ni...): ajouté à un mélange (Un mélange est une association de deux ou plusieurs substances solides, liquides ou gazeuses qui n'interagissent pas chimiquement. Le résultat de l'opération est une...) d'éthanol et d'eau, elle entraîne la production de dihydrogène et de dioxyde de carbone (Le dioxyde de carbone (appelé parfois, de façon impropre « gaz carbonique ») est un composé chimique composé d'un atome de carbone et de deux...). Cette découverte ouvre de nouvelles possibilités pour la mise au point (Graphie) des piles à combustibles.

La production de dihydrogène à partir d'éthanol et d'eau est connue depuis longtemps. Cependant jusqu'à présent cette réaction n'était possible que dans des conditions physiques "extrêmes": hautes températures et hautes pressions. Grâce à la molécule mise au point à l'ETHZ, le mode opératoire (Un mode opératoire consiste en la description détaillée des actions nécessaires à l'obtention d'un résultat. On parle aussi de process ou de processus. Le mode opératoire décrit généralement le...) est simplifié: il devient aujourd'hui possible de produire de dihydrogène à pression atmosphérique (La pression atmosphérique est la pression de l'air en un point quelconque d'une atmosphère.), pour des températures inférieures à 100°C. De plus, la réaction ici observée produit, outre du dihydrogène, du dioxyde de carbone (Le carbone est un élément chimique de la famille des cristallogènes, de symbole C, de numéro atomique 6 et de masse atomique 12,0107.), contrairement aux autres méthodes qui produisent généralement du monoxyde de carbone (Le monoxyde de carbone est un des oxydes du carbone. Sa formule brute s'écrit CO et sa formule semi-développée C=O ou –C≡O+, la molécule est composée d'un atome de carbone et d'un atome d'oxygène. Ce...), un gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi-indépendants. Dans l’état gazeux, la matière n'a pas de...) nocif. La méthode mise au point est ainsi plus sûre et plus propre.

Les chercheurs de l'ETHZ espèrent développer prochainement sur la base de cette découverte une pile à combustible (Une pile à combustible est une pile où la fabrication de l'électricité se fait grâce à l'oxydation sur une électrode d'un combustible réducteur (par exemple l'hydrogène) couplée à la...). Par la suite, la réaction pourrait aussi être utilisée de façon inversée pour produire du méthanol à partir de dihydrogène et de dioxyde de carbone. Le méthanol produit serait utilisé comme carburant (Un carburant est un combustible qui alimente un moteur thermique. Celui-ci transforme l'énergie chimique du carburant en énergie mécanique.).

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: BE Suisse numéro 33 (16/10/2013) - Ambassade de France en Suisse / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/ ... /74129.htm