Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Posté par Adrien le Vendredi 23/05/2014 à 17:30
Charles-de-Gaulle: les bâtiments retardent la formation du brouillard
Grâce à une méthode de simulation innovante, des chercheurs de Météo?France, en collaboration avec le CNRS, viennent de découvrir que la présence des terminaux de l'aéroport Paris?Charles?de?Gaulle retardait d'environ une heure trente la formation du brouillard (Le brouillard est le phénomène météorologique constitué d’un amas de fines gouttelettes ou de fins cristaux de glace,...) sur la zone aéroportuaire. Cette avancée, à la fois technique et scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les...), ouvre la voie à d'autres simulations numériques des écoulements atmosphériques à l'échelle du mètre (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international (SI). Il est défini, depuis 1983, comme la distance parcourue par la lumière dans le vide en...) ce qui permettra à terme d'améliorer la prise en compte des phénomènes de très petite échelle dans les modèles de prévision du temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.). Les résultats de l'étude sont accessibles sur la version en ligne de Quarterly Journal of the Royal Meteorological Society.


L'aéroport de Roissy Charles-de-Gaules vu de l'espace
Illusraton: Wikimdia Commons/NASA

Le brouillard se forme par condensation (La condensation est le nom donné au phénomène physique de changement d'état de la matière qui passe d'un état dilué (gaz) à un état condensé (solide ou liquide). On peut expérimenter ce changement d'état en...) d'une partie de la vapeur () d'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) contenue dans l'air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il est...) sous forme de très petites gouttelettes. Réduisant la visibilité (En météorologie, la visibilité est la distance à laquelle il est possible de distinguer clairement un objet, quelle que soit l'heure. On peut mesurer...), le brouillard a un impact important sur la sécurité des personnes et sur l'économie, notamment dans le domaine des transports (Le transport, du latin trans, au-delà, et portare, porter, est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre.). Sur les aéroports, il affecte par exemple les horaires d'atterrissage (L’atterrissage désigne, au sens étymologique, le fait de rejoindre la terre ferme. Le terme recouvre cependant des notions différentes suivant qu'il est employé dans le domaine maritime ou...) et de décollage (Le décollage est la phase transitoire pendant laquelle un aéronef passe de l'état statique - au sol - vers le vol.) des avions. Mais il reste imparfaitement anticipé car les phénomènes mis en jeu, de très petite échelle, sont encore mal prévus par les modèles de prévision du temps.

L'amélioration des prévisions de localisation et du cycle de vie (La vie est le nom donné :) du brouillard est au coeur des recherches menées par Météo?France. Pour la première fois, une équipe de chercheurs de l'établissement associant le CNRS (Le Centre national de la recherche scientifique, plus connu sous son sigle CNRS, est le plus grand organisme de recherche scientifique public français (EPST).) a réussi à simuler la formation du brouillard en présence de bâtiments à très fine échelle (1,5 mètre de résolution horizontale et 1 mètre de résolution verticale). Les données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) fournies par Aéroports de Paris (Aéroports de Paris (ADP) est une entreprise française qui construit, aménage et exploite des plates-formes aéroportuaires, dont les deux principales, en France, sont celles des aéroports de Paris-Orly et...) leur ont permis de s'appuyer sur la configuration exacte des terminaux de l'aéroport Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la...)?Charles de Gaulle. "En conditions homogènes, le brouillard se forme quasi?instantanément. A Roissy, nos simulations montrent qu'il met une heure (L’heure est une unité de mesure du temps. Le mot désigne aussi la grandeur elle-même, l'instant (l'« heure qu'il est »), y compris en...) trente à se former. Nous avons pu identifier les causes de ce retard: les deux effets thermique (La thermique est la science qui traite de la production d'énergie, de l'utilisation de l'énergie pour la production de chaleur ou de froid, et des transferts de chaleur suivant différents phénomènes...) et dynamique (Le mot dynamique est souvent employé désigner ou qualifier ce qui est relatif au mouvement. Il peut être employé comme :) en sont responsables chacun pour moitié" détaille Thierry Bergot, chercheur (Un chercheur (fem. chercheuse) désigne une personne dont le métier consiste à faire de la recherche. Il est difficile de bien cerner le métier de chercheur...) au CNRM?GAME (Météo?France/CNRS) et auteur principal de cette publication. Les bâtiments n'ont par contre pas d'effet notable sur la dissipation des brouillards de hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.) importante. "Une fois formé, le brouillard créé ses propres mouvements turbulents: ce sont eux qui conditionnent la durée de la dissipation et non les bâtiments".

Ces résultats ont été obtenus grâce au modèle de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances...) atmosphérique Meso?NH, développé par Météo?France et le Laboratoire d'aérologie (LA/OMP, CNRS / Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission...) Toulouse III). "La finesse de la simulation nous a conduit à adopter la méthode dite des frontières immergées. Elle consiste à intégrer les hétérogénéités de surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, et est souvent abusivement confondu avec sa mesure,...), en l'occurrence les bâtiments, au sein (Le sein (du latin sinus, « courbure, sinuosité, pli ») ou la poitrine dans son ensemble, constitue la région ventrale supérieure du torse...) de la zone de calcul du modèle numérique (Une information numérique (en anglais « digital ») est une information ayant été quantifiée et...). Notre grille ( Un grille-pain est un petit appareil électroménager. Une grille écran est un élément du tube de télévision. Une grille d'arrêt est un élément du tube de télévision. ...) de calcul contient donc des points à l'intérieur des bâtiments" complète Thierry Bergot. Cette méthode, encore jamais utilisée pour simuler des phénomènes atmosphériques à petite échelle, a l'avantage de pouvoir être transposée aisément à n'importe quel site présentant d'autres types d'hétérogénéités de surface.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: CNRS
 
Page générée en 0.231 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - Informations légales