Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Posté par Adrien le Mercredi 13/08/2014 à 12:00
Le processus de recyclage du textile: une nouvelle étape de franchie
Des chercheurs de l'Université de Deakin, dans le Victoria en Australie, ont trouvé un moyen de séparer les mélanges de textile composés de coton et de polyester, offrant ainsi une avancée majeure pour l'industrie textile dans l'épineux problème du recyclage (Le recyclage est un procédé de traitement des déchets industriels et des déchets ménagers qui permet de réintroduire, dans le cycle de production d'un produit, des matériaux...) de leurs déchets. Le procédé a fait l'objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui peut être...), le 19 juin 2014, d'une publication dans la revue Advances RSC.

Chaque année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.), d'importantes masses de vêtements non désirés et autres textile sont déposées dans une décharge. Ainsi, les Etats-Unis génèrent plus de 11 millions de tonnes de déchets textiles par an, avec seulement 15% recyclés. Selon le Conseil américain pour le recyclage du textile, l'envoi du textile non recyclé dans des sites d'enfouissement est estimé à plus 9 millions de tonnes. L'EPA, l'agence américaine pour la protection de l'environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux...), estime que les déchets textiles occupent 5% de la masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et...) d'enfouissement des décharges.

Un obstacle important au recyclage des vêtements et autres textiles provient de leurs fibres originelles, dont la plupart sont composées d'un mélange (Un mélange est une association de deux ou plusieurs substances solides, liquides ou gazeuses qui n'interagissent pas chimiquement. Le résultat de l'opération est une préparation aussi appelée mélange. Les substances...) de fibres, comme notamment le mélange polyester et coton, le plus couramment utilisé. Pourtant, bien qu'il soit facile de recycler le coton et le polyester individuellement, il n'est pas possible de les séparer mécaniquement, car les fibres sont étroitement liées entre elles. Les solutions chimiques développées, jusqu'à ce jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du...), n'ont pas été viables tant économiquement qu'écologiquement.

Mais, en utilisant un liquide (La phase liquide est un état de la matière. Sous cette forme, la matière est facilement déformable mais difficilement compressible.) ionique soit un sel à l'état liquide, le Prof. Nolene Byrne et le doctorant (Un doctorant est un chercheur débutant s'engageant, sous la supervision d'un directeur de thèse, dans un projet de recherche sur une durée variable selon les pays et les...) Rasike De Silva, de l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for Theoretical Physics est un tel institut.) de Deakin du département Frontier Materials, ont mis au point (Graphie) un procédé simple de séparation (D'une manière générale, le mot séparation désigne une action consistant à séparer quelque chose ou son résultat. Plus particulièrement il est employé dans plusieurs domaines :) du mélange coton et Polyester. Contrairement à des solvants agressifs, qui ont été précédemment utilisés pour dissoudre le polyester, le liquide ionique fournit un solvant respectueux de l'environnement pour le mélange polyester et coton chimiquement distinct. M. De Silva souligne, qu'un autre avantage de l'utilisation de liquides ioniques, est la facilité avec laquelle le polyester et le coton peuvent être séparés. "Le liquide ionique dissout sélectivement le composant du coton, avec l'avantage supplémentaire que le liquide peut ensuite être recyclé et réutilisé. Ce coton peut être régénéré en diverses formes, transformé en fibres ou réutilisé sous forme de films de cellulose, comme la cellophane (La cellophane est un film fin et transparent constitué d'hydrate de cellulose. C'est un matériau très utilisé pour les emballages alimentaires du fait de sa...)," explique-t-il encore. Le polyester récupéré peut aussi être recyclé par la fonte et le remodelage dans d'autres formes, telles que des bouteilles (Sur les anciens navires à voiles, on appelait les bouteilles deux petits compartiments, un de chaque côté du tableau arrière servant de toilettes...) ou des fibres de plastique.

La fibre (Une fibre est une formation élémentaire, végétale ou animale, d'aspect filamenteux, se présentant généralement sous forme de faisceaux.) de cellulose régénérée, comme la viscose, la rayonne et la lyocell, représente une part de marché considérable et gagne en popularité. Le coton régénéré est également de plus en plus utilisé tant de part son faible coût dans l'industrie utilisant les fibres de carbone (Le carbone est un élément chimique de la famille des cristallogènes, de symbole C, de numéro atomique 6 et de masse atomique 12,0107.) que comme matériau (Un matériau est une matière d'origine naturelle ou artificielle que l'homme façonne pour en faire des objets. C'est donc une matière de...) de départ pour la production du bioéthanol (Le bioéthanol est un biocarburant utilisé dans les moteurs à essence. Le terme bioéthanol est un amalgame entre le préfixe bio du grec bios,...).

Les chercheurs précisent que ce nouveau procédé ne se limite pas au recyclage du textile, mais peut également être appliqué à n'importe quel type de recyclage de matériau bio composite, tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) particulièrement ceux utilisés dans l'industrie automobile (Une automobile, ou voiture, est un véhicule terrestre se propulsant lui-même à l'aide d'un moteur. Ce véhicule est conçu pour le transport terrestre de personnes ou de marchandises, elle est équipée en conséquence....).

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: BE Australie numéro 68 (21/07/2014) - Ambassade de France en Australie / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/76418.htm
 
Archives des News
  Juin 2018
  Mai 2018
  Avril 2018
  Mars 2018
  Toutes les archives

Dimanche 17 Juin 2018 à 00:00:05 - Vie et Terre - 1 commentaire
» Les peurs du mal
Samedi 16 Juin 2018 à 00:00:12 - Physique - 1 commentaire
» Un LHC haute luminosité d'ici 10 ans au Cern