Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Posté par Adrien le Samedi 20/06/2015 à 00:00
Efficacité d'une protéine capable d'inhiber le virus du VIH-1
Des scientifiques de l'Université de Grenade dirigent une recherche qui peut contribuer au développement de nouveaux médicaments, vaccins ou microbicides contre le VIH-1.

En utilisant les brillants rayons X du Synchrotron ALBA, qui se trouve à Barcelone (Barcelone (Barcelona en catalan et en castillan) est une commune de Catalogne - Espagne, située dans la province de Barcelone. Elle est la capitale...), un groupe de chercheurs a résolu la structure cristalline d'une chaîne (Le mot chaîne peut avoir plusieurs significations :) protéique synthétique qui peut éviter l'infection du VIH-1.

La glycoprotéine gp41 fait partie de l'enveloppe du virus (Un virus est une entité biologique qui nécessite une cellule hôte, dont il utilise les constituants pour se multiplier. Les virus existent sous une forme extracellulaire ou intracellulaire. Sous la forme intracellulaire...) de l'immunodéficience humaine (VIH) et est responsable de l'entrée du virus dans la cellule hôte. Pendant l'infection du VIH-1, deux régions de gp41 (la répétition hélicoïdale N-terminal et la répétition hélicoïdale C-terminal, NHR et CHR respectivement) peuvent être accessibles à des inhibiteurs de façon temporelle.


Coupe schématique du virus de l'immunodéficience humaine (VIH)

Une recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche scientifique désigne également le cadre...) dirigée par l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études supérieures). Aux États-Unis, au moment où...) de Grenade a dessiné une chaîne protéique simple qui imite la superficie (L'aire ou la superficie est une mesure d'une surface. Par métonymie, on désigne souvent cette mesure par le terme « surface » lui-même (par exemple, on parle de la « surface d'un appartement »...) de NHR et s'unit aux peptides synthétiques de CHR. Cette chaîne évite ainsi que le virus se plie (Plie [pli] est un nom vernaculaire ambigu désignant en français des poissons plats. Le terme « plie » désigne principalement, en France et en Belgique,...) et infecte la cellule hôte, tel qu'il a été préalablement démontré avec d'autres pseudovirus et des virus isolés. La démarche suivante consista en faire croître la protéine (Une protéine est une macromolécule biologique composée par une ou plusieurs chaîne(s) d'acides aminés liés entre eux par des liaisons...) dans des cristaux pour les exposer aux rayons X à haute énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.) générés dans le Synchrotron (Le terme synchrotron désigne un type de grand instrument destiné à l'accélération à haute énergie de particules élémentaires.) ALBA, qui se trouve dans le campus (Un campus (du mot latin désignant un champ) désigne l'espace rassemblant les bâtiments et l'infrastructure d'une université ou d'une école située hors d'une ville. Ce terme inclut ainsi...) de l'Université Autonome de Barcelone à Cerdañola del Vallès.

Les expérimentations de diffraction (La diffraction est le comportement des ondes lorsqu'elles rencontrent un obstacle qui ne leur est pas complètement transparent ; le phénomène peut être interprété par la diffusion d'une...) de rayons X réalisées dans la ligne de lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs d'onde de 380nm (violet) à 780nm (rouge). La...) XALOC ont permis de résoudre la structure cristalline de la protéine, confirmant ainsi sa capacité à imiter parfaitement la superficie de NHR dans la région gp41.

Cette protéine, qui est très stable et précise, possède un grand potentiel pour le développement de médicaments, vaccins ou microbicides contre le VIH-1.

La recherche a été menée à bien par des membres de l'Université de Grenade, de l'Université d'Almeria, PX Therapeutics, Sanofi (Sanofi, etait un groupe pharmaceutique français, filiale du groupe Elf.) Pasteure INSERME, et financée par le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande...) Euroneut-41 du VII programme cadre de l'Union Européenne et par le Gouvernement Régional d'Andalousie.

Le SIDA est toujours un problème

Le VIH-1 est le cep le plus commun et pathogène (Le terme pathogène (du grec παθογ?νεια ! « naissance de la douleur ») signifie :...) du virus de l'immunodéficience humaine. Le SIDA est toujours un problème de santé publique (La santé publique peut être définie de diverses manières. On peut en effet la présenter comme « l'étude, d'une...) globale, ayant déjà tué plus de 39 millions de personnes, selon des données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) de l'Organisation (Une organisation est) Mondiale de la Santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.) (OMS). L'Afrique (D’une superficie de 30 221 532 km2 en incluant les îles, l’Afrique est un continent couvrant 6 % de la surface terrestre et 20,3 % de la...) subsaharienne est la région la plus affectée, avec 24,7 millions de personnes vivant avec le VIH en 2013, et accumule 70% du total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire une somme. Exemple : "Le total des dettes". En physique le total n'est pas...) des nouvelles infections par VIH.

À ce jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil...), on n'a pas encore trouvé de vaccin effectif contre le VIH. Par contre, il existe des traitements effectifs comme médicaments antirétroviraux qui peuvent contrôler le virus. Cependant, ces traitements (comme, par exemple, le médicament (Un médicament est une substance ou une composition présentée comme possédant des propriétés curatives, préventives ou administrée en vue...) T20) présentent quelques inconvénients: les doses élevées nécessaires, les effets secondaires contraires et leur coût élevé. Par conséquent, de nouveaux composés améliorés sont encore nécessaires afin d'augmenter les possibilités actuelles de traiter et de prévenir l'infection par VIH-1.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: Université de Grenade