Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Posté par Redbran le Mercredi 09/03/2016 à 12:00
Découverte archéologique de production de sel datant du néolithique
Une découverte archéologique exceptionnelle sur la plage de Soulac-sur-Mer.

Florence Verdin, chargée de recherches CNRS à l'Institut Ausonius (UMR 5607, CNRS / Université Bordeaux Montaigne), a mis au jour sur la plage de la Lède du Gurp à Soulac-sur-Mer (Gironde), une cuve à saumure (La saumure est de l’eau dans laquelle du sel est présent en très grande concentration.) datée du néolithique récent (environ 3000 ans avant J.-C.). Cette découverte est exceptionnelle, tant par la qualité de conservation du vestige que par son importance scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes scientifiques.). À ce jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil...), c'est la plus ancienne structure complète de production du sel trouvée sur le littoral atlantique.


La butte de la Lède du Gurp en janvier 2016 © D. Brocheriou

Une fouille de sauvetage à la tronçonneuse

Le recul du trait de côte a fait disparaître de nombreux sites archéologiques souvent exceptionnellement conservés. Le site de la Lède du Gurp a fait l'objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui peut être...) d'un programme de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche scientifique désigne...) inter LabEx LaScArBx: Sciences archéologiques de Bordeaux et Cote: évolution, adaptation et gouvernance des écosystèmes continentaux et côtiers, en 2013-2015.
Les conditions d'urgence pour la sauvegarde (En informatique, la sauvegarde (backup en anglais) est l'opération qui consiste à dupliquer et à mettre en sécurité les données contenues dans...) de la cuve ont forcé les archéologues à revoir leurs méthodes de fouilles. La cuve se situait face à l'océan (Un océan est souvent défini, en géographie, comme une vaste étendue d'eau salée. En fait, il s'agit plutôt d'un volume, dont l'eau est en permanence...), sur la coupe d'une butte d'argile (L'argile (nom féminin) est une roche sédimentaire, composée pour une large part de minéraux spécifiques, silicates en général d'aluminium plus ou moins hydratés, qui présentent une structure...) très compacte.

Avec l'autorisation du Service régional de l'Archéologie et du DRASSM (Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines - Marseille), les archéologues et les services techniques de la mairie de Soulac ont découpé la couche argileuse à la tronçonneuse avant de la prélever à l'aide d'un tractopelle. Le bloc d'argile a ensuite été stocké dans les Services Techniques de la ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les habitations doivent être à moins de 200 m chacune, par opposition aux...) de Soulac, afin d'être étudié à l'abri des assauts de l'océan.

Une économie spécifique

La cuve (1m50 de diamètre/70cm de hauteur) est composée de deux parois faites de baguettes en bois tressées sur une armature verticale (La verticale est une droite parallèle à la direction de la pesanteur, donnée notamment par le fil à plomb.). À l'intérieur des deux parois, un comblement en argile permet de la rendre étanche. La cuve servait probablement à stocker l'eau de mer (L'eau de mer est l'eau salée des mers et des océans de la Terre.) pour la production du sel. Après décantation, la saumure obtenue était sans doute chauffée afin d'obtenir des pains de sel utilisés pour la conservation des aliments et la consommation humaine et animale.

Cette découverte met ainsi en évidence la présence d'un atelier de production proche du littoral.

Au néolithique, le site de la Lède du Gurp était un ancien marécage soumis aux marées de l'océan. En effet, le trait de côte était à l'époque à plusieurs kilomètres (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international. Il est défini comme la distance parcourue par la lumière dans le vide en 1/299 792 458 seconde.) à l'ouest (L’ouest est un point cardinal, opposé à l'est. C'est la direction vers laquelle se couche le Soleil à l'équinoxe, le couchant (ou ponant).).

Les nombreux autres vestiges trouvés sur place, comme les outils en silex, les tessons de céramiques, témoignent d'un habitat proche du secteur et occupé durant une longue période.


La paroi extérieure du clayonnage © F. Verdin

La conservation en appui à l'étude

L'atelier Arc-nucléart de Grenoble, spécialisé dans la conservation des objets en matériaux (Un matériau est une matière d'origine naturelle ou artificielle que l'homme façonne pour en faire des objets.) organiques (bois, cuir, etc.), est intervenu pour la consolidation de la cuve. Ce vestige extrêmement fragile a fait l'objet d'un conditionnement sur mesure afin d'être déplacé à Grenoble. Il a fallu d'une part l'enduire de plâtre (Le plâtre est un matériau de construction ignifuge. Il est utilisé sous forme de pâte constituée d'un mélange de poudre et d'eau, ou préparé sous forme de plaques. La matière...) pour stabiliser les parois et, d'autre part, confectionner un coffrage reposant sur un plateau en bois qui a nécessité le forage de la couche d'argile sous-jacente.

Ce travail de consolidation va permettre à Florence (Florence (en italien Firenze) est une ville d'Italie, capitale de la région de Toscane et chef-lieu de province (370 051 habitants, les Florentins). Située au pied de...) Verdin et son équipe de pouvoir fouiller l'intérieur de la cuve à Grenoble et d'effectuer des prélèvements sédimentaires afin de restituer l'environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques actuels, le terme environnement tend...) de ce témoin artisanal. Ces différentes interventions ont été possibles grâce au soutien financier de l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for Theoretical Physics est un tel institut.) Ausonius, du LabEx Sciences archéologiques de Bordeaux et du DRASSM.

Pour plus d'information voir:
- Projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et...) INTERLABEX COTE/ LaScArBx **LITAQ**
- Arc-nucléart
- LabEx Sciences archéologiques de Bordeaux

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: CNRS
 
Page générée en 0.211 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - Informations légales