Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Posté par Adrien le Lundi 20/03/2017 à 00:00
Ça chauffe au Pôle Sud d'Encelade !
Au cours de la dernière décennie, la mission internationale de Cassini a révélé une intense activité au Pôle Sud de la lune glaciale de Saturne, Encelade, avec des fractures chaudes qui dégagent des jets riches en eau qui font allusion à une mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) souterraine. Une nouvelle étude internationale, pilotée par des scientifiques du Laboratoire Atmosphères, Milieux, Observations Spatiales et comprenant des chercheurs du LESIA et du Laboratoire de planétologie (La planétologie est la science de l'étude des planètes. La discipline recouvre de nombreuses branches de la science ; son domaine d'étude s'étend des grains...) géodynamique de Nantes , basée sur des observations par micro-ondes de cette région, montre que la lune (La Lune est l'unique satellite naturel de la Terre et le cinquième plus grand satellite du système solaire avec un diamètre de 3 474 km. La distance moyenne séparant la...) est plus chaude que prévu juste quelques mètres sous sa surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière...) glacée. Ces résultats ont été publiés dans Nature Astronomy, le 13 mars 2017.

Encelade, petite lune de Saturne, est l'un des corps les plus actifs du système solaire (Le système solaire est un système planétaire composé d'une étoile, le Soleil et des corps célestes ou objets définis gravitant autour de lui (autrement dit,...). En 2005, la sonde (Une sonde spatiale est un vaisseau non habité envoyé par l'Homme pour explorer de plus près des objets du système solaire et, pour certaines, l'espace qui est au-delà. Cela couvre à la fois les mesures in situ (champs électriques et...) Cassini (La mission Cassini-Huygens est une mission spatiale automatique réalisée en collaboration par le Jet Propulsion Laboratory (JPL), l'Agence spatiale européenne (ESA) et l'Agence...) capturait pour la première fois en images des panaches s'échappant du Pôle Sud (Le pôle Sud est le point le plus au sud de la surface de la Terre, diamétralement opposé au pôle Nord. Il est situé sur le continent...), de quatre failles profondes, anormalement chaudes d'après la caméra (Le terme caméra est issu du latin : chambre, pour chambre photographique. Il désigne un appareil de prise de vues animées, pour le cinéma, la télévision ou la vidéo.) infrarouge (Le rayonnement infrarouge (IR) est un rayonnement électromagnétique d'une longueur d'onde supérieure à celle de la lumière visible mais plus courte que celle des micro-ondes.) de Cassini et informellement baptisées "rayures du tigre (Le tigre (Panthera tigris) est un mammifère carnivore de la famille des félidés (Felidae) du genre Panthera. Aisément reconnaissable à sa fourrure rousse rayée de noir, il est le plus grand...)".


"Rayures du tigre au Pôle Sud d'Encelade". La région étudiée est indiquée par la bande de couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes lumineuses, avec une (ou des) amplitude(s) donnée(s).). Crédit: NASA/JPL-Caltech/Space Science (La science (latin scientia, « connaissance ») est, d'après le dictionnaire Le Robert, « Ce que l'on sait pour l'avoir appris, ce que l'on tient pour vrai au sens large. L'ensemble de...) Institute

Ces jets de matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses trois états les plus communs sont l'état solide, l'état liquide, l'état gazeux. La...) (composés essentiellement de glace (La glace est de l'eau à l'état solide.) d'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) mais aussi de traces (TRACES (TRAde Control and Expert System) est un réseau vétérinaire sanitaire de certification et de notification basé sur internet sous la responsabilité de la Commission...) de sels de sodium) ont vraisemblablement pour source un réservoir d'eau liquide (La phase liquide est un état de la matière. Sous cette forme, la matière est facilement déformable mais difficilement compressible.) souterrain que les frictions de marée (La marée est le mouvement montant (flux ou flot) puis descendant (reflux ou jusant) des eaux des mers et des océans causé par l'effet conjugué des...) exercées par Saturne empêcheraient de geler. Toutes les conditions favorables à la vie (La vie est le nom donné :) telle que nous la connaissons pourraient être réunies au niveau du plancher de cet océan (Un océan est souvent défini, en géographie, comme une vaste étendue d'eau salée. En fait, il s'agit plutôt d'un volume, dont l'eau est en...) et c'est la raison pour laquelle Encelade fait l'objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui peut être désigné par une étiquette verbale....) d'une attention si particulière. Il y a encore quelques mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.), on pensait l'océan liquide d'Encelade enfoui sous plusieurs dizaines de kilomètres (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international. Il est défini comme la distance parcourue par la lumière dans le vide en 1/299 792 458 seconde.) de glace. Cependant en juin dernier une étude menée en collaboration entre Laboratoire de Planétologie et de Géodynamique de Nantes et l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et...) de Prague avançait pour la première fois l'idée d'une couche de glace fine au niveau du Pôle Sud.

Depuis le 13 mars 2017 avec la publication dans Nature Astronomy l'analyse d'une des rares observations micro-onde (Les micro-ondes sont des ondes électromagnétiques de longueur d'onde intermédiaire entre l'infrarouge et les ondes de radiodiffusion. Le terme de micro-onde provient du...) d'Encelade apporte de nouveaux arguments en faveur de cette hypothèse. Cette observation (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et...) effectuée par le Radar/radiomètre de Cassini a, en effet, révélé des anomalies thermiques qui n'avaient pas été décelées jusque-ici dans l'infrarouge et suggère que les premiers mètres du sous-sol de tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) le Pôle Sud d'Encelade (et non seulement les "rayures du tigre") sont anormalement chauds, renforçant l'idée que l'océan liquide ne pourrait être qu'à quelques kilomètres sous la surface gelée du satellite (Satellite peut faire référence à :) dans cette région.

L'observation (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et d’étude appropriés. Le plaisir procuré explique la très grande...) micro-onde d'Encelade implique, en outre, que d'autres failles du Pôle Sud sont actives (ou l'étaient dans un passé (Le passé est d'abord un concept lié au temps : il est constitué de l'ensemble des configurations successives du monde et s'oppose au futur sur une échelle des temps...) très "récent") même si elles ne sont pas actuellement sources de jets.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: CNRS-INSU
 
Archives des News
  Juillet 2018
  Juin 2018
  Mai 2018
  Avril 2018
  Toutes les archives

Jeudi 19 Juillet 2018 à 00:00:10 - Physique - 0 commentaire
» ISOLDE produit des isotopes du chrome
Page générée en 0.190 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - Informations légales