Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Posté par Isabelle le Mercredi 13/12/2017 à 12:00
Icos certifie ses premières stations de mesure du carbone dans l'atmosphère
Le réseau Icos de mesure du carbone fournit des données de haute précision au service de la recherche sur le changement climatique. Avec la certification de ses premières stations de mesure de gaz à effet de serre, Icos, Integrated Carbon Observation System, fournit désormais des flux (Le mot flux (du latin fluxus, écoulement) désigne en général un ensemble d'éléments (informations / données, énergie, matière, ...) évoluant dans un sens commun. Plus précisément le...) de données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) normalisées. Les données Icos visent à mieux caractériser et quantifier les émissions et les puits de carbone (Le carbone est un élément chimique de la famille des cristallogènes, de symbole C, de numéro atomique 6 et de masse atomique 12,0107.) au niveau européen, une information essentielle pour prévoir et atténuer le changement climatique. Sous l'égide du Ministère de l'enseignement (L'enseignement (du latin "insignis", remarquable, marqué d'un signe, distingué) est une pratique d'éducation visant à développer les connaissances d'un élève par le biais de communication...) supérieur, de la recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche scientifique désigne...) et de l'innovation, le consortium Icos France comprend l'Andra, le CEA, le CNRS (Le Centre national de la recherche scientifique, plus connu sous son sigle CNRS, est le plus grand organisme de recherche scientifique public français (EPST).), l'Inra et l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études supérieures). Aux États-Unis, au...) Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines ; sa coordination est actuellement assurée par l'Inra.


L'une des premières stations de mesure de gaz à effet de serre (L'effet de serre est un processus naturel qui, pour une absorption donnée d'énergie électromagnétique, provenant du Soleil (dans le cas des corps du système solaire) ou d'autres étoiles (dans le cas...) certifiée Icos et située en France (Observatoire pérenne de l'environnement) © Andra


Les mesures de gaz à effet de serre (Une serre est une structure généralement close destinée à la production agricole. Elle vise à soustraire aux éléments climatiques les cultures produites pour l'alimentation ou le plaisir de l'homme pour...) sont d'une importance critique pour comprendre l'évolution du changement climatique et pour en prédire ? mais aussi en atténuer ? les conséquences. Cette activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) devient de plus en plus d'intérêt primordial car la quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire, vecteur, nombre d’objets ou d’une autre manière de dénommer la valeur d’une...) de gaz à effet de serre dans l'atmosphère (Le mot atmosphère peut avoir plusieurs significations :) augmente plus vite qu'initialement prévu, comme l'a annoncé récemment l'Organisation (Une organisation est) météorologique mondiale (OMM).

Icos est une infrastructure de recherche européenne dédiée aux gaz à effet de serre qui fédère un large réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets »,...) de 140 stations de mesure afin de fournir une information scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes scientifiques.) destinée à la fois à la communauté scientifique et aux décideurs. Après plus de cinq années consacrées à la construction du réseau et aux autres travaux préparatoires, sept premières stations satisfont désormais les critères exigeants d'une station de mesure certifiée Icos. Les stations restantes ont également entamé le processus, l'objectif étant la certification de l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble),...) des stations d'ici fin 2019. Les standards remplissent et même dépassent les exigences internationales, comme celles fixées par l'OMM et les Nations unies.

Les données sur les gaz à effet de serre aident à piloter les efforts d'atténuation du changement climatique

"Grâce à la normalisation de notre réseau de stations de mesure, nous obtenons une connaissance nettement plus précise des émissions et des puits de carbone en Europe: des émissions produites par nous, les humains, mais aussi des flux naturels de gaz à effet de serre", indique Werner Kutsch, directeur général d'Icos.

Les flux naturels de carbone influencent la quantité de dioxyde de carbone (Le dioxyde de carbone (appelé parfois, de façon impropre « gaz carbonique ») est un composé chimique composé d'un atome de carbone et de deux atomes d'oxygène et dont la formule...) et d'autres gaz à effet de serre dans l'atmosphère autant que les émissions d'origine humaine et peuvent eux-mêmes être perturbés par le changement climatique. A long terme, il est donc important de pouvoir distinguer les émissions naturelles d'origine biosphérique de celles provenant de carburants d'origine fossile (Un fossile (dérivé du substantif du verbe latin fodere : fossile, littéralement « qui est fouillé ») est le reste (coquille, os, dent,...), afin de pouvoir orienter les efforts dans la bonne direction.

"L'information sur les gaz à effet de serre collectée partout en Europe est essentielle pour permettre aux gouvernements nationaux d'améliorer leurs activités d'atténuation, mais aussi aux organisations intergouvernementales de prendre des décisions éclairées lorsqu'elles cherchent les moyens de satisfaire les exigences des traités internationaux", rappelle M. Kutsch.

L'Accord de Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin...) sur le climat (Le climat correspond à la distribution statistique des conditions atmosphériques dans une région donnée pendant une période de temps donnée. Il se distingue de la...) et le Protocole d'observation (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et d’étude appropriés. Le plaisir procuré explique la très grande participation des...) du carbone des Nations unies, récemment négocié à Bonn, sont des exemples de tels traités.
Les stations qui viennent d'être certifiées sont situées en Allemagne, en Belgique, en France, en Finlande et en Italie.
L'une de ces stations certifiées relève de l'Observatoire pérenne de l'environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques actuels, le...), piloté par la direction de la recherche et développement de l'Andra, et localisé dans la région Grand Est.

"Depuis 2011 et le début du projet Icos, nous mesurons en continu les concentrations atmosphériques de CO2, CH4, N2O, ainsi que les échanges de carbone au-dessus de la forêt (Une forêt ou un massif forestier est une étendue boisée, relativement dense, constituée d'un ou plusieurs peuplements d'arbres et d'espèces associées. Un boisement de faible étendue est dit bois,...)", précise Sébastien Conil, responsable de la station.

"La France prévoit d'ici trois ans de labelliser quatre stations atmosphériques, 11 stations de suivi des écosystèmes, et une station de mesure des échanges air/mer de CO2 à bord d'un navire de commerce (Un navire de commerce est un navire ou un bateau conçu pour être utilisé utilisé à des fins commerciales. On distingue trois grandes catégories parmi...)", précise Denis Loustau, directeur de recherche à l'Inra et coordinateur d'Icos France.


La France est également responsable du Centre thématique atmosphérique localisé en Île-de-France (Saclay), au sein (Le sein (du latin sinus, « courbure, sinuosité, pli ») ou la poitrine dans son ensemble, constitue la région ventrale supérieure du torse d'un animal, et en particulier celle des mammifères qui...) du Laboratoire des sciences du climat et de l'environnement (CNRS/CEA/UVSQ) où sont réalisés le traitement des mesures atmosphériques de toutes les stations Icos, ainsi qu'une veille technologique sur les mesures de gaz à effet de serre. Elle participe aussi au Centre thématique "Ecosystèmes" avec notamment la réalisation des analyses chimiques et l'archivage (L'archivage est l'action de mettre en archive, d'archiver. Employé surtout à l'origine pour les seuls documents électroniques, comme un synonyme de stockage ou de sauvegarde, il tend de plus en plus à être...) des échantillons de sol et de végétation (La végétation est l'ensemble des plantes (la flore) sauvages ou cultivées qui poussent sur une surface donnée de sol, ou dans un milieu aquatique. On parle aussi de "couverture...) pour l'ensemble du réseau européen de stations "Ecosystèmes".

Note:
?Icos (Integrated Carbon Observation System) est un réseau européen de recherche sur les gaz à effet de serre. Icos produit des données normalisées sur les concentrations de gaz à effet de serre dans l'atmosphère ainsi que sur les flux de carbone entre l'atmosphère, les continents et les océans (Océans stylisé Ωcéans est un documentaire français réalisé par Jacques Perrin et Jacques Cluzaud dont le tournage a commencé en 2004 et produit...). Cette information est essentielle pour prévoir et atténuer le changement climatique. Les données Icos normalisées proviennent des mesures effectuées dans 140 stations réparties dans 12 pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui subsiste le plus...) d'Europe. En tant qu'organisation inter-gouvernementale, Icos est financé par ses États membres.


Pour plus d'information voir: Site web (Un site Web est un ensemble de pages Web hyperliées entre elles et mises en ligne à une adresse Web. On dit aussi site Internet par métonymie, le World Wide Web reposant...) Icos

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: CEA