Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Posté par Isabelle le Jeudi 08/02/2018 à 12:00
Une eau potable plus salubre pour tous les Européens

La directive européenne révisée que propose aujourd'hui la Commission permettra d'améliorer la qualité de l'eau potable et l'accès à celle-ci ainsi que de fournir des informations plus complètes aux citoyens.

Le droit d'accès à des services essentiels de qualité, notamment l'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.), est l'un des principes du socle européen des droits sociaux approuvé à l'unanimité par les chefs d'État ou de gouvernement lors du sommet de Göteborg. La proposition législative présentée aujourd'hui vise à garantir ce droit et fait suite à la première campagne (La campagne, aussi appelée milieu rural désigne l'ensemble des espaces cultivés habités, elle s'oppose aux concepts de ville, d'agglomération ou de milieu...) concluante menée dans le cadre de l'initiative citoyenne européenne, à savoir la campagne "L'eau, un droit humain" (Right2Water), qui a permis de recueillir 1,6 million (Un million (1 000 000) est l'entier naturel qui suit neuf cent quatre-vingt-dix-neuf mille neuf cent quatre-vingt-dix-neuf (999 999) et qui précède un million un (1 000 001). Il vaut un...) de signatures en faveur de l'amélioration de l'accès à l'eau potable (Une eau potable est une eau devant satisfaire à un certain nombre de caractéristiques la rendant propre à la consommation humaine.) pour tous les Européens. En outre, la proposition veut permettre aux consommateurs d'être maîtres de leurs choix en faisant en sorte que les fournisseurs d'eau leur communiquent des informations claires sur la consommation d'eau, la structure des coûts ainsi que le prix par litre (Le litre (du grec λίτρα lítra, ancienne mesure de capacité – une livre de douze onces – égale au seizième du boisseau soit 0,813 litre) est...) afin qu'ils puissent comparer les prix avec ceux de l'eau en bouteille (Sur les anciens navires à voiles, on appelait les bouteilles deux petits compartiments, un de chaque côté du tableau arrière servant de toilettes aux officiers du bord.). La révision proposée contribuera ainsi à la réalisation des objectifs en matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses trois états les plus communs sont l'état...) de réduction de l'utilisation superflue des matières plastiques et de réduction de l'empreinte carbone (Le carbone est un élément chimique de la famille des cristallogènes, de symbole C, de numéro atomique 6 et de masse atomique 12,0107.) de l'Union, ainsi qu'en matière de développement durable (Le développement durable (traduction de Sustainable development) est une nouvelle conception de l'intérêt public, appliquée à la croissance économique et reconsidérée à...).

Frans Timmermans, Premier vice-président, a déclaré à ce propos: "Les citoyens se sont, par l'intermédiaire de l'initiative citoyenne européenne, très clairement exprimés en faveur de mesures leur garantissant un accès à une eau potable saine. Nous avons entendu et pris en compte leur demande et procédé à une analyse détaillée de la législation existante. Nous proposons dès lors de moderniser la législation de l'Union en la matière, afin d'améliorer la qualité de l'eau potable et de permettre à davantage de citoyens d'y accéder, là où le besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois grandes...) s'en fait le plus sentir. Ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut...), nous pouvons et nous devons protéger la santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.) de nos citoyens et leur garantir la sécurité de l'eau qu'ils consomment."

Jyrki Katainen, vice-président pour l'emploi, la croissance, l'investissement et la compétitivité, s'est exprimé en ces termes: "Par cette proposition, nous facilitons la transition vers une économie circulaire et nous aidons les États membres à gérer l'eau potable de manière efficace dans l'utilisation des ressources. Cela implique la réduction de l'utilisation d'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.) et des pertes inutiles d'eau. La transparence (Un matériau ou un objet est qualifié de transparent lorsqu'il se laisse traverser par la lumière. Cette notion dépend de la longueur d'onde de la lumière : ainsi, le verre est transparent dans le visible...) accrue permettra également une meilleure information des consommateurs et les orientera vers des choix plus durables, par exemple, l'utilisation de l'eau du robinet."

La plupart des habitants de l'Union bénéficient d'un très bon accès à une eau potable de haute qualité, garanti par une législation de l'Union qui protège de longue date les Européens. La Commission veut faire en sorte que cette haute qualité soit préservée sur le long terme. Les règles dont la Commission propose à présent l'actualisation (L'actualisation est la méthode qui sert à ramener à une même base des flux financiers non directement comparables car se produisant à des dates...) permettront d'améliorer la qualité et la sécurité de l'eau, en ajoutant de nouvelles substances ou des substances émergentes à la liste de critères permettant de déterminer la sécurité de l'eau (tels que la présence de bactéries (Les bactéries (Bacteria) sont des organismes vivants unicellulaires procaryotes, caractérisées par une absence de noyau et d'organites. La plupart des bactéries possèdent une paroi cellulaire glucidique, le peptidoglycane....) Legionella et de chlorate). Ces ajouts tiennent compte des connaissances scientifiques les plus récentes et des recommandations de l'Organisation (Une organisation est) mondiale de la santé.

Conformément aux nouvelles règles, les États membres seront tenus d'améliorer l'accès à l'eau potable pour tous les citoyens, notamment pour les groupes vulnérables et marginalisés qui ont actuellement des difficultés d'accès à cette eau. En pratique, cela signifie qu'il faut mettre en place des équipements permettant d'accéder à l'eau potable dans les lieux publics, lancer des campagnes d'information auprès des citoyens concernant la qualité de l'eau qu'ils boivent et encourager la mise à disposition d'un accès à l'eau potable dans les administrations et les bâtiments publics.

Une autre modification importante de la législation permettra d'offrir au public un accès facile et convivial, notamment en ligne, à des informations relatives à la qualité et à la fourniture d'eau potable dans leur lieu de résidence (Le nom de résidence est donné à un ensemble de voies souvent qui forment une boucle ayant la particularité de desservir des mêmes logements appelées également résidence. Ce terme vient du verbe latin residere qui signifie...) et d'améliorer leur confiance dans l'eau du robinet. D'après les estimations, les nouvelles mesures devraient permettre de réduire les risques potentiels pour la santé liés à l'eau potable et de les faire passer (Le genre Passer a été créé par le zoologiste français Mathurin Jacques Brisson (1723-1806) en 1760.) de 4 % à moins de 1 %.

Une diminution de la consommation d'eau en bouteille peut, en outre, permettre aux ménages européens d'économiser plus de 600 millions d'euros par an. L'augmentation de la confiance de la population dans l'eau du robinet permettra de réduire la quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire, vecteur, nombre d’objets ou d’une autre manière de dénommer la valeur d’une collection ou un...) de déchets plastiques, y compris marins, provenant des bouteilles d'eau. Ces dernières représentent en effet l'un des types d'objets plastiques à usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) unique les plus répandus sur les plages européennes. Par la mise à jour (Une mise à jour, souvent abrégé en MAJ ou MàJ, est l'action qui consiste à mettre « à jour », ou bien « à niveau », un...) de la directive sur l'eau potable, la Commission accomplit, sur le plan législatif, un grand pas dans la mise en ?uvre de la stratégie (La stratégie - du grec stratos qui signifie « armée » et ageîn qui signifie « conduire » - est :) de l'UE sur les matières plastiques présentée le 16 janvier 2018.

Une meilleure gestion de l'eau potable dans les États membres permettra d'éviter les pertes d'eau inutiles et contribuera à réduire l'empreinte carbone. La proposition contribuera donc substantiellement à la réalisation des objectifs en matière de développement durable à l'horizon (Conceptuellement, l’horizon est la limite de ce que l'on peut observer, du fait de sa propre position ou situation. Ce concept simple se décline en physique,...) 2030 (objectif 6) ainsi que des objectifs de l'accord de Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin parisien, entre les confluents de la Marne et de...) concernant le changement climatique. Grâce à la nouvelle approche de la sécurité sanitaire (Comme son nom l'indique la sécurité sanitaire traite de la sécurité et de la gestion du risque concerne la santé.) fondée sur les risques, les vérifications en la matière cibleront davantage les cas où les risques sont plus élevés. En parallèle, la Commission accélérera également son travail de normalisation afin de veiller à ce que les produits de construction dans l'ensemble du marché intérieur de l'UE dans le secteur de l'eau, tels que les réservoirs et les tuyaux, ne polluent pas l'eau potable.

Contexte

La majorité de la population de l'Union bénéficie déjà d'un très bon accès à une eau potable de haute qualité, notamment en comparaison de certaines autres régions du monde (Le mot monde peut désigner :), en partie grâce à la législation de l'UE relative à la qualité de l'eau potable, qui date de plus de 30 ans. La politique en question permet de garantir que les eaux destinées à la consommation humaine puissent être consommées en toute sécurité et de protéger la santé des citoyens. Cette politique repose sur les principes fondamentaux suivants:
- garantir que la qualité de l'eau potable soit contrôlée selon des normes établies en fonction des preuves scientifiques les plus récentes;
- assurer une surveillance, une évaluation et une mise en ?uvre efficaces et effectives de la qualité de l'eau;
- fournir en temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) utile aux consommateurs des informations adéquates et appropriées.

La révision de la directive 98/83/CE sur l'eau potable s'inscrit dans le programme de travail 2017 de la Commission, dans le prolongement de l'initiative citoyenne européenne "L'eau, un droit humain". La proposition fait suite à l'évaluation de la directive sur l'eau potable dans le cadre du programme REFIT et s'accompagne d'une analyse d'impact et de recommandations de l'OMS.

Pour plus d'information voir:
- Réponse de la Commission à l'initiative citoyenne européenne "L'eau, un droit humain"

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: Commission Européenne
 
Page générée en 0.316 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - Informations légales