Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Posté par Isabelle le Lundi 07/05/2018 à 12:00
L'Homme était déjà présent aux Philippines il y a quelques 700 000 ans !
Une équipe internationale et interdisciplinaire, impliquant le Muséum national d'histoire naturelle, le CEA, le CNRS, l'UVSQ(1), et en collaboration notamment avec le National Museum des Philippines, vient de découvrir les plus anciennes traces (TRACES (TRAde Control and Expert System) est un réseau vétérinaire sanitaire de certification et de notification basé sur internet sous la responsabilité de la Commission européenne dans le...) de peuplement des Philippines (La République des Philippines est un pays constituée d'un archipel de 7 107 îles dont onze d'entre elles totalisent plus de 90 % des terres et un peu plus de 2 000 seulement...) par des hominidés, dans le site archéologique de Kalinga (Île de Luzon) daté de 709 000 ans. Cette importante découverte parue dans Nature, le 2 mai 2018, amène à réviser nos connaissances sur l'histoire du peuplement de l'Asie (L'Asie est un des cinq continents ou une partie des supercontinents Eurasie ou Afro-Eurasie de la Terre. Il est le plus grand continent (8,6 % de la surface...) du Sud-est (Le sud-est est la direction à mi-chemin entre les points cardinaux sud et est. Le sud-est est opposé au nord-ouest.) insulaire.


Ossements de rhinocéros dans le site archéologique de Kalinga sur lesquels des traces de boucherie ont été retrouvées. © DR

Depuis 2,5 millions d'années, les Philippines forment un chapelet d'îles isolées du continent (Le mot continent vient du latin continere pour « tenir ensemble », ou continens terra, les « terres continues ». Au sens propre, ce terme...) par de profonds bras de mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.). La plus ancienne présence humaine connue à ce jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport...) aux Philippines a été datée de 67 000 ans, en 2010. De récentes découvertes sur le site de Kalinga, fouillé depuis 2014, repoussent cette première colonisation à une date bien plus ancienne.

Les fouilles archéologiques ont mis au jour plusieurs restes animaux: varan, tortue (Les tortues (Testudines) [tɔʀty] forment un ordre de reptiles dont la caractéristique est d'avoir une carapace. Il existe une grande variété d'espèces possédant des...) boîte, cerf des Philippines, Stegodon (un cousin de l'éléphant) et une espèce (Dans les sciences du vivant, l’espèce (du latin species, « type » ou « apparence ») est le taxon de base de la...) de rhinocéros éteinte depuis au moins 100 000 ans, Rhinoceros (Les rhinocéros sont des mammifères herbivores appartenant à la famille des Rhinocerotidae, ordre des périssodactyles. Toutes les espèces de rhinocéros sont considérées comme...) philippinensis. Celui-ci a été retrouvé sous la forme d'un squelette (Le squelette est une charpente animale rigide servant de support pour les muscles. Il est à la base de l'evolution des vertébrés. Celui ci...) presque complet, associé à plusieurs dizaines d'outils préhistoriques, taillés sur enclume. La carcasse présente plusieurs traces de découpes sur les côtes et extrémités des membres et des points de percussion sur les os d'un membre antérieur.

Des traces de boucherie laissées par des Hommes

Les archéologues ont pu établir que ces traces sont caractéristiques de traces de boucherie. Ils démontrent que ces animaux ont été découpés avec des outils en pierre comme ceux qui ont été retrouvés près de ce rhinocéros et consommés par des Hommes. L'âge de la mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si on a pu parler de la mort dans un sens cosmique plus général, incluant par exemple la mort des étoiles). Chez les organismes...) de ce rhinocéros a été calculé par diverses méthodes radiométriques et paléodosimétriques (datations 40Ar/39Ar, U/Th et résonance (Lorsqu'on abandonne un système stable préalablement écarté de sa position d'équilibre, il y retourne, généralement à travers des oscillations propres. Celles-ci se produisent à...) de spin (Le spin est une propriété quantique intrinsèque associée à chaque particule, qui est caractéristique de la nature de la...) électronique) et aussi grâce au paléomagnétisme. Toutes ces analyses convergent ( en astronautique, convergent en mathématiques, suite convergente série convergente ) vers une période comprise entre 750 000 et 700 000 ans. Malheureusement, en l'absence de restes humains, l'identité des Hommes qui peuplaient cette île (Une île est une étendue de terre entourée d'eau, que cette eau soit celle d'un cours d'eau, d'un lac ou d'une mer. Son étymologie latine, insula, a donné l'adjectif « insulaire » ; on dit aussi...) est encore inconnue.

Une arrivée sur l'île encore inexpliquée

Ces preuves indirectes de la présence très ancienne d'hominidés sur l'île de Luzon bouleversent les connaissances établies antérieurement et posent de nouvelles questions sur les voies de colonisation de l'Asie du Sud-est insulaire par l'Homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par...).

Alors que les herbivores sont capables de nager sur de longues distances et ont pu arriver aux Philippines lors de périodes de bas niveau marin, une telle hypothèse n'est pas envisageable pour l'Homme. Un ancêtre de l'Homme, avant même Homo sapiens (Homo sapiens, qui signifie « Homme sage » en latin, ou Homme moderne est une espèce de l'ordre des Primates appartenant à la famille des Hominidés. Plus communément appelé « homme »,...), maîtrisait-il un mode de navigation (La navigation est la science et l'ensemble des techniques qui permettent de :) ? Cette colonisation s'est-elle, au contraire, faite accidentellement par le biais de langues de terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse...) aujourd'hui disparues, à la suite de tsunami (Un tsunami (japonais : ? tsu, « port » et ? nami, « vague ») est une onde provoquée par un rapide mouvement d'un grand volume d'eau (océan ou mer). Ce mouvement est en général dû à un séisme, à...) ou d'événements tectoniques ? Ces questions sont aujourd'hui ouvertes.

Les fouilles archéologiques du site de Kalinga ont été principalement financées par le Ministère de l'Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme...) et des affaires étrangères, le National Geographic, le LabEx BCDiv et la Société des Amis du Musée de l'Homme.

Note:
(1) Le Laboratoire des Sciences du Climat (Le climat correspond à la distribution statistique des conditions atmosphériques dans une région donnée pendant une période de...) et de l'Environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques actuels, le terme environnement tend...) (LSCE ? CEA/CNRS/UVSQ, Paris-Saclay) est impliqué dans ces travaux.


Références publication:
?Earliest known hominin activity in The Philippines by 709 thousand years ago, Nature, 02/05/2018. https://doi.org/10.1038/s41586-018-0072-8

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: CEA
 
Page générée en 0.181 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - Informations légales