Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Posté par Adrien le Lundi 25/06/2018 à 00:00
Vols paraboliques à intensités différentes de pesanteur chez Novespace
Du 4 au 7 juin, l'ESA, l'Agence spatiale allemande (DLR) et le CNES ont uni leurs forces lors d'une campagne de vols paraboliques spéciale, entièrement consacrée aux sciences de la vie. Huit expériences ont été effectuées à trois intensités différentes de pesanteur (Le champ de pesanteur (ou plus couramment pesanteur) est un champ attractif auquel sont soumis tous les corps matériels au voisinage de la Terre : on observe ainsi qu'en un lieu donné tous les corps libres tombent en direction du...), ce qui constitue une première pour une campagne (La campagne, aussi appelée milieu rural désigne l'ensemble des espaces cultivés habités, elle s'oppose aux concepts de ville,...) de vols paraboliques.


De gauche à droite: Neil Melville (ESA), Katrin Stang (DLR), et Sébastien Rouquette (CNES)

Lors des campagnes traditionnelles, les équipes de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche scientifique désigne également le...) profitent de 20 secondes de micropesanteur (La micropesanteur, dans le domaine de l'astronautique, est l'état d'un corps tel que l'ensemble des forces d'origine gravitationnelle et inertielle auxquelles il est soumis possède une résultante et un moment résultant très faibles par...) lors de chaque parabole (La parabole est l'intersection d'un plan avec un cône lorsque le plan est parallèle à l'une des génératrices du cône. Elle est un type de courbe dont les nombreuses propriétés géométriques ont intéressé les mathématiciens...) pour effectuer des expériences dans des domaines variés ou démontrer des technologies. Les résultats offrent des indications sur comment divers mécanismes fonctionnent en micropesanteur, et sont comparés aux résultats obtenus au sol.

Mais que se passe-t-il à d'autres intensités de pesanteur ? C'est pour chercher la réponse à cette question, et ainsi mieux comprendre la dépendance biologique à la gravité (La gravitation est une des quatre interactions fondamentales de la physique.), que les scientifiques expérimentaient à bord de l'avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l'air, entraîné par un organe...) Zero-G de Novespace, une filiale du CNES. Si les humains doivent un jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du...) embarquer pour des vols spatiaux longue-durée et vivre sur la Lune (La Lune est l'unique satellite naturel de la Terre et le cinquième plus grand satellite du système solaire avec un diamètre de 3 474 km. La distance moyenne séparant la Terre de...) ou sur Mars, il est important de déterminer les intensités de pesanteur auxquelles ils peuvent vivre et travailler.

Les vols paraboliques font partie des rares moyens permettant de recréer sur Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande et la plus massive des quatre...) les conditions de micropesanteur. Pour y parvenir, l'Airbus A310 (L’Airbus A310 est un modèle d’avion de ligne long courrier à large fuselage construit par Airbus sur la base de l’Airbus A300. Il est similaire au Boeing...) Zero-G, opéré par Novespace depuis Bordeaux, suit un profil de vol alternant des man?uvres de montée et de descente espacées de paliers.

A partir d'une situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un espace par rapport à son environnement proche ou non. Il inscrit un lieu dans un cadre plus général afin de le...) de vol normale, à environ 6km d'altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau de base. C'est une des composantes géographique et biogéographique qui explique la répartition de la vie sur terre.), les pilotes augmentent au maximum la vitesse (On distingue :) de l'avion, avant de le cabrer pendant une vingtaine de secondes, jusqu'à une assiette d'environ 50°. Les pilotes poussent ensuite le manche jusqu'à annuler la portance exercée sur les ailes tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) en réduisant la poussée (En aérodynamique, la poussée est la force exercée par le déplacement de l'air brassé par un moteur, dans le sens inverse de l'avancement.) des moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il effectue ce travail à partir d'une...): c'est la man?uvre d'injection (Le mot injection peut avoir plusieurs significations :) en parabole. L'avion n'est alors plus soumis qu'à la gravité terrestre, et se retrouve en micropesanteur pendant une vingtaine de secondes. Les pilotes redressent ensuite l'avion afin de revenir à la situation initiale de vol.

Avec un profil de vol légèrement différent, les pilotes peuvent obtenir une pesanteur réduite à 25% de la gravité terrestre pendant 25 secondes, 50% pendant 35 secondes, ou encore 75% pendant 50 secondes. La man?uvre parabolique est répétée 31 fois par vol, toutes les 3 minutes ( Forme première d'un document : Droit : une minute est l'original d'un acte. Cartographie géologique ; la minute de terrain est la carte originale, au crayon, levée sur le...) environ.

Une équipe de la NASA (La National Aeronautics and Space Administration (« Administration nationale de l'aéronautique et de l'espace ») plus connue sous son abréviation NASA, est l'agence gouvernementale responsable du programme spatial des États-Unis...) était également présente avec une expérience pendant cette campagne de vols paraboliques, ainsi que Thomas Pesquet (Thomas Pesquet (né à Rouen le 27 février 1978) est un spationaute français .), le pilote devenu astronaute (Un astronaute est le nom donné à une personne qui voyage ou ayant voyagé dans l'espace. Le terme désigne généralement un professionnel, pilote ou passager d'un véhicule spatial. Youri Gagarine est...), qui a décroché en février 2018 sa qualification pour piloter l'avion Zero-G de Novespace.

L'ESA effectue deux campagnes de vols paraboliques chaque année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.). Regardez cette vidéo (La vidéo regroupe l'ensemble des techniques, technologie, permettant l'enregistrement ainsi que la restitution d'images animées, accompagnées ou non de son, sur un support adapté à l'électronique...) pour plus d'informations sur l'avion, son pilotage et les expériences menées à bord (en anglais): https://www.facebook (Facebook est un réseau social créé par Mark Zuckerberg et destiné à rassembler des personnes proches ou inconnues. Depuis décembre 2009, il rassemblerait, selon la firme, plus de 500 millions de membres actifs...).com/EuropeanSpaceAgency/videos/2057879110950162/

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: ESA
 
Page générée en 1.733 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - Informations légales