Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Posté par Redbran le Jeudi 28/06/2018 à 12:00
Des travailleurs aériens robotisés collaboratifs
Grâce à l'équipe de robots aériens innovants mise au point dans le cadre du projet AEROWORKS, financé par l'UE, les utilisateurs peuvent désormais inspecter des infrastructures et réaliser des tâches de maintenance en toute sécurité avec leurs drones autonomes.


©AEROWORKS

Le vieillissement (La notion de vieillissement décrit une ou plusieurs modifications fonctionnelles diminuant progressivement l'aptitude d'un objet, d'une information ou d'un organisme à...) des infrastructures constaté à la fois dans les pays développés (Les pays développés à économie de marché (PDEM) sont des pays dont la majorité de la population accède à tous ses besoins vitaux ainsi qu'à un certain confort et à l'éducation....) et dans ceux en développement et l'expansion graduelle des installations distribuées contribuent à l'augmentation constante des coûts d'inspection et de réparation. Pour répondre à ce besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois grandes catégories : les besoins...) critique, la mise au point (Graphie) de solutions très automatisées, efficaces et sûres semble une nécessité non seulement pour réduire les coûts, mais également pour réduire au minimum les risques pour le personnel et pour les actifs eux-mêmes. Mais cette démarche implique un changement de paradigme majeur du secteur.

Le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration...) AEROWORKS, financé par l'UE, entend apporter la clé de ce changement de perspective. "AEROWORKS a mis sur pied une équipe de robots aériens innovants capables de mener une inspection d'infrastructure et de réaliser certaines tâches de maintenance de manière autonome, tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) en offrant à leurs opérateurs humains une interface (Une interface est une zone, réelle ou virtuelle qui sépare deux éléments. L’interface désigne ainsi ce que chaque élément a besoin de connaître de l’autre pour pouvoir...) intuitive et conviviale", déclare le coordinateur du projet George Nikolakopoulos.

Un nouveau type de drones

L'équipe robotique AEROWORKS ainsi constituée représente une nouvelle classe de véhicules aériens sans pilote (UAV), appelés également drones. Nommés "travailleurs aériens robotisés collaboratifs", ces drones spécialisés sont dotés d'outils de manipulation agiles, de nouvelles capacités d'interaction (Une interaction est un échange d'information, d'affects ou d'énergie entre deux agents au sein d'un système. C'est une action réciproque qui suppose l'entrée en contact de sujets.) physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général et...) et stratégies de contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) de comanipulation, de systèmes de perception et d'une intelligence de planification (La planification est la programmation d'actions et d'opérations à mener).

Fonctionnant de manière décentralisée, l'équipe multi-robots d'AEROWORKS se caractérise par des niveaux sans précédent de possibilités de reconfiguration, de sûreté de fonctionnement au cours des missions, de fiabilité (Un système est fiable lorsque la probabilité de remplir sa mission sur une durée donnée correspond à celle spécifiée dans le cahier des charges.) de configuration et de dextérité, le tout intégré dans des systèmes robustes et sûrs, rapidement déployables et prêts à l'emploi en tant que partie intégrante des opérations de service d'infrastructure.

Pour la toute première fois, AEROWORKS a démontré, en recourant à plusieurs drones, la faisabilité du concept d'inspection aérienne des infrastructures sur une base collaborative et autonome. Qu'il s'agisse d'une éolienne (Une éolienne est un dispositif qui utilise la force motrice du vent. Cette force peut être utilisée mécaniquement (dans le cas d'une éolienne de pompage), ou produire de l'électricité (dans le cas d'un...) ou d'une cheminée (Une cheminée (lat. caminus) est un conduit vertical aménagé dans un bâtiment, (un véhicule), pour évacuer les gaz et fumées toxiques d'un...), le système AEROWORKS définit les trajectoires nécessaires pour les ARW. À partir de ces trajectoires, les drones peuvent voler de manière autonome, percevoir leur environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques actuels, le terme environnement tend actuellement à...) et éviter les obstacles, et réaliser une reconstitution visuelle complète de l'infrastructure. Une fois la reconstitution obtenue, l'utilisateur peut facilement identifier la localisation exacte des défauts et commencer les réparations. Grâce à AEROWORKS, le coût des inspections et des réparations a été considérablement réduit et la sécurité des inspecteurs s'est accrue de manière significative.

"C'est l'un des principaux succès de ce projet: il est parvenu à repousser les limites de ce que les robots aériens sont capables de faire", explique M. Nikolakopoulos. "En concrétisant le concept de travailleurs aériens robotisés (ARW), nous avons créé de nouvelles perspectives d'applications auxquelles personne n'avait même songé".

Redéfinir ce que les drones peuvent faire

Selon M. Nikolakopoulos, AEROWORKS a remis en question le statu quo sur les capacités des drones en les sortant des laboratoires pour les amener sur le terrain. "Nous nous sommes aventurés en dehors de ce que la communauté des drones autonomes considérait comme le terrain connu en créant le concept d'inspection et de maintenance aérienne autonome pour des applications dans la vie (La vie est le nom donné :) réelle complètement (Le complètement ou complètement automatique, ou encore par anglicisme complétion ou autocomplétion, est une fonctionnalité informatique...) en lien avec les besoins industriels effectifs", déclare-t-il. "Cela jette les bases d'une utilisation à grande échelle (La grande échelle, aussi appelée échelle aérienne ou auto échelle, est un véhicule utilisé par les sapeurs-pompiers, et qui emporte une...) des drones sous la forme de ARW".

Plus spécifiquement, AEROWORKS a démontré l'applicabilité des ARW à l'inspection aérienne d'infrastructures comme les éoliennes. Cette réussite seule permettra non seulement d'optimiser les infrastructures européennes, mais conférera également au secteur européen des services et de l'industrie robotiques un véritable avantage concurrentiel. "Avec l'Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du continent eurasiatique, voire...) ouvrant la voie, AEROWORKS est en train (Un train est un véhicule guidé circulant sur des rails. Un train est composé de plusieurs voitures (pour transporter des personnes) et/ou de plusieurs wagons (pour transporter...) de modifier en profondeur la manière d'utiliser les robots aériens", ajoute M. Nikolakopoulos.

En 2017, la Royal Academy of Engineers de Suède a considéré le projet comme la réalisation en matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses trois états les plus communs sont l'état solide, l'état liquide, l'état...) d'ingénierie (L'ingénierie désigne l'ensemble des fonctions allant de la conception et des études à la responsabilité de la construction et au contrôle des équipements d'une installation technique ou industrielle.) la plus significative de l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.). Depuis la clôture (Une clôture désigne tout obstacle naturel ou fait de la main de l'homme (barrière) et suivant tout ou partie du pourtour d'un terrain afin de matérialiser ses limites ou d'empêcher des...) du projet, les chercheurs ont été contactés par de nombreux utilisateurs finaux qui ont exprimé leur intérêt pour les inspections aériennes. Pour mieux répondre à ce besoin croissant, le projet a créé un certain nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) d'entreprises dérivées.





Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: © Union européenne, [2018] / CORDIS
 
Archives des News
  Septembre 2018
  Août 2018
  Juillet 2018
  Juin 2018
  Toutes les archives

Vendredi 21 Septembre 2018 à 12:00:27 - Vie et Terre - 0 commentaire
» Une mémoire de poisson rouge
Vendredi 21 Septembre 2018 à 00:00:07 - Physique - 1 commentaire
» Après le cuivre, ISOLDE frappe les isotopes du chrome
Jeudi 20 Septembre 2018 à 00:00:08 - Physique - 3 commentaires
» La chasse aux leptoquarks est ouverte
Page générée en 0.189 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - Informations légales