Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Posté par Adrien le Jeudi 12/07/2018 à 00:05
Amas d'étoiles RCW 38: un paysage céleste haut en couleurs
De nouvelles observations effectuées au moyen du Very Large Telescope de l'ESO montrent l'amas d'étoiles RCW 38 dans toute sa splendeur. Cette image fut acquise au cours d'une campagne de test de l'instrument HAWK-I équipé du système d'optique (L'optique est la branche de la physique qui traite de la lumière, du rayonnement électromagnétique et de ses relations avec la vision.) adaptive GRAAL. RCW 38 ainsi que les nuages de gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi-indépendants. Dans l’état gazeux, la matière n'a pas de forme propre ni de volume...) brillants qui l'environnent apparaissent clairement. De même, les spires de poussière sombre qui encerclent le c?ur brillant de ce jeune amas d'étoiles.


Sur cette photographie figure l'amas d'étoiles RCW 38 capturé par l'imageur infrarouge (Le rayonnement infrarouge (IR) est un rayonnement électromagnétique d'une longueur d'onde supérieure à celle de la lumière visible mais plus courte que celle des micro-ondes.) HAWK-I qui équipe le Very Large Telescope (VLT) de l'ESO au Chili. Sa capacité à observer aux longueurs d'onde (Une onde est la propagation d'une perturbation produisant sur son passage une variation réversible des propriétés physiques locales. Elle...) infrarouges permet à HAWK-I d'étudier les amas d'étoiles poussiéreux semblables à RCW 38, et notamment la formation d'étoiles en leur sein (Le sein (du latin sinus, « courbure, sinuosité, pli ») ou la poitrine dans son ensemble, constitue la région ventrale supérieure du torse d'un animal, et en...). Cet amas est composé de centaines de jeunes étoiles chaudes et massives. Il se situe à quelque 5500 années lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs...) de la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse...) dans la constellation (Une constellation est un ensemble d'étoiles dont les projections sur la voûte céleste sont suffisamment proches pour qu'une civilisation les relie par des lignes...) de Vela (Les Voiles).

Les régions centrales de RCW 38 apparaissent brillantes, teintées de bleu (Bleu (de l'ancien haut-allemand « blao » = brillant) est une des trois couleurs primaires. Sa longueur d'onde est comprise approximativement entre 446...). Elles sont peuplées de nombreuses très jeunes étoiles ainsi que de protoétoiles en cours de formation. Ces étoiles nouvellement nées émettent un rayonnement (Le rayonnement, synonyme de radiation en physique, désigne le processus d'émission ou de transmission d'énergie impliquant une particule porteuse.) intense qui fait briller le gaz environnant. Cette luminosité (La luminosité désigne la caractéristique de ce qui émet ou réfléchit la lumière.) induite contraste nettement avec la faible lueur rouge-orangée qu'arborent les filaments de poussière cosmique qui traversent cette zone. S'ensuit cette scène remarquable, véritable oeuvre d'art celeste.

D'autres clichés de cette région, acquis par le passé (Le passé est d'abord un concept lié au temps : il est constitué de l'ensemble des configurations successives du monde et s'oppose au futur sur une échelle des temps centrée sur le présent. L'intuition du...) aux longueurs d'onde visibles, en donnent une vision bien différente (En mathématiques, la différente est définie en théorie algébrique des nombres pour mesurer l'éventuel défaut de dualité d'une...) ? elle y apparaît dépourvue d'étoiles, masquées par la présence de gaz et de poussière intra-amas. Le fait d'observer cet amas à des longueurs d'onde infrarouges permet en revanche de s'affranchir de cette poussière cosmique, et de plonger au c?ur de cet amas d'étoiles.

L'imageur HAWK-I équipe la quatrième unité télescopique (Yepun) du VLT. Il opère dans le proche infrarouge. Ses objectifs scientifiques sont multiples: acquérir des images de galaxies (Galaxies est une revue française trimestrielle consacrée à la science-fiction. Avec ce titre elle a connu deux existences, prenant par ailleurs la suite de deux autres...) proches, de vastes nébuleuses, d'étoiles individuelles ainsi que d'exoplanètes. GRAAL est un système d'optique adaptative (L'optique adaptative est une technique qui permet de corriger en temps réel les déformations évolutives et non-prédictives d'un front d'onde grâce à un miroir...) qui permet à HAWK-I d'acquérir ces images spectaculaires. Il utilise un ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude...) de quatre faisceaux laser (Un laser est un appareil émettant de la lumière (rayonnement électromagnétique) amplifiée par émission stimulée. Le terme laser provient de l'acronyme anglo-américain « light...) projetés dans le ciel (Le ciel est l'atmosphère de la Terre telle qu'elle est vue depuis le sol de la planète.) nocturne, qui chacun se comporte à l'image d'une étoile (Une étoile est un objet céleste émettant de la lumière de façon autonome, semblable à une énorme boule de plasma comme le Soleil, qui est l'étoile la plus proche de la Terre.) artificielle de référence, permettant de corriger des effets de la turbulence (La turbulence désigne l'état d'un fluide, liquide ou gaz, dans lequel la vitesse présente en tout point un caractère tourbillonnaire : tourbillons dont la taille, la localisation et l'orientation...) atmosphérique, et donc d'obtenir une image plus nette (Le terme Nette est un nom vernaculaire attribué en français à plusieurs espèces de canards reconnaissablent à leurs calottes. Le terme est un emprunt au grec ancien νη̃ττα,...).

Cette image a été acquise dans le cadre d'une série d'observations (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et d’étude appropriés. Le plaisir...) tests ? un processus baptisé vérification scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes...) ? de HAWK-I et de GRAAL. Ces tests constituent le prélude à la mise en service d'un tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) nouvel instrument sur le VLT. Ils incluent un ensemble d'observations scientifiques types destinées à vérifier et démontrer les capacités du nouvel instrument.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: ESO
 
Archives des News
  Juillet 2018
  Juin 2018
  Mai 2018
  Avril 2018
  Toutes les archives

Samedi 14 Juillet 2018 à 12:00:17 - Multimédia - 1 commentaire
» L'Internet des Objets spatial décolle
Page générée en 0.161 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - Informations légales