Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Posté par Adrien le Mardi 24/07/2018 à 00:00
Un nouveau dispositif d'optique adaptative installé sur le VLT génère des images d'une très grande définition
Le Very Large Telescope (VLT) de l'ESO vient de capturer sa première lumière au moyen d'un tout nouveau dispositif d'optique adaptative baptisé Tomographie Laser ? et d'acquérir des images tests particulièrement détaillées de la planète Neptune, d'amas d'étoiles et d'autres objets célestes. L'instrument pionnier MUSE positionné en mode Champ (Un champ correspond à une notion d'espace défini:) Étroit et combiné au module d'optique adaptative (L'optique adaptative est une technique qui permet de corriger en temps réel les déformations évolutives et non-prédictives d'un front d'onde grâce à un miroir déformable.) GALACSI, peut désormais utiliser cette nouvelle technique de correction de la turbulence (La turbulence désigne l'état d'un fluide, liquide ou gaz, dans lequel la vitesse présente en tout point un caractère tourbillonnaire : tourbillons dont la taille, la localisation et...) à diverses altitudes atmosphériques. Il devient dès lors possible de capturer, depuis le sol et dans le domaine visible, des images dotées d'une définition (Une définition est un discours qui dit ce qu'est une chose ou ce que signifie un nom. D'où la division entre les définitions réelles et les définitions nominales.) supérieure à celle des images acquises par le Télescope Spatial Hubble (Le télescope spatial Hubble (en anglais, Hubble Space Telescope ou HST) est un télescope en orbite à environ 600 kilomètres d'altitude, il effectue un tour complet de la Terre toutes les 100...) du consortium NASA/ESA. La combinaison (Une combinaison peut être :) d'images particulièrement résolues avec les capacités spectroscopiques de MUSE permettra aux astronomes d'étudier les propriétés d'objets astronomiques avec des détails bien plus fins qu'auparavant.


L'instrument MUSE (Explorateur Spectroscopique doté de Plusieurs Unités) qui équipe le Very Large Telescope (VLT) de l'ESO fonctionne avec un dispositif d'optique (L'optique est la branche de la physique qui traite de la lumière, du rayonnement électromagnétique et de ses relations avec la vision.) adaptative baptisé GALACSI. Ce module utilise le Système d'Etoiles Guides Laser (Un laser est un appareil émettant de la lumière (rayonnement électromagnétique) amplifiée par émission stimulée. Le terme...) 4LGSF, un sous-système d'Optique Adaptative (AOF). L'AOF procure une optique adaptative aux instruments qui équipent la quatrième unité télescopique (UT4) du VLT. MUSE fut le premier instrument à bénéficier de cette nouvelle installation et dispose désormais de deux modes d'optique adaptative ? le Mode Champ Large et le Mode Champ Etroit.

Le Mode Champ Large de MUSE combiné au Mode Sol de GALACSI permet de corriger des effets de la turbulence atmosphérique jusqu'à une altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau de base. C'est une des composantes géographique et biogéographique qui explique la répartition de la vie sur...) de 10 000 mètres et sur un champ de vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) relativement étendu. Le nouveau Mode Champ Etroit basé sur la tomographie laser corrige de la plupart des effets de la turbulence atmosphérique au-dessus du télescope (Un télescope, (du grec tele signifiant « loin » et skopein signifiant « regarder, voir »), est un instrument d'optique permettant d'augmenter la luminosité ainsi que la taille apparente...) et génère des images bien plus détaillées, mais sur une surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, et est...) du ciel (Le ciel est l'atmosphère de la Terre telle qu'elle est vue depuis le sol de la planète.) beaucoup plus restreinte.

Grâce à cette nouvelle instrumentation (Le mot instrumentation est employé dans plusieurs domaines :), le télescope UT4 de 8 mètres atteint la limite théorique de netteté de l'image et s'affranchit totalement des effets de la turbulence atmosphérique. Un tel résultat est extrêmement difficile à atteindre dans le domaine visible. Les images acquises sont comparables, en termes de netteté, à celles capturées par le Télescope Spatial (Un télescope spatial est un télescope placé au delà de l'atmosphère. Le télescope spatial présente l'avantage par...) Hubble (Le télescope spatial Hubble (en anglais, Hubble Space Telescope ou HST) est un télescope en orbite à environ 600 kilomètres d'altitude, il effectue un tour complet de la Terre toutes les 100 minutes. Il est nommé...) du consortium NASA/ESA. Les astronomes peuvent désormais étudier, dans les moindres détails, des objets aussi fascinants que les trous noirs supermassifs situés au centre de galaxies (Galaxies est une revue française trimestrielle consacrée à la science-fiction. Avec ce titre elle a connu deux existences, prenant par ailleurs la suite de deux autres...) lointaines, les jets issus de jeunes étoiles, les amas globulaires, les supernovae, les planètes du Système Solaire (Le système solaire est un système planétaire composé d'une étoile, le Soleil et des corps célestes ou objets définis gravitant autour de lui (autrement dit, notre...) ainsi que leurs satellites (Satellite peut faire référence à :), et bien d'autres objets (1).

L'optique adaptative est une technique permettant de compenser l'effet de flou généré par l'atmosphère (Le mot atmosphère peut avoir plusieurs significations :) terrestre, un problème d'envergure (L'envergure est la distance entre les extrémités des ailes. Le terme est valable pour définir un oiseau, un chiroptère, un avion (ou planeur).) rencontré par l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut...) des télescopes opérant depuis le sol. La même turbulence atmosphérique responsable du scintillement des étoiles observées à l'?il nu, se traduit par l'acquisition (En général l'acquisition est l'action qui consiste à obtenir une information ou à acquérir un bien.) d'images floues de l'Univers (L'Univers est l'ensemble de tout ce qui existe et les lois qui le régissent.) au moyen des grands télescopes. En effet, la lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs d'onde de 380nm (violet) à 780nm...) en provenance des étoiles et des galaxies subit une déviation lors de sa traversée de l'atmosphère terrestre. Ce phénomène oblige les astronomes à utiliser des technologies intelligentes pour améliorer artificiellement la qualité des images acquises.

Afin d'atteindre cet objectif, quatre lasers brillants reliés à l'UT4 projettent sur le ciel des rayons de 30 centimètres de diamètre (Dans un cercle ou une sphère, le diamètre est un segment de droite passant par le centre et limité par les points du cercle ou de la sphère. Le diamètre est aussi la...) de couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes lumineuses, avec une (ou des) amplitude(s)...) orange vive. Ces rayons excitent les atomes (Un atome (du grec ατομος, atomos, « que l'on ne peut diviser ») est la plus petite partie d'un corps simple pouvant se combiner chimiquement...) de sodium (Le sodium est un élément chimique, de symbole Na et de numéro atomique 11. C'est un métal mou et argenté, qui appartient aux métaux...) présents dans la haute atmosphère et génèrent des Etoiles Guides Laser artificielles. Les systèmes d'optique adaptative utilisent la lumière de ces ?étoiles? pour quantifier le degré (Le mot degré a plusieurs significations, il est notamment employé dans les domaines suivants :) de turbulence atmosphérique et déterminer les corrections à apporter, quelque mille fois par seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La...). S'ensuit la distorsion du miroir (Un miroir est un objet possédant une surface suffisamment polie pour qu'une image s'y forme par réflexion et conçu à cet effet. C'est souvent une couche métallique fine, qui, pour être protégée,...) secondaire mince et déformable de l'UT4, en réponse à la déviation de la lumière.

MUSE n'est pas le seul instrument à bénéficier de ce dispositif d'Optique Adaptative. Un autre système d'optique adaptative baptisé GRAAL fonctionne déjà de concert avec la caméra (Le terme caméra est issu du latin : chambre, pour chambre photographique. Il désigne un appareil de prise de vues animées, pour le cinéma, la télévision ou la vidéo.) infrarouge (Le rayonnement infrarouge (IR) est un rayonnement électromagnétique d'une longueur d'onde supérieure à celle de la lumière visible...) HAWK-I. S'ensuivra, dans quelques années, le nouvel instrument ERIS, doté de performances élevées. Ces développements essentiels dans le domaine de l'optique adaptative augmentent encore la puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) des télescopes de l'ESO, tournés vers l'Univers.

La mise à disposition de ce nouveau mode d'acquisition d'images constitue une étape clé pour l'Extremely Large Telescope de l'ESO, qui utilisera la Tomographie Laser pour atteindre ses objectifs scientifiques. Les résultats obtenus sur l'UT4 au moyen de l'AOF permettront aux ingénieurs et aux scientifiques de l'ELT d'implémenter une semblable technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) d'optique adaptative sur le géant de 39 mètres de diamètre.

Notes

(1) La turbulence atmosphérique varie avec l'altitude ; certaines couches dévient davantage la lumière stellaire (Stellaria est un genre de plantes herbacées annuelles ou vivaces, les stellaires, de la famille des Caryophyllaceae. Il comprend près de 90 espèces réparties à...) que d'autres en effet. Complexe, la technique d'optique adaptative basée sur la Tomographie Laser vise à principalement corriger des effets de la turbulence générée par ces couches atmosphériques. Un ensemble de couches prédéfinies est sélectionné pour le Mode Champ Etroit de l'ensemble MUSE/GALACSI à 0 km (au niveau du sol, un contributeur toujours majeur), 3, 9 et 14 km d'altitude. L'algorithme de correction est ensuite optimisé pour ces couches, ce qui permet aux astronomes d'atteindre une qualité d'image comparable à celle obtenue au moyen d'une étoile (Une étoile est un objet céleste émettant de la lumière de façon autonome, semblable à une énorme boule de plasma comme le Soleil, qui est l'étoile la plus proche...) guide naturelle et correspondant à la limite théorique du télescope.

(2) MUSE et GALACSI en Mode Champ Etendu offrent déjà une correction d'une minute ( Forme première d'un document : Droit : une minute est l'original d'un acte. Cartographie géologique ; la minute de terrain est la carte originale,...) d'arc sur un champ de vue étendu, avec des pixels de 0,2? sur 0,2?. Ce nouveau Mode Champ Etroit de GALACSI couvre un champ de vue plus petit, de 7,5 secondes d'arc, mais avec des pixels de taille inférieure: 0,025? sur 0,025?, afin d'exploiter pleinement la résolution obtenue.


Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: ESO
 
Page générée en 0.011 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - Informations légales