Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Posté par Adrien le Mardi 09/10/2007 à 00:00
Du plastique à partir de mauvaises herbes
Le RITE (Research Institute of Innovative Technology for the Earth), institut japonais de recherche public, et Honda, ont conjointement développé une méthode permettant de synthétiser du polypropylène à partir de mauvaises herbes. Actuellement synthétisé à partir de pétrole (Le pétrole est une roche liquide carbonée, ou huile minérale. L'exploitation de cette énergie fossile est l’un des piliers de l’économie industrielle...), l'utilisation de matériel végétal (Les classifications scientifiques classiques regroupent sous le terme végétal ([veʒetal]/[veʒeto]) plusieurs lignées d'organismes vivants qui, selon...) permettrait de réduire de 60% les émissions de CO2 induites par sa production.

La cellulose provenant des mauvaises herbes est tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) d'abord décomposée en sucres, eux-mêmes fermentés en propan-2-ol par des bactéries (Les bactéries (Bacteria) sont des organismes vivants unicellulaires procaryotes, caractérisées par une absence de noyau et d'organites. La plupart des...) génétiquement modifiées. Cet alcool est ensuite utilisé pour la synthèse de polypropylène. Le rendement actuel est de 1kg de polypropylène obtenu pour 2 à 3 kg de plantes.

Des plantes agricoles comme le maïs (Le maïs (aussi appelé blé d’Inde au Canada) est une plante tropicale herbacée annuelle de la famille des Poacées,...) sont d'ores (ORES, l'Opérateur des Réseaux Gaz & Électricité est le l'opérateur des réseaux de distribution d'électricité et de gaz pour les 8 gestionnaires du secteurs mixte en région wallonne (intercommunales...) et déjà utilisées pour synthétiser du bioplastique (PLA) mais ce dernier présente des limites de rigidité et supporte mal les variations de température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et étudiée en thermométrie. Dans la vie courante, elle est reliée...), limitant ainsi ses domaines d'application. Le polypropylène est, lui, un plastique couramment utilisé dans les équipements automobiles ou les emballages alimentaires. Le Japon à lui seul en produit 3 millions de tonnes par an.

Les chercheurs souhaitent avoir une version pratique du processus d'ici 3 à 4 ans, qui pourrait être directement utilisé dans les lignes de productions actuelles de polypropylène. Ceci permettrait de remplacer efficacement le polypropylène d'origine pétrolière.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: BE Japon numéro 457 (21/09/2007) - Ambassade de France au Japon / ADIT