Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Posté par Adrien le Lundi 24/12/2007 à 00:31
Le soufre, réponse à une énigme martienne ?
mars  eau 
L'atmosphère martienne pourrait avoir été chargée en dioxyde de soufre, ce qui expliquerait un vieux mystère entourant la présence d'un ancien océan sur la planète, suggère une étude parue dans Science.


Les traces (TRACES (TRAde Control and Expert System) est un réseau vétérinaire sanitaire de certification et de notification basé sur internet sous la responsabilité de la Commission européenne...) d'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) liquide (La phase liquide est un état de la matière. Sous cette forme, la matière est facilement déformable mais difficilement compressible.) à la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, et est souvent abusivement...) de Mars dans son jeune âge impliquent que la température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et étudiée en thermométrie. Dans la vie courante, elle est reliée aux sensations de froid et de...) de l'atmosphère (Le mot atmosphère peut avoir plusieurs significations :) devait être relativement chaude à l'époque. Les chercheurs ont souvent proposé que la planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de l'Univers et possédant une masse suffisante...) fût à ses débuts enveloppée d'une atmosphère riche en dioxyde de carbone (Le dioxyde de carbone (appelé parfois, de façon impropre « gaz carbonique ») est un composé chimique composé d'un atome de carbone et de deux atomes d'oxygène et dont la...), ce qui aurait autorisé des températures plus élevées comme c'est le cas sur Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande et la plus massive des quatre...).

Mais l'apparente absence de calcaire et d'autres roches carbonatées à la surface de Mars restait alors une grosse énigme. Ces roches abondent sur la Terre où elles se forment souvent par précipitation (En météorologie, le terme précipitation désigne des cristaux de glace ou des gouttelettes d'eau qui, ayant été soumis à des processus de condensation et...) dans des océans peu profonds.

Itay Halevy et ses collègues proposent maintenant que cette apparente contradiction (Une contradiction existe lorsque deux affirmations, idées, ou actions s'excluent mutuellement.) peut s'expliquer si l'atmosphère de Mars (L’atmosphère de Mars désigne la couche de gaz entourant la planète Mars. La pression au sol de l'atmosphère martienne varie entre 30 Pa...) possédait des concentrations élevées en dioxyde de soufre (Le soufre est un élément chimique de la famille des chalcogènes, de symbole S et de numéro atomique 16.) et en hydrogène (L'hydrogène est un élément chimique de symbole H et de numéro atomique 1.) sulfuré volcaniques dégazés. Comme le dioxyde de carbone (Le carbone est un élément chimique de la famille des cristallogènes, de symbole C, de numéro atomique 6 et de masse atomique 12,0107.), le dioxyde de soufre est un puissant gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi-indépendants. Dans l’état gazeux, la matière n'a pas de forme propre ni de volume propre : un gaz tend à occuper tout le...) à effet de serre (L'effet de serre est un processus naturel qui, pour une absorption donnée d'énergie électromagnétique, provenant du Soleil (dans le cas des corps du...). Il aurait aussi acidifié les océans au point (Graphie) d'empêcher la formation de minéraux carbonatés, ce qui expliquerait leur absence.

Un tel processus a pu aussi se produire sur Terre et rendrait compte du fait que l'on ne trouve pas de roches carbonatées dans l'Archéen, entre approximativement -4 et -2,5 milliards d'années.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: flashespace.com
Illustration: NASA