Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Posté par Michel le Lundi 28/01/2008 à 00:00
Théorie: le temps pourrait devenir une dimension d'espace !
Qu'arriverait-il si le temps disparaissait ? Cela ressemble à une question complètement farfelue et, si le cosmos correspond bien aux lois actuelles de la physique, c'est une question qui n'a pas de raison d'être posée. Cependant l'univers (L'Univers est l'ensemble de tout ce qui existe et les lois qui le régissent.) est tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) sauf simple. Et bien que sortant de la pensée classique, la transformation de notre dimension (Dans le sens commun, la notion de dimension renvoie à la taille ; les dimensions d'une pièce sont sa longueur, sa largeur et sa profondeur/son épaisseur, ou bien son diamètre si c'est une pièce de révolution.) temporelle en une quatrième dimension (Dans le sens commun, la notion de dimension renvoie à la taille ; les dimensions d'une pièce sont sa longueur, sa largeur et sa profondeur/son...) spatiale peut être théoriquement envisagée. Une idée comme celle-ci appartient au domaine du "braneworld", notion qui encapsule l'univers à quatre dimensions que nous connaissons et les supercordes...

La théorie (Le mot théorie vient du mot grec theorein, qui signifie « contempler, observer, examiner ». Dans le langage courant, une théorie est une idée ou une connaissance spéculative,...) des "branes" est une idée étrange. En un mot, une brane (abréviation de "membrane") peut être visualisée comme une sorte de feuille (La feuille est l'organe spécialisé dans la photosynthèse chez les végétaux supérieurs. Elle est insérée sur les tiges des plantes au niveau...) flottant dans une dimension supérieure. Comme nous ne pouvons ressentir que l'espace tridimensionnel le long d'une dimension de temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) (notre espace-temps (La notion d'espace-temps a été introduite au début des années 1900 et reprise notamment par Minkowski en 1908 dans un exposé mathématique...) quadridimensionnel, que l'on appelle un univers lorentzien), nous ne pouvons pas appréhender ce à quoi ressemble cette cinquième dimension, mais nous avons la chance d'avoir les mathématiques (Les mathématiques constituent un domaine de connaissances abstraites construites à l'aide de raisonnements logiques sur des concepts tels que les nombres, les figures, les structures et les...) pour nous aider. Les mathématiques peuvent être utilisées pour décrire autant de dimensions que nous voulons. C'est utile, car les branes décrivent l'effet cumulé des "cordes" à travers de nombreuses dimensions et des forces d'interaction (Une interaction est un échange d'information, d'affects ou d'énergie entre deux agents au sein d'un système. C'est une action réciproque qui suppose l'entrée en contact de sujets.) nécessaires à générer notre bon vieux cosmos. Du point (Graphie) de vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) du "braneworld", notre univers quadridimensionnel est en fait peut-être inclus dans un univers multidimensionnel et notre version personnelle n'utilise que quatre des nombreuses dimensions possibles.

Des théoriciens étudiant les braneworlds, tels que Marc Mars de l'université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études...) de Salamanque en Espagne, pensent maintenant qu'ils ont mis le doigt sur un fait qui pourrait, au sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine. Par une évolution progressive allant du ralentissement du...) propre, arrêter net les cosmologues dans leur recherches: la dimension de temps pourrait "bientôt" disparaître pour être remplacée par une quatrième dimension spatiale. Notre univers lorentzien familier deviendrait alors euclidien (c.-à-d. avec quatre dimensions spatiales et pas de dimension temporelle) et Mars pense que nous en avons la preuve sous les yeux.

L'expansion observée de l'univers (découverte par Edwin Hubble (Le télescope spatial Hubble (en anglais, Hubble Space Telescope ou HST) est un télescope en orbite à environ 600 kilomètres d'altitude, il effectue un tour complet de la Terre toutes les 100...) en 1925) pourrait être en réalité le symptôme (Un symptôme représente une des manifestations subjectives d'une maladie ou d'un processus pathologique, tel qu'exprimé par le patient. En général, pour une pathologie donnée, les...) d'une brane en train (Un train est un véhicule guidé circulant sur des rails. Un train est composé de plusieurs voitures (pour transporter des personnes) et/ou de plusieurs wagons (pour transporter des marchandises), et peut être tracté...) de changer de "signature". Suivant l'idée de M. Mars et de ses collègues, des observateurs, situés dans une brane subissant une mutation de type temps à type espace, observeraient un univers en expansion accélérée ; or c'est précisément ce que nous observons actuellement. Le théoricien indique également que cette théorie pourrait expliquer notre expansion toujours croissante, tout en conservant les caractéristiques physiques du cosmos telles que nous l'observons aujourd'hui, sans avoir besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois grandes catégories : les...) d'en faire porter la responsabilité sur de quelconques formes de matière noire (En astrophysique, la matière noire (ou matière sombre) désigne la matière apparemment indétectable, invoquée pour rendre compte d'effets inattendus,...) ou d'énergie sombre (En cosmologie, l'énergie sombre est une forme d'énergie hypothétique remplissant tout l'Univers et exerçant une pression négative se comportant comme une force...).

Il est fort douteux que nous puissions jamais percevoir un cosmos privé de temps, et ce qui arriverait à l'univers si le temps devenait espace est au delà de notre compréhension. Alors, sachons apprécier et profiter de nos quatre dimensions pendant qu'elles sont encore là, le temps pourrait bientôt s'épuiser...

Voir l'article des auteurs: Is the accelerated expansion evidence of a forthcoming change of signature on the brane ?

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: Arxiv et Universe Today
Illustration: Wikipedia
 
Page générée en 0.218 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - Informations légales