Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Posté par Adrien le Mercredi 14/05/2008 à 00:31
Le rôle de la Voie Lactée dans les extinctions de masse
Et si la plupart des 6 extinctions de masse de l'histoire de la Terre coïncidaient avec le passage du Système Solaire dans une région bien particulière de la Voie Lactée ?

C'est du moins ce que pense une équipe de scientifiques de l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission...) de Cardiff qui suggère un lien entre les extinctions de masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et l'autre la contribution du corps à la force de gravitation (la masse grave)....) qu'a connu la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la...) tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) au long de son histoire et une région particulière de la Voie lactée (La Voie lactée (appelée aussi « notre galaxie », ou parfois simplement « la Galaxie », avec une majuscule) est le nom de la galaxie dans laquelle se situent le Système...) qui perturberait l'orbite (En mécanique céleste, une orbite est la trajectoire que dessine dans l'espace un corps autour d'un autre corps sous l'effet de la gravitation.) des petits corps du Système Solaire (Le système solaire est un système planétaire composé d'une étoile, le Soleil et des corps célestes ou objets définis gravitant...).

Le modèle développé par ces chercheurs 'montre' que le passage du plan de la Voie Lactée, qui survient tous les 35 à 40 millions d'années, contraindrait le Système Solaire à franchir des régions plus denses en gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi-indépendants. Dans l’état gazeux, la...) et poussière. Ce qui provoquerait des bouleversements gravitationnels à l'intérieur de tous le Système Solaire augmentant par 10 le risque de collision (Une collision est un choc direct entre deux objets. Un tel impact transmet une partie de l'énergie et de l'impulsion de l'un des corps au second.) entre la Terre et un des petits corps (comètes, astéroïdes) qui le peuplent.

Pour les scientifiques, le modèle est en ligne avec ce que l'on sait de l'histoire mouvementé de la Terre.

Les 2 meilleurs exemples sont la chute d'un astéroïde (Un astéroïde est un objet céleste dont les dimensions varient de quelques dizaines de mètres à plusieurs kilomètres et qui, à la différence d’une...) dans la péninsule du Yucatan au Mexique qui, il y a 65 millions d'années, aurait été à l'origine des évènements qui ont provoqué la disparition des dinosaures et le fait que depuis 36 millions d'années, la Terre n'a plus connu de collision de très grande ampleur.

Mais ce n'est pas tout, le cycle que suivraient ces extinctions de masse, bien qu'il soit très difficile de les dater, laisse à penser que certains de ces épisodes se sont produits quand le Système Solaire se trouvait justement dans ces régions de la Voie Lactée.

Enfin, si l'on se fie à ce modèle, notre position actuelle dans la Voie Lactée n'est guère rassurante (à l'échelle de la Galaxie): On peut théoriquement s'attendre ces prochains millions d'années à un événement dévastateur.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
 
Archives des News
  Juin 2018
  Mai 2018
  Avril 2018
  Mars 2018
  Toutes les archives

Mardi 19 Juin 2018 à 00:00:06 - Vie et Terre - 1 commentaire
» Lichens: un tapis réfrigérant