Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Posté par Michel le Vendredi 15/08/2008 à 00:00
L'intrication quantique garde encore tout son mystère
Dans le monde étrange de la mécanique quantique, le phénomène de l'intrication reste l'un des plus mystérieux. Deux particules intriquées sont si intimement liées entre elles que la mesure de l'une influence celle de l'autre, ceci indépendamment de la distance les séparant alors. Selon certaines interprétations, un signal ( Termes généraux Un signal est un message simplifié et généralement codé. Il existe sous forme d'objets ayant des formes particulières. Les signaux lumineux...) transiterait de l'une à l'autre à une vitesse (On distingue :) supérieure à celle de la lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs...).


Vue aérienne de Genève, Satigny et Jussy où se sont déroulées les expériences

Pour tester cette théorie (Le mot théorie vient du mot grec theorein, qui signifie « contempler, observer, examiner ». Dans le langage courant, une théorie est une idée ou une connaissance...), Daniel Salart et ses collègues de l'université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa...) de Genève ont transmis des paires de photons intriqués vers des laboratoires situés à 9 kilomètres (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international. Il est défini comme la distance parcourue par la lumière dans le vide en 1/299 792 458 seconde.) de part et d'autre de leur point (Graphie) d'émission. En mesurant les propriétés de chaque photon (En physique des particules, le photon est la particule élémentaire médiatrice de l'interaction électromagnétique. Autrement dit, lorsque deux particules chargées électriquement interagissent, cette interaction se traduit d'un point de...) pour un nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) important de ces couples de particules, l'équipe a prouvé que si des signaux "superluminiques" étaient responsables de l'intrication constatée, ceux-ci devraient se déplacer à plus de 10 000 fois la vitesse de la lumière (La vitesse de la lumière dans le vide, notée c (pour « célérité », la lumière se manifestant macroscopiquement comme un...). Les chercheurs penchent toutefois pour la théorie alternative selon laquelle la mesure de l'état d'un photon (En physique des particules, le photon est la particule élémentaire médiatrice de l'interaction électromagnétique. Autrement dit, lorsque deux particules chargées électriquement interagissent, cette interaction se traduit d'un point de...) influence l'autre de façon instantanée.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source:: Nature & New Scientist
Illustration:: NASA Earth Observatory