Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Posté par Adrien le Mercredi 24/12/2008 à 00:00
Le P4P: un protocole pour rendre le peer-to-peer plus efficace
P4P  P2P  peer 
Les tests préliminaires d'une nouvelle stratégie de gestion du trafic peer-to-peer baptisée P4P (Provider Portal for Application P2P) ont mis en évidence l'efficacité du modèle pour l'amélioration des temps de téléchargements côté utilisateurs et la réduction des coûts de bande passante (La bande passante (angl. bandwidth) est un intervalle de fréquences pour lesquelles la réponse d'un appareil est supérieure à un minimum. Elle est généralement confondue avec la largeur de bande passante...) côté fournisseurs d'accès à Internet (L'accès à Internet a beaucoup varié depuis sa création dans les années 1970. Un fournisseur d'accès à Internet permet cet, soit accès grâce à une connexion...).


Cartographie des communications Internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et le...)

Le partage de fichiers via des réseaux de P2P a explosé au cours de la dernière décennie (Une décennie est égale à dix ans. Le terme dérive des mots latins de decem « dix » et annus « année.) grâce à l'augmentation des débits et la demande croissante pour de gros volumes de données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.). Le partage de fichiers représente désormais 70 pourcents du trafic sur le réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet), on appelle nœud (node)...) et certains FAI éprouvent des difficultés pour faire face à cette charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un bénéfice non pécuniaire pour être transporté.) croissante. Comcast a ainsi été rappelé à l'ordre par la Federal Communications Commission (La Federal Communications Commission (Commission fédérale des communications en français) est la commission américaine chargée de réguler les contenus des émissions de radio,...) pour avoir essayé de brider le trafic P2P sur son réseau. Le protocole P4P permettrait de réduire le trafic d'échanges de fichiers en alimentant les serveurs trackers localisant les fichiers partagés avec les caractéristiques topologiques des réseaux des différents FAI afin de répartir plus efficacement la distribution des charges sur le réseau en connectant les ordinateurs les plus proches (voir notre news (NeWS est un système de fenêtrage conçu par James Gosling (qui a contribué à Java) et introduit par Sun Microsystems à la fin des années 1980 n'a pas connu de succès mais mérite attention...)).

Le groupe de travail P4P regroupe différents acteurs (parmi lesquels Verizon, Comcast, BitTorrent (BitTorrent est un protocole de transfert de données poste à poste (P2P) à travers un réseau informatique développé par Bram Cohen. Le protocole a été conçu en avril 2001 et mis en place...), Cisco Systems (Cisco Systems, Inc. est une entreprise informatique américaine qui vendait, à l’origine, uniquement du matériel réseau (routeur et commutateur ethernet).), Yale University, et Washington University) cherchant à développer et améliorer de nouvelles technologies permettant de rendre le P2P plus efficace. Les tests à petite échelle menés récemment par Yale, Pando, Verizon et Telefonica révèlent une diminution des distances parcourues par les données sur les réseaux P2P de 1600 à 260 km et une réduction du nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) moyen de connexions nécessaires de 5,5 à 0,69.

Le P4P a cependant encore quelques obstacles à appréhender. Le protocole repose sur le calcul et la mise à disposition par les FAI des "p-distances" décrivant leurs réseaux et indiquant aux serveurs trackers la meilleure façon de connecter les clients. Des questions juridiques sont également en jeu du fait de la présence de nombreux fichiers violant les droits d'auteur sur les réseaux P2P. Les FAI souhaitent en effet s'assurer que leur coopération avec les réseaux d'échange de fichiers ne les rendront pas responsables des contenus.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: BE Etats-Unis numéro 147 (19/12/2008) - Ambassade de France aux Etats-Unis / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/ ... /57061.htm
 
Archives des News
  Juillet 2018
  Juin 2018
  Mai 2018
  Avril 2018
  Toutes les archives

Samedi 14 Juillet 2018 à 12:00:17 - Multimédia - 1 commentaire
» L'Internet des Objets spatial décolle
Page générée en 0.165 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - Informations légales